Kabylie : le temps révolu du Mouvement « citoyen »

24
230
Aarch
Aarch

KABYLIE (Tamurt) – Le terrain était propice à l’émergence de tels mouvements. Assassinats de jeunes par les services de sécurité, répression et plusieurs mois d’émeutes. Une opportunité pour la région de se rassembler autour d’un idéal, combien même cet idéal est porté par une structure qui voulait, tout compte fait, imposer sa seule vision pour toute la région. On a assisté médusés à une traque systématique de tout ce qui sort du cadre des « Aarouch ». Des organisations et mouvements politiques désignés à la vindicte populaire pour la simple et unique raison, qu’ils ne s’inscrivent pas dans la démarche, s’il y’en avait une, du Mouvement citoyen.

Plus que cela, des individus traités de « traîtres » sur la cruciale question de dialogue, alors qu’en fin de compte, une aile du mouvement s’est rendue à la table des négociations dans un moment où le mouvement commençait, déjà à perdre de sa capacité de mobilisation.

Après avoir tourné en rond durant des mois, mis la population en haleine, le mouvement a fini par rejoindre la table du dialogue sur une plate-forme de revendication « scellée et non négociable », laquelle a été explicitée, dans l’objectif justement de permettre sa permutation. Invité par Ouyahia, après les tentatives de Ali Benflis, sur ordre de Boutef de briser l’élan citoyen de Kabylie.

Les dissensions internes n’étaient pas en reste. Les clivages idéologiques et partisans minant les structures du mouvement ont fini par s’offrir comme unique cadeau, l’essoufflement d’un mouvement qui a promis de prendre la revanche sur les errements politiques imposés pour la région.

La parenthèse du Mouvement citoyen étant définitivement fermée aujourd’hui, ni le prétexte du saccage d’une stèle à Tizi-Ouzou, par ailleurs, acte condamnable, ni le non-respect de ce qu’ils appellent « les engagements solennels, publics et officiels portant mise en œuvre de l’accord global gouvernement/Mouvement citoyen du 15 janvier 2005 », ne justifient cette tentative de réinvestissement de la rue kabyle.

Sans l’émergence du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, on est contraint de dire que le sacrifice suprême des martyrs de 2001 serait vain, vu ce qui est advenu du mouvement né de leur sacrifice et de la souffrance de la région.

Une question s’impose d’elle-même, pourquoi le retour du Mouvement citoyen à ce moment où, d’une part, deux structures politiques sont à pied d’œuvre en Kabylie, et de l’autre, un lifting du gouvernement Ouyahia que l’on annonce pour bientôt?

Pourquoi le Mouvement citoyen vole-t-il au secours de ce personnage honni à plus d’un titre en Kabylie, lui qui porte la responsabilité du non-jugement des criminels alors qu’il était ministre de la Justice?

Amnay Ait Ifilkou

24 COMMENTS

  1. Il faut rappeler aussi un certain 20 avril, du temps de la gloire des aarchs, durant lequel ce sieur maazouzi accompagné de ses amis a osé s’en prendre à des manifestants sympathisants du MAK , pas très nombreux à cette époque, qui scandaient des slogans en faveur de l’autonomie de la Kabylie et a même arraché et jeté leur drapeau, le drapeau kabyle… C’était dans tous les comptes rendus.

    Autre chose qu’il faut aussi rappeler, ces pseudo délégués ont même poussé l’absurdité jusqu’à décréter l’interdiction de participation des sympathisants du MAK aux manifestations organisées par le mouvement citoyen. A ce sujet, même le dirigeant du rcd Ait hamouda s’est déclaré scandalisé « qu’on interdise à Ferhat de manifester », ce sont ses propos lors d’une interview.

    Ces délégués ont voulu tromper la Kabylie, heureusement que les Kabyles ne les ont pas suivi dans leur dérive de normalisation en faveur d’ouyahia et du pouvoir.

  2. Il faut rappeler aussi un certain 20 avril, du temps de la gloire des aarchs, durant lequel ce sieur maazouzi accompagné de ses amis a osé s’en prendre à des manifestants sympathisants du MAK , pas très nombreux à cette époque, qui scandaient des slogans en faveur de l’autonomie de la Kabylie et a même arraché et jeté leur drapeau, le drapeau kabyle… C’était dans tous les comptes rendus.

    Autre chose qu’il faut aussi rappeler, ces pseudo délégués ont même poussé l’absurdité jusqu’à décréter l’interdiction de participation des sympathisants du MAK aux manifestations organisées par le mouvement citoyen. A ce sujet, même le dirigeant du rcd Ait hamouda s’est déclaré scandalisé « qu’on interdise à Ferhat de manifester », ce sont ses propos lors d’une interview.

    Ces délégués ont voulu tromper la Kabylie, heureusement que les Kabyles ne les ont pas suivi dans leur dérive de normalisation en faveur d’ouyahia et du pouvoir.

  3. .Azul Ay amnay ,frére de combat,

    Le jour où j’ai vu et entendu abrika donner de la voix et jurer ses grands mahomet et allahou reunis qu’il était MUSULMAN et fier de l’être et issu d’une famille musulmane et kabyle ,en réponse à l’intégriste kabylophobe arabomusulman nah nah,qui lui reprochait d’être chrétien,j’avais compris que le probléme n’est pas abrika ,mais le mahométisme colonial dont lui et hélas,la majorité de kabyles ,nos fréres et soeurs,en sont imprégnés ,comme nos pauvres aieux analphabétes et illettrés qui en adoptant l’islam ou le mahométisme colonial ne savait pas les pauvres ,qu’en voulant chercher dieu pour les aider dans leur quotidien misérable,ils ont trouver,allah ou les us et coutumes arabes ,appelés islam,cheval de troie de la colonisation arabe dont le but est de leur chipper leur terre la kabylie au profit de la colonisation arabomusulmane.

    En un mot,que cette colonisation les transforme en mutant kabyles arabomusulmans dont l’existence n’est dicté que par et pour l’arabisme ou l’islam colonial au détriment de leur kabylité mediterraneenne occidentale!

    Un pays,tel l’algérie ,qui est entre les mains des colons arabomusulmans et de leurs sujets servils kabyles et bérbéres musulmans ,qui vivote misérablement grâce à plus de 98% grâce à ses réserves de pétrole et surtout de gaz non renouvelables ,est voué à disparaître.

    Mon pére ,nous le disait souvent,qu’un jour ,ce colonialisme arabomusulman s’autodétruira de lui même ,car en lui ,il porte les germes de sa déstruction.L’histoire de la colonisation inhumaine mahométane ,est là pour en témoigner.

    Malheureusement,la kabylie ,en ce moment là, aura affaire à pire ennemi ,car issu ,de son propre peuple,le kabyle araboislamisé ou musulman qui la combattra pour essayer de la garder dans le giron colonial arabomusulman dont il est un collaborateur inconscient dans la grande majorité des cas.

    C’est dans ce sens et pour prévenir ,cette guerre fratricide ,entre kabyles arabomusulmans et nous ,grâce à dieu ,pas celui de l’imposture allahienne mahométane,mais celui de nos coutumes et traditions séculaires de méditerranéensoccidentaux,que des mouvements comme le MAK et des sites de combat contre le colonialisme arabomusulman ,sont nécessaires et indispensables pour sensibiliser ,surtout les kabyles arabomusulmans ,qui hélas,sont de véritables esclaves de l’arabisme ,afin qu’ils prennent consciences de cet état de sujets servils au service de la colonisation arabe ,dont ils sont les victimes ,comme l’étaient leurs misérables défaitsites parents sous hommes dhimmis de cette colonisation arabe,qui les a spolies et les spolie de leur terre la kabylie,NOTRE TERRE SAINTE ,qu’elle veut araboislamiser ,coûte que coûte et de force.

    Oui,la colonisation arabomusulmane porte en elle même les germes de sa propre destruction.Il n’ya qu’ à constater comment l’un de ses rejetonS,le chef des colons arabes bouteflika,est entrain de détruire l’algerie ,terre amazigh occupée par l’araboislamisme colonial pour s’en rendre compte…

    Nous ,kabyles ,non shootés à la brune mahométane plus nocive que la blanche colombienne,devont juste ,tout faire,et sans relâche,quel que soit le prix à payer, pour que la colonisation arabe précipite ,au plus vite ,son autodestruction.

  4. Pour paraphraser un dicton kabyle « Yukar hedragh, Yeggul umnaght » [Il a volé je l’ai vu, Il a juré, je l’ai cru]
    Il en est de même pour l’historiette de ces KDS : les ouyahia et abrika et consors !
    Il faut absolument que cessent toutes ces mascarades sur le dos des innocents Kabyles tombés pour la liberté !

    Soyons dignes de leur sacrifice,
    Ne tombons plus dans le panneau de ces vauriens qui sont comme cul et chemise, qui s’entendent au détriment des intérêts des Kabyles et de la Kabylie.

  5. Belaid ABRICOT est mort l aaarour (arouch) avec. Il est cuit ce mec et grillé, lui et tous les vendus KDS et autres. Ce chmatha essaye de casser le mouvement pour la dignité et l’autonomie des kabyles.

    Les khoubathas on les connait. Regardez moi sa tête de traitre, je ne le sentais pas des le début de ce mouvement !!

    Vive le MAK, vive La Kabylie autonome et libre, et vive le GPK

  6. Ces photos me font penser a cet olivier ancestral dont les olives donnent subitement des boules de chenilles et non de l’huile. Quand l’ennemi glisse dans la tenue du patriote et que le peuple berné applaudit, quelle horreur!

  7. Oyahia a seul obejectif c´est se maintenir comme premier ministre longtemps possible(ou le replacé par zerhouni encore le plus détesté en kabylie, considéré comme responsable direct des massacres 130 jeunes), c´est-a-dire tant que bouteflika n´est pas emporté par la mort(un mandat a vie), pour cela, il a besoins absolument l´apuis de la kabylie pour grantire la cohésion du pouvoir en place, oui sidi, naam sidi.
    Les autonomistes proppose une solution proppre a la kabylie prônant en considération sa spécifité politico-culturel loin du chaudron d´alger!

  8. Il y a 2 raisons pourquoi, le mouvement des Aarchs a echoue’, a savoir:

    1. son ettendue/programme « national » bidon.
    2. Son fonctionnement fonde’ sur du dirigisme.

    Concernant le premier point, les autres anegeriens, ne sont interesses que par l’anerie, et non une citoyennete’ souveraine. Ce n’est pas qu’il ne subissent, ou qu’ils aiment ce regime, pas du tout – C’est une question de culture. La decision decentralise’e, il ne connaissent pas, et c’est inconcevable dans leur langue comme dans la culture. Si ce regime essayait de les y eduquer, il rencontrera un enorme robleme. Donc, il fsllsit restreindre ce mouvement a la Kabylie. Le verso de probleme, est logiquement le contenu du programme… democratiser le regime, et ses institutions…. c’est charabia… de quelles institutions s’agit-il ? Les problemes des Kabyles et ceux des autres sont paralleles MAIS FONDAMENTALEMENT DIFFERENTS.

    En ce qui concerne le fonctionnement, il n’y avait rien a discuter avec ce regime ouyahia, benYhia ou yaya… ou ama bouzoir… les discussions se devaient d’avoir lieu dans les villages, en session ouverte, et rien de plus. Quand aux delegue’s, vive la roulotte – Il n’y avait pas besoin, il fallait des FACTEURS, et rien de plus – Et, differents a chaque fois ! et obligatoirement.

    Il me semble que le MAK, s’est finalement attribue’ ce role, tout en se disant etre un structure VERTICALE – il y a probleme. Il passe ses responsabilite’s jusqu’ici a un gouvernement provisoire, qu’il installe, et se met a jouer le role d’assemblee. Mais dans une assemblee, les deoute’s ou delegue’s se doivent d’etre INDEPENDANTS, pas 99%, mais a 100% – Hors, ce sont des activistes du MAK. Cela convient a un parti politique et non a un Etat.

    La question est Mb>QUand et comment, separer le GPK et cette assemblee ? – SInon, on risque de se retrouver, dan le meme petrain, et donnons a la resistance Kabyle, un argument solide exploiter, et donc un retard inutile.

    QUelque chose m’echappe, et peut-etre bien a des milliers, voir plus d’atres Kabyles.

  9. {{Le clan colonial d’Oujda a crée un Etat arabe, islamique et terroriste sur une terre ancestrale amazighe, laique et pacifique.

    Entre 1954 et 1962, alors que le peuple Kabyle livrait une guerre sanglante contre le colonialisme de la France mahometane pour liberer et la nation Kabyle et le territoire algerien, le clan d’Oujda allie des colons fraco-arabo-islamistes (francarabie) menait une guerre opposee contre le peuple liberateur kabyle pour confisquer l’independance de la Kabylie et du territoire nommer Algerie et en faire de nouvelles colonies arabes dans le cadre neocolonial francarabique.}}

  10. {{La prise de conscience amazigh suit la flèche du temps et évolue depuis plus 3000 ans. Cette évolution va dans le sens de l’optimisation et s’adapte au cours du temps. Elle n’est pas sclérosée, figée au sixième siècle, comme chez certains qui se complaisent dans un passé prestigieux et mythique à la fois. Tôt ou tard, comme l’avait prédit feu Bourguiba, le vieux démon berbère se réveillera et remettra cette Afrique du Nord sur son véritable socle identitaire. Alors, l’arabo-islamisme retournera d’où il était venu, càd à l’Est de l’Egypte. N’en déplaise aux néophytes qui dénient cette réalité comme pour se consoler du traumatisme d’avoir perdu leur origine et leur identité amazigh. C’est dans l’ordre des choses, l’arabo-islamisme connaîtra le meme sort que celui du colonialisme français, de l’empire Ottoman, des vandales, des romains, etc…car le mouvement amazigh suit la Flèche du Temps, et comme il est comme un système ouvert, complexe, son entropie diminue et dotée de propriétés émergentes telles que l’Auto-organisation et l’Autonomie.}}

    Vive la Kabylie libre,

  11. {{Le nuage abrika ne pourra jamais clouer au sol l’unique avion de notre peuple, le MAK}}

    L’avion de notre peuple, le MAK, ne sera jamais cloue au sol quelque soit les nuages que peut creer le clan des colons assassins d’Oujda en Kabylie avec la complicite de ceux qui sont colonises par leurs estomac.

    Faites attention, le but recherche par le pouvoir en reanimant son zombie Abrika est de diviser les Kabyles pour qu’ils restent a esclaves des colons arabo-islamistes d’Alger jusqu’a la transformation complete des Kabyles en arabes. Le genocide contre notre peuple est toujours en cours depuis 1962 car ce regime a mene une guerre contre la Kabylie pendant la guerre d’independance pour confisquer notre liberte. Les Kabyles sont les seuls qui peuvent mettre fin a ce regime qui a trahis et tuer leurs aieux pour regner sur toute l’Algerie et la Kabylie y compris a leur place.

    Pour sauver notre existence, une seule alternative: Le combat pour la liberte a travers un gouvernement autonome. Rejoignons en force le GPK. Nos parents sont morts, ont tout donne (memes leurs bijoux ancestraux en argents) pour la liberte, et non pour leur estomac. Notre dignite, notre existence en tant que peuple amazigh, et notre liberte ne se vendront jamais car elles n’ont tout simplement pas de prix.

    A bon entendeur,

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here