Tizi-Ouzou : Les cadres du FFS se concertent sur la prochaine conférence d’évaluation

18
241
FFS
FFS

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Sous la présidence de leur premier secrétaire, M. Karim Tabou, les élus et cadres du Front des Forces Socialistes (FFS) se sont réunis ce matin à 11 heures à la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou pour formuler et débattre les propositions devant s’inscrire dans la dynamique devant assurer la réussite de la prochaine conférence d’évaluation du parti prévu au mois de juin à Alger. Prenant la parole, M. Karim Tabou a dressé un tableau noir de la situation politique algérienne mais sans toutefois aller vers le fatalisme.

Le n° 2 du plus vieux parti d’opposition a bel et bien reconnu que tout n’est pas perdu et que le début de solution réside dans l’identification des failles. « Certains citoyens, à l’occasion de certains rendez-vous, témoigne le conférencier, nous ont bien dit que tous les partis politiques et l’ensemble des représentants de la société civile ont régressé. Mais il s’agit surtout de savoir qui a progressé ».

Karim Tabou a avoué que « seuls les militaires, les milliardaires et la mafia ont progressé ». Du coup, le premier secrétaires du FFS a désigné ces « trois forces » comme les véritables responsables du verrouillage du champ politique et du recul de la démocratie en Algérie. Allant jusqu’à user de termes que certains esprits peuvent qualifier de sibyllins, le N0 02 du FFS a parlé effectivement de manipulation géographique et de l’histoire qu’il a qualifiée de « dangereuse » dont est coupable « le pouvoir ».

Le conférencier a bel et bien jeté la pierre sur les militaires et les milliardaires. Les premiers sont accusés de « refuser » l’ouverture du champ démocratique et les seconds « d’encourager » la corruption. Parlant ensuite du statu et rôle de son propre parti, Karim Tabou a naturellement pris le soin de le couvrir de dithyrambes. Il est allé même à le qualifier de « refuge politique et socia ». « Tous ceux qui n’ont pas pu trouver un espace libre pour exprimer leurs idées et pensées, l’ont bien trouvé au FFS », a soutenu le premier secrétaire du FFS.

Poursuivant son discours sur la même lancée, le conférencier a soutenu que le FFS « est le parti qui a signé le plus de contrats politiques avec les autres partis politiques ». Revenant ensuite sur la situation présente et les perspectives, Karim Tabou a affirmé que le travail des cadres et militants de son parti consiste à présent à relever les tares et les failles, à identifier qui est qui et les attentes réelles des citoyens.

Après ce discours d’ouverture de la conférence, les journalistes ont été priés de quitter la salle pour laisser les participants travailler à huis clos. Il s’agissait pour les intervenants de formuler des propositions et les sélectionner ensuite. Comme nous l’avons déjà mentionné ci-dessus, elles seront une nouvelle fois soumises au débat prévu à Alger le mois prochain à l’occasion de la tenue de la conférence nationale d’évaluation.

Notons enfin que la rencontre d’hier a été entamée par la lecture du message de M. Hocine Aït-Ahmed adressé aux membres du conseil national. Le message en question dont nous avons une copie est loin d’être l’apologie du régime. Le voici donc dans son intégralité :

S.T

18 COMMENTS

  1. Je tiens a dire a Monsieur Tebou et a Said Saidi, arretez de cacher itij sugharval. Vous etes devenus des professionnels de l’art du tourner en rond. Y’en a marre de vous. Au lieu de trancher les questions, vous passez votre temps depuis presque 50 ans a berner le monde avec vos mesonges. La verite est dans chaque rue de Kabylie et de l’Algerie. Pourquoi ne pas ecouter les citoyens qui en gemissent, en criant, en hurlent et en mourant ne cessent de vous dire les quatres verites. Conclusion: Vous n’etes pas ici pour le bien du peuple Kabyle et des autres composantes humaines de l’Algerie, vous etes ici pour intoxiquer la Kabylie et l’Algerie avec vos discours esclavagistes et colonialistes a l’instar du regime terroriste d’Alger lequel vous ne voulez pas cesser de servir. Allez tous en enfer. Que Dieu vous modisse traitres esclaves. Amen. J’en ai fini avec vous bande de criminels.

  2. Je tiens a dire a Monsieur Tebou et a Said Saidi, arretez de cacher itij sugharval. Vous etes devenus des professionnels de l’art du tourner en rond. Y’en a marre de vous. Au lieu de trancher les questions, vous passez votre temps depuis presque 50 ans a berner le monde avec vos mesonges. La verite est dans chaque rue de Kabylie et de l’Algerie. Pourquoi ne pas ecouter les citoyens qui en gemissent, en criant, en hurlent et en mourant ne cessent de vous dire les quatres verites. Conclusion: Vous n’etes pas ici pour le bien du peuple Kabyle et des autres composantes humaines de l’Algerie, vous etes ici pour intoxiquer la Kabylie et l’Algerie avec vos discours esclavagistes et colonialistes a l’instar du regime terroriste d’Alger lequel vous ne voulez pas cesser de servir. Allez tous en enfer. Que Dieu vous modisse traitres esclaves. Amen. J’en ai fini avec vous bande de criminels.

  3. Mort de rire le FFS et ses cadres vont se concerter sur la prochaine conférence d’évaluation!!!
    Evaluer quoi, ils vont parler de quoi? J’aimerais bien les entendre mdrrrr se parler et se concerter ça doit être très marrant!

    Le FFS est mort tout comme le RCD, arrêtez de nous polluer ce site avec ce genre d’infos svp!

  4. Mort de rire le FFS et ses cadres vont se concerter sur la prochaine conférence d’évaluation!!!
    Evaluer quoi, ils vont parler de quoi? J’aimerais bien les entendre mdrrrr se parler et se concerter ça doit être très marrant!

    Le FFS est mort tout comme le RCD, arrêtez de nous polluer ce site avec ce genre d’infos svp!

  5. Pathétique ces partis « démocratiques » qui tournent à vide depuis plus de 20 ans.

    Ils « activent » tels des mouches dans un bocal et ils d’étonnent que plus personne dans ce pays prise ne leur accorde la moindre attention.

    Ils deviennent malgré eux, la caution démocratique d’un régime tyranique qui grace à eux peut se gausser auprès des instances internationale que l’algérie est un « pays démocratique et populaire ».

    Incapable d’en tirer les conclusions ces parti continuent de brasser du vent et de caresser l’espoir insensé qu’un jour peut etre par lassitude, ce pouvoir pourrie va leur décider de leur confier les clés pour diriger ce pays, mais ils ont été tellement corrompue et cela serait tellement inattendu qu’ils se précipiteront pour reproduire les memes gabegie et les memes comportements crapuleux que ceux qu’ils feignent aujourd’hui de défendre.

    Non, ce qu’il nous fait c’est une rupture claire et nette avec tous les acteurs de la scène politique actuelle… il faut tourner définitivement la page de tous ces incapables et opportunistes qui un jour sont dans l’opposition, un jour au pouvoir, un jour crie à la fraude, un jour de précipe pour participer à des élections, bref a ce cirque démocratique et polulaire algérien qui n’a ni queue, ni tete!

  6. Pathétique ces partis « démocratiques » qui tournent à vide depuis plus de 20 ans.

    Ils « activent » tels des mouches dans un bocal et ils d’étonnent que plus personne dans ce pays prise ne leur accorde la moindre attention.

    Ils deviennent malgré eux, la caution démocratique d’un régime tyranique qui grace à eux peut se gausser auprès des instances internationale que l’algérie est un « pays démocratique et populaire ».

    Incapable d’en tirer les conclusions ces parti continuent de brasser du vent et de caresser l’espoir insensé qu’un jour peut etre par lassitude, ce pouvoir pourrie va leur décider de leur confier les clés pour diriger ce pays, mais ils ont été tellement corrompue et cela serait tellement inattendu qu’ils se précipiteront pour reproduire les memes gabegie et les memes comportements crapuleux que ceux qu’ils feignent aujourd’hui de défendre.

    Non, ce qu’il nous fait c’est une rupture claire et nette avec tous les acteurs de la scène politique actuelle… il faut tourner définitivement la page de tous ces incapables et opportunistes qui un jour sont dans l’opposition, un jour au pouvoir, un jour crie à la fraude, un jour de précipe pour participer à des élections, bref a ce cirque démocratique et polulaire algérien qui n’a ni queue, ni tete!

  7. Qu’ils se concertent donc collectivement et qu’ils fassent le bilan de leurs « échecs toujours recommencés »

    Et dans peu de temps, il faudra qu’ils se concertent de nouveau sur la meilleure façon de rejoindre le Mouvement Autonomiste Kabyle !

    La kabylie n’a aucun avenir en dehors d’une franche et large autonome

  8. Qu’ils se concertent donc collectivement et qu’ils fassent le bilan de leurs « échecs toujours recommencés »

    Et dans peu de temps, il faudra qu’ils se concertent de nouveau sur la meilleure façon de rejoindre le Mouvement Autonomiste Kabyle !

    La kabylie n’a aucun avenir en dehors d’une franche et large autonome

  9. {{Le clan colonial d’Oujda a crée un Etat arabe, islamique et terroriste sur une terre ancestrale amazighe, laique et pacifique.

    Entre 1954 et 1962, alors que le peuple Kabyle livrait une guerre sanglante contre le colonialisme de la France mahometane pour liberer et la nation Kabyle et le territoire algerien, le clan d’Oujda allie des colons fraco-arabo-islamistes (francarabie) menait une guerre opposee contre le peuple liberateur kabyle pour confisquer l’independance de la Kabylie et du territoire nommer Algerie et en faire de nouvelles colonies arabes dans le cadre neocolonial francarabique.}}

  10. {{La prise de conscience amazigh suit la flèche du temps et évolue depuis plus 3000 ans. Cette évolution va dans le sens de l’optimisation et s’adapte au cours du temps. Elle n’est pas sclérosée, figée au sixième siècle, comme chez certains qui se complaisent dans un passé prestigieux et mythique à la fois. Tôt ou tard, comme l’avait prédit feu Bourguiba, le vieux démon berbère se réveillera et remettra cette Afrique du Nord sur son véritable socle identitaire. Alors, l’arabo-islamisme retournera d’où il était venu, càd à l’Est de l’Egypte. N’en déplaise aux néophytes qui dénient cette réalité comme pour se consoler du traumatisme d’avoir perdu leur origine et leur identité amazigh. C’est dans l’ordre des choses, l’arabo-islamisme connaîtra le meme sort que celui du colonialisme français, de l’empire Ottoman, des vandales, des romains, etc…car le mouvement amazigh suit la Flèche du Temps, et comme il est comme un système ouvert, complexe, son entropie diminue et dotée de propriétés émergentes telles que l’Auto-organisation et l’Autonomie.}}

  11. {{La prise de conscience amazigh suit la flèche du temps et évolue depuis plus 3000 ans. Cette évolution va dans le sens de l’optimisation et s’adapte au cours du temps. Elle n’est pas sclérosée, figée au sixième siècle, comme chez certains qui se complaisent dans un passé prestigieux et mythique à la fois. Tôt ou tard, comme l’avait prédit feu Bourguiba, le vieux démon berbère se réveillera et remettra cette Afrique du Nord sur son véritable socle identitaire. Alors, l’arabo-islamisme retournera d’où il était venu, càd à l’Est de l’Egypte. N’en déplaise aux néophytes qui dénient cette réalité comme pour se consoler du traumatisme d’avoir perdu leur origine et leur identité amazigh. C’est dans l’ordre des choses, l’arabo-islamisme connaîtra le meme sort que celui du colonialisme français, de l’empire Ottoman, des vandales, des romains, etc…car le mouvement amazigh suit la Flèche du Temps, et comme il est comme un système ouvert, complexe, son entropie diminue et dotée de propriétés émergentes telles que l’Auto-organisation et l’Autonomie.}}

  12. Front des Forces Socialistes (FFS) .

    48 après, il en est encore au niveau des constats.

    Sacré échec de la politique de l’autruche..

    Il faut proposer des solutions .nous citoyens, nous savons que vous en avez pas .Alors tourner,comme des girouettes autant que vous voudrez vous serez rattraper par votre égarement un jour ou l’autre.

    Dure dure les idéologies..Aucun fairplay et leçons du passé..

    L’histoire vous a déjà condamné..

  13. Une conférence d’évaluation, c’est vraiment tragi-comique ce qui se passe à l’intérieur de ce parti dit démocratique. D’abord, pourquoi choisi-t-on la maison de la culture de Tizi-Ouzou, géré, faut-il le rappeler par un élèment du pouvoir et ensuite, évaluer quoi au juste? Le FFs, version Karim Tabou, comme son nom l’indique, doit évaluer ses attaques contre le MAK, contre le RCD, ses soutiens aux islamistes ou quoi encore.
    Lors de l’incendie de l’église Tafat de tizi-Ouzou, le FFs n’a sifflé mot sur cet gravissime atteinte aux libertés de culte, mais le FFS a bel et bien, condamné l’arrêt des travaux et l’incendie des matériaux de constrcution d’une mosquée en litige entre citoyens du village d’Aghrib et l’association religieuse du même village. Le FFS a fait du cas de Fekhar, un militant de Ghardaïa, son cheval de Troie, mais jamais les atteintes au MAK et à la Kabylie de la part de certains cercles du pouvoir.
    Récemment le FFS a tiré à boulet rouges sur le MAK et le GPK, s’inscrivant ainsi dans la même lignée que le pouvoir et sa presse inféodée, Louiza Hanoune, le RND, le FLN…Donc, c’est pour dire que le FFS a retrouvé sa famille.
    Plus grave encore, puisque le MAK active à arracher la Kabylie entre les griffes du pouvoir d’un coté et ses relais dans la région, mais s’en prendre à Saïd Sadi, à propos de son livre sur Amirouche et soulagé ainsi le clan d’OUjda et les anciens du MALG dans leurs positions est gravissime à plus d’un titre.
    Hocine Ait Ahmed est un grand homme, mais il est vraiment temps quil remet les clés sous le paillasson. Sa contribution à l’indépendance de l’Algérie est grandiose, mais après l’indépendance acquise, Ait Ahmed devra rendre des comptes pour la Kabylie qui l’a porté là où il est maintenant.
    Karim Tabou serait, à notre sens, la dernière balle entre les mains du FFS, surtout lorsuq’il fait du populisme son sacerdose.
    Il a condamné l’interdiction de la Burka en France alors que même le ministre algérien des affaires religieuses s’est montré démocratique et laïc, quelle fioriture!

  14. Une conférence d’évaluation, c’est vraiment tragi-comique ce qui se passe à l’intérieur de ce parti dit démocratique. D’abord, pourquoi choisi-t-on la maison de la culture de Tizi-Ouzou, géré, faut-il le rappeler par un élèment du pouvoir et ensuite, évaluer quoi au juste? Le FFs, version Karim Tabou, comme son nom l’indique, doit évaluer ses attaques contre le MAK, contre le RCD, ses soutiens aux islamistes ou quoi encore.
    Lors de l’incendie de l’église Tafat de tizi-Ouzou, le FFs n’a sifflé mot sur cet gravissime atteinte aux libertés de culte, mais le FFS a bel et bien, condamné l’arrêt des travaux et l’incendie des matériaux de constrcution d’une mosquée en litige entre citoyens du village d’Aghrib et l’association religieuse du même village. Le FFS a fait du cas de Fekhar, un militant de Ghardaïa, son cheval de Troie, mais jamais les atteintes au MAK et à la Kabylie de la part de certains cercles du pouvoir.
    Récemment le FFS a tiré à boulet rouges sur le MAK et le GPK, s’inscrivant ainsi dans la même lignée que le pouvoir et sa presse inféodée, Louiza Hanoune, le RND, le FLN…Donc, c’est pour dire que le FFS a retrouvé sa famille.
    Plus grave encore, puisque le MAK active à arracher la Kabylie entre les griffes du pouvoir d’un coté et ses relais dans la région, mais s’en prendre à Saïd Sadi, à propos de son livre sur Amirouche et soulagé ainsi le clan d’OUjda et les anciens du MALG dans leurs positions est gravissime à plus d’un titre.
    Hocine Ait Ahmed est un grand homme, mais il est vraiment temps quil remet les clés sous le paillasson. Sa contribution à l’indépendance de l’Algérie est grandiose, mais après l’indépendance acquise, Ait Ahmed devra rendre des comptes pour la Kabylie qui l’a porté là où il est maintenant.
    Karim Tabou serait, à notre sens, la dernière balle entre les mains du FFS, surtout lorsuq’il fait du populisme son sacerdose.
    Il a condamné l’interdiction de la Burka en France alors que même le ministre algérien des affaires religieuses s’est montré démocratique et laïc, quelle fioriture!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here