La république arabo-intégriste d'Alger en guerre contre la Kabylie séculière

68
322
Gendarmerie-Algérie

KABYLIE (Tamurt) – Jeudi 12 août, au deuxième jour du carême musulman, à Aïn El Hammam, la police a appréhendé 2 hommes à l’intérieur du chantier où ils travaillaient, qui se trouve être mitoyen du commissariat de la ville. L’opération a été conduite par une escouade de 4 policiers (2 Kabyles et 2 « non-Kabyles »). Cette composition « ethnique » révèle le degré de confiance que le pouvoir accorde aux Kabyles, considérés toujours comme des auxiliaires dans toutes les institutions de l’État.

Ces 2 citoyens ne sont pas des repris de justice. Ils ne sont pas non plus des dealers, ni des trafiquants, ni des bandits de grand chemin, ni des kamikazes et ni des objecteurs de conscience. Ce sont de sobres et paisibles travailleurs qui s’apprêtaient à prendre leur casse-croûte de mi-journée au troisième étage de la bâtisse, derrière un paravent de briques et où ils supposaient être loin de tout regard.

Méprise de leur part, car la police veille! Elle veille non sur la quiétude et la sécurité des citoyens, mais à inventer des motifs de tension et d’antagonisme pour dresser des Kabyles contre leurs frères. Car, il faut le savoir, cette arrestation ne s’est pas faite incidemment, mais relève d’une volonté délibérée de sévir contre des citoyens connus pour être de confession chrétienne, choix qu’ils ont toujours assumé avec tranquillité et confiance dans leur village, au milieu des leurs, sans que jamais aucun aléa ne vienne perturber la sérénité de tous et de chacun. Ce haut fait d’armes de la police de Bouteflika en Kabylie est à inscrire dans la volonté du régime à stigmatiser toujours et toujours cette région qui aspire à vivre dans la liberté et qui refuse résolument de se travestir dans la défroque arabo-islamiste.

Au demeurant, les 2 victimes de cet arbitraire manifeste ne sont ni effarouchées par la situation, ni inquiètes de leur sort et ni douteuses de leur conviction. Au cours de leur audition au commissariat de police, elles ont décliné leur confession et déclaré ne pas comprendre les raisons de leur interpellation. Lorsqu’un policier, chafouin plus que de raison, leur assène qu’elles sont coupables « d’avoir mangé Ramadane », elles répondent tranquillement « ne pas avoir mangé Ramadane mais seulement du pain » pour s’alimenter. Il est probable que cette réponse n’ait pas été appréciée puisqu’au lieu de leur élargissement, les deux ouvriers ont été déférés devant la procureure d’Ain El Hammam. La magistrate en hidjab, instruite par le Procès-Verbal établi par la police et d’autres accusations infondées et informelles, a réitéré la même accusation et a obtenu la même réponse. Les victimes sont laissées en liberté jusqu’au procès qui leur est injustement intenté pour le 21 septembre 2010.

Cette affaire montée de toutes pièces par le zèle de la police d’Ain El Hammam contre de victimes innocentes commence à échauffer sérieusement les esprits dans la ville et dans toute la Kabylie. Le ras-le-bol général est quasi palpable. Les manifestations de soutien sont multiples. On a appris qu’une délégation du MAK a rendu visite aux victimes le samedi 14 août pour leur apporter son soutien. Les citoyens de la cité proposent de faire des sit-in récurrents devant le commissariat de police pour exprimer leur révolte et avertir que les exactions policières ne seront plus tolérables et que cette institution, dévoyée de sa mission, aura à porter l’entière responsabilité des conséquences des dérives de ses membres.

Tandis que tous les rois et présidents des pays arabes et islamiques applaudissent à tout rompre la position du président des États-Unis d’Amérique qui soutient la construction d’une mosquée à New York, à quelques encablures des vestiges des Tours jumelles, en application des dispositions de la constitution américaine, le pouvoir de Bouteflika, lui, enrage contre la Kabylie séculière qu’il s’est promis de déstructurer; cette région où la tolérance et la liberté ont toujours été des vertus cardinales. C’est toute la différence qu’il y a entre la démocratie et la barbarie.

Il n’y aura jamais de guerre civile kabyle pour cause de religion. Il y a quelques jours, la population d’Aghriv a montré sa cohésion et sa détermination face aux assauts intégristes appuyés par l’Administration. Il en sera de même à Aïn El Hammam. C’est une certitude.

AMEZYAN AÏT ZIRI

68 COMMENTS

  1. Tous contre l’intolérance religieuse, tous devant les palais de justice de Kabylie pour proclamer la liberté de confession.

  2. Tous contre l’intolérance religieuse, tous devant les palais de justice de Kabylie pour proclamer la liberté de confession.

  3. il faut réagir et réduire en cendre ce lieu de débauche qu’est le commissariat de Michelet.
    Je suis d’Azazga et je me réjois a chaque fois que je passe devant le ruine de la gendarmerie de la ville autre lieu débauche ou pullulent les porcs colons arbo izanamistes et leur serpière KDS.

    Il faut un nouveau printemps berbère qui emportera bouteflica et sa click pour rejoindre dans le poubelles les zélés comme tahar ouetar les symbole de la soumission des chaouis aux arabo islamistes

  4. il faut réagir et réduire en cendre ce lieu de débauche qu’est le commissariat de Michelet.
    Je suis d’Azazga et je me réjois a chaque fois que je passe devant le ruine de la gendarmerie de la ville autre lieu débauche ou pullulent les porcs colons arbo izanamistes et leur serpière KDS.

    Il faut un nouveau printemps berbère qui emportera bouteflica et sa click pour rejoindre dans le poubelles les zélés comme tahar ouetar les symbole de la soumission des chaouis aux arabo islamistes

  5. Ces deux ouvriers devraient être castrés,et pourquoi pas emprisonnés,à coté il faudrait relâcher tous les égorgeurs et autres tueurs extrémistes . On peut aussi,a titre préventif , leur coudre la bouche,pour le restant du ramadan . Au pays des pinocchios,la justice aura fait un grand pas en avant .

  6. Ces deux ouvriers devraient être castrés,et pourquoi pas emprisonnés,à coté il faudrait relâcher tous les égorgeurs et autres tueurs extrémistes . On peut aussi,a titre préventif , leur coudre la bouche,pour le restant du ramadan . Au pays des pinocchios,la justice aura fait un grand pas en avant .

  7. Azul,

    Encore un crime dû à l’impunité dont jouissent les occupants arabes-islamistes! C’est triste de voir à quel point les chameliers dament le pion aux hommes, s’il en reste encore de tels en Kabylie. C’est bien de rapporter ce fait mais le mieux serait d’apporter certaines corrections au vocabulaire utilisé pour qualifier cet acte chamelier et bien entendu il est surtout nécessaire de sensibiliser l’opinion publique kabyle ainsi que l’opinion publique internationale. Le Gouvernement Kabyle version MAK a déjà porté plainte auprès des instances internationales ou l’on attend que le nombre de kabyles de souche enlevés par les occupants arabes atteigne la centaine avant d’agir?

    A la place de votre texte trop dip il faudrait écrire la vérité pour monter l’ampleur de la gravité de ces crimes commis contre les kabyles, pour faire prendre conscience aux gens de ce drame que vit la Kabylie sous ocupation arabe-islamiste et pour espérer atteindre la sensibilité des gens de bonne foi (pas celle des chameliers en tout cas!), qlq chose comme: {{Deux paisibles citoyens kabyles X et Y ont été kidnappés à leur lieu de travail dans leur propre pays (commune) en Kabylie par deux bandits étrangers, des chameliers en l’occurence, accompagnés par deux complices kabylophones issus de la racaille des ath-lxubatha (caste des traîtres). A l’heure actuelle nous ignorons le lieu de détention de ces deux ôtages. Aucune demande de rançon n’a été réceptionnée pour le moment, cependant on s’inquiète fortement du sort réservé à ces deux ôtages par leurs geoliers adeptes de pratiques moyennageuses. Nous faisons appel à la communauté kabyle en Kabylie et l’à l’étranger, ainsi qu’à la communauté internationale d’oeuvrer à la libération de ces deux ôtages en faisant pression sur les commanditaires de ce crime en Argélie comme en Orient.}}

    Voilà comment il faut sensibiliser les gens surtout devant une telle insolence des chameliers. Il suffit de dire la vérité par les mots qui lui conviennet. Ce n’est pas la mer à boire, voyons! Il faut apprendre à appeler un chat un chat, et surtout un chien un chien!

  8. Azul,

    Encore un crime dû à l’impunité dont jouissent les occupants arabes-islamistes! C’est triste de voir à quel point les chameliers dament le pion aux hommes, s’il en reste encore de tels en Kabylie. C’est bien de rapporter ce fait mais le mieux serait d’apporter certaines corrections au vocabulaire utilisé pour qualifier cet acte chamelier et bien entendu il est surtout nécessaire de sensibiliser l’opinion publique kabyle ainsi que l’opinion publique internationale. Le Gouvernement Kabyle version MAK a déjà porté plainte auprès des instances internationales ou l’on attend que le nombre de kabyles de souche enlevés par les occupants arabes atteigne la centaine avant d’agir?

    A la place de votre texte trop dip il faudrait écrire la vérité pour monter l’ampleur de la gravité de ces crimes commis contre les kabyles, pour faire prendre conscience aux gens de ce drame que vit la Kabylie sous ocupation arabe-islamiste et pour espérer atteindre la sensibilité des gens de bonne foi (pas celle des chameliers en tout cas!), qlq chose comme: {{Deux paisibles citoyens kabyles X et Y ont été kidnappés à leur lieu de travail dans leur propre pays (commune) en Kabylie par deux bandits étrangers, des chameliers en l’occurence, accompagnés par deux complices kabylophones issus de la racaille des ath-lxubatha (caste des traîtres). A l’heure actuelle nous ignorons le lieu de détention de ces deux ôtages. Aucune demande de rançon n’a été réceptionnée pour le moment, cependant on s’inquiète fortement du sort réservé à ces deux ôtages par leurs geoliers adeptes de pratiques moyennageuses. Nous faisons appel à la communauté kabyle en Kabylie et l’à l’étranger, ainsi qu’à la communauté internationale d’oeuvrer à la libération de ces deux ôtages en faisant pression sur les commanditaires de ce crime en Argélie comme en Orient.}}

    Voilà comment il faut sensibiliser les gens surtout devant une telle insolence des chameliers. Il suffit de dire la vérité par les mots qui lui conviennet. Ce n’est pas la mer à boire, voyons! Il faut apprendre à appeler un chat un chat, et surtout un chien un chien!

  9. azul

    le terrorisme a commencé depuis 1962 ou bien avant cette date,le president de l’etat d’alger a bien pour origine le terrorisme.il n’a jamais rejoint le fln ou l’aln pendant la guerre de liberation de l’algerie ( une guerre de liberation sans liberer les peuples d’algeries). le president qui n’a connu que le terrorisme ne peut agir que par actes terroristes.

    {{i tarwa}} de la nation kabyle ,n ‘ayez pas peur la liberation est toute proche pour le peuple kabyle. un peuple avec une identité bien structurée et un peuple combattant, l’avenir n’est que lumiere.

  10. azul

    le terrorisme a commencé depuis 1962 ou bien avant cette date,le president de l’etat d’alger a bien pour origine le terrorisme.il n’a jamais rejoint le fln ou l’aln pendant la guerre de liberation de l’algerie ( une guerre de liberation sans liberer les peuples d’algeries). le president qui n’a connu que le terrorisme ne peut agir que par actes terroristes.

    {{i tarwa}} de la nation kabyle ,n ‘ayez pas peur la liberation est toute proche pour le peuple kabyle. un peuple avec une identité bien structurée et un peuple combattant, l’avenir n’est que lumiere.

  11. 2 bonhommes bien batis, et 2 sardines en uniforme… l’histoire aurait pu fiir autrement, c.a.d. une tombe gratuite pou les sardines….. un peu de beton, et une quelconque Nieme disparition. Unesolution comme toute autre… mais en tout cas une solution, pas un probleme supplementaire !

  12. 2 bonhommes bien batis, et 2 sardines en uniforme… l’histoire aurait pu fiir autrement, c.a.d. une tombe gratuite pou les sardines….. un peu de beton, et une quelconque Nieme disparition. Unesolution comme toute autre… mais en tout cas une solution, pas un probleme supplementaire !

  13. Je vous propose un texte d’Olivier Clerc ecrivain et philosophe.Cet écrit detaille parfaitement
    la situation dans laquelle le peuple kabyle est plongé depuis qu’il est regenté par ses nouveaux
    maitres et colons . Je vous souhaite bonne lecture

    ________________________________________________________________________________

    la grenouille dans l’entreprise

    Imaginez une marmite remplie d’eau froide, dans laquelle nage tranquillement une grenouille. Le feu est allumé sous la marmite. L’eau se chauffe doucement. Elle est bientôt tiède. La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue de nager. La température commence à grimper. L’eau est chaude. C’est un peu plus que n’apprécie la grenouille ; ça la fatigue un peu, mais elle ne s’affole pas pour autant. L’eau est maintenant vraiment chaude. La grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle est aussi affaiblie, alors elle supporte et ne fait rien. La température de l’eau va ainsi monter jusqu’au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir, sans jamais s’être extraite de la marmite.

    Plongée dans une marmite à 50°, la grenouille donnerait immédiatement un coup de pattes salutaire et se retrouverait dehors.

    Cette expérience (que je ne recommande pas) est riche d’enseignements. Elle montre que lorsqu’un changement négatif s’effectue de manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps pas de réaction, pas d’opposition, pas de révolte.

    C’est exactement ce qui se produit dans la société où nous vivons. D’année en année, on observe une constante dégradation des valeurs, laquelle s’effectue cependant assez lentement pour que personne – ou presque – ne s’en offusque. débiles qu’on nous propose quotidiennement.
    Chaque fois qu’un changement est trop faible, trop lent, il faut soit une conscience très aiguisée soit une bonne mémoire pour s’en rendre compte. Il semble que l’une et l’autre soient aujourd’hui chose rare.

    Sans conscience, nous devenons moins qu’humain.

    Sans mémoire, nous pourrions passer chaque jour de la clarté à la nuit (et inversement) sans nous en rendre compte, car les changements d’intensité lumineuse sont trop lents pour être perçus par la pupille humaine. C’est la mémoire qui nous fait prendre conscience a posteriori de l’alternance du jour et de la nuit.

    Gavée par trop d’informations inutiles, la mémoire s’émousse.

    Abrutie par un excès de stimulations sensorielles, la conscience s’endort.

    Et notre civilisation s’enfonce ainsi dans l’obscurité spirituelle, avec le délitement social, la dégradation environnementale, la dérive faustienne de la génétique et des biotechnologies, et l’abrutissement de masse – entre autres symptomes – par lesquels elle se traduit.

    Le principe de la grenouille dans la marmite d’eau est un piège dont on ne se méfie jamais trop si l’on a pour idéal la recherche de la qualité, de l’amélioration, du perfectionnement, si l’on refuse la médiocrité, le statu quo, le laisser-faire.

    Incidemment, ce principe fonctionne aussi au positif et même en cela il peut nous jouer des tours. Les efforts que l’on fait quotidiennement provoquent eux aussi des changements – positifs, cette fois – mais parfois trop faibles pour être immédiatement perçus ; ces améliorations sont pourtant bien là, et à ne pas les observer, certains se laissent décourager à tort.

    Comment, alors, ne pas succomber au piège du principe de la grenouille dans la marmite d’eau, individuellement ou collectivement ?

    En ne cessant d’accroître sa conscience, d’une part, et en conservant un souvenir intact de l’idéal et des buts que l’on s’est fixés.

    L’entraînement et le développement de la conscience sont l’un des points communs de toutes les pratiques spirituelles : conscience de soi, conscience du corps, conscience du langage, conscience de ses pensées, conscience de ses émotions, conscience d’autrui, etc. Au-delà de tout dogme, de toute doctrine, de toute idéologie, l’élargissement et l’accroissement de la conscience devraient donc être considérés – bien plus que le développement des seules facultés intellectuelles – comme un comportement fondateur de notre statut d’humain et comme un moteur indispensable à notre évolution.

    Olivier Clerc

  14. Je vous propose un texte d’Olivier Clerc ecrivain et philosophe.Cet écrit detaille parfaitement
    la situation dans laquelle le peuple kabyle est plongé depuis qu’il est regenté par ses nouveaux
    maitres et colons . Je vous souhaite bonne lecture

    ________________________________________________________________________________

    la grenouille dans l’entreprise

    Imaginez une marmite remplie d’eau froide, dans laquelle nage tranquillement une grenouille. Le feu est allumé sous la marmite. L’eau se chauffe doucement. Elle est bientôt tiède. La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue de nager. La température commence à grimper. L’eau est chaude. C’est un peu plus que n’apprécie la grenouille ; ça la fatigue un peu, mais elle ne s’affole pas pour autant. L’eau est maintenant vraiment chaude. La grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle est aussi affaiblie, alors elle supporte et ne fait rien. La température de l’eau va ainsi monter jusqu’au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir, sans jamais s’être extraite de la marmite.

    Plongée dans une marmite à 50°, la grenouille donnerait immédiatement un coup de pattes salutaire et se retrouverait dehors.

    Cette expérience (que je ne recommande pas) est riche d’enseignements. Elle montre que lorsqu’un changement négatif s’effectue de manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps pas de réaction, pas d’opposition, pas de révolte.

    C’est exactement ce qui se produit dans la société où nous vivons. D’année en année, on observe une constante dégradation des valeurs, laquelle s’effectue cependant assez lentement pour que personne – ou presque – ne s’en offusque. débiles qu’on nous propose quotidiennement.
    Chaque fois qu’un changement est trop faible, trop lent, il faut soit une conscience très aiguisée soit une bonne mémoire pour s’en rendre compte. Il semble que l’une et l’autre soient aujourd’hui chose rare.

    Sans conscience, nous devenons moins qu’humain.

    Sans mémoire, nous pourrions passer chaque jour de la clarté à la nuit (et inversement) sans nous en rendre compte, car les changements d’intensité lumineuse sont trop lents pour être perçus par la pupille humaine. C’est la mémoire qui nous fait prendre conscience a posteriori de l’alternance du jour et de la nuit.

    Gavée par trop d’informations inutiles, la mémoire s’émousse.

    Abrutie par un excès de stimulations sensorielles, la conscience s’endort.

    Et notre civilisation s’enfonce ainsi dans l’obscurité spirituelle, avec le délitement social, la dégradation environnementale, la dérive faustienne de la génétique et des biotechnologies, et l’abrutissement de masse – entre autres symptomes – par lesquels elle se traduit.

    Le principe de la grenouille dans la marmite d’eau est un piège dont on ne se méfie jamais trop si l’on a pour idéal la recherche de la qualité, de l’amélioration, du perfectionnement, si l’on refuse la médiocrité, le statu quo, le laisser-faire.

    Incidemment, ce principe fonctionne aussi au positif et même en cela il peut nous jouer des tours. Les efforts que l’on fait quotidiennement provoquent eux aussi des changements – positifs, cette fois – mais parfois trop faibles pour être immédiatement perçus ; ces améliorations sont pourtant bien là, et à ne pas les observer, certains se laissent décourager à tort.

    Comment, alors, ne pas succomber au piège du principe de la grenouille dans la marmite d’eau, individuellement ou collectivement ?

    En ne cessant d’accroître sa conscience, d’une part, et en conservant un souvenir intact de l’idéal et des buts que l’on s’est fixés.

    L’entraînement et le développement de la conscience sont l’un des points communs de toutes les pratiques spirituelles : conscience de soi, conscience du corps, conscience du langage, conscience de ses pensées, conscience de ses émotions, conscience d’autrui, etc. Au-delà de tout dogme, de toute doctrine, de toute idéologie, l’élargissement et l’accroissement de la conscience devraient donc être considérés – bien plus que le développement des seules facultés intellectuelles – comme un comportement fondateur de notre statut d’humain et comme un moteur indispensable à notre évolution.

    Olivier Clerc

  15. Complètement d’accord avec l’auteur et les commentateurs.
    A force de laisser passer ce genre de geste sans réagir, des choses plus grave vont suivre.
    Il ne faut pas donner du leste au flics et aux commis de l’état centrale d’Alger, il faut les mettre en quarantaine, qu’ils s’occupe déjà dans nos ville de ce dont elle sont pays, au lieu d’agir lâchement comme des toutous sans cervelle.

  16. Complètement d’accord avec l’auteur et les commentateurs.
    A force de laisser passer ce genre de geste sans réagir, des choses plus grave vont suivre.
    Il ne faut pas donner du leste au flics et aux commis de l’état centrale d’Alger, il faut les mettre en quarantaine, qu’ils s’occupe déjà dans nos ville de ce dont elle sont pays, au lieu d’agir lâchement comme des toutous sans cervelle.

  17. Bravo, il ne faut pas arrêter de battre le fer, plus souvent vous ferez parler de vous, plus vous aurez d’impact sur les populations et pas seulement kabyles. Il n’y a pas que des intégristes en Algérie. Les intervenants de FB le prouvent tous les jours

  18. Je suis avec vous ,contre cette religion soit disant de paix qui sont des pur assassin et destructeur ,de notre pays et vivre dans la dictature après ,des millions de mort pour cette liberté qu’ on arrive pas a avoir

    La politique doit être pur laïque et avec la vrais démocratie et la liberté de choix de religion sans intimidations gouvernementale ,et si c’est impossible de voir cela ,donc c’est la dictature et le pays restera dans le coma à vie ,et vivre en 600 avant jésus donc impossible d’avancer.
    Un pays ,qui donne des subventions ,pour construirez des mosquées et des recherchent sur le coran et former des imams aux lieux ,de groupe de cherchent ,de la modernités d’inventions d’études d’usines de fabrications d’avenir de nos enfant . et ne pas crever de faim du ramadan qui n’apporte ,aucune modernisations un deuxième printemps noir ,ce laisse a suggerer
    les meilleurs pièces de théâtre ce passe derrière la scène (SLIMAN )
    C’EST NUL

  19. Je propose une journée d’ouverture totale, des cafés, des restaurants (ou du moins des Fast-Food ) pour monter que nous sommes différents, que chez nous la libre conscience et de culte est une culture ancestrales, quelque soit les convictions de la majorité et que nous sommes au dessus de ces semeurs de zizanies.
    Je suis Musulmans et je serai fière d’y participer pour réaffirmer notre laïcité, même a manger le ramadan sur les trottoir et en plein rue.

  20. Je propose une journée d’ouverture totale, des cafés, des restaurants (ou du moins des Fast-Food ) pour monter que nous sommes différents, que chez nous la libre conscience et de culte est une culture ancestrales, quelque soit les convictions de la majorité et que nous sommes au dessus de ces semeurs de zizanies.
    Je suis Musulmans et je serai fière d’y participer pour réaffirmer notre laïcité, même a manger le ramadan sur les trottoir et en plein rue.

  21. Azul,

    C’est l’occasion de lancer un mouvement avec une pétition pour un mouvement de défense de la{ liberté de conscience}. Il ne faut pas seulement revendiquer le droit de manger pendant le ramadan pour les seuls chrétiens mais pour quiconque, religieux ou non, a le désir de le faire, y compris un musulman qui veut changer de conviction en cours de route. Donc, revendiquer le droit de changer ou d’abandonner une religion, en particulier l’islam.

    Il faut {{enlever à l’Etat algérien le droit de s’immiscer dans les convictions religieuses et philosophiques des gens}}. C’est ce qu’ont fait un certain nombre de Marocains il y a un bon moment maintenant qui ont lancé un mouvement de rupture publique du jeune pendant le ramadan. Leur mouvement s’appelle Mali (en arabe : « qu’est-ce qu’elle a ma tête »?) et ils ont une page [facebook->http://www.facebook.com/group.php?gid=128065536460].

    Les {Kabyles sont très en retard} par rapport à eux. Ils se croient en avance, mais les arguments que vous mettez en avant dans vos articles sont toujours défensifs, du genre : {« ces ouvriers sont de bons travailleurs », « ils ne peuvent pas travailler dur et faire le ramadan »}, ou alors comme aujourd’hui, {« ils sont chrétiens »}. Tout ça n’a rien à voir avec un esprit de véritable défense des libertés. {{Il faut revendiquer le droit de ses convictions personnelles, privées, pour tous}}. C’est seulement lorsque des convictions sont imposées aux autres, à commencer par l’Etat qui impose l’islam, que le problème se pose. Je dis ça pour ceux qui en profitent aussi pour nier le droit des musulmans à pratiquer leur religion. {{Chacun doit être libre de mener sa vie comme il l’entend}} et {{personne n’a le droit d’imposer ses convictions religieuses, philosophiques ou politiques,}} et c’est la seule chose qu’il faut défendre. {{ {{L’Etat n’a aucun droit de s’immiscer dans nos convictions}} }}, point barre. Dire les choses tout simplement, sans racisme, sans nier le droit aux musulmans de croire si ça leur chante, comme aux chrétiens et aux autres. Personnellement, les religieux, kabyles ou non, me font chier, mais ce n’est pas une raison pour nier leurs droits, et donc les miens. Yennayas Ur hamlagh agma ur hamlagh win athyewten.

  22. Azul,

    C’est l’occasion de lancer un mouvement avec une pétition pour un mouvement de défense de la{ liberté de conscience}. Il ne faut pas seulement revendiquer le droit de manger pendant le ramadan pour les seuls chrétiens mais pour quiconque, religieux ou non, a le désir de le faire, y compris un musulman qui veut changer de conviction en cours de route. Donc, revendiquer le droit de changer ou d’abandonner une religion, en particulier l’islam.

    Il faut {{enlever à l’Etat algérien le droit de s’immiscer dans les convictions religieuses et philosophiques des gens}}. C’est ce qu’ont fait un certain nombre de Marocains il y a un bon moment maintenant qui ont lancé un mouvement de rupture publique du jeune pendant le ramadan. Leur mouvement s’appelle Mali (en arabe : « qu’est-ce qu’elle a ma tête »?) et ils ont une page [facebook->http://www.facebook.com/group.php?gid=128065536460].

    Les {Kabyles sont très en retard} par rapport à eux. Ils se croient en avance, mais les arguments que vous mettez en avant dans vos articles sont toujours défensifs, du genre : {« ces ouvriers sont de bons travailleurs », « ils ne peuvent pas travailler dur et faire le ramadan »}, ou alors comme aujourd’hui, {« ils sont chrétiens »}. Tout ça n’a rien à voir avec un esprit de véritable défense des libertés. {{Il faut revendiquer le droit de ses convictions personnelles, privées, pour tous}}. C’est seulement lorsque des convictions sont imposées aux autres, à commencer par l’Etat qui impose l’islam, que le problème se pose. Je dis ça pour ceux qui en profitent aussi pour nier le droit des musulmans à pratiquer leur religion. {{Chacun doit être libre de mener sa vie comme il l’entend}} et {{personne n’a le droit d’imposer ses convictions religieuses, philosophiques ou politiques,}} et c’est la seule chose qu’il faut défendre. {{ {{L’Etat n’a aucun droit de s’immiscer dans nos convictions}} }}, point barre. Dire les choses tout simplement, sans racisme, sans nier le droit aux musulmans de croire si ça leur chante, comme aux chrétiens et aux autres. Personnellement, les religieux, kabyles ou non, me font chier, mais ce n’est pas une raison pour nier leurs droits, et donc les miens. Yennayas Ur hamlagh agma ur hamlagh win athyewten.

  23. {{« Je ne repeterais jamais assez apparemment, puisque l’Islam, a l’isntar des deux autres pseudo-religions monotheistes (Judaisme et Chritianisme) sont des impostures–des croyances mythogiques paiennes akhnathoniennes, je ne vois pas pourquoi ces croyances imperialistes, totalitaires et genocidaires paiennes doivent se substituer aux croyances paiennes des peuples amazighs nor-africains qu’elles ont envahis pour les reduires en esclaves en les privant de leurs cultures, de leurs croyances, de leurs ames, de leurs identites et de leurs existences!! A quand la fin de ce crime monotheiste pharaonique islamo-akhnato-imperialiste contre l’humanite des peuples amazighs nord-africains??? Ou pour etre directe: A quand la fin du colonialisme pharaonique paien islamo-akhnatonien en Afrique du Nord amazighe??? »}} – Par Apulée

  24. {{« Je ne repeterais jamais assez apparemment, puisque l’Islam, a l’isntar des deux autres pseudo-religions monotheistes (Judaisme et Chritianisme) sont des impostures–des croyances mythogiques paiennes akhnathoniennes, je ne vois pas pourquoi ces croyances imperialistes, totalitaires et genocidaires paiennes doivent se substituer aux croyances paiennes des peuples amazighs nor-africains qu’elles ont envahis pour les reduires en esclaves en les privant de leurs cultures, de leurs croyances, de leurs ames, de leurs identites et de leurs existences!! A quand la fin de ce crime monotheiste pharaonique islamo-akhnato-imperialiste contre l’humanite des peuples amazighs nord-africains??? Ou pour etre directe: A quand la fin du colonialisme pharaonique paien islamo-akhnatonien en Afrique du Nord amazighe??? »}} – Par Apulée

  25. {{[Liberté de ne pas jeûner : le débat s’installe en Afrique du Nord amazigh->http://www.lematindz.net/news/3267-liberte-de-ne-pas-jeuner-le-debat-sinstalle-au-maghreb.html]}}

    Deux mouvements de la société civile, l’un au Maroc l’autre en Algérie, ont lancé le débat sur la liberté de ne pas jeûner durant le mois de ramadhan.

    Au Maroc, où le fait de rompre le jeûne en public pendant le ramadan est passible d’une peine d’emprisonnement, le Mouvement marocain alternatif pour les libertés individuelles, plus connu sous le nom Mali, a relancé jeudi le débat sur la liberté de ne pas jeûner au nom de « la liberté de conscience et de religion ».

    L’année dernière, le « Mali » avait organisé un pique-nique à Mohammedia. Objectif déclaré : briser le tabou qui interdit au commun des Marocains de manger en public durant le mois sacré. L’opération a été soutenue par des journaux et des associations. « Notre action a été une réussite, et beaucoup de gens nous ont exprimé leur soutien, dit ibtissame lachgar (35 ans), psychologue, cofondatrice du mouvement alternatif pour les libertés individuelles. Ça a ouvert le débat sur l’article 222 du code pénal, qui prévoit une peine d’emprisonnement pour ceux qui rompent ostensiblement le jeûne en public pendant le ramadan. nous ne nous battons pas contre l’islam, mais pour la liberté de conscience. pour que chaque marocain, qu’il soit athée, chrétien ou musulman, soit traité sur un pied d’égalité. »

    A la question de savoir si elle ne choquait pas une partie de l’opinion, elle répond sereinement : « contrairement à ce que j’entends dire souvent, je pense que la société marocaine est prête à débattre de ce sujet. d’ailleurs, l’association marocaine des droits humains (amdh) a mis la laïcité à l’ordre du jour de son dernier congrès. »

    En Algérie, le collectif SOS LIBERTES, a appelé mardi au respect des libertés de conscience : « Si, comme chaque année, l’Etat a pris des mesures pour faciliter l’observance de ce rite par les pratiquants, les non-pratiquants risquent, une nouvelle fois, d’être la cible des forces de sécurité, transformées pour la circonstance en bras armé de l’inquisition », redoute le collectif qui rappelle que, « ces dernières années, des ‘dé-jeûneurs’ pourtant discrets, ont été arrêtés et condamnés à de lourdes peines de prison ».

    Face aux menaces et aux risques d’intimidations dont pourraient être l’objet, de la part des intégristes, ceux qui ne pratiquent pas le jeûne, SOS LIBERTES appelle les autorités algériennes « à respecter les lois de la République, en mettant un terme au détournement des institutions au service d’une idéologie intolérante et liberticide ».

    Les signataires du communiqué exigent que « des lieux de consommation (cafés et restaurants) doivent être autorisés à ouvrir pour répondre aux besoins de ceux qui, pratiquant une religion autre que l’Islam ou n’en pratiquant aucune, ont choisi de ne pas jeûner ».

    L’année dernière, des jeunes algériens à Biskra (450Km au sud d’Alger), surpris par des policiers en possession de bouteilles d’eau minérale, ont été arrêtés puis traduits en justice sous l’accusation de « porter atteinte à l’ordre public ».

    Cette année, au deuxième jour du ramadhan, deux hommes, en l’occurrence les nommés Hocine Hocini, âgé de 47 ans et Salem Fellak, âgé de 34 ans, ont été interpellés par la police à Aïn El Hammam, sur les lieux même de leur travail et présentés devant le juge pour ne pas avoir observé le jeûne. Les victimes sont laissées en liberté jusqu’au procès qui leur est injustement intenté pour le 21 septembre 2010. Cette affaire commence à échauffer sérieusement les esprits dans la ville et dans toute la Kabylie. Le ras-le-bol général est quasi palpable. Les manifestations de soutien sont multiples. On a appris qu’une délégation du MAK a rendu visite aux victimes le vendredi 14 août pour leur apporter son soutien. Les citoyens de la cité proposent de faire des sit-in récurrents devant le commissariat de police pour exprimer leur révolte.

    L.M.

  26. {{[Liberté de ne pas jeûner : le débat s’installe en Afrique du Nord amazigh->http://www.lematindz.net/news/3267-liberte-de-ne-pas-jeuner-le-debat-sinstalle-au-maghreb.html]}}

    Deux mouvements de la société civile, l’un au Maroc l’autre en Algérie, ont lancé le débat sur la liberté de ne pas jeûner durant le mois de ramadhan.

    Au Maroc, où le fait de rompre le jeûne en public pendant le ramadan est passible d’une peine d’emprisonnement, le Mouvement marocain alternatif pour les libertés individuelles, plus connu sous le nom Mali, a relancé jeudi le débat sur la liberté de ne pas jeûner au nom de « la liberté de conscience et de religion ».

    L’année dernière, le « Mali » avait organisé un pique-nique à Mohammedia. Objectif déclaré : briser le tabou qui interdit au commun des Marocains de manger en public durant le mois sacré. L’opération a été soutenue par des journaux et des associations. « Notre action a été une réussite, et beaucoup de gens nous ont exprimé leur soutien, dit ibtissame lachgar (35 ans), psychologue, cofondatrice du mouvement alternatif pour les libertés individuelles. Ça a ouvert le débat sur l’article 222 du code pénal, qui prévoit une peine d’emprisonnement pour ceux qui rompent ostensiblement le jeûne en public pendant le ramadan. nous ne nous battons pas contre l’islam, mais pour la liberté de conscience. pour que chaque marocain, qu’il soit athée, chrétien ou musulman, soit traité sur un pied d’égalité. »

    A la question de savoir si elle ne choquait pas une partie de l’opinion, elle répond sereinement : « contrairement à ce que j’entends dire souvent, je pense que la société marocaine est prête à débattre de ce sujet. d’ailleurs, l’association marocaine des droits humains (amdh) a mis la laïcité à l’ordre du jour de son dernier congrès. »

    En Algérie, le collectif SOS LIBERTES, a appelé mardi au respect des libertés de conscience : « Si, comme chaque année, l’Etat a pris des mesures pour faciliter l’observance de ce rite par les pratiquants, les non-pratiquants risquent, une nouvelle fois, d’être la cible des forces de sécurité, transformées pour la circonstance en bras armé de l’inquisition », redoute le collectif qui rappelle que, « ces dernières années, des ‘dé-jeûneurs’ pourtant discrets, ont été arrêtés et condamnés à de lourdes peines de prison ».

    Face aux menaces et aux risques d’intimidations dont pourraient être l’objet, de la part des intégristes, ceux qui ne pratiquent pas le jeûne, SOS LIBERTES appelle les autorités algériennes « à respecter les lois de la République, en mettant un terme au détournement des institutions au service d’une idéologie intolérante et liberticide ».

    Les signataires du communiqué exigent que « des lieux de consommation (cafés et restaurants) doivent être autorisés à ouvrir pour répondre aux besoins de ceux qui, pratiquant une religion autre que l’Islam ou n’en pratiquant aucune, ont choisi de ne pas jeûner ».

    L’année dernière, des jeunes algériens à Biskra (450Km au sud d’Alger), surpris par des policiers en possession de bouteilles d’eau minérale, ont été arrêtés puis traduits en justice sous l’accusation de « porter atteinte à l’ordre public ».

    Cette année, au deuxième jour du ramadhan, deux hommes, en l’occurrence les nommés Hocine Hocini, âgé de 47 ans et Salem Fellak, âgé de 34 ans, ont été interpellés par la police à Aïn El Hammam, sur les lieux même de leur travail et présentés devant le juge pour ne pas avoir observé le jeûne. Les victimes sont laissées en liberté jusqu’au procès qui leur est injustement intenté pour le 21 septembre 2010. Cette affaire commence à échauffer sérieusement les esprits dans la ville et dans toute la Kabylie. Le ras-le-bol général est quasi palpable. Les manifestations de soutien sont multiples. On a appris qu’une délégation du MAK a rendu visite aux victimes le vendredi 14 août pour leur apporter son soutien. Les citoyens de la cité proposent de faire des sit-in récurrents devant le commissariat de police pour exprimer leur révolte.

    L.M.

  27. Oui, mille fois oui, mon frère.

    Sans haine sans racisme et sans xénophobie, je revendique ma Laïcité, ma liberté de conscience et de culte. C’est ça le kabyle et c’est ça la Kabylie de nos ancêtres.

  28. Azul,

    J’ai envoyé une contribution qui je l’espère sera validée. Je parlais du mouvement pour les libertés (Mali) au Maroc qui appelle à manger publiquement pendant le ramadan pour ceux qui ne l’observent pas afin de défendre leurs droits et d’une action à mener en ce sens pour rattraper le retard kabyle en la matière. Voici qu’en Algérie un autre mouvement qui avait fait une apparition l’année passée pour défendre le droit des chrétiens en Algérie revient avec une bonne prise de position, un peu dans le même sens que le Mali. La différence, c’est que le Mali ne demandait pas l’autorisation de dé-jeuner pendant le ramadan, il appelle à l’imposer comme un droit. Voici le communiqué du mouvement algérien SOS libertés :
    ___________________________________________________________________________________

    {{Collectif SOS libertés ramadhan

    Appel au respect de la liberté de conscience}}

    « La liberté de conscience et la liberté d’opinion sont inviolables »
    {Constitution algérienne} (Art. 35).

    « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion »
    {Déclaration universelle des droits de l’homme} (Art. 18).

    Le Ramadhan 2010 survient dans un climat politique délétère, une tension sociale grosse de risques et des conditions météorologiques particulièrement éprouvantes. Si, comme chaque année, l’Etat a pris des mesures pour faciliter l’observance de ce rite par les pratiquants, les non-pratiquants risquent, une nouvelle fois, d’être la cible des forces de sécurité, transformées pour la circonstance en bras armé de l’inquisition. Ces dernières années, des « dé-jeûneurs », pourtant discrets, ont été arrêtés et condamnés à de lourdes peines de prison. Le collectif SOS Libertés rappelle que le respect d’autrui n’a de sens que s’il est réciproque et librement consenti ; imposé à sens unique au nom d’une majorité « écrasante », il devient synonyme d’oppression et de soumission.

    Le collectif SOS Libertés appelle les autorités à respecter les lois de la République, en mettant un terme au détournement des institutions au service d’une idéologie intolérante et liberticide. Le gouvernement doit rappeler fermement aux agents de l’ordre et aux magistrats que leur rôle n’est pas de pourchasser les citoyens pour « délit religieux », mais de protéger l’exercice des libertés fondamentales, garanties par la Constitution et les Pactes internationaux ratifiés par l’Algérie. Le collectif SOS Libertés exhorte les citoyens, croyants et non croyants, pratiquants et non pratiquants, au respect de la diversité des convictions et des pratiques religieuses qui conditionne la cohabitation pacifique dans une société plurielle apaisée. Le collectif SOS Libertés réaffirme que dans l’espace public, tous les citoyens doivent jouir des mêmes droits et du même respect. {{En conséquence, des lieux de consommation (cafés et restaurants) doivent être autorisés à ouvrir pour répondre aux besoins de ceux qui, pratiquant une religion autre que l’Islam ou n’en pratiquant aucune, ont choisi de ne pas jeûner.}}

    Alger, le 10 août 2010

  29. Azul,

    J’ai envoyé une contribution qui je l’espère sera validée. Je parlais du mouvement pour les libertés (Mali) au Maroc qui appelle à manger publiquement pendant le ramadan pour ceux qui ne l’observent pas afin de défendre leurs droits et d’une action à mener en ce sens pour rattraper le retard kabyle en la matière. Voici qu’en Algérie un autre mouvement qui avait fait une apparition l’année passée pour défendre le droit des chrétiens en Algérie revient avec une bonne prise de position, un peu dans le même sens que le Mali. La différence, c’est que le Mali ne demandait pas l’autorisation de dé-jeuner pendant le ramadan, il appelle à l’imposer comme un droit. Voici le communiqué du mouvement algérien SOS libertés :
    ___________________________________________________________________________________

    {{Collectif SOS libertés ramadhan

    Appel au respect de la liberté de conscience}}

    « La liberté de conscience et la liberté d’opinion sont inviolables »
    {Constitution algérienne} (Art. 35).

    « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion »
    {Déclaration universelle des droits de l’homme} (Art. 18).

    Le Ramadhan 2010 survient dans un climat politique délétère, une tension sociale grosse de risques et des conditions météorologiques particulièrement éprouvantes. Si, comme chaque année, l’Etat a pris des mesures pour faciliter l’observance de ce rite par les pratiquants, les non-pratiquants risquent, une nouvelle fois, d’être la cible des forces de sécurité, transformées pour la circonstance en bras armé de l’inquisition. Ces dernières années, des « dé-jeûneurs », pourtant discrets, ont été arrêtés et condamnés à de lourdes peines de prison. Le collectif SOS Libertés rappelle que le respect d’autrui n’a de sens que s’il est réciproque et librement consenti ; imposé à sens unique au nom d’une majorité « écrasante », il devient synonyme d’oppression et de soumission.

    Le collectif SOS Libertés appelle les autorités à respecter les lois de la République, en mettant un terme au détournement des institutions au service d’une idéologie intolérante et liberticide. Le gouvernement doit rappeler fermement aux agents de l’ordre et aux magistrats que leur rôle n’est pas de pourchasser les citoyens pour « délit religieux », mais de protéger l’exercice des libertés fondamentales, garanties par la Constitution et les Pactes internationaux ratifiés par l’Algérie. Le collectif SOS Libertés exhorte les citoyens, croyants et non croyants, pratiquants et non pratiquants, au respect de la diversité des convictions et des pratiques religieuses qui conditionne la cohabitation pacifique dans une société plurielle apaisée. Le collectif SOS Libertés réaffirme que dans l’espace public, tous les citoyens doivent jouir des mêmes droits et du même respect. {{En conséquence, des lieux de consommation (cafés et restaurants) doivent être autorisés à ouvrir pour répondre aux besoins de ceux qui, pratiquant une religion autre que l’Islam ou n’en pratiquant aucune, ont choisi de ne pas jeûner.}}

    Alger, le 10 août 2010

  30. Azul fellawen,
    L’envie de répondre est pressente, mais quoi écrire que vous n’ayez fait, alors au risque de vous voir me maudire, je vais partir un peu vers le passé, pour revenir au présent.
    La France a occupée le pays qui était notre pendant 132 ans, et malgré cela notre langue fidèle à elle même resta indétrônable , ainsi que notre identité, notre unité, notre culture, et notre liberté de culte; sans que cela nuise à l »amitié entre villageois.
    j’en viens à ceci: la France malgré l’occupation nous a plus respecté et cela bien que n’étant qu’un enfant je l’ai vécu.

    Les Arabes en moins de 50 ans D’OCCUPATION: que nous reste-t-il ? et qu’avons nous gagné par tant de sang versé ? LES MOSQUEES, une langue déchiqueté, l’union devenue désunion, nos forêts et nos oliveraie devenues des cendres…..je ne citerais pas tout le reste seulement ceci: ils nous emprisonnent, ils nous torturent, ils nous font disparaitre, fusillés ou égorgés, un Islam venu d’ailleurs imposé est meurtrier.
    Mais que RESTE -T-IL de notre pays ? Des indésirables,non existants, invisibles, et nous subissons chaque jour un peu plus la descente vers l’enfer, vers la honte, et si cela continu nous deviendrons l’ombre de nous même et là il sera trop tard.

    C’est bien d’être pacifiste; mais face à cette dictature Arabos-Islamistes, seul celui qui tient le bâton est pacifiste; je vous rassure ce n’est pas nous mais je l’aurais souhaité. Ah ! s’il y avais l’union !!

    Je termine par un message au MAK et au GPK: Mesdames Messieurs; ne serait-il pas temps d’envisager une autre approche à notre problème ?

    Mes amitiés à toutes et à tous Ramdane.
    .

  31. {{Ramadan la fete de la consommation .}}
    Les police relegieuse du gouvernement algerien ne fait que appliqué la loi de la charia, meme dans l´islame rituel pratiqué par nos grand parent(surtout mere), c´est mal-vue de ne pas faire le ramadan et cela malgré les conditions climatique(la canicule) ne jou pas en faveurs de l´activité intense du corps(trés mauvais pour la santé, La déshydratation ), au dela de la pratique relgieuse de ce mois tournant(contraire aux autres calendrier, parexemple le 1 er janvier se trouve toujours en hivers, sauf en australie ou l´afrique du sud, en été) du calendarier islamique, puisque les ventres son vide, les salives cour sur le moindre regard fliché sur une tarte, ce qui laisse les gens de dépenser tout leurs argent pendant ce mois-ci,(la demande augmente, les prix s´envole ) s´est profitable pour le commerce.

  32. {{Ramadan la fete de la consommation .}}
    Les police relegieuse du gouvernement algerien ne fait que appliqué la loi de la charia, meme dans l´islame rituel pratiqué par nos grand parent(surtout mere), c´est mal-vue de ne pas faire le ramadan et cela malgré les conditions climatique(la canicule) ne jou pas en faveurs de l´activité intense du corps(trés mauvais pour la santé, La déshydratation ), au dela de la pratique relgieuse de ce mois tournant(contraire aux autres calendrier, parexemple le 1 er janvier se trouve toujours en hivers, sauf en australie ou l´afrique du sud, en été) du calendarier islamique, puisque les ventres son vide, les salives cour sur le moindre regard fliché sur une tarte, ce qui laisse les gens de dépenser tout leurs argent pendant ce mois-ci,(la demande augmente, les prix s´envole ) s´est profitable pour le commerce.

  33. Mon cher D.S., Le piege mortel du peuple kabyle, du MAK, et du GPK n’est rien d’autre que la timidite et la tolerance davant les menaces mortelles arabo-islamo-nazies qui les erradiquent petit a petit de la surface de la terre et de leur propre terre!

    Les organisations politiques kabyles se doivent d’etre a la hauteurs des menaces imperialistes et genocidaires qui pesent sur notre peuple amazigh. Mais force est de voir que les erreurs du passe persistent et se perpetuent pour l’aneantissement definitif de notre existence!

    Bien a toi cher vrai compatriote D.S.

    P.S. Y’en a marre de ceux qui lechent le cul de nos exterminateurs, de ceux qui se montre timides et tolerants devant l’erradication de notre culture, de notre existence, et de notre identite !!!

    Il est desormais temps d’etre sans pitie avec l’ennemi genocidaire arabo-islamo-imperialiste!

  34. {{Traité des trois imposteurs–Moise, Jesus, et Mahomerd}}

    {{Vérités sensibles et évidentes}}

    {{Moïse, Jésus et Mahomet étant tels que nous venons de les peindre, il est évident que ce n’est point dans leurs écrits qu’il faut chercher une véritable idée de la Divinité. Les apparitions et les conférences de Moïse et de Mahomet, de même que l’origine divine de Jésus, sont les plus grandes impostures qu’on ait pu mettre au jour et que vous devez fuir si vous aimez la vérité.}}

    [SOURCE : Traité des trois imposteurs->http://www.vc.unipmn.it/~mori/e-texts/tti.htm]

  35. {{Traité des trois imposteurs–Moise, Jesus, et Mahomerd}}

    {{Vérités sensibles et évidentes}}

    {{Moïse, Jésus et Mahomet étant tels que nous venons de les peindre, il est évident que ce n’est point dans leurs écrits qu’il faut chercher une véritable idée de la Divinité. Les apparitions et les conférences de Moïse et de Mahomet, de même que l’origine divine de Jésus, sont les plus grandes impostures qu’on ait pu mettre au jour et que vous devez fuir si vous aimez la vérité.}}

    [SOURCE : Traité des trois imposteurs->http://www.vc.unipmn.it/~mori/e-texts/tti.htm]

  36. {{yuâer webrid i tifin.Yesawed mmis m ugennur ad yer ar lhebs mmis n jerjer ghef remdan! dayen tura ughalent wulli d tiâellafin.}}

    Desormais l’afrique du nord est sous l’emprise des islamistes. On les voyait arriver! En Algérie ils ont combatu le regime qui leur a offert le peuple sur un plateau. Le regime a conservé ses privilèges dont le pouvoir, les sbirs du fis vont s’occuper des « akhlaqiyates » de leurs concitoyens. La connivence entre regime et islamisme est plus que reelle. La coalition belkhadem, soltani, ouyahia est autres organisations satelitaires telles UGTA de sidi said, les rejetons des « chouhada » pas les vrais biensur, a accouché d’un dangereux hybride qui est entrain d’aneantir le peu de bon sens qui restait dans ces contrées. Vais-je te pleurer jerjer comme Ulysse ne l’a fait pour Ithaque?

    par avdenur

  37. {{yuâer webrid i tifin.Yesawed mmis m ugennur ad yer ar lhebs mmis n jerjer ghef remdan! dayen tura ughalent wulli d tiâellafin.}}

    Desormais l’afrique du nord est sous l’emprise des islamistes. On les voyait arriver! En Algérie ils ont combatu le regime qui leur a offert le peuple sur un plateau. Le regime a conservé ses privilèges dont le pouvoir, les sbirs du fis vont s’occuper des « akhlaqiyates » de leurs concitoyens. La connivence entre regime et islamisme est plus que reelle. La coalition belkhadem, soltani, ouyahia est autres organisations satelitaires telles UGTA de sidi said, les rejetons des « chouhada » pas les vrais biensur, a accouché d’un dangereux hybride qui est entrain d’aneantir le peu de bon sens qui restait dans ces contrées. Vais-je te pleurer jerjer comme Ulysse ne l’a fait pour Ithaque?

    par avdenur

  38. Azul,
    J’ai écris un avis préconisant à tous les plaignants d’ecrire à l’ONU par le biais d’internet pour dénoncer les exactions du farfadet d’alger et de ses sbires, je ne le vois nulle part, serait-ce de la censure ? Merci.

  39. Azul,
    J’ai écris un avis préconisant à tous les plaignants d’ecrire à l’ONU par le biais d’internet pour dénoncer les exactions du farfadet d’alger et de ses sbires, je ne le vois nulle part, serait-ce de la censure ? Merci.

  40. Pourquoi ce « hsed » entre nous mes frères, pourquoi ce déni les uns envers les autres. Ne croyez-vous pas que notre Algérie est si grande qu’elle peut contenir toutes nos aspirations et même d’autres ? un jour en voyageant d’Alger à Tamanrasset, un passager m’a dit, ‘vraiment notre pays est un continent’. Ne croyez-vous pas que nous devrions montrer que nous méritions ce continent ? Ne trouvez-vous pas que c’est aberrant que dans un pays aussi vaste il n y a pas de place pour qui, celui qui veut manger un sandwich à midi pendant le ramadhan, celui qui veut pratiquer telle ou telle religion, celui qui veut enseigner à ses enfants telle ou telle langue, celui qui aspire à tel ou à tel projet de société. Je vous le dis et je vous le répète, notre pays est si vaste pour qu’il contienne toutes nos aspirations, et que tout le monde pourra y vivre son projet de société : laïc, charia islamique, culture arabe, culture amazigh, etc., sans se marcher sur les pattes, et en toute fraternité les uns envers les autres. Ne croyez-vous pas qu’à force de priver les autres on fini par se priver nous même ? On y est déjà, on est vraiment privés de tout.

  41. Pourquoi ce « hsed » entre nous mes frères, pourquoi ce déni les uns envers les autres. Ne croyez-vous pas que notre Algérie est si grande qu’elle peut contenir toutes nos aspirations et même d’autres ? un jour en voyageant d’Alger à Tamanrasset, un passager m’a dit, ‘vraiment notre pays est un continent’. Ne croyez-vous pas que nous devrions montrer que nous méritions ce continent ? Ne trouvez-vous pas que c’est aberrant que dans un pays aussi vaste il n y a pas de place pour qui, celui qui veut manger un sandwich à midi pendant le ramadhan, celui qui veut pratiquer telle ou telle religion, celui qui veut enseigner à ses enfants telle ou telle langue, celui qui aspire à tel ou à tel projet de société. Je vous le dis et je vous le répète, notre pays est si vaste pour qu’il contienne toutes nos aspirations, et que tout le monde pourra y vivre son projet de société : laïc, charia islamique, culture arabe, culture amazigh, etc., sans se marcher sur les pattes, et en toute fraternité les uns envers les autres. Ne croyez-vous pas qu’à force de priver les autres on fini par se priver nous même ? On y est déjà, on est vraiment privés de tout.

  42. {{J’invite notre GPK et MAK a rescencer nos rites paiens kabyles}} (Anzar, Hidous–fete des amoureux ou des jeunes filles et garcons viennent choisir leur partenaires amoureux, fate durant laquelle des chants, poesies, et danses traditionelles sont executes–etc.) et a {{organiser un festival de rites paiens kabyles a Vgayet ou Tizi le plus rapidement possible.}} Les rites paiens arabes (l’islam–allah est un dieu paien arabe!) ne sont bons que pour les arabes, chacun doit pratiquer ses propres rites paiens et aucun tyran n’a le droit d’imposer ses rites paiens religieux ou autres qu autres!

    Le recouvrement de notre dignite et de notre souverainete commence aussi par la recuperation de nos traditions paiennes qui ont faconne notre conscient et notre subconscient de peuple humaniste et seculier.

    Ce n’est pas le monotheisme pharaonique etranger a notre terre qui est la base de nos fondements spirituels et moraux. Le monotheisme colonial n’a servi qu’a nous deparsonnaliser et a nous reduire en esclaves. Le retour aux vraies sources naturelles et paiennes de l’etre kabyle est notre devoir urgent!

    Merci pour votre comprehension!

  43. {{J’invite notre GPK et MAK a rescencer nos rites paiens kabyles}} (Anzar, Hidous–fete des amoureux ou des jeunes filles et garcons viennent choisir leur partenaires amoureux, fate durant laquelle des chants, poesies, et danses traditionelles sont executes–etc.) et a {{organiser un festival de rites paiens kabyles a Vgayet ou Tizi le plus rapidement possible.}} Les rites paiens arabes (l’islam–allah est un dieu paien arabe!) ne sont bons que pour les arabes, chacun doit pratiquer ses propres rites paiens et aucun tyran n’a le droit d’imposer ses rites paiens religieux ou autres qu autres!

    Le recouvrement de notre dignite et de notre souverainete commence aussi par la recuperation de nos traditions paiennes qui ont faconne notre conscient et notre subconscient de peuple humaniste et seculier.

    Ce n’est pas le monotheisme pharaonique etranger a notre terre qui est la base de nos fondements spirituels et moraux. Le monotheisme colonial n’a servi qu’a nous deparsonnaliser et a nous reduire en esclaves. Le retour aux vraies sources naturelles et paiennes de l’etre kabyle est notre devoir urgent!

    Merci pour votre comprehension!

  44. Azul,

    Le FFS apporte son soutien aux islamistes d’Aghriv porur la construction d’une seconde mosquée dans un village où les villageois ont déjà une mosquée très ancienne et qui leur suffit amplement. Faut-il s’étonner de la part d’un parti dirigé par un marabout, dixit Bessaoud?
    [{{
    Aghribs : le FFS soutient le projet de la nouvelle mosquée->http://www.tsa-algerie.com/divers/aghribs-le-ffs-soutient-le-projet-de-la-nouvelle-mosquee_11907.html}}]

  45. Azul,

    Le FFS apporte son soutien aux islamistes d’Aghriv porur la construction d’une seconde mosquée dans un village où les villageois ont déjà une mosquée très ancienne et qui leur suffit amplement. Faut-il s’étonner de la part d’un parti dirigé par un marabout, dixit Bessaoud?
    [{{
    Aghribs : le FFS soutient le projet de la nouvelle mosquée->http://www.tsa-algerie.com/divers/aghribs-le-ffs-soutient-le-projet-de-la-nouvelle-mosquee_11907.html}}]

  46. J’invite tous les citoyens de Kabylie a boycotter le ramadhan et a denoncer la pratique de ce rite paien et barbare d’Arabie en terre kabyle !

    Definition de ramadhan: Rite paien pre-islamique du desert chaud d’arabie–deplacement impossible et il n’y a que des lezards qui circulent sous la canicule d’Arabie–ainsi une pause sans rien manger pendant le mois le plus chaud de l’annee s’etait imposee d’elle-meme.

    Vous vous imaginez?! Le manque de solidarite en Kabylie a fait que les colons arabes sont arrives a imposer leurs rites (islam = ensemble de rites paiens judeo-arabes) meme sur les montagnes n Jerjer!!

    Quel malediction! Et quelle lachete de notre part!!!

  47. J’invite tous les citoyens de Kabylie a boycotter le ramadhan et a denoncer la pratique de ce rite paien et barbare d’Arabie en terre kabyle !

    Definition de ramadhan: Rite paien pre-islamique du desert chaud d’arabie–deplacement impossible et il n’y a que des lezards qui circulent sous la canicule d’Arabie–ainsi une pause sans rien manger pendant le mois le plus chaud de l’annee s’etait imposee d’elle-meme.

    Vous vous imaginez?! Le manque de solidarite en Kabylie a fait que les colons arabes sont arrives a imposer leurs rites (islam = ensemble de rites paiens judeo-arabes) meme sur les montagnes n Jerjer!!

    Quel malediction! Et quelle lachete de notre part!!!

  48. Voici un bon article bon a savourer par les Hommes de verite !

    Decidement la France s’est prise au piege de sa propre politique napoleonienne qui est pro-islamo-terroriste!

    [La légitime révolte du peuple de France devant les multiples agressions que subit son pays ->http://www.ripostelaique.com/]

  49. Voici un bon article bon a savourer par les Hommes de verite !

    Decidement la France s’est prise au piege de sa propre politique napoleonienne qui est pro-islamo-terroriste!

    [La légitime révolte du peuple de France devant les multiples agressions que subit son pays ->http://www.ripostelaique.com/]

  50. Voici un bon article bon a savourer par les Hommes de verite !

    Decidement la France est prise au piege par sa propre politique napoleonienne pro-arabo-islamo-barbare!

    [La légitime révolte du peuple de France devant les multiples agressions que subit son pays->http://www.ripostelaique.com/]

  51. Voici un bon article bon a savourer par les Hommes de verite !

    Decidement la France est prise au piege par sa propre politique napoleonienne pro-arabo-islamo-barbare!

    [La légitime révolte du peuple de France devant les multiples agressions que subit son pays->http://www.ripostelaique.com/]

  52. aqvayli ilelli dit «  »hsed » », quelle honte de se prénommait A illelli et d’être un aliéné de la langue de ses maîtres. « hsed » voila la perdition de la Kabylie! En kabyle on dit «  »tismin a mmis n « tmurt » » » ; « hsed » algérois khou!! c pour ça que je parle de cette façon ». le syndrome de la capitale.

  53. {{Un livre gratuit qui fait la demonstration de l’inexistence de Dieu.}}

    [SITE DE TÉLÉCHARGEMENT DU LIVRE « DIEU ET LES RELIGIONS À L’ÉPREUVE DES FAITS »->http://www.inexistencededieu.com/]

    Les Kabyles qui ne se nourrissent que de rationalisme naturel savent depuis depuis leur venue au monde (depuis la nuit des temps) que Dieu est une invention d’imposteurs et que les religions monotheistes ne sont rien d’autre que des constitutions politiques barbares utilisee pour fonder des Etats despotiques chez les peuples ignorants qui se laissent facilement reduire en esclaves eternels!

    L’enseignement principal de ces trois impostures despotiques monotheistes est le suivant: Comme Dieu est eternel, l’Homme doit rester un esclave eternel!

  54. {{Un livre gratuit qui fait la demonstration de l’inexistence de Dieu.}}

    [SITE DE TÉLÉCHARGEMENT DU LIVRE « DIEU ET LES RELIGIONS À L’ÉPREUVE DES FAITS »->http://www.inexistencededieu.com/]

    Les Kabyles qui ne se nourrissent que de rationalisme naturel savent depuis depuis leur venue au monde (depuis la nuit des temps) que Dieu est une invention d’imposteurs et que les religions monotheistes ne sont rien d’autre que des constitutions politiques barbares utilisee pour fonder des Etats despotiques chez les peuples ignorants qui se laissent facilement reduire en esclaves eternels!

    L’enseignement principal de ces trois impostures despotiques monotheistes est le suivant: Comme Dieu est eternel, l’Homme doit rester un esclave eternel!

  55. avant toute chose ,je tiens a saluer fraternellement tout ceux qui malgré toute les interdictions imaginés par le pouvoir déstructeur des valeurs civilisationnelles basées sur la tolérence ;mettent a notre disposition cette espace virtuel.ensuite je tiens à rendre un vibrant homage d’abord aux mise en cause ,comme de vulgaire voyou au moment ou les scandales polico-financier ne cesse de nous appauvrir et enrichir la crise morale qui est a son baroxisme ,c’est sans doute encore une édition nouvellement concoctée par ses officines lugubres qui cache un horizon sombre la solution en accoitance avec le férus satanico-intégriste qui de connivence avec ce dernier que le tristement célébre pouvoir en place ne cesse d’innover en matiére de diversion pervers .désigner du doigt inquisiteur par les adeptes de l’idéologie de la négation ;ces deux hommes c’est le top en matiére de trouvaille,a cet effet je reprend la belle phrase de Da l’mouloud qui dit »qu’il est urgent a ce délire d’imposer les béquille de la raison pour le perméable a notre esprit mesuré ».ils n’ont pas encore compris ; que ses deux méchants bon garnement telqu’on veut bien nous le faire croire on tout d’abord répondu a un besoin vitale ,qui consiste tout naturellement a se restaurer surtout en bon travailleur ,et honorable citoyen qui sont et cela en vraie ce non pas en virtuel.je les salut une fois qui ne sera pas assez de trop car mise a part se restaurer ;de par cette malheureuse histoire finalement ils nous restaure aussi ,car nous avons faim de liberté .monsieur les décideurs influents vous vous trompez de cible.je rends aussi homage a tout et celles qui joignent leurs voix contre l’arbitraire .béni soit l’eternel dieu le pére de notre seigneir sidna aissa .A/EL H AMIZOUR

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here