Saïd Sadi : un homme imbu de sérénité, résolution et nationalisme

66
258

KABYLIE (TAMURT) – Par les temps qui courent, il vaut mieux éviter de mettre ses œufs dans le même panier. Voici d’ailleurs, in extenso, la phrase de M. Sadi : « Les Kabyles s’entretuent. Il n’y a qu’à le faire savoir et… espérer ou, mieux, faire en sorte que cela continue. Voyez-vous Monsieur Benachenhou, si l’antikabylisme devait faire le bonheur de l’Algérie, notre pays, compte tenu de l’énergie que votre clan a mis à cultiver ce travers, serait au firmament des nations. Faut-il, dès lors, s’étonner, devant tant de perfidie, de voir des désespérés se réfugier dans des aventures sécessionnistes? »

Désespérés, aventuriers et sécessionnistes. Voilà des mots lourds de sens dans la bouche de quelqu’un qui déclare à tout va que « Le RCD plaide pour la formule espagnole d’État unitaire régionalisé organisé sur la base du principe d’une régionalisation modulable. Ce modèle permet une organisation très souple dans les intégrations des régions ». En plus d’être des insanités, ces assertions sont des invites à stigmatiser le MAK et ses militants.

Que dit d’autre le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie? Quelle différence y a-t-il entre un autonomiste et un « régionaliste modulable »? On attend de M. Sadi une explication de texte, lui qui a fait depuis longtemps du discours prétendument pédagogique son violon d’Ingres.

Non, M. Sadi! Au MAK, il n’y a aucun désespéré, ni aucun sécessionniste. Il y a seulement des militantes et militants qui assument un combat pour la liberté d’un peuple otage d’un régime qui le dépersonnalise à petit feu et le tue massivement à l’occasion. Ce que d’ailleurs vous affirmez dans votre livre.

Le peuple kabyle vous a presque pardonné votre acoquinement avec Bouteflika, l’actuel chef de file du clan d’Oujda, mais au lieu de faire amende honorable et demander pardon, vous persistez dans l’aveuglement et l’autoritarisme qui ont mis votre parti en porte-à-faux patent en Kabylie.

Il y a quelque temps, vous avez écrit un livre que vous avez intitulé « L’échec recommencé ». Ce titre prémonitoire s’adresse aujourd’hui en premier lieu à vous-même. Car vous avez échoué dans toutes vos ambitieuses entreprises nationalistes, ou fédératrices d’Afrique du Nord, de la Méditerranée, voire du
« Monde arabe » auquel vous semblez croire encore. Aujourd’hui, pour camoufler la vacuité de votre action politique de 20 ans, vous mettez dans votre collimateur la Kabylie dans le but de vous refaire une virginité.

Pourtant, le MAK ne s’est jamais considéré comme le parrain de la Kabylie. Il a toujours appelé à l’unité des rangs de tous les Kabyles jaloux de leur langue, de leur culture et de leur histoire dans le but de fonder une entité kabyle propre à même de prendre en charge le devenir de son peuple.

Au lieu de contribuer au sauvetage de la Kabylie, M. Sadi choisit de dévoyer l’action de son parti en la dirigeant contre le MAK. Pour se donner l’illusion d’exister encore un peu, il ne trouve rien d’autre que de venir parasiter les actions de ce Mouvement qui le supplante en Kabylie, lui et d’autres orphelins politiques de l’Algérie « une et indivisible ».

Amokrane Tahert

66 COMMENTS

  1. Tot ou tard ce traitre de la cause Kabyle devra rendre des comptes sur:
    – le sabotage du MCB
    – La guerre fratricide avec le FFS
    – Les évènement de 2001 ou il était au gouvernement de son ami boutesrika
    – La mort de Matoub Lounes

    Ce docteur frankenstein qui joue les VRP de la démocratie pour le compte d’un régime sanguinaire a un role dévolu se présenter comme le parain de la Kabylie et des Kabyles.

    Aucun parti, aucun mouvement n’a le droit de citer, seul lui et sa bande voyous tous recyclés dans la félonie ostentatoire (khalida toutou, benyounes….)

    Akbou

  2. Tot ou tard ce traitre de la cause Kabyle devra rendre des comptes sur:
    – le sabotage du MCB
    – La guerre fratricide avec le FFS
    – Les évènement de 2001 ou il était au gouvernement de son ami boutesrika
    – La mort de Matoub Lounes

    Ce docteur frankenstein qui joue les VRP de la démocratie pour le compte d’un régime sanguinaire a un role dévolu se présenter comme le parain de la Kabylie et des Kabyles.

    Aucun parti, aucun mouvement n’a le droit de citer, seul lui et sa bande voyous tous recyclés dans la félonie ostentatoire (khalida toutou, benyounes….)

    Akbou

  3. Il me fait honte ce Saidi car il est vraiment désespéré et désespérant. Ne dit-on pas que l’homme voit le monde a travers lui-meme. La definition qu’il a donne sur les lionnes et les lions du MAK est celle qui lui sied.

    Le RCD et le FFS sont des coquilles vides a la tetes dequelles on voit des tetes vides. Mais on voit aussi une grosse mouche en costume de merde (Tebou) et un grand zinzer qui attrappe au vol des bouses fraiches (Saidi) entrer, sortir, et foutre leur bordel dans la ruche qu’est notre patrie la Kabylie. Comment voulez-vous que nos abeilles du MAK fabriquent du miel pour nos enfants malades avec la presence de ces puants insectes originaires du cloaque colonial arabo-islamiste anegerien.

  4. Il me fait honte ce Saidi car il est vraiment désespéré et désespérant. Ne dit-on pas que l’homme voit le monde a travers lui-meme. La definition qu’il a donne sur les lionnes et les lions du MAK est celle qui lui sied.

    Le RCD et le FFS sont des coquilles vides a la tetes dequelles on voit des tetes vides. Mais on voit aussi une grosse mouche en costume de merde (Tebou) et un grand zinzer qui attrappe au vol des bouses fraiches (Saidi) entrer, sortir, et foutre leur bordel dans la ruche qu’est notre patrie la Kabylie. Comment voulez-vous que nos abeilles du MAK fabriquent du miel pour nos enfants malades avec la presence de ces puants insectes originaires du cloaque colonial arabo-islamiste anegerien.

  5. Tout kabyle qui s’opposera à la mouvance patriotique kabyle est condamné à disparaître du paysage politique kabyle, ils iront tous derrière le limes rejoindre leurs « frères » argéliens {izdaïriyen} qui ne jurent que par le mal, par le mensonge et par l’antikabylisme viscéral.

    Pourquoi Sadi, pourtant militant kabyle de première heure (de vrai!) s’acharne sur ses frères kabyles qui recoivent déjà assez de coups de la part des ennemis? A-t-il essayé de comprendre les motivations sincères de ses compatriotes engagés dans la mouvance patriotique (le MAK en fait partie), même pas! Sadi a levé le doigt ou a-t-il dit quoi que ce soit par solidarité avec ses frères de sang face aux attaques au vitriol des occupants arabes-islamistes? Bien sûr que non. Que reste t-il de kabyle dans Sadi alors? Rien! C’est un cosmopolite {azdayri} (argélien) qui se dit démocrate, ça d’accord mais il lui faut arrêter de saper le mouvement patriotique kabyle que ni lui ni son parti cosmopolite n’ont le droit de représenter.

    Excusez-moi d’offenser votre pudeur mais en bon kabyle je dirai:

    { {{denden’aq a-ya wellaq, Sidhi n’ le RCD dhayen y suwaq}} }

    Sonnez les coui…, pardon, sonnez les cloches, on ne négocie plus avec ce parti antipatriotique, cosmopolite{ zdayraniste}. Oui sonnez le glas pour tous les partis et toutes les personnes qui entravent la marche du peuple kabyle vers sa liberté et sa souveraineté sur ses territoires. Et puis on passe à autre chose, on a pas de temps à perdre avec ses fratricides qui servent les intérêts des ennemis de la Kabylie, on doit concentrer nos efforts contre l’occupant qui jure par le mal!

  6. Tout kabyle qui s’opposera à la mouvance patriotique kabyle est condamné à disparaître du paysage politique kabyle, ils iront tous derrière le limes rejoindre leurs « frères » argéliens {izdaïriyen} qui ne jurent que par le mal, par le mensonge et par l’antikabylisme viscéral.

    Pourquoi Sadi, pourtant militant kabyle de première heure (de vrai!) s’acharne sur ses frères kabyles qui recoivent déjà assez de coups de la part des ennemis? A-t-il essayé de comprendre les motivations sincères de ses compatriotes engagés dans la mouvance patriotique (le MAK en fait partie), même pas! Sadi a levé le doigt ou a-t-il dit quoi que ce soit par solidarité avec ses frères de sang face aux attaques au vitriol des occupants arabes-islamistes? Bien sûr que non. Que reste t-il de kabyle dans Sadi alors? Rien! C’est un cosmopolite {azdayri} (argélien) qui se dit démocrate, ça d’accord mais il lui faut arrêter de saper le mouvement patriotique kabyle que ni lui ni son parti cosmopolite n’ont le droit de représenter.

    Excusez-moi d’offenser votre pudeur mais en bon kabyle je dirai:

    { {{denden’aq a-ya wellaq, Sidhi n’ le RCD dhayen y suwaq}} }

    Sonnez les coui…, pardon, sonnez les cloches, on ne négocie plus avec ce parti antipatriotique, cosmopolite{ zdayraniste}. Oui sonnez le glas pour tous les partis et toutes les personnes qui entravent la marche du peuple kabyle vers sa liberté et sa souveraineté sur ses territoires. Et puis on passe à autre chose, on a pas de temps à perdre avec ses fratricides qui servent les intérêts des ennemis de la Kabylie, on doit concentrer nos efforts contre l’occupant qui jure par le mal!

  7. Ce couillon de Sadi veut nous faire croire qu’il représente encore quelque chose en Kabylie! Ce parti est mort enterré il y ‘a longtemps déja. Il fait tout pour sauver la face de ses maitres arabo- khoroto qui lui arrangent quelques sièges encore à l’APN nel aar, depuis déja des années c’est la junte militaire et les gendarmes assassins d’enfants qui lui font sa compagne électorale en Kabylie à chaque mascarade électorale.
    Aucun kabyle n’est dupe, il n’y a que les kabyles qui profites de ce système, les valets et les chiens de ce pouvoir assassin illégitime qui sont restés rcdistes. Ce parti est mort en Kabylie, ailleurs il ne représente personne et vous le savez tous tout comme son frère le ffs de H’mida.

    Quand j’entend Sadi ou Tabou parler je m’éclate de rire. Même les vieilles en Kabylie rigolent quand Sadi ou Tabou s’adressent aux kabyles.

  8. Ce couillon de Sadi veut nous faire croire qu’il représente encore quelque chose en Kabylie! Ce parti est mort enterré il y ‘a longtemps déja. Il fait tout pour sauver la face de ses maitres arabo- khoroto qui lui arrangent quelques sièges encore à l’APN nel aar, depuis déja des années c’est la junte militaire et les gendarmes assassins d’enfants qui lui font sa compagne électorale en Kabylie à chaque mascarade électorale.
    Aucun kabyle n’est dupe, il n’y a que les kabyles qui profites de ce système, les valets et les chiens de ce pouvoir assassin illégitime qui sont restés rcdistes. Ce parti est mort en Kabylie, ailleurs il ne représente personne et vous le savez tous tout comme son frère le ffs de H’mida.

    Quand j’entend Sadi ou Tabou parler je m’éclate de rire. Même les vieilles en Kabylie rigolent quand Sadi ou Tabou s’adressent aux kabyles.

  9. ha ha ha ! «{ {{Même les vieilles en Kabylie rigolent quand Sadi ou Tabou s’adressent aux kabyles.}} }», ça alors ! ça fait du bien à entendre ! ha ha ha! j’adore les vieilles kabyles, il n’y a pas plus intelligent qu’elles !

    celui-ci est encore plus naze que Tabou. l’autre au moins a choisi son camp, il veut la uma-islamyia-mabghrébia unifiée (lol), alors que celui-ci continue à jacter sur sa « démocratie » chez les salafistes-égorgeurs algériens (looooooool)

    il devient « kabyle » 5 minutes seulement lorsque les algériens viennent en expédition punitive «le coller au mur» à la baston dans ses locaux où il brasse du vent.

    pfff ! sans intérêt !

  10. saidi said est un cas desespere et il tente le tout pour le tout.

    Quand quelqu’un comme saidi said a tout perdu: le respect, la notoriete, le respect (du peuple Kabyle), l’honneur, il n’a qu’a jouer ses dernieres cartes, car il un Business a gerer avec les racistes arabo-musulmans algeriens, tant au drs, tant au gouvernement.

    saidi said est une bete acculee et blessee et par ce fait, il joue sa derniere cartouche avant de passer l’arme a gauche.
    Une bete blessee et humiliee comme saidi said est plus dangereux qu’un chameau sain. Mefiance et mefiance.
    saidi said a vendu son honneur, maintenant il vend sa maison (et sa femme avec) au plus offrant parmi les arabes.

    :o)

  11. saidi said est un cas desespere et il tente le tout pour le tout.

    Quand quelqu’un comme saidi said a tout perdu: le respect, la notoriete, le respect (du peuple Kabyle), l’honneur, il n’a qu’a jouer ses dernieres cartes, car il un Business a gerer avec les racistes arabo-musulmans algeriens, tant au drs, tant au gouvernement.

    saidi said est une bete acculee et blessee et par ce fait, il joue sa derniere cartouche avant de passer l’arme a gauche.
    Une bete blessee et humiliee comme saidi said est plus dangereux qu’un chameau sain. Mefiance et mefiance.
    saidi said a vendu son honneur, maintenant il vend sa maison (et sa femme avec) au plus offrant parmi les arabes.

    :o)

  12. La Mé!

    Tu parles, en plus des Ath-Lxubatha (caste des traîtres) et des qelHu wellaHu (cinquième colonne) on a nos cosmopolites {zdayrinistes} (argéliens) comme Saadi et Tabou qui ne font rien pour la Kabylie sauf écraser dans l’oeuf tout espoir de liberté de notre peuple. Avec de tels kabyles comme ceux-là qui ne ratent pas l’occasion de tirer sur leurs compatriotes issus de la mouvance patriotique c’est comme avec certains proches et parents, ils sont la plus proche sinon la première source de danger. Comme le chante très bien dans [cette excellente chanson->http://www.youtube.com/watch?v=oHLQMSTOqYc&feature=related] le regretté Ait-Meslayène:

    Le cousin est le premier à vouloir te crever un oeil, l’oncle est le premier à prendre la matraque pour te tabasser et ton frère de sang (de mère et de père) est le premier à vouloir te noyer!

  13. Attendez vous à ce que le pouvoir sorte de son chapeau un nouveau parti Kabyle de type régionaliste pour canaliser la ferveur autonomiste et la contrôler, je verrais bien Belaïd Aberikot derrière un parti de la sorte…L’assemblée nationale anegerienne n’est qu’un immense théâtre dans lequel les comédiens rémunérés du régime nous font un simulacre de démocratie.

    Quant à Ferhat et aux MAKistes, qu’ils assurent leurs arrières, nous avons besoin d’eux.

  14. Attendez vous à ce que le pouvoir sorte de son chapeau un nouveau parti Kabyle de type régionaliste pour canaliser la ferveur autonomiste et la contrôler, je verrais bien Belaïd Aberikot derrière un parti de la sorte…L’assemblée nationale anegerienne n’est qu’un immense théâtre dans lequel les comédiens rémunérés du régime nous font un simulacre de démocratie.

    Quant à Ferhat et aux MAKistes, qu’ils assurent leurs arrières, nous avons besoin d’eux.

  15. Monsieur Said Sadi c’est pour quand votre livre sur la mort de Matoub Luwnes? La Kabylie l’ attend impatiemment .

  16. Monsieur Said Sadi c’est pour quand votre livre sur la mort de Matoub Luwnes? La Kabylie l’ attend impatiemment .

  17. Ca sera un regroupement de l’aarours , le mouvement pour ‘l’indignité, l’ignominie, infamie et la honte. Un autre genre de RCD et de FFS quoi, le MIT, mouvement pour l’infamie et la turpitude. Abricot Velaid est bien placé pour être son président , il a la stature et le portrait idéal pour le Che Kabite révolutionnaire baghroum et ouabouth (pain et ventre).

    La Kabylie finira autonome et libre je vous assure, ces chiens et tous ces kabites ne trompe personne en Kabylie, même aghyouliw gdaynin sait reconnaître un kabite d’un kabyle.

    Fini le mensonge, la simulation, l’hypocrisie et la sournoiserie rcidiste ou la connerie, l’illusion et la piperie ffsiste.

    La Kabylie n’est pas habitée par moutons et des ânes- gerianistes , la Kabylie est souveraine depuis le 20 avril 2010, ces chiens peuvent encore aboyer, les kabites nous leur réservons la surprise pour bientôt.

    tanmirt n’wen

  18. sadi et le rcd comme le ffs sont entrés dans le cercle de la politique de voyous,il ya beaucoup de dollars à rammasser sur le dos du peuple et de la nation kabyle. le peuple kabyle est tres eveillé pour se laisser faire . ça fait longtemps qu’on l’a eu mais maintenant il ne va marcher avec ces sous -traitant du moule islamo-baathiste.

    cette année nous sommes esclaves ,l’année prochaine nous serons libre.

    vive le peuple kabyle ,vive l’etat kabyle et vive le gpk.

  19. sadi et le rcd comme le ffs sont entrés dans le cercle de la politique de voyous,il ya beaucoup de dollars à rammasser sur le dos du peuple et de la nation kabyle. le peuple kabyle est tres eveillé pour se laisser faire . ça fait longtemps qu’on l’a eu mais maintenant il ne va marcher avec ces sous -traitant du moule islamo-baathiste.

    cette année nous sommes esclaves ,l’année prochaine nous serons libre.

    vive le peuple kabyle ,vive l’etat kabyle et vive le gpk.

  20. Réduire la question identitaire kabyle à un simple problème de gestion administrative est une crotte dont seul Saou Saou peut pondre. Sous d’autres cieux, il serait passible de poursuite devant la justice pour négationisme.

  21. Nous éprouvons un sentiment de travail bien fait de la part du MAK quand on regarde un peu en arrière, certes il reste à accomplir l’essentiel mais rappelons nous qu’il n’ y a pas si longtemps que cela : le rcd et le ffs écartaient d’un revers de main tout débat et toute question au sujet de l’autonomie et encore moins du MAK. Le premier ministre algérien, kabyle ds de son état, claironnait à qui veut l’entendre dans presque chacune de ses interventions que le MAK n’existait que sur internet…

    Aujourd’hui, le MAK est devant le rcd et le ffs en Kabylie : les marches de la liberté dernières l’ont magistralement démontré. Jamais nous n’entendrons de la part du représentant du pouvoir algérien que le MAK est virtuel. Et cela c’est une fierté.

    L’objectif principal, l’autonomie de la Kabylie, pourra être atteint si le référendum a lieu en Kabylie et s’il est positif bien entendu. Il revient à chacun des militant de fixer cet objectif et d’œuvrer en vue de l’atteindre. Même si le pouvoir algérien tente d’empêcher ce référendum par tous les moyens, à défaut d’imposer l’autonomie en Kabylie c’est le seul acte vers lequel « amener » les élus de Kabylie, en majorité rcd ffs, à coopérer. Tous les moyens, absolument tous, doivent être utilisés à cette fin. Que les petites natures détournent les yeux.

    Pour la Kabylie quand ce n’est pas trop ce n’est pas assez.

  22. ce said sadi,rcd,le ffs et ait ahmed sont des gardiens du temple islamo-baathiste
    ils veulent prendre la peuple kabyle et la kabyle pour l’offrir comme un chevreau d’offrande
    a leur temple. kabyles de tous les pays reveillez-vous!
    vive le mak,vive le peuple kabyle,vive le GPK

  23. Surement !
    En distribuant des « cadeaux » tu en veux en voilà !
    Mais je crois que c’en est fini du système DZ, il est foutu en Kabylie
    Comme on dit, ça casse une 1ère fois (FFS), ça peut recasser une 2ème fois (RCD) mais la 3ème, ça passe, c’est la bonne !
    Donc plus de place à une 4ème « chose », c’est saturé, les Kabyles ont ras-le-bol, la coupe est pleine et leur LIBERTE, ils vont l’arracher ! ils avaient assez attendu comme cela qu’elle « arrive »… or au fond de nous, on savait que si on voulait qq chose, il faut l’ARRACHER, ça se PREND !

    Nous sommes LIBRES dans nos têtes, JAMAIS nous n’avons été assimilés, arabisés, islamisés…
    Bientôt, nous serons LIBRES même dans nos faits et gestes, dans notre manière d’être, de gens civilisés…

  24. Le psy doit absolument cesser de perdre du temps à notre mère patrie, la Kabylie en se ralliant à l’idée de l’autonomie de celle-ci, sa politique de régionalisation n’est qu’un synonyme de la première !

    Je rajouterai qq chose au sujet de cet anti-kabyle notoire qu’est ce haineux Benachenhou qui avait déclaré ceci :  » …{Sans Messali El Hadj, Abane Ramdane n’aurait jamais été autre chose qu’un simple fonctionnaire communal.} « … on voit de suite à qui l’on a affaire, à un tordu qui insulte la mémoire de l’architecte de la révolution algérienne, un Kabyle comme toujours !

  25. Le psy doit absolument cesser de perdre du temps à notre mère patrie, la Kabylie en se ralliant à l’idée de l’autonomie de celle-ci, sa politique de régionalisation n’est qu’un synonyme de la première !

    Je rajouterai qq chose au sujet de cet anti-kabyle notoire qu’est ce haineux Benachenhou qui avait déclaré ceci :  » …{Sans Messali El Hadj, Abane Ramdane n’aurait jamais été autre chose qu’un simple fonctionnaire communal.} « … on voit de suite à qui l’on a affaire, à un tordu qui insulte la mémoire de l’architecte de la révolution algérienne, un Kabyle comme toujours !

  26. messali el hadj est un vouyou et voleur,il etait invité pour la premiere fois dans un café par six kabyle pour discuter de la creation de l’etoile nord africaine. ils n’ont pas trouvé d’arabes ou d’algeriens d’autres regions du pays,alors ils l’ont designé comme chef pour attirer les autres khorotos et les kabyles aussi sont connus pour ça,peut etre ils l’ont preferé pour ne pas laisser place a quelqu’un d’entre eux et par strategie aussi. la france l’a envoyer en syrie pour s’abreuver dans le temple islamo-baathiste.d’ailleurs la creation du baathisme s’est fait en france et en plus à la sorbonne !
    et c’est la meme histoire qui se repete. la guerre du golf,les usa et le baath,vous pouvez comprendre que la france est toujours derriere leur reve du royaume arabes du golf persique jusqu’a l’atlantique meme avec sarko d’origine juive.

  27. salut Amenkad,

    ce «{pouvoir}» qui n’a plus aucun pouvoir même pour sauver ses fesses, ne peut plus rien sortir de sa chéchilla. la ficelle serait top grosse et il y a trop longtemps maintenant que les kabyles n’avalent plus les couleuvres. la dernière couleuvre qu’ils ont vomie s’appelle justement « Abriko » et sa clique de {« scellé et non négociable »} lol.

    la pire des pourritures actuellement s’appelle KDS. ce sont ces connards qui actionnent les Sadi et les Tabou (KDS eux-même) de même que les ibn-abou-Hannachi pour programmer un match le 20 avril en cherchant à démontrer que les jeunes préfèrent regarder taper dans un ballon plutôt que commémorer les massacres et génocides de kabyles. ils ont fait flop !

    et ces KDS ne s’arrêteront pas là bien qu’ils ne représentent plus qu’eux-mêmes. la mamelle d’alger qui les engraissait ne va bientôt plus leur délivrer que du fiel dès lors qu’ils ont fini “d’être utiles”, ou plutôt parce qu’ils sont devenus inutiles.

    La Kabylie n’a plus d’autre choix, pour sa survie, que de décrocher et se démarquer de ses assassins.

    Quant à « {Autonomie »}… « {séparatisme »} … « {sécession »}… Tout ça est dans les faits depuis plus de 30 ans ! il n’y a plus qu’à les formaliser de gré ou de force !

    On se demande pourquoi ils s’accrochent comme des morpions à cette Kabylie qu’ils détestent et à son peuple qu’ils vomissent.

    certes, ils veulent la Kabylie sans les kabyles. Mais de plus malins s’y sont essayés en s’y cassant les dents. Aucun envahisseur historique n’a pu faire disparaître la Kabylie et son peuple.

    ce ne sont ces bandes de bons à rien, fainéants, méprisés et délaissés par la communauté internationale qui aboutira.

  28. Azul aux Kabyles n trugza, laissez les racistes arabo-islamo-nazis ecrire, dire, fociferer, peter, cracher, allaho-akbariser, et pondre tout ce qu’ils veulent car rien ne peut desormais empecher notre peuple kabyle de regagner sa liberte et d’avoir sa place parmi les nations les plus modernes et les plus civilisees de ce monde. Donc, disons adieu au totalitarisme colonial et barbare arabo-islamo-terroriste dans lequel notre peuple a ete confine depuis plus de 50 ans. LISEZ CETTE BONNE NOUVELLE.

    {{« Une démarche révolutionnaire:}} Ayant suivi de près les événements et le travail du MAK, je vais tenter ici de dire ce que j’ai compris et retenu dans cette démarche, qui pour moi, est révolutionnaire.

    Mas FERHAT a annoncé la création d’une commission de consultation qui a pour rôle de contacter toutes les énergies et intelligences kabyles de telle sorte à impliquer tous les kabyles qui expriment le désir de participer à la construction de l’autonomie de la Kabylie. il faut savoir que le MAK n’est pas un parti politique mais un mouvement qui s’auto-dissoudra une fois l’autonomie acquise.

    La construction de l’autonomie ne passera pas par le fait de la demander à l’Etat algérien ou de quémander la liberté du peuple kabyle, la clé est entre ses mains, il est inutile de la chercher ailleurs.

    Le MAK s’appui sur le droit international qui garanti à tout peuple désireux de se prendre en charge la possibilité de le faire. Un gouvernement provisoire est de ce fait une institution officielle qui fera les démarches nécessaires auprès des instances internationales et qui organisera un référendum pour que chaque kabyle librement s’exprimera sur l’autonomie de la Kabylie.

    Ce qui est révolutionnaire dans cette démarche c’est le fait que pour la première fois des kabyles ont compris la nécessité de s’extraire au bras de fer qui l’oppose au pouvoir d’Alger, il n’est plus l’acteur principale, les choses ne dépendent pas de lui, c’est les kabyles qui décident . ils ne sont plus dans la réaction mais dans la construction, ils ne sont plus sur la défensive mais dans la projection dans l’avenir.

    Il est temps que les kabyles comprennent que les grandes idées ne sont pas toujours l’oeuvre des occidentaux, les kabyles aussi en sont capable. » Par un vrai Kabyle digne.

  29. Azul aux Kabyles n trugza, laissez les racistes arabo-islamo-nazis ecrire, dire, fociferer, peter, cracher, allaho-akbariser, et pondre tout ce qu’ils veulent car rien ne peut desormais empecher notre peuple kabyle de regagner sa liberte et d’avoir sa place parmi les nations les plus modernes et les plus civilisees de ce monde. Donc, disons adieu au totalitarisme colonial et barbare arabo-islamo-terroriste dans lequel notre peuple a ete confine depuis plus de 50 ans. LISEZ CETTE BONNE NOUVELLE.

    {{« Une démarche révolutionnaire:}} Ayant suivi de près les événements et le travail du MAK, je vais tenter ici de dire ce que j’ai compris et retenu dans cette démarche, qui pour moi, est révolutionnaire.

    Mas FERHAT a annoncé la création d’une commission de consultation qui a pour rôle de contacter toutes les énergies et intelligences kabyles de telle sorte à impliquer tous les kabyles qui expriment le désir de participer à la construction de l’autonomie de la Kabylie. il faut savoir que le MAK n’est pas un parti politique mais un mouvement qui s’auto-dissoudra une fois l’autonomie acquise.

    La construction de l’autonomie ne passera pas par le fait de la demander à l’Etat algérien ou de quémander la liberté du peuple kabyle, la clé est entre ses mains, il est inutile de la chercher ailleurs.

    Le MAK s’appui sur le droit international qui garanti à tout peuple désireux de se prendre en charge la possibilité de le faire. Un gouvernement provisoire est de ce fait une institution officielle qui fera les démarches nécessaires auprès des instances internationales et qui organisera un référendum pour que chaque kabyle librement s’exprimera sur l’autonomie de la Kabylie.

    Ce qui est révolutionnaire dans cette démarche c’est le fait que pour la première fois des kabyles ont compris la nécessité de s’extraire au bras de fer qui l’oppose au pouvoir d’Alger, il n’est plus l’acteur principale, les choses ne dépendent pas de lui, c’est les kabyles qui décident . ils ne sont plus dans la réaction mais dans la construction, ils ne sont plus sur la défensive mais dans la projection dans l’avenir.

    Il est temps que les kabyles comprennent que les grandes idées ne sont pas toujours l’oeuvre des occidentaux, les kabyles aussi en sont capable. » Par un vrai Kabyle digne.

  30. Akveyli,

    regarde sa profession de foi, encore en 2008 (un vrai Benchenouf !!!):

    {{religion :}} «{A chaque fois que le politique s’est emparé du religieux le résultat a été sans appel : le sang a coulé et la régression a suivi.

    L’Algérie et le Maghreb ont échappé aux guerres de religion parce que de tout temps le dépositaire de l’autorité religieuse s’est tenu à l’écart des compétitions politiques. Partant de ce constat, le RCD s’est déclaré, dès sa naissance, pour la séparation des champs politiques et religieux. {{Peu suivie au début, cette position est désormais partagée par de larges relais d’opinion et diverses organisations sociales et politiques.}} }»

    Il dit ça en 2008 !… il a déjà oublié les têtes humaines sur les trottoirs d’alger, les femmes éventrée, les bébés fracassés contre les murs ou passés au four ou ébouillantés vivants dans des chaudrons, et tout ça pour la muZlimerie.

    {{Identité :}} «{Composée de trois dimensions façonnées par son histoire, l’Algérie admet enfin son triptyque identitaire {{(Amazighité, Arabité, Islamité)}}. {{Cette identité revendiquée dès le départ par le RCD}} a été tour à tour reniée, dénaturée et
    souvent réprimée. Réconciliée avec elle-même, la société algérienne attend de ses institutions d’être reconnue dans sa plénitude.}»

    quelqu’un voit-il la Kabylie dans son slogan islamo-arabe ?

    C’est ça le RCD ! le frère jumeau du FFS qui pleure ainsi, ses illusions perdues :

    «{L’essentiel c’est d’abord de situer les responsabilités en nommant les acteurs qui nous ont déviés de nos repères, de notre souveraineté, de notre identité, {{de notre Islam et de notre arabité}} }»

    C’est à croire qu’il débarque de Mars ce FFSiste ! il ne voit donc pas qu’il n’y a plus qu’islamo-araberie chez Boutef-Belkhadem-Soltani ?

    http://www.lequotidienalgerie.org/2010/04/29/entretien-avec-said-khellil-«-il-faut-dire-la-verite-au-peuple-»/

    http://www.rcd-algerie.net/details_connaitre.php?Rid=179&Aid=952&titre=Positions politiques marquantes du RCD

  31. {{Message destine a tout anegerianiste :}}

    {{Sais-tu seulement que sans l’independance de la nation kabyle celle-ci restera eternellement sous la botte du colonialisme mahometan ? Si tu n’arrives pas encore a saisir ma question, je veut bien t’aider par une autre question : Qui peut justifier rationnellement la legitimite de la presence d’un Etat arabe sur une terre amazighe, sachant bien sur que tout le territoire algerien est amazigh depuis la nuit des temps ? Le colonialisme mahometan en Algerie doit tirer a sa fin. Vive la Kabylie libre et independante. Car si les Algeriens veulent rester colonises par les terroristes arabo-mahometans ce n’est pas au peuple kabyle de leur changer d’avis. Y ’ en a marre de perdre notre temps tout en nous faisons exterminer par ceux qu’on veut defendre et sauver—les anegeriens arabo-islamo-integristes qui sont esclaves du mohametisme arabe incarne par le clan des mercenaires d’Oujda qui ont pris la releve coloniale francaise en 1962.}}

  32. {{Message destine a tout anegerianiste :}}

    {{Sais-tu seulement que sans l’independance de la nation kabyle celle-ci restera eternellement sous la botte du colonialisme mahometan ? Si tu n’arrives pas encore a saisir ma question, je veut bien t’aider par une autre question : Qui peut justifier rationnellement la legitimite de la presence d’un Etat arabe sur une terre amazighe, sachant bien sur que tout le territoire algerien est amazigh depuis la nuit des temps ? Le colonialisme mahometan en Algerie doit tirer a sa fin. Vive la Kabylie libre et independante. Car si les Algeriens veulent rester colonises par les terroristes arabo-mahometans ce n’est pas au peuple kabyle de leur changer d’avis. Y ’ en a marre de perdre notre temps tout en nous faisons exterminer par ceux qu’on veut defendre et sauver—les anegeriens arabo-islamo-integristes qui sont esclaves du mohametisme arabe incarne par le clan des mercenaires d’Oujda qui ont pris la releve coloniale francaise en 1962.}}

  33. Said Saidi et Tebou n’ont pas encore compris que le temps de l’opposition est revolu et que le temps de prendre notre destin en mains et de construire notre patrie kabyle a desormais sonner. L’opposition eternelle est une forme de colonialisme et d’oppression eternels. On peut s’opposer a des idees ou a des projets non-criminels, mais de la a passer son temps pendant plus de 48 ans a se dire que je m’oppose au crime sans pour autant prendre les initaitives ou les mesures necessaires pour arreter le crime cela s’appelle de la complicite dans le crime.

    Le crime colonial arabo-islamiste contre le peuple kabyle doit avoir ete stopper depuis belle lurette. On ne cree pas un parti politique pour se profesionnaliser dans l’opposition eternelle au crime, mais pour l’arreter le plus vite possible. Se contenter seulement de fociferer sa condamnation du crime pour l’eternite cela s’appelle etre complice du crime.

  34. Said Saidi et Tebou n’ont pas encore compris que le temps de l’opposition est revolu et que le temps de prendre notre destin en mains et de construire notre patrie kabyle a desormais sonner. L’opposition eternelle est une forme de colonialisme et d’oppression eternels. On peut s’opposer a des idees ou a des projets non-criminels, mais de la a passer son temps pendant plus de 48 ans a se dire que je m’oppose au crime sans pour autant prendre les initaitives ou les mesures necessaires pour arreter le crime cela s’appelle de la complicite dans le crime.

    Le crime colonial arabo-islamiste contre le peuple kabyle doit avoir ete stopper depuis belle lurette. On ne cree pas un parti politique pour se profesionnaliser dans l’opposition eternelle au crime, mais pour l’arreter le plus vite possible. Se contenter seulement de fociferer sa condamnation du crime pour l’eternite cela s’appelle etre complice du crime.

  35. {{ATTENTION DANGER DE MORT : LE BOUCLIER ANTI-ISLAM KABYLE EST DEFFAILLANT}}

    L’islam fabriqué par des arabo-terroristes n’est rien d’autre qu’un superticieux cheval de Troie totalitaire d’un colonialisme esclavagiste, fasciste, et criminel qui ne dit pas son nom. Ceux qui se laissent envahir par lui embrassent la mort—precipitent leur etres, leurs peuples, et leurs pays dans le ravin chaotique et mortel de l’histoire. Vous etes tous avertis.

    Les Salafistes qui visent a islamiser la nation kabyle jusqu’a son extermination par cette drogue arabe ont-ils trouve une faille dans le bouclier anti-islam kabyle ? La faille est la femme kabyle, ils ciblent les jeunes filles qui demain seront des mamans qui enfanteront des terroristes nazis arabo-islamistes antikabyles. Il faut vraiment faire quelque chose. On doit leur expliquer que l’islam est un poison colonial morbide dont l’objectif est de detruire tout individu, toute famille, tout peuple, toute nation, toute societe, et tout continent qu’il penetre. {{… L’ISLAM EST ANTIKABYLE.}}

  36. {{ATTENTION DANGER DE MORT : LE BOUCLIER ANTI-ISLAM KABYLE EST DEFFAILLANT}}

    L’islam fabriqué par des arabo-terroristes n’est rien d’autre qu’un superticieux cheval de Troie totalitaire d’un colonialisme esclavagiste, fasciste, et criminel qui ne dit pas son nom. Ceux qui se laissent envahir par lui embrassent la mort—precipitent leur etres, leurs peuples, et leurs pays dans le ravin chaotique et mortel de l’histoire. Vous etes tous avertis.

    Les Salafistes qui visent a islamiser la nation kabyle jusqu’a son extermination par cette drogue arabe ont-ils trouve une faille dans le bouclier anti-islam kabyle ? La faille est la femme kabyle, ils ciblent les jeunes filles qui demain seront des mamans qui enfanteront des terroristes nazis arabo-islamistes antikabyles. Il faut vraiment faire quelque chose. On doit leur expliquer que l’islam est un poison colonial morbide dont l’objectif est de detruire tout individu, toute famille, tout peuple, toute nation, toute societe, et tout continent qu’il penetre. {{… L’ISLAM EST ANTIKABYLE.}}

  37. {{Azul Azul Bonjour, Salut i weghref-iw Aqvayli Azizen Felli,}}

    {{Le reve criminel de ces Benchenoufs et autres nazis a la solde du regime colonial arabo-islamo-terroriste d’Alger est de maintenir le peuple kabyle dans le giron de l’anegerianisme suicidaire pour gagner plus de temps afin de mener a bout leur entreprise d’erradication de la culture, de la langue, et du peuple amazigh de la patrie kabyle.}}

    {{La colere de ces nazis mahometans réside dans le fait que le MAK, contrairement aux partis dits kabyles qui accopagnaient leur strategie genocidaire contre notre peuple kabyle en inventant une opposition macheaveliquement lucrative qui s’est eternisée, a coupé court a leur espoir de parvenir a l’extermination definitive de notre peuple. Ainsi la MAK, avec la naissance du GPK, les a definitivement privé de leur espoir d’inscrire la Kabylie dans le registre des nations disparues, englouties par le colonialisme pervers, pillard, terroriste, et totalitaire arabo-mahometan.}}

    {{Vive le MAK, Vive Dda Ferhat,}}

    {{Vie éternelle, prospérité, paix, victoire, et gloire a notre peuple kabyle,}}

    {{Vive la Kabylie libre,}}
    {{
    Lilelli i weghref aqvayli,}}

  38. {{Azul Azul Bonjour, Salut i weghref-iw Aqvayli Azizen Felli,}}

    {{Le reve criminel de ces Benchenoufs et autres nazis a la solde du regime colonial arabo-islamo-terroriste d’Alger est de maintenir le peuple kabyle dans le giron de l’anegerianisme suicidaire pour gagner plus de temps afin de mener a bout leur entreprise d’erradication de la culture, de la langue, et du peuple amazigh de la patrie kabyle.}}

    {{La colere de ces nazis mahometans réside dans le fait que le MAK, contrairement aux partis dits kabyles qui accopagnaient leur strategie genocidaire contre notre peuple kabyle en inventant une opposition macheaveliquement lucrative qui s’est eternisée, a coupé court a leur espoir de parvenir a l’extermination definitive de notre peuple. Ainsi la MAK, avec la naissance du GPK, les a definitivement privé de leur espoir d’inscrire la Kabylie dans le registre des nations disparues, englouties par le colonialisme pervers, pillard, terroriste, et totalitaire arabo-mahometan.}}

    {{Vive le MAK, Vive Dda Ferhat,}}

    {{Vie éternelle, prospérité, paix, victoire, et gloire a notre peuple kabyle,}}

    {{Vive la Kabylie libre,}}
    {{
    Lilelli i weghref aqvayli,}}

  39. {{Il faut dire a ce manipulateur qui a ecrit cela que son message est raciste et mensonger. Le peuple kabyle denonce le regime colonial et terroriste arabo-islamo-pillard d’Alger (d’Oujda) qui a confisque l’independance de tout ce territoire amazigh nomme Algerie pour en faire une colonie egyptienne et saoudienne arabo-islamo-mahometane. Oui, le peuple kabyle connait bien ses ennemis. Il s’attaque au regime nazi arabo-islamiste d’Alger—qui nous prive depuis plus de 50 ans de nos patronymes kabyles (amazighs), de notre existence, de notre langue kabyle, et de notre culture kabyle—et aux serviteurs criminels de ce regime. Par ailleurs, le peuple kabyle agit evidemment avec la raison, contrairement aux colons (je dis bien colons) nazis arabo-islamistes qui veulent faire de la Kabylie une colonie allaho-momoho-arabe. Ces connards au service de ceux qui colonisent et l’Algerie et la patrie kabyle ne sont que des ennemis de la liberte et de tous les peuples du monde. Oui, il sont des barbares. Car tout arabophone, kabylophone, amazighophone, ou algerianophone qui prive notre peuple de sa liberte et qui participe a son extermination par l’arabisation , l’islamisation, et la terreur par les armes et les propos sont nos ennemis. Les Algeriens qui sont pour les droits humains de notre peuple amazigh kabyle sont nos freres, mais les Algeriens qui marchent avec le pouvoir colonial arabo-islamo-nazi pour nous priver de notre liberte et pour erradiquer notre existence en tant que Kabyles amazigh de notre terre ancestrale sont et resteront nos ennemis a jamais. On ouvre pas les bras a sa propre mort. Les anti-Ferhat, anti-MAK, et anti-GPK sont des antikabyles, des antihumains et des anti-algeriens a l’instar du pouvoir colonial et pillard mahometo-nazi pour lequel ils bossent.}}
    {{
    C’est aussi clair que l’eau de roche non?!}}

    Une chanson pour mes amis car en ce moment je suis amoureux de ma maitresse:
    http://www.dailymotion.com/video/xckr5a_lounes-kheloui-ma-th-heznedh-audio_music

  40. {{Il faut dire a ce manipulateur qui a ecrit cela que son message est raciste et mensonger. Le peuple kabyle denonce le regime colonial et terroriste arabo-islamo-pillard d’Alger (d’Oujda) qui a confisque l’independance de tout ce territoire amazigh nomme Algerie pour en faire une colonie egyptienne et saoudienne arabo-islamo-mahometane. Oui, le peuple kabyle connait bien ses ennemis. Il s’attaque au regime nazi arabo-islamiste d’Alger—qui nous prive depuis plus de 50 ans de nos patronymes kabyles (amazighs), de notre existence, de notre langue kabyle, et de notre culture kabyle—et aux serviteurs criminels de ce regime. Par ailleurs, le peuple kabyle agit evidemment avec la raison, contrairement aux colons (je dis bien colons) nazis arabo-islamistes qui veulent faire de la Kabylie une colonie allaho-momoho-arabe. Ces connards au service de ceux qui colonisent et l’Algerie et la patrie kabyle ne sont que des ennemis de la liberte et de tous les peuples du monde. Oui, il sont des barbares. Car tout arabophone, kabylophone, amazighophone, ou algerianophone qui prive notre peuple de sa liberte et qui participe a son extermination par l’arabisation , l’islamisation, et la terreur par les armes et les propos sont nos ennemis. Les Algeriens qui sont pour les droits humains de notre peuple amazigh kabyle sont nos freres, mais les Algeriens qui marchent avec le pouvoir colonial arabo-islamo-nazi pour nous priver de notre liberte et pour erradiquer notre existence en tant que Kabyles amazigh de notre terre ancestrale sont et resteront nos ennemis a jamais. On ouvre pas les bras a sa propre mort. Les anti-Ferhat, anti-MAK, et anti-GPK sont des antikabyles, des antihumains et des anti-algeriens a l’instar du pouvoir colonial et pillard mahometo-nazi pour lequel ils bossent.}}
    {{
    C’est aussi clair que l’eau de roche non?!}}

    Une chanson pour mes amis car en ce moment je suis amoureux de ma maitresse:
    http://www.dailymotion.com/video/xckr5a_lounes-kheloui-ma-th-heznedh-audio_music

  41. toujours un matin dz
    lu pour vous

    Ali Kafi est fâché. L’ancien président du Haut-Conseil d’État (HCE) et colonel de la Wilaya II (le Nord constantinois), s’emporte à son tour contre Saïd Sadi et contre son livre sur le colonel Amirouche intitulé Amirouche : une vie, deux morts, un testament.
    Ali Kafi s’exprimait lors d’une rencontre à bâtons rompus avec des journalistes de deux journaux francophones (Liberté, El Watan) et de deux autres arabophones (El Khabar, El Fadjr) tenue jeudi, chez lui au Club-des-Pins (Alger)
    “Au vu de la faillite qui a gagné son parti, veut-il peut-être rebondir sur la scène en enfourchant le cheval de la grandiose Révolution qui a libéré le pays. Saïd Sadi n’a pas le droit d’écrire sur l’Histoire. Il est psychiatre et non pas historien. De plus, n’étant pas un acteur de la Révolution, il est très loin du processus historique de notre Révolution. Il ne l’a pas vécue, donc il ne peut pas s’en imprégner”.
    Kafi s’interroge sur le moment choisi pour la parution de ce livre, à savoir la campagne menée par la France par le biais de son ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, mais aussi le doute jeté sur le nombre de moudjahidine. “Est-ce qu’il y a coordination ou s’agit-il d’une simple coïncidence ?”, s’est-il interrogé « Je ne réponds pas à Sadi, car il n’est pas historien et il est loin de la marche historique de la Révolution. C’est le timing choisi qui a attiré mon attention. La sortie du livre intervient au cours de cette campagne que mène la France contre les moudjahiddine et ce qu’on appelle communément la famille révolutionnaire. » « Le deuxième point est lié au document criminalisant le colonialisme qui a provoqué une secousse en France. Y a-t-il un rapport ? » « Ou s’agit-il de la faillite de son parti et qu’il veut rebondir en utilisant des figures célèbres et salir la mémoire des honorables hommes ? », a regretté Ali Kafi. Ce sont autant d’interrogations qu’a soulevées Ali Kafi. Avant de juger « irresponsable le fait de douter du patriotisme des révolutionnaires et de jeter l’anathème sur la révolution ». Le colonel de la Wilaya II mis en cause dans le livre de Saïd Sadi a décidé donc de rompre le silence et de livrer sa version des faits. D’emblée, Ali Kafi a rejeté catégoriquement l’idée défendue par Sadi dans son livre qui consiste à dire que « Amirouche a été livré aux Français par Boussouf et Boumediène ».

    Pour Kafi, il s’agit là « d’une contrevérité historique ». « Est-il possible que Boussouf pouvait comploter contre deux colonels qui dirigeaient deux Wilayas historiques, pour qu’ils soient éliminés par les Français ? Prétendre cela, voudrait dire que Boussouf collaborait avec les Français et leur donnait des informations… » « Boussouf ne pouvait pas comploter contre Amirouche. C’est une affabulation et un mensonge grotesque », a affirmé A. Kafi. S’agissant de Boumediène, l’ancien colonel de la Wilaya II a affirmé que c’était un personnage complètement effacé. « Pour ce qui est de Boumediène, il était inconnu. Il était complètement à la marge, il évoluait à l’ombre de Boussouf. De ce fait, il ne pouvait pas comploter contre un géant comme Amirouche. Boumediène ne savait pas où a commencé l’histoire », a indiqué Ali Kafi. « En disant cela, je ne défends pas Boumediène d’autant plus que je ne partage rien avec lui. Bien au contraire, nous n’avons jamais été d’accord. Il a réuni autour de lui la clique de la France (les déserteurs de l’armée française, nldr) et le reste tout le monde le connaît », a affirmé A. Kafi. Pour appuyer ses propos, Ali Kafi est revenu sur cet épisode qui a coûté la vie à deux figures de la Révolution. « Ceux qui étaient à Tunis tombaient souvent dans des conflits et des problèmes internes. Et pour pouvoir les régler, ils faisaient appel aux gens de l’intérieur qui n’ont jamais eu de conflit. En 1959, un conflit a éclaté entre le CCE et le GPRA, après la démission de Mohamed Lamine Debaghine de son poste de ministre des Affaires étrangères. Ils convoquent une réunion des colonels à Tunis pour aider à solutionner cette crise. Nos frères de l’extérieur nous ont contactés, le 15 mars 1959, pour se rendre à Tunis et c’est moi qui étais chargé de contacter Amirouche et Si El Haoues étant donné que le contact direct avec eux n’était pas possible. Le télégramme nous ait parvenu du ministère de la Défense par le biais de Mohammedi Saïd. Il est dit dans ce message : ‘’Vous devriez venir en urgence pour débattre des questions concernant la révolution.
    Tout ça avant d’enchaîner : “Si Amirouche était encore en vie, il aurait exécuté son propre fils ainsi que Saïd Sadi”, s’est-il emporté.
    “Je ne sais pas pourquoi ils écrivent sur cette période de l’Histoire alors qu’ils ne sont pas concernés. L’Algérie, ce n’est pas la Wilaya III seulement et celle-ci n’est pas leur propriété. Abane, Amirouche et Krim, qui sont les enfants du mouvement national, ne leur appartiennent ni ne partagent les mêmes idées. Il ne faut pas rabaisser la stature de ces grands hommes. Pour moi Amirouche, avec toutes les erreurs commises, restera un des symboles de ce pays”.

    Ali Kafi a adressé un vif reproche aux historiens algériens. “Nos historiens sont lâches et des entremetteurs. Ils n’écrivent pas”, s’est-il emporté avant de s’en prendre à l’État qui, dit-il, ne joue pas son rôle et ne défend ni n’écrit l’histoire de la Révolution. “Pourquoi on n’écrit pas notre histoire ? La France a-t-elle peur que l’histoire de l’Algérie soit écrite ? Y aurait-il des Algériens qui seront dérangés par l’écriture de l’histoire ?”, s’est-il interrogé.

    “La Bleuite est la plus grande erreur d’Amirouche”

    Selon l’ancien président du HCE, Amirouche était tombé dans l’erreur de douter de tout le monde : les médecins, les infirmiers jusqu’à son propre secrétaire, Tahar Amirouchène. Il avait mis en place un comité mobile, présidé par Hacene Mahiouz, chargé de juger les personnes incriminées. Résultat des courses : plus de 1 800 jeunes lettrés avaient été exécutés. D’où tient-il ce chiffre alors que les archives de la Wilaya III n’avaient fait état que de la mort de 350 personnes ? “C’est Amirouche lui-même qui me l’avait donné dans une lettre qu’il m’avait envoyée. Malheureusement, cette lettre comme beaucoup d’archives de la Wilaya II, avaient été brûlées par Attaïlia pendant la guerre”, explique-t-il.
    Mais la bleuite avait-elle touché d’autres Wilayas ? Réponse : “On m’avait parlé de 400 à 500 morts dans la Wilaya IV. Il y avait aussi des exécutions dans la Wilaya I. Mais pas une seule personne n’avait été éliminée en Wilaya II.”
    Il assure avoir vivement protesté auprès du GPRA pour avoir envoyé des félicitations à un responsable qui “avait commis une telle boucherie”. Pourtant dans sa réponse à Amirouche en date du 23 août 58, Ali Kafi avait écrit : “Nous avons étudié avec soin la lettre en date du 3 août courant et où vous nous appreniez la découverte d’un vaste complot ourdi contre la Wilaya III. Nous tenons à vous féliciter pour la mise hors d’état de nuire de ce complot.” (voir la page 127 des mémoires d’Ali Kafi).
    Selon Ali Kafi, la délégation de la Wilaya IV, à laquelle Amirouche a servi de guide, était tombée dans un accrochage au niveau de Palestro. Amirouche a alors fui en abandonnant ses hôtes dont Ouamrane qui a été blessé à la main. “On appelait Amirouche ‘Taxi Ami Salah’”, ironise-t-il. Poursuivant son récit, Ali Kafi affirme : “On s’est retrouvé tous dans une maison à Michelet. Repérant Amirouche isolé dans un coin tout empêtré dans sa kechabia, Abane l’avait sermonné devant tout le monde en le traitant de tous les noms d’oiseaux. Il lui cria à la figure : ‘’J’emmerde celui qui t’a nommé officier” (inaal bouh lisemak dhabet). Mais comment alors avait-on confié la responsabilité des préparatifs et de la sécurisation du Congrès à Amirouche qui, en plus des félicitations des congressistes pour l’impeccable organisation de ce grandiose événement, s’était vu chargé par la suite de la délicate mission d’aller dans la Wilaya I, c’est-à-dire les Aurès, pour mettre fin aux dissensions qui la minaient ? Kafi n’en souffle mot.

    Séquestration des ossements d’Amirouche et de Si El-Haouès :

    “Un crime impardonnable”

    Sans détours, Ali Kafi a qualifié la séquestration des ossements des colonels Amirouche et Si El-Haouès de “crime impardonnable”. “Cela ne fait pas très longtemps que je suis au courant de cette affaire. Mais je la considère comme un crime impardonnable contre les chouhada”. De son point de vue, Bencherif doit dire ce qu’il sait de cette affaire sans se défausser sur Kasdi Merbah.

    L.M.

  42. toujours un matin dz
    lu pour vous

    Ali Kafi est fâché. L’ancien président du Haut-Conseil d’État (HCE) et colonel de la Wilaya II (le Nord constantinois), s’emporte à son tour contre Saïd Sadi et contre son livre sur le colonel Amirouche intitulé Amirouche : une vie, deux morts, un testament.
    Ali Kafi s’exprimait lors d’une rencontre à bâtons rompus avec des journalistes de deux journaux francophones (Liberté, El Watan) et de deux autres arabophones (El Khabar, El Fadjr) tenue jeudi, chez lui au Club-des-Pins (Alger)
    “Au vu de la faillite qui a gagné son parti, veut-il peut-être rebondir sur la scène en enfourchant le cheval de la grandiose Révolution qui a libéré le pays. Saïd Sadi n’a pas le droit d’écrire sur l’Histoire. Il est psychiatre et non pas historien. De plus, n’étant pas un acteur de la Révolution, il est très loin du processus historique de notre Révolution. Il ne l’a pas vécue, donc il ne peut pas s’en imprégner”.
    Kafi s’interroge sur le moment choisi pour la parution de ce livre, à savoir la campagne menée par la France par le biais de son ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, mais aussi le doute jeté sur le nombre de moudjahidine. “Est-ce qu’il y a coordination ou s’agit-il d’une simple coïncidence ?”, s’est-il interrogé « Je ne réponds pas à Sadi, car il n’est pas historien et il est loin de la marche historique de la Révolution. C’est le timing choisi qui a attiré mon attention. La sortie du livre intervient au cours de cette campagne que mène la France contre les moudjahiddine et ce qu’on appelle communément la famille révolutionnaire. » « Le deuxième point est lié au document criminalisant le colonialisme qui a provoqué une secousse en France. Y a-t-il un rapport ? » « Ou s’agit-il de la faillite de son parti et qu’il veut rebondir en utilisant des figures célèbres et salir la mémoire des honorables hommes ? », a regretté Ali Kafi. Ce sont autant d’interrogations qu’a soulevées Ali Kafi. Avant de juger « irresponsable le fait de douter du patriotisme des révolutionnaires et de jeter l’anathème sur la révolution ». Le colonel de la Wilaya II mis en cause dans le livre de Saïd Sadi a décidé donc de rompre le silence et de livrer sa version des faits. D’emblée, Ali Kafi a rejeté catégoriquement l’idée défendue par Sadi dans son livre qui consiste à dire que « Amirouche a été livré aux Français par Boussouf et Boumediène ».

    Pour Kafi, il s’agit là « d’une contrevérité historique ». « Est-il possible que Boussouf pouvait comploter contre deux colonels qui dirigeaient deux Wilayas historiques, pour qu’ils soient éliminés par les Français ? Prétendre cela, voudrait dire que Boussouf collaborait avec les Français et leur donnait des informations… » « Boussouf ne pouvait pas comploter contre Amirouche. C’est une affabulation et un mensonge grotesque », a affirmé A. Kafi. S’agissant de Boumediène, l’ancien colonel de la Wilaya II a affirmé que c’était un personnage complètement effacé. « Pour ce qui est de Boumediène, il était inconnu. Il était complètement à la marge, il évoluait à l’ombre de Boussouf. De ce fait, il ne pouvait pas comploter contre un géant comme Amirouche. Boumediène ne savait pas où a commencé l’histoire », a indiqué Ali Kafi. « En disant cela, je ne défends pas Boumediène d’autant plus que je ne partage rien avec lui. Bien au contraire, nous n’avons jamais été d’accord. Il a réuni autour de lui la clique de la France (les déserteurs de l’armée française, nldr) et le reste tout le monde le connaît », a affirmé A. Kafi. Pour appuyer ses propos, Ali Kafi est revenu sur cet épisode qui a coûté la vie à deux figures de la Révolution. « Ceux qui étaient à Tunis tombaient souvent dans des conflits et des problèmes internes. Et pour pouvoir les régler, ils faisaient appel aux gens de l’intérieur qui n’ont jamais eu de conflit. En 1959, un conflit a éclaté entre le CCE et le GPRA, après la démission de Mohamed Lamine Debaghine de son poste de ministre des Affaires étrangères. Ils convoquent une réunion des colonels à Tunis pour aider à solutionner cette crise. Nos frères de l’extérieur nous ont contactés, le 15 mars 1959, pour se rendre à Tunis et c’est moi qui étais chargé de contacter Amirouche et Si El Haoues étant donné que le contact direct avec eux n’était pas possible. Le télégramme nous ait parvenu du ministère de la Défense par le biais de Mohammedi Saïd. Il est dit dans ce message : ‘’Vous devriez venir en urgence pour débattre des questions concernant la révolution.
    Tout ça avant d’enchaîner : “Si Amirouche était encore en vie, il aurait exécuté son propre fils ainsi que Saïd Sadi”, s’est-il emporté.
    “Je ne sais pas pourquoi ils écrivent sur cette période de l’Histoire alors qu’ils ne sont pas concernés. L’Algérie, ce n’est pas la Wilaya III seulement et celle-ci n’est pas leur propriété. Abane, Amirouche et Krim, qui sont les enfants du mouvement national, ne leur appartiennent ni ne partagent les mêmes idées. Il ne faut pas rabaisser la stature de ces grands hommes. Pour moi Amirouche, avec toutes les erreurs commises, restera un des symboles de ce pays”.

    Ali Kafi a adressé un vif reproche aux historiens algériens. “Nos historiens sont lâches et des entremetteurs. Ils n’écrivent pas”, s’est-il emporté avant de s’en prendre à l’État qui, dit-il, ne joue pas son rôle et ne défend ni n’écrit l’histoire de la Révolution. “Pourquoi on n’écrit pas notre histoire ? La France a-t-elle peur que l’histoire de l’Algérie soit écrite ? Y aurait-il des Algériens qui seront dérangés par l’écriture de l’histoire ?”, s’est-il interrogé.

    “La Bleuite est la plus grande erreur d’Amirouche”

    Selon l’ancien président du HCE, Amirouche était tombé dans l’erreur de douter de tout le monde : les médecins, les infirmiers jusqu’à son propre secrétaire, Tahar Amirouchène. Il avait mis en place un comité mobile, présidé par Hacene Mahiouz, chargé de juger les personnes incriminées. Résultat des courses : plus de 1 800 jeunes lettrés avaient été exécutés. D’où tient-il ce chiffre alors que les archives de la Wilaya III n’avaient fait état que de la mort de 350 personnes ? “C’est Amirouche lui-même qui me l’avait donné dans une lettre qu’il m’avait envoyée. Malheureusement, cette lettre comme beaucoup d’archives de la Wilaya II, avaient été brûlées par Attaïlia pendant la guerre”, explique-t-il.
    Mais la bleuite avait-elle touché d’autres Wilayas ? Réponse : “On m’avait parlé de 400 à 500 morts dans la Wilaya IV. Il y avait aussi des exécutions dans la Wilaya I. Mais pas une seule personne n’avait été éliminée en Wilaya II.”
    Il assure avoir vivement protesté auprès du GPRA pour avoir envoyé des félicitations à un responsable qui “avait commis une telle boucherie”. Pourtant dans sa réponse à Amirouche en date du 23 août 58, Ali Kafi avait écrit : “Nous avons étudié avec soin la lettre en date du 3 août courant et où vous nous appreniez la découverte d’un vaste complot ourdi contre la Wilaya III. Nous tenons à vous féliciter pour la mise hors d’état de nuire de ce complot.” (voir la page 127 des mémoires d’Ali Kafi).
    Selon Ali Kafi, la délégation de la Wilaya IV, à laquelle Amirouche a servi de guide, était tombée dans un accrochage au niveau de Palestro. Amirouche a alors fui en abandonnant ses hôtes dont Ouamrane qui a été blessé à la main. “On appelait Amirouche ‘Taxi Ami Salah’”, ironise-t-il. Poursuivant son récit, Ali Kafi affirme : “On s’est retrouvé tous dans une maison à Michelet. Repérant Amirouche isolé dans un coin tout empêtré dans sa kechabia, Abane l’avait sermonné devant tout le monde en le traitant de tous les noms d’oiseaux. Il lui cria à la figure : ‘’J’emmerde celui qui t’a nommé officier” (inaal bouh lisemak dhabet). Mais comment alors avait-on confié la responsabilité des préparatifs et de la sécurisation du Congrès à Amirouche qui, en plus des félicitations des congressistes pour l’impeccable organisation de ce grandiose événement, s’était vu chargé par la suite de la délicate mission d’aller dans la Wilaya I, c’est-à-dire les Aurès, pour mettre fin aux dissensions qui la minaient ? Kafi n’en souffle mot.

    Séquestration des ossements d’Amirouche et de Si El-Haouès :

    “Un crime impardonnable”

    Sans détours, Ali Kafi a qualifié la séquestration des ossements des colonels Amirouche et Si El-Haouès de “crime impardonnable”. “Cela ne fait pas très longtemps que je suis au courant de cette affaire. Mais je la considère comme un crime impardonnable contre les chouhada”. De son point de vue, Bencherif doit dire ce qu’il sait de cette affaire sans se défausser sur Kasdi Merbah.

    L.M.

  43. Le spectacle de tous ces gens en bedaine, habitant le club des pins, se démenant comme des diables pour colmater les brèches ne produit que l’effet inverse.

    L’enjeux est pourtant ailleurs. Il s’agit de passer au second plan de l’actualité la percée des autonomistes et la prise de conscience des kabyles de leur identité. Les partis algériens à électorat kabyle sont, au vu de cette nouvelle configuration, disqualifiés de leur rôle, assumé ou subi, de soupapes de sécurité en Kabylie.

    L’organisation, par le RCD et par les organisations affiliées au FFS, de marches le 20 avril 2010, après des années d’oubli de cet anniversaire, montre leur détresse face à l’émergence du MAK. Celui-ci, en prenant à bras le corps les espoirs profonds de la Kabylie, a rapidement été adopté par le peuple kabyle.

    Paradoxalement les marches des algérianistes n’étaient organisées que dans les villes de Kabylie. Ceci qui démontre on ne peut meiux l’echec de leur option algérianiste. Ce détail, d’autres acteurs ont tenté de le rectifier, avec une semaine de retard et quelques marcheurs à Thala (Ain) n Benian.

    La sortie du livre de S. Saadi sur le colonel Amirouche s’inscrit dans la même logique : créer l’évènement et éclipser le débat qui s’installe sur la question fondamentale : l’identité de la Kabylie et son droit à l’autonomie.

  44. Que les militants MAK aient un langage offensif ,ne peut que démontré que ce mouvement va crescendo ,tant mieux ! Le MAk a apporté aux kabyles une autre voie ,pour arriver a ne plus subir ,le rouleau oppresseur de l’Algérie arabo-islamique . La moindre critique de Mas Ferhat,de Mas Sadi ou de Mas Ait-Ahmed m’exaspère ( j’en ai entendues de toutes les couleurs en Kabylie et dans le reste de l’Algérie ) ! . J’aimerais que les relations entre Le MAK , le RCD et Le FFS,soient des relations d’adversaires politiques et non d’ennemis ,pour le bien de la kabylie ,qui a besoin de sérénité et d’union . De mon coté,au nom du respect que je me vois obligé de leur témoigner ,au vu de leur parcours ,de leur âge et du nombre considérable d’ennemis qu’ils ont , chacun , je m’abstiendrais de porter la moindre critique à leur encontre . Tanemirt .

  45. Je suis tout à fait d’accord avec vous, Tayda. Je commençais juste à regretter d’être venue sur ce site quand je suis enfin arrivée à votre sage commentaire. J’espère que ce flot de fiel à l’encontre d’hommes honorables (notamment Saïd Sadi et Belaïd Abrika) s’arrêtera pour laisser la place à une conduite pleine de maturité. Veut-on oui ou non la liberté? Alors, il faut la mériter.

  46. Tu ferais mieux d’arrêter ton langage de bas caniveaux. Je ne vais pas essayer de te convaincre. Traiter SADI de traître, il n’y a que les idiots et imbéciles qui oseront le faire.
    Visiblement, ce n’est pas l’autonomie qui t’intéresse. Alors, cervelle « tekhsaith » ce n’est jamais trop tard pour bien faire ; à moins que tu ne sois irrécupérable…. Le train de l’autonomie pour la kabylie est en marche ; je t’invite à le rejoindre s’il te reste un peu de dignité. La kabylie a besoin de tous ses enfants. Arrêtons de tirer sur nos élites même si on ne partage pas leurs idées. SADI reste un grand Homme politique et courageux; j’espère qu’il finira très vite par défendre lui aussi l’autonomie de notre région.
    Vive le MAK . Azul a GPK.
    IFLISSEN LEVHAR

  47. Ces deux partis politique (ffs,rcd)sensé de representer le peuple kabyle ,avec leurs mésaventure a l´interieur du regime, s´est font completement eloingné des objectifs attendu par la kabylie(devenu couquille vide), donc pas surprenant s´est la region opte pour la solution auotonomiste( jocker) : *se recadrer bien de l´interieure, c´est-a-dire formé un etat specifique a la region -et obsrever de prés l´evolution du regime algerien .

  48. Ces deux partis politique (ffs,rcd)sensé de representer le peuple kabyle ,avec leurs mésaventure a l´interieur du regime, s´est font completement eloingné des objectifs attendu par la kabylie(devenu couquille vide), donc pas surprenant s´est la region opte pour la solution auotonomiste( jocker) : *se recadrer bien de l´interieure, c´est-a-dire formé un etat specifique a la region -et obsrever de prés l´evolution du regime algerien .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here