Bouaziz Ait Chebib et deux autres militants souverainistes enfin libérés après leur interpellation

1

TIZI WEZZU (Tamurt) – Dans l’après midi, Bouaziz Ait Chebib, l’ancien président du MAK, a été interpellé par la police algérienne avec deux militants souverainistes, Hamid At Ali et Khelaf Ait Chebib  au niveau de barrage à Tizi-Wezzu.

Ils ont été embarqués au commissariat de Bastos. Après un long interrogatoire, ils ont été libérés avec des convocations.

Avec les marches prévues pour demain à l’occasion de Yennayer à Tizi Wezzu,  Tuviret, et Vgayet, la répression et le harcèlement contre les militants du MAK va crescendo. L’État algérien espère ainsi démotiver les militants et faire taire la Kabylie.

 

 

  • Tahar Ivazizen

    Comme le leur a si bien rappelé Rachida Ider : Ur nugadd leHvus nwen, Ur nugadd arças nwen, Ur nugadd les chars nwen, Ur nugadd Qesam nwen !!
    Ils jouent à quoi avec toutes ces interpellations ?? Ils ne comprennent donc pas que cette hogra et ce LvaTel ne fait que renforcer la conviction des militants et la sympathie des récalcitrants à l’idée d’indépendance ?