Victime du sadisme d’un cercle occulte et puissant, Hocine Ammad croupit injustement à la prison de Tizi-Ouzou

49
441
prisonnier

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Parmi ses multitudes victimes, se trouve M. Hocine AMMAD. Il est originaire du village Akaoudj, commune d’Ath-Aîssa-Mimoun (Tizi-Ouzou). Il est fils d’un grand Moudjahid et lui-même est marié et père de trois adorables enfants. Il a enseigné pendant plus de vingt ans le droit à l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou avant d’ouvrir une étude notariale dans la même ville.

La compétence, le savoir-faire, le sérieux et l’amour que mit M. Hocine AMMAD dans la mise sur pied et le fonctionnement de son entreprise a fait qu’il a réussi à la faire classifier au plus haut degré ISO par l’organisme international compétent en la matière. À l’échelle africaine, le cabinet notarial de M. Hocine AMMAD a été classé 2e. La première place de ce classement est revenue à un cabinet cairote (Égypte). Des entreprises nationales et étrangères de renommée mondiale se sont fiées à l’étude notariale de M. AMMAD. Et naturellement, pas une n’a été déçue par la légalité et l’apport juridiques assurés par cette entreprise notariale à ses différents contrats de travail.

Aujourd’hui, ce cabinet notarial, sis sur la route du Lycée, qui a apporté tant de satisfaction et de bonheur à des milliers de clients ressemble à un espace fantomatique. La quarantaine de travailleurs qui y assuraient leurs services et compétences sont partis depuis longtemps, plus exactement depuis le mois de mars 2005. Soit le jour où le ministre algérien de la Justice, M. Tayeb Belaïz, sur ordre de l’Arlésienne, a notifié à M. AMMAD la décision de fermeture de son cabinet. Dans ce document officiel, le ministre n’y a même pas mentionné le motif de la décision de fermeture. Est-ce un oubli de la part de l’administrateur qui a présenté au ministre le document à signer ? Sûrement pas. Car ni le rédacteur de la décision de fermeture ni le ministre n’ont eu le courage de réunir l’outrecuidance nécessaire pour inventer un motif fallacieux devant justifier la fermeture en question. À lire donc entre les lignes, le message du ministre est clair : ce n’est pas moi le responsable de la fermeture du cabinet notarial.

Après avoir vainement fait toutes les démarches nécessaires et épuisé tous les recours possibles dans le but de faire lever la sanction ayant pesé sur lui, M. AMMAD se résigna à accepter la fatalité. Hélas, ses persécuteurs, tapis dans l’ombre, ne sont toujours pas satisfaits de ses malheurs et déboires. Et pour preuve : le levier de justice étant facile à actionner, faux témoins et plaignants de luxe faciles à trouver, M. AMMAD se retrouva à plusieurs reprises devant le juge. Mais à chaque fois, et, par miracle, la justice ne trouve pas un prétexte solide pour l’enfermer à la maison d’arrêt. Cependant, il arrive que l’obstination et la ténacité forcent le destin même dans le chemin immoral. C’est le cas justement qui s’est présenté l’année dernière, plus exactement le 16 juin 2009, où partant à contre-sens du droit pénal, la justice, prisonnière, de l’Arlésienne, envoya M. Hocine AMMAD, l’honorable notaire et parfait citoyen, en prison.

Nos lecteurs comprendront vite à la lecture du récit qui va suivre que le cas du notaire AMMAD est semblable à celui de Dreyfus, capitaine de l’armée française. À cause de ses origines juives, on envoya injustement ce brave et loyal capitaine pendant longtemps en prison. La genèse de l’affaire où, malgré lui, le brillant notaire se retrouva en prison pour y écoper une peine de pas moins de six ans remonte au mois de mars 2004. Un certain K.A, un escroc, a proposé à la vente un terrain qui n’était pas le sien. Comme d’usage, la proposition de vente fut assurée par le biais d’une agence immobilière. Le représentant de cette dite agence répond aux initiales de G.I. étant que les terrains étaient – et demeurent toujours – recherchés à Tizi-Ouzou, voilà qu’un client, originaire de Bordj-Ménail (Boumerdès) et répondant aux initiales m M.T se manifesta et montra son intérêt pour l’achat du terrain proposé à la vente. Quand le prétendu vendeur et l’acheteur se rencontrèrent, le représentant de l’agence immobilière retourna à ses occupations puisque sa mission devait s’arrêter là. En effet, au préalable il fit visiter le terrain en question à la personne désireuse de l’acheter. Donc, au moment de faire signer les documents nécessaires pour la transaction immobilière, K.A, l’escroc, a présenté à sa victime, m M.T une fiche cadastrale à la place et lieu de l’acte de propriété. m M.Tu manifestas aussitôt sa méfiance et sa réticence devant ce document si peu signifiant. K.A, bien préparé à cette réaction, trouva sans difficulté la parade. En effet, il proposa à sa victime de lui signer un document mentionnant le désistement du terrain en question en sa faveur. C’est-à-dire, une nouvelle fiche cadastrale devait être signée au nom de M.M.T en attendant le livret cadastral par les services du cadastre. Cette forme de procédure est tout à fait légale, mais à condition que cela fasse dans l’honnêteté et la transparence. Hélas, ça n’a pas été le cas pour cette transaction en question, car le livret cadastral que présenta K.A était un faux, c’est-à-dire un apocryphe. K.A a réussi à avoir ce faux document en jouissant de la complicité d’un agent cadastral répondant aux initiales B.A. Quoi qu’il en soit, la victime fut convaincue de pouvoir entrer légalement en possession du terrain proposé à la vente. Voilà donc l’escroc K.A et la victime m M.T qui se présentent à la mairie pour signer le document portant désistement pour le présenter à l’administration cadastrale. Celle-ci fit remarquer aux deux signataires du document (K.A et M.M.T) qu’un document portant désistement ne peut être reconnu comme valable que s’il est délivré par un notaire; donc celui établi à la mairie était frappé d’une nullité juridique. C’est ainsi que K.A et M.m T se sont retrouvé au cabinet notarial de M. Hocine AMMAD. Après avoir rempli les termes du désistement, l’honorable notaire les montra aussi bien à K.A qu’à M.M.T. Ce n’est qu’après avoir pris connaissance du contenu du document que les deux parties y ont apposé leur signature.

En somme, aussi bien que M.M.T et M. AMMAD ne savaient que le terrain en question n’appartenait pas à K.A. Et de toute façon, la mission d’un notaire n’est pas celle d’un détective. Et pendant tout ce temps là, un responsable de l’administration cadastrale, poussé par la curiosité sur l’origine de ce terrain, mena une enquête digne de celles des grands détectives. Ses recherches ne furent pas vaines puisqu’il réussit à trouver et à identifier le véritable propriétaire du terrain proposé à la vente par K.A.

Le véritable et authentique propriétaire répond aux initiales de B.B. celui-ci, une fois informé de la tentative de dépossession de son bien ne resta pas les bras croisés. En septembre 2004, l’affaire éclata et fut portée devant la justice. Le 15 avril 2006, la chambre d’accusation de Tizi-Ouzou mit sous mandat de dépôt K.A. Au bout d’un an d’emprisonnement, son avocat réussit à lui obtenir la liberté provisoire.

Et le 21 juin 2009, soit 05 ans après les faits et deux ans après la libération de l’escroc K.A, la justice convoqua le procès. M. AMMAD, l’honorable notaire et respectable enseignant universitaire de droit à la retraite, y fut convoqué comme témoin. En sa qualité de témoin, la chambre d’accusation, « travaillée et instruite » sans doute auparavant par la maléfique Arlésienne, de transformer le témoignage en accusation. C’est ainsi qu’en étant d’abord témoin, M. AMMAD devint accusé.

À l’issue de ce procès qui ne fait pas honneur à la justice, le verdict tomba comme un couperet. Six ans de prison ferme pour M. AMMAD, un an de prison pour K.A. Comme il a déjà purgé sa peine, il retourna tranquillement chez lui. Six mois de prison fermes pour B.A, l’auteur qui a délivré un faux livret cadastral et un an de prison ferme pour G.I, le représentant de l’agence immobilière. Celui-ci a été sanctionné d’une telle peine parce qu’il n’était venu au procès, avons-nous appris auprès de personnes fréquentant les couloirs du palais de la justice et très au fait de cette histoire. C’est à ne rien comprendre. K.A qui a essayé de dépouiller un homme de son bien n’a eu qu’un an d’emprisonnement et B.A le complice et l’homme qui a trahi son employeur (L’administration cadastrale) en falsifiant un document n’a été condamné qu’à six mois d’emprisonnement.

L’iniquité et la boue où la justice algérienne a été traînée ne s’arrêtent pour autant là. En effet, suite à sa condamnation que d’aucuns considèrent comme injustifiée, M. AMMAD a fait un pourvoi en cassation pour obtenir la révision de son procès le 21 juin 2009. La cassation en question fut obtenue le 18 mars 2010. La révision du procès a été programmée pour le 15 juin dernier (2010). Cependant, la chance qui s’est présentée pour réparer l’iniquité a été lamentablement ratée. Et pour cause : le témoin, en l’occurrence l’escroc K.A, ne s’est pas présenté à l’audience. Donc, le procès est renvoyé à une date ultérieure.

La question qui se pose est de savoir s’il y aura vraiment la révision de ce procès pour permettre à un homme de retrouver sa liberté et pouvoir embrasser ses enfants comme le font tous les pères.

En attendant, nous nous permettons de relever une mesure contraire aux lois de la justice. M. AMMAD doit être logiquement libéré puisqu’il n’a pas fait l’objet d’un mandat de dépôt. Il a fait seulement l’objet d’une mesure de la prise de corps. Donc, une telle mesure ne permet pas de maintenir l’accusé en détention. Ce n’est qu’à la veille de son procès qu’il devrait rejoindre la prison. Car c’est à partir de ce lieu que les policiers ou les gendarmes le présenteront devant les juges. En somme ce qui a été accordé (liberté provisoire) au véritable coupable a été refusé à un innocent. L’exemple de l’iniquité dont est victime M. AMMAD et probablement des dizaines d’autres citoyens de ce pays doit inciter à la méditation.

En effet, jusqu’à quand les magistrats de ce pays, eux qui ont fait des études très poussées, continueront à se laisser « gifler » par des hommes et des femmes qui, souvent, ne sont même pas capables d’aligner correctement une phrase sur un bout de papier. S’ils le savaient, les agneaux qu’on tire par le licou vers l’abattoir se débattraient pour ne pas subir le couteau. La balle est dans le camp des magistrats et non dans celui de ces êtres qui ignorent jusqu’à sa moindre signification le mot : dignité.

Said Tissegouine

49 COMMENTS

  1. Monsieur Tissegouine
    Nous te respectons bien sans te connaitre vraiment, rien qu’a travers tes écrits. Mais de plus en plus tu abondonnes la neutralité du travail journalistique. t’aurais pu décrire les faits sans défendre tel ou tel. Nous connaissons les juristes de notre pays, avocats et notaires. Ils ne sont pas des saints. Comme aucun responsable d’une entreprise ou d’une institution en Algérie n’est saint.
    Vous utilisez le titre « honarable maître », A vérifier.
    Vous dites « fils d’un moudjahid », c’est quoi le rapport avec l’honneteté et la corruption. et ce n’est pas du tout une garantie d’honneteté. A mon avis, ils n y’a pas plus corrompus que les moudjahids (les faux et les demi-faux, parce que ceux qui ont combatus la France sont mort dixit Matoub), Même le fils d’un certain Amirouche n’est autre que Yir argaz chanté par Matoub en 86.
    Sinon, continues Said de nous abreuver de tes articles qu’on savoure bien même si la neutralité fait défaut de temps en temps.

  2. Monsieur Tissegouine
    Nous te respectons bien sans te connaitre vraiment, rien qu’a travers tes écrits. Mais de plus en plus tu abondonnes la neutralité du travail journalistique. t’aurais pu décrire les faits sans défendre tel ou tel. Nous connaissons les juristes de notre pays, avocats et notaires. Ils ne sont pas des saints. Comme aucun responsable d’une entreprise ou d’une institution en Algérie n’est saint.
    Vous utilisez le titre « honarable maître », A vérifier.
    Vous dites « fils d’un moudjahid », c’est quoi le rapport avec l’honneteté et la corruption. et ce n’est pas du tout une garantie d’honneteté. A mon avis, ils n y’a pas plus corrompus que les moudjahids (les faux et les demi-faux, parce que ceux qui ont combatus la France sont mort dixit Matoub), Même le fils d’un certain Amirouche n’est autre que Yir argaz chanté par Matoub en 86.
    Sinon, continues Said de nous abreuver de tes articles qu’on savoure bien même si la neutralité fait défaut de temps en temps.

  3. Dénoncer c’est bon !
    Mais c’est trop long. c’est vraiment une plaidoirie.
    l’artice est je crois le plus long que Dda said a écrit sur ce site !

    J’aurais aimé qu’il le soit au profit de notre cause politique: L’autonomie de la kabylie. Explicitement !

    Tanemmirt.

    Bonne continuation quand meme !

    Asalas

  4. Dénoncer c’est bon !
    Mais c’est trop long. c’est vraiment une plaidoirie.
    l’artice est je crois le plus long que Dda said a écrit sur ce site !

    J’aurais aimé qu’il le soit au profit de notre cause politique: L’autonomie de la kabylie. Explicitement !

    Tanemmirt.

    Bonne continuation quand meme !

    Asalas

  5. {{Azul, je m excuse d etre hors sujet.apres avoir lu que Mehri demande la divulgation des memoires de Bentobal, c est au tour du ministre de l interieur(ancien du MALG) de converger dans le meme sens que Mehri.non seulement le ministre de l interieur demande que soit publier les memoires mais il pretends que ,je le cite,les memoires sont objectives et détaillées.As t il dejas lu ces memoires ou bien ont ils dejas fait des memoires taiwane qu ils vont publier incessemant?ca sent 1 complot du clan d oujda et ceux qui sont vise’ a travers les memoires de Bentobal sont facil a deviner, nous les kabyles.}}

  6. {{Azul, je m excuse d etre hors sujet.apres avoir lu que Mehri demande la divulgation des memoires de Bentobal, c est au tour du ministre de l interieur(ancien du MALG) de converger dans le meme sens que Mehri.non seulement le ministre de l interieur demande que soit publier les memoires mais il pretends que ,je le cite,les memoires sont objectives et détaillées.As t il dejas lu ces memoires ou bien ont ils dejas fait des memoires taiwane qu ils vont publier incessemant?ca sent 1 complot du clan d oujda et ceux qui sont vise’ a travers les memoires de Bentobal sont facil a deviner, nous les kabyles.}}

  7. Je voudrai juste soulever une remarque .Est -ce que Monsieur a un jour contribue en quoi que ce soit pour defendre sa region ,sa langue et son peuple ?Quel est justement son parcours militant ? Et lorsqu’il avait de l’argent a flot ,a-t-il finance une association culturelle ou soutenu un ecrivain ,un chanteur ou du moins quelaques fois acheter les CD ou des livres en tamazight ? Pour le reste ,si cet homme n’est pas dans tout ca ,Dieu lui sera dans l’aide .Pas moi

  8. Je voudrai juste soulever une remarque .Est -ce que Monsieur a un jour contribue en quoi que ce soit pour defendre sa region ,sa langue et son peuple ?Quel est justement son parcours militant ? Et lorsqu’il avait de l’argent a flot ,a-t-il finance une association culturelle ou soutenu un ecrivain ,un chanteur ou du moins quelaques fois acheter les CD ou des livres en tamazight ? Pour le reste ,si cet homme n’est pas dans tout ca ,Dieu lui sera dans l’aide .Pas moi

  9. Il arrivera bien un temps, ou le confrontement de cette mrd sera inevitable. Ce l’est pour beaucoup – mais pas encore suffisemment de monde, helas… Tout le reste c’est de l’occupation de temps, je crains!

  10. Il arrivera bien un temps, ou le confrontement de cette mrd sera inevitable. Ce l’est pour beaucoup – mais pas encore suffisemment de monde, helas… Tout le reste c’est de l’occupation de temps, je crains!

  11. Azul fellawen , je m’excuse monsieur ms vos relations avec lui ne nous regarde pas il s’agit là d’un avis à donner et nn d’un réglement de compte

  12. IL me semble que c’est lui, Hocine Amad, qui a tiré sur le chanteur kabyle Fahem Mohand-Said avec un 9 milimètres il y a quelques années! N’est-ce pas?
    Le chanteur s’en est sorti indemne de cet acte répréhensible.

  13. Monsieur AMMAD est peut être quelqu’un d’honnete cependant beaucoup de notaires de notre région établissent des documents authentique sans le respect des conditions inhérentes a leurs établissment. ces gens sont sensés être les garants de la propriété inaliénable de chacun d’entre nous alors que certains transforment leur bureau en étude de trafique de tout genre.
    on s’est retrouvé spolié de notre terrain cloturé sur lequel ns avons construit notre maison ds les années 80 par des gens que nous connaissions a peine ( terrain maison non occupés puisque ns vivons en france). un certain notaire de tizi a délibérement faillit a sa fonction notariale en déliverant un acte authentique sans se soucier des conséquences que cela peut engendrer ds la mesure ou aucun document tangible n’a été présenté pour étayer son dossier.j’ai evidemmenent porté plainte pour la nullité du document, j’ai esté en justice l’agence foncière ainsi ce notaire sans scrupules.

  14. Monsieur AMMAD est peut être quelqu’un d’honnete cependant beaucoup de notaires de notre région établissent des documents authentique sans le respect des conditions inhérentes a leurs établissment. ces gens sont sensés être les garants de la propriété inaliénable de chacun d’entre nous alors que certains transforment leur bureau en étude de trafique de tout genre.
    on s’est retrouvé spolié de notre terrain cloturé sur lequel ns avons construit notre maison ds les années 80 par des gens que nous connaissions a peine ( terrain maison non occupés puisque ns vivons en france). un certain notaire de tizi a délibérement faillit a sa fonction notariale en déliverant un acte authentique sans se soucier des conséquences que cela peut engendrer ds la mesure ou aucun document tangible n’a été présenté pour étayer son dossier.j’ai evidemmenent porté plainte pour la nullité du document, j’ai esté en justice l’agence foncière ainsi ce notaire sans scrupules.

  15. Azul! Monsieur Tissegouine ,désolé mais je pense que cette fois-ci vous etes passé à coté de la plaque,vous defendez un vrai escroc, quel interet pour la kabylie????!!!!!!!

  16. Azul! Monsieur Tissegouine ,désolé mais je pense que cette fois-ci vous etes passé à coté de la plaque,vous defendez un vrai escroc, quel interet pour la kabylie????!!!!!!!

  17. Azul !

    Ayant eu l’occasion de travailler pour Mr Ammad comme informaticien en été 2002, je vous assure que j’étais très content d’entendre son incarcération.

    Après deux mois passés à gérer son cyber-café avec un autre ingénieur (OFFICE-NET) du coté du nouveau lycée, ce sieur avait refusé de nous payer, il nous menaçait même de poursuite pour abondant de poste et vol quand on a voulu quitter car le cyber était déficitaire (3 mois après son lancement).

    Je n’oublierai jamais sa vulgarité avec les employés et ses coups bas envers eux.

    Il est en prison alors qu’il crève……

  18. Azul !

    Ayant eu l’occasion de travailler pour Mr Ammad comme informaticien en été 2002, je vous assure que j’étais très content d’entendre son incarcération.

    Après deux mois passés à gérer son cyber-café avec un autre ingénieur (OFFICE-NET) du coté du nouveau lycée, ce sieur avait refusé de nous payer, il nous menaçait même de poursuite pour abondant de poste et vol quand on a voulu quitter car le cyber était déficitaire (3 mois après son lancement).

    Je n’oublierai jamais sa vulgarité avec les employés et ses coups bas envers eux.

    Il est en prison alors qu’il crève……

  19. faux président,faux gouvernement,faux parlement,faux moudjahidines,fausse administration,.tout est faux et faussaire dans ce pays maudit des dieux et des hommes.et tous ces faux et usages de faux ne peuvent générer qu’injustice.

  20. faux président,faux gouvernement,faux parlement,faux moudjahidines,fausse administration,.tout est faux et faussaire dans ce pays maudit des dieux et des hommes.et tous ces faux et usages de faux ne peuvent générer qu’injustice.

  21. Je lis les commentaires , je suis de plus en plus ecoeuré par les avis de certains qui ne font meme pas preuve d’humanisme  »wine yeghline ad yetwarkad  » c’est vrai ce qu’on dit finalement , cet homme est avant tout père même s’il mérite ce qui lui arrive , quelqu’un ne s’est il jamais demander ce que ça peut être pour un enfant d’être séparé de son père.
    Nous n’irons jamais loin avec ce raisonnement dommage ! La kabylie avait tellement à offrir.
    Tanmirt

  22. Je lis les commentaires , je suis de plus en plus ecoeuré par les avis de certains qui ne font meme pas preuve d’humanisme  »wine yeghline ad yetwarkad  » c’est vrai ce qu’on dit finalement , cet homme est avant tout père même s’il mérite ce qui lui arrive , quelqu’un ne s’est il jamais demander ce que ça peut être pour un enfant d’être séparé de son père.
    Nous n’irons jamais loin avec ce raisonnement dommage ! La kabylie avait tellement à offrir.
    Tanmirt

  23. « Ammad n’est pas honnête » ce n’est pas un avis?
    J’ai l’impression que tu défends l’indéfendable. Mes relations avec ton Ammad regarderont les gents qui aurons affaire avec lui. C’est à dire les gents feront plus attention quant ils auront affaire avec des malhonnête comme Dadakh AMMAD.
    Salut frère!

  24. A winnath quand t’apprendras a écrire sans faire de fautes d’orthographe vient m’adresser la parole je parle pas aux arriérés

  25. azul flawen a with ………
    Déjà cesse d’écrire « pour qu’il arrête d’embêter » cela fera de toi quelqu’un de plus « caractériel ». Les insultes sont pour les personnes, qui n’ont, en fin de compte rien d’intelligent et d’intéressant à dire. Remets-le intelligemment à sa place : il a sûrement un « point faible » et ignores-le ensuite (laisses-le jouer seul dans sa bêtise). Les secrets sont faits pour être gardés : ton ami d’aujourd’hui peut devenir ton ennemi de demain………………………….!

  26. cet homme vulgaire grossier etsans coeur, pour avoir été l’une de ses ex employées (il les tripotaient toutes) sa femmes a vécue le martyr avec lui, sa méchanceté n’a d’égal que sa vulgarité …oui c bien lui qui a tiré sur fahem qu’il reste là ou il est chacun est appellé à payer un jour ou l’autre….ses employés le savent tous et toutes….Nous sommes du même patelin à DFda el ho

  27. a wineth arguaz machi dwin ihaqrane argaz dwin yetsqadharen imenis (un homme c’est celui qui ne s’en prend pas à plus faible que lui, et celui qui se respecte d’abord en étant respectable) el hocine n’a jamais rien eu de respectable et n’a jamais respécté personne (même pas sa propre femme) ni son étude …..je l’ai connu de prés les gros mots les insultes étaient son pain quotidien même RABI DIEU n’était pas épargné matin et soir . quand aux magouilles n’en parlons pas …ses employés en ont tous souffert chacun à eu sa dose et les femmes sous toutes les formes de vices, méchant agressif insolent impoli vulgaire heggar voilà ce qu’était notre notaire …
    Que DIEU le laisse se remettre en question et les juges aussi ….

  28. Mr tissegouine vous éxagérer vraiment barakat, el hocine nesnith machi dharguez el aa3li et qu’il soit fils de chahid et père de trois enfants ce n’est pas ce qui a fait de lui un homme bien ou respectable au contraire il n’était digne ni de l’un ni de l’autre et ses enfants sont plus à plaindre qu’autre chose et à cause de ses comportements à lui et à lui seul ALLAH YAHDIIIIIH .amin khedmagh ghouresse khemes essnin yesswayi lemrar ….j’ai travaillé chez lui 5 ans et j’en ai bavé de par ses paroles abjectes son comportement sa personnalité n’est pas reluisante et tt son personnel le sait en plus des clients ..alors Mr cessé votre blabla qui ne trompe personne même pas vous .Salut

  29. Non seulement ce n’est pas une personne honnête mais aussi un ennemi de DIEU, il fallait l’entendre à longueur de journée insulté (DIEU) satghfirou ALLAH et blasphémer il fallait voire et entendre pour le croire, tout ses employés le savent même ceux qui ne le disent pas, quand aux filles elles étaient toutes tripotées sans retenue ni honte je les connais toutes par leurs noms….il y en a eu que quelques unes qui ont eut le courage (BRAVO) de le remettre à sa place et de démissionner, pour les autres ahlil EL KHOBZA, quand au pardon ce ammad ne le mérite pas et ce titre de notaire aussi, en mon âme et conscience j’ai de la peine pour son épouse et ses enfants qui ont dû supporter ses comportements agressifs et malsains là ils peuvent enfin souffler oui je sais ce que je dis soufffffflééééééé.salam alaykoum

  30. Si ce Mr qui était notaire avait un comportement digne d’un voyou, un langage ordurier, une éducation qui laisse à désirer sur tout les plans, que dire des souffrances qu’ont endurer en silence ces employés et même son entourage ? ayant été client chez lui j’ai fini par prendre mes jambes à mon cou je connaissai bien sa secrétaire principale une certaine ( T ) et tout son personnel qui écoutait ses insultes à longueur de journée oui même devant ses clients, (DIEU) n’était pas épargné, je n’oublirai jamais ses insultes en tant que client ….lui qui vocérer à longueur de journées à là tout le temps de méditer et de se remettre en question…..ALLAH yahdih

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here