60e anniversaire de la naissance de Mohya : Un hommage d'exception pour un homme d'exception

22
471
Mohia
Mohia

HOMMAGE (Tamurt) – Loin des salles de spectacles, des projecteurs et autres sonorisations, c’est dans une petite ruelle du 2e arrondissement de Paris que les admirateurs inconditionnels de Mohya se sont donnés rendez-vous en cette journée ensoleillée du 1er Novembre pour honorer la mémoire de celui qui a fait aussi bien rire que pleurer, mais avant tout éveiller des générations entières de Kabyles.

Le collectif « Tajmilt i Muhya » (hommage à Mohya), initiateur de l’évènement, a donc décidé d’organiser cette cérémonie là où Mohya tenait une boutique d’alimentation générale, il y a plus de 30 ans de cela.

Les participants commençaient à arriver dès 10 h 30, munis, pour la plupart, de bougies, de fleurs ou encore de bonbons et de gâteaux, quelques-uns avec des bérets basques sur la tête, que Mohya mettait souvent. Ils posaient leurs présents sur le trottoir devant un joli portrait de Mohya sur lequel on pouvait lire « Muhya d taqbaylit, taqbaylit d Muhya » (Mohya c’est la Kabylité, la Kabylité c’est Mohya)

Ils étaient déjà des dizaines quand, à 11 h, Essaid Aït Maammar, grand poète kabyle, néanmoins méconnu du grand public, membre actif du collectif « Tajmilt i Muhya », qui s’est déplacé d’Allemagne spécialement pour l’évènement, a pris la parole pour souhaiter la bienvenue à tout le monde au nom du collectif. Il parla brièvement de Mohya, en le qualifiant de « Pilier de la littérature kabyle », avant d’aborder la proposition du collectif que « la journée de la naissance de Mohya soit fêtée par les Kabyles du monde entier, et ce, en organisant des rencontres littéraires et en s’offrant des cadeaux ayant trait à la littérature kabyle ».

« Taskelmuḥyett » qui vient des mots « Tasekla » (Littérature) et Muḥya (Mohya), fut le nom donné par le collectif pour cette journée.

Suite à cela, à tour de rôle, les participants récitaient, à haute voix, des poèmes ou des morceaux de l’œuvre littéraire de Mohya, ce qui donna un peu d’animation à la ruelle, habituellement très calme. Les passants, curieux, s’arrêtaient souvent pour essayer de comprendre ce qui se déroulait à côté de chez eux.

Ce fut un véritable moment de communion où les participants étaient tantôt émus, non sans constater des larmes couler sur les visages de quelques-uns, tantôt joyeux, selon les récitations.

La cérémonie fut clôturée vers 13 h 30 par Zahia, résidente de Lyon, elle aussi membre active du collectif, qui a exprimé la volonté de ce dernier à faire encore plus l’année prochaine afin de faire connaitre Mohya et son œuvre au grand public, et à travers lui, promouvoir la littérature kabyle.

D’ici là, le collectif a tenu à souhaiter « Tskelmuḥyett tameggazt » aux Kabyles du monde entier.

22 COMMENTS

  1. Taskelmuḥyet-nwen d tameggazt ay Izwawen.
    Tanemmirt i kra n tin neɣ win i yekkin deg tejmilt-a n Muḥya. Yuklal ugar n tejmilt lemmer d lebɣi, lemmer tella daɣen tezmert. Anabaḍ Aqbayli, aɣlif-is n Yedles ur d-yenni kra fell-as.. ur yessefk ara ad ttun irgazen-nneɣ d tlawin-nneɣ i d-yefkan tudert-nsen i wakken ad qedcen ɣef teqbaylit s tezdeg.. Sarameɣ Anabaḍ ur d-yettagem ara idles n tatut sɣur adabu i nettnaɣ ass-a.

    Sarmeɣ lemmer lliɣ ula d nekk di Lpari akken ad s-ḥeḍreɣ, maca mazal lxir ar zdat.

  2. Taskelmuḥyet-nwen d tameggazt ay Izwawen.
    Tanemmirt i kra n tin neɣ win i yekkin deg tejmilt-a n Muḥya. Yuklal ugar n tejmilt lemmer d lebɣi, lemmer tella daɣen tezmert. Anabaḍ Aqbayli, aɣlif-is n Yedles ur d-yenni kra fell-as.. ur yessefk ara ad ttun irgazen-nneɣ d tlawin-nneɣ i d-yefkan tudert-nsen i wakken ad qedcen ɣef teqbaylit s tezdeg.. Sarameɣ Anabaḍ ur d-yettagem ara idles n tatut sɣur adabu i nettnaɣ ass-a.

    Sarmeɣ lemmer lliɣ ula d nekk di Lpari akken ad s-ḥeḍreɣ, maca mazal lxir ar zdat.

  3. Taskelmuḥyet-nwen d tameggazt ay Izwawen.
    Tanemmirt i kra n tin neɣ win i yekkin deg tejmilt-a n Muḥya. Yuklal ugar n tejmilt lemmer d lebɣi, lemmer tella daɣen tezmert. Anabaḍ Aqbayli, aɣlif-is n Yedles ur d-yenni kra fell-as.. ur yessefk ara ad ttun irgazen-nneɣ d tlawin-nneɣ i d-yefkan tudert-nsen i wakken ad qedcen ɣef teqbaylit s tezdeg.. Sarameɣ Anabaḍ ur d-yettagem ara idles n tatut sɣur adabu i nettnaɣ ass-a.

    Sarmeɣ lemmer lliɣ ula d nekk di Lpari akken ad s-ḥeḍreɣ, maca mazal lxir ar zdat.

  4. Taskelmuḥyett-nwen ula d kenwi!

    Tagara, Muḥend U Yeḥya – isserwet acḥaaal d aseggwas, ibaned a min yuysen:
    imγan gguman ad fyen seddaw wakal. Ahat marẓaget twinest: mazal lxir ar zdat.

    Muḥya anida ma telliḍ anida ma teddiḍ, newkeni ncudden ar γur-ek

    Keč seddaw wakal, kwenwi, kwennemti d imγan sennig-es. Akal nni.
    Mazal lxir ar zdat.

  5. Taskelmuḥyett-nwen ula d kenwi!

    Tagara, Muḥend U Yeḥya – isserwet acḥaaal d aseggwas, ibaned a min yuysen:
    imγan gguman ad fyen seddaw wakal. Ahat marẓaget twinest: mazal lxir ar zdat.

    Muḥya anida ma telliḍ anida ma teddiḍ, newkeni ncudden ar γur-ek

    Keč seddaw wakal, kwenwi, kwennemti d imγan sennig-es. Akal nni.
    Mazal lxir ar zdat.

  6. Taskelmuḥyett-nwen ula d kenwi!

    Tagara, Muḥend U Yeḥya – isserwet acḥaaal d aseggwas, ibaned a min yuysen:
    imγan gguman ad fyen seddaw wakal. Ahat marẓaget twinest: mazal lxir ar zdat.

    Muḥya anida ma telliḍ anida ma teddiḍ, newkeni ncudden ar γur-ek

    Keč seddaw wakal, kwenwi, kwennemti d imγan sennig-es. Akal nni.
    Mazal lxir ar zdat.

  7. Merci à tous ceux qui activent à honorer,un des nôtres ! . Viendra bien un jour ou ses écrits seront étudiés par nos écoliers et nos enfants,en général !.

  8. Merci à tous ceux qui activent à honorer,un des nôtres ! . Viendra bien un jour ou ses écrits seront étudiés par nos écoliers et nos enfants,en général !.

  9. Merci à tous ceux qui activent à honorer,un des nôtres ! . Viendra bien un jour ou ses écrits seront étudiés par nos écoliers et nos enfants,en général !.

  10. Di tzemmurt te$li tissi
    Ay atma txerb-i nniya
    Ugade$ ad teglu yess-i
    Nekkini ad glu$ s miya
    Ass-ayi tcud tkersi
    Iruh Muêend u Yehya

    Yerra udem i teqbaylit
    Itelm-itt akken i s-yehwa
    Igmer-d deg tberranit
    Akken i d-gemrent tzizwa
    Isqucced-d deg talmanit
    Irna-d ula di ccinwa
    A yemma qqel-i d tawalit
    Iruh Muêend u Yehya

    D tablat yezwaren i lsas
    D lefhel ur te$wi sεaya
    Kra yuzen $er tama-s
    Iddem agerruj n cfaya
    Yenquqel wejgu alemmas
    Ma teqqim-d kra n rriya
    A les Brubru ttrut fell-as
    Iruh Muhend u Yehya

    IDEFLAWEN

  11. Di tzemmurt te$li tissi
    Ay atma txerb-i nniya
    Ugade$ ad teglu yess-i
    Nekkini ad glu$ s miya
    Ass-ayi tcud tkersi
    Iruh Muêend u Yehya

    Yerra udem i teqbaylit
    Itelm-itt akken i s-yehwa
    Igmer-d deg tberranit
    Akken i d-gemrent tzizwa
    Isqucced-d deg talmanit
    Irna-d ula di ccinwa
    A yemma qqel-i d tawalit
    Iruh Muêend u Yehya

    D tablat yezwaren i lsas
    D lefhel ur te$wi sεaya
    Kra yuzen $er tama-s
    Iddem agerruj n cfaya
    Yenquqel wejgu alemmas
    Ma teqqim-d kra n rriya
    A les Brubru ttrut fell-as
    Iruh Muhend u Yehya

    IDEFLAWEN

  12. Di tzemmurt te$li tissi
    Ay atma txerb-i nniya
    Ugade$ ad teglu yess-i
    Nekkini ad glu$ s miya
    Ass-ayi tcud tkersi
    Iruh Muêend u Yehya

    Yerra udem i teqbaylit
    Itelm-itt akken i s-yehwa
    Igmer-d deg tberranit
    Akken i d-gemrent tzizwa
    Isqucced-d deg talmanit
    Irna-d ula di ccinwa
    A yemma qqel-i d tawalit
    Iruh Muêend u Yehya

    D tablat yezwaren i lsas
    D lefhel ur te$wi sεaya
    Kra yuzen $er tama-s
    Iddem agerruj n cfaya
    Yenquqel wejgu alemmas
    Ma teqqim-d kra n rriya
    A les Brubru ttrut fell-as
    Iruh Muhend u Yehya

    IDEFLAWEN

  13. azul ikra n tin ak d win izeddin di tejmilt ayi i muhia. c’est vraiment un petit grand événement qui renseigne surtout sur la cote part et la place que tien ce grand homme de littérature kabyle, dans le cœur de chaque kabyle. dommage que je ne suis pas en France pour participer a cet événement majeure. mais tout de meme je tien a vous remercier, vous toutes et tous,qui ont rendu cet hommage a mohia.
    taskelmuhyet tameggazt a toutes et a tous. merci les amis.

    ayemmel.

  14. azul ikra n tin ak d win izeddin di tejmilt ayi i muhia. c’est vraiment un petit grand événement qui renseigne surtout sur la cote part et la place que tien ce grand homme de littérature kabyle, dans le cœur de chaque kabyle. dommage que je ne suis pas en France pour participer a cet événement majeure. mais tout de meme je tien a vous remercier, vous toutes et tous,qui ont rendu cet hommage a mohia.
    taskelmuhyet tameggazt a toutes et a tous. merci les amis.

    ayemmel.

  15. Seg asmi asleY I tamdyazt n mohya, kra n aguran aka, tuYalyid tuqvaylit iw.
    SeknaY its I araw-iw iwaken ad lamden tutlayt ga yematsen.
    Afud igerzen iwadek iqdecen Yef tmurt Laqvayal.
    Avrid neY yenjer s’iswi.

  16. Seg asmi asleY I tamdyazt n mohya, kra n aguran aka, tuYalyid tuqvaylit iw.
    SeknaY its I araw-iw iwaken ad lamden tutlayt ga yematsen.
    Afud igerzen iwadek iqdecen Yef tmurt Laqvayal.
    Avrid neY yenjer s’iswi.

  17. Dayen igarzen ancta…

    Tajmilt tamqrant aok i wid idi mekktan muhya..

    Qavel iwid anili stattcart…

    Tannemirt itarwa n tasekla taqvaylit.

  18. {{Un hommage a été aussi rendu à Mohia samedi le 4 décembre par l’académie de musique Kabylia de Montréal.Un documentaire audio-vidéo a été projeté et Hacène a récité de manière magistrale des dizaines de pèmes et autres textes de Mohia.Des textes appris par coeur,ce qui a émerveillé l’assistance.
    Hacène avec deux musiciens a aussi chanté plusieurs poèmes donnés par Mohia à des chanteurs comme Idir, Ferhat, Ideflawen, Djura, Brahim Izri,etc}}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here