Les fourberies d’Echorouk

3
123
Echourouk

ALGÉRIE (Tamurt) – Dans l’édition du 25 avril, il instrumentalise un étudiant kabyle pour servir sa propagande haineuse et criminelle contre la Kabylie et ses enfants. L’article en question, signé par une certaine Sonia. K., rapporte que lors d’une conférence du MAK, à la résidence universitaire Irehalen de Oued-Aissi, le 19 avril à la veille des grandioses marches de la liberté, organisées par le MAK, un étudiant a été agressé par des militants autonomistes suite à l’instigation du conférencier!

La chargée de mission d’Echorouk affirme, photo à l’appui, que l’étudiant Samir. I. a eu un arrêt de travail de 3 semaines suite à l’agression et que des étudiants venus de France étaient de la partie. Un proverbe kabyle dit « yuker hedregh, yeggul umnegh » (j’ai été présent lors du vol, et je l’ai cru quand il a nié). Ce qui s’est passé lors de cette conférence, puisque j’ai été témoin et l’article me met directement en cause c’est qu’en fin de conférence, organisée non par des étudiants autonomistes, mais bien par des étudiants du RCD et du FLN qui gèrent le comité de cité, et lors du débat qui s’en est suivi que les militants du FLN, et parmi eux le fameux Samir. I. monte sur scène, en vociférant, voulant agresser les deux conférenciers, que des étudiants interviennent pour l’arrêter dans sa folie meurtrière, et le faire sortir devant l’assistance éberluée.

C’est lui même l’agresseur puisque ses chefs lui ont intimé l’ordre de perturber la conférence du MAK pour qu’il puisse avoir son survêtement de saison et sa promotion à l’université. Un des organisateurs a reçu une claque en plein visage, et ce sont ses camarades étudiants qui le dissuadent de déposer plainte pour ne pas envenimer la situation. Il est à noter que l’étudiant en cause est un type défaillant de Michelet, connu pour son agressivité et sa prédation, récupéré par les sbires de Belkhadem pour accomplir les sales besognes, contre des avantages matériels médiocres à l’université (survêtement, excursion et argent de poche puisé dans les caisses de la résidence universitaire.

Le plumitif d’Echorouk peut aller s’enquérir de la santé de cet apprenti barbouze qui se porte à merveille à l’université, après avoir enlevé la banderole concoctée à l’occasion de ce scénario navet. Après cette vaine tentative de déstabilisation, c’est le courant électrique qui a été coupé pendant de longues minutes, probablement par les mêmes énergumènes. La sagesse des étudiants, le respect et la désapprobation de l’assistance, venue nombreuse à l’occasion, et le sens de responsabilité des invités ont prévalu. La conférence se termine tardivement dans un climat de convivialité après les réponses apportées aux questions des intervenants.

Après le bradage de la JSK, le chiffon spécialisé jadis dans les histoires d’inceste et de viol, trouve un nouveau créneau pour étendre son audience et servir ses maitres racistes. Un créneau rentable, puisque partagé par beaucoup de ses lecteurs arabo-islamistes : la haine du kabyle.

La rédaction de cette feuille de choux, à l’instar de ses consœurs d’Ennahar et d’Al ahrar, prises de panique suite aux triomphes du MAK sombrent dans l’intox et la désinformation. Ces torchons manipulateurs doivent compter dorénavant avec les vaillants étudiants et militants kabyles.

La Kabylie autonome chassera tous ces mercenaires de la plume et son université, comme l’a fait un certain avril 1980, restera un bastion de lutte pour l’émancipation du peuple kabyle.

A. Mekdam pour Tamurt

3 COMMENTS

  1. {{ATTENTION DANGER DE MORT : LE BOUCLIER ANTI-ISLAM KABYLE EST DEFFAILLANT}}

    L’islam fabriqué par des arabo-terroristes n’est rien d’autre qu’un superticieux cheval de Troie totalitaire d’un colonialisme esclavagiste, fasciste, et criminel qui ne dit pas son nom. Ceux qui se laissent envahir par lui embrassent la mort—precipitent leur etres, leurs peuples, et leurs pays dans le ravin chaotique et mortel de l’histoire. Vous etes tous avertis.

    Les Salafistes qui visent a islamiser la nation kabyle jusqu’a son extermination par cette drogue arabe ont-ils trouve une faille dans le bouclier anti-islam kabyle ? La faille est la femme kabyle, ils ciblent les jeunes filles qui demain seront des mamans qui enfanteront des terroristes nazis arabo-islamistes antikabyles. Il faut vraiment faire quelque chose. On doit leur expliquer que l’islam est un poison colonial morbide dont l’objectif est de detruire tout individu, toute famille, tout peuple, toute nation, toute societe, et tout continent qu’il penetre. {{… L’ISLAM EST ANTIKABYLE.}}

  2. {{ATTENTION DANGER DE MORT : LE BOUCLIER ANTI-ISLAM KABYLE EST DEFFAILLANT}}

    L’islam fabriqué par des arabo-terroristes n’est rien d’autre qu’un superticieux cheval de Troie totalitaire d’un colonialisme esclavagiste, fasciste, et criminel qui ne dit pas son nom. Ceux qui se laissent envahir par lui embrassent la mort—precipitent leur etres, leurs peuples, et leurs pays dans le ravin chaotique et mortel de l’histoire. Vous etes tous avertis.

    Les Salafistes qui visent a islamiser la nation kabyle jusqu’a son extermination par cette drogue arabe ont-ils trouve une faille dans le bouclier anti-islam kabyle ? La faille est la femme kabyle, ils ciblent les jeunes filles qui demain seront des mamans qui enfanteront des terroristes nazis arabo-islamistes antikabyles. Il faut vraiment faire quelque chose. On doit leur expliquer que l’islam est un poison colonial morbide dont l’objectif est de detruire tout individu, toute famille, tout peuple, toute nation, toute societe, et tout continent qu’il penetre. {{… L’ISLAM EST ANTIKABYLE.}}

    Merci

  3. tabasser vos adversaires politique ce sont les pratique de votre Gourou au temps ou il ete avec sont maitre Said S.

    et puis pourquoi je vais vous croire vous et pas la journaliste d’echourrouk?!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here