Chorfa-Imceddalen, Quand la gendarmerie algérienne réprime la population

21
265

TUVIRET (Tamurt) – Grièvement blessé, le jeune homme, qui n’est qu’un lycéen, est admis dans la soirée même à l’hôpital d’Imceddalen. Roué de coups par les gendarmes, le jeune mineur n’a pu résister à la violence exercée sur son corps. Quant aux deux autres jeunes, ils ont été légèrement blessés à la tête et au visage. Même la mère de l’un des manifestants n’a pas été épargnée par les gendarmes. Voulant jeter de l’huile sur le feu, les troupes de la gendarmerie algérienne ont effectué une descente musclée dans les rues, en provoquant un grand nombre de jeunes qui ont assisté à la scène de l’agression des trois jeunes victimes.

Cette provocation n’est pas passée inaperçue. La population locale a jugé inadmissible qu’une unité de gendarmerie nationale, censée protéger les biens et la sécurité des citoyens, fasse usage de la violence contre des jeunes, qui ne voulaient que dénoncer pacifiquement le désarroi et la misère vécus au quotidien dans leur village. L’assemblée générale extraordinaire, convoquée quelques heures plus tard, a exigé le départ immédiat de la gendarmerie et son transfert vers une destination hors de la commune de Chorfa, nous a expliqué l’un des citoyens ayant assisté à cette assemblée générale.

Cette résolution urgente n’a pas pu calmer la population locale, puisque de violents affrontements ont eu lieu au lendemain de l’agression subie par les trois jeunes hommes. On apprend, entre autres, que la gendarmerie a interpellé une dizaine de manifestants, qui ont participé à une marche de soutien aux jeunes agressés et ont dénoncé les pratiques ignobles de la gendarmerie, qui a transféré le 14 février dernier les manifestants devant le procureur de la République, près le tribunal de Tuβiret. Néanmoins, tous les jeunes arrêtés ont été libérés sains et saufs le lendemain de leur arrestation arbitraire.

Selon les informations que nous avons pu recueillir, le comité des sages de la ville de Chorfa exige la mise sur pied d’une commission d’enquête, afin d’élucider les véritables responsables de cette dérive et de traduire les agresseurs des trois jeunes devant la justice. « Nous voulons toute la lumière sur cet acte de violence et d’agression », nous affirme un membre du comité des sages de la ville de Chorfa.

Selon un témoignage local, un calme prudent s’est installé pendant la journée d’hier et avant-hier, et ce, après les multiples troubles et manifestations, en réaction à l’agression des trois jeunes de la ville. En fait, l’un des trois jeunes blessés soigne toujours ses blessures à l’hôpital d’Imceddalen. Selon la même source, une nouvelle assemblée générale est programmée par le comité des sages dans les prochaines heures, pour évaluer la situation générale dans la ville et entreprendre les actions et démarches nécessaires afin que les actes d’agressions et d’usage de violence ne restent pas impunis. Pour rappel, les relations entre les villages en Kabylie et la gendarmerie algérienne sont restées toujours tendues, après les événements de 2001, où 126 jeunes kabyles ont été tués par les balles assassines de la gendarmerie.

21 COMMENTS

  1. Lila

    Il faut attaquer avec deux mille manifestants pour arrêter toute agent de chaque brigade de désorde présente en kabylie c’est finit les forces de la haine dans notre région.

    cette action ne doit pas être contre les droits de l’homme, les prisoniers doivent être respecté dans leurs dimension humain et juger dans les règles légal de la justice.

    La peur doit changer de camp, la kabylie doit se prendre en charge.

    Reste à l’armée : un avertissement sera lui nécessaire d’une période de Six mois pour quiter la région, ce délai pourait être réduit pour des raisons de son état psychologique et idéologique.

    La kabylie n’a pas le choix ni le temps pour aller vite de réunir deux à quatre milliard de dollar pour assurer sa sécurité sa stabilité politique et tracer ses frontières.

    Le pouvoir d’alger est prêt à une guerre contre une région. Ainsi d’aprés une enquête, il n’ésite pas à violer les règles internationnal ; pour attaquer avec des armes de guerre de 21e siecle.

    La kabylie est réellement en danger.

  2. Lila

    Il faut attaquer avec deux mille manifestants pour arrêter toute agent de chaque brigade de désorde présente en kabylie c’est finit les forces de la haine dans notre région.

    cette action ne doit pas être contre les droits de l’homme, les prisoniers doivent être respecté dans leurs dimension humain et juger dans les règles légal de la justice.

    La peur doit changer de camp, la kabylie doit se prendre en charge.

    Reste à l’armée : un avertissement sera lui nécessaire d’une période de Six mois pour quiter la région, ce délai pourait être réduit pour des raisons de son état psychologique et idéologique.

    La kabylie n’a pas le choix ni le temps pour aller vite de réunir deux à quatre milliard de dollar pour assurer sa sécurité sa stabilité politique et tracer ses frontières.

    Le pouvoir d’alger est prêt à une guerre contre une région. Ainsi d’aprés une enquête, il n’ésite pas à violer les règles internationnal ; pour attaquer avec des armes de guerre de 21e siecle.

    La kabylie est réellement en danger.

  3. La gendarmerie algérienne est un corps expéditionnaire colonial en Kabylie; Il ne faut pas s’attendre à autre chose de sa part que la répression, la propagation de l’arabo-islamimse.

    Les gendarmes sont là pour assassiner, matraquer et arabiser le peuple kabyle.

    Par conséquent, il faut leur réserver l’accueil qu’ils méritent dans chaque contrée.
    Les Kabyles trouveront bien le moyen de rendre gorge à ce corps d’assassins, dans chaque localité où ils sévissent encore.

  4. azul felawen je crois ces animaux vert il sont rien compris de ces qui passer en 2001 cet fois si c’est pas avec des pierre ces avec des armes vive la Kabylie autonome

  5. azul felawen je crois ces animaux vert il sont rien compris de ces qui passer en 2001 cet fois si c’est pas avec des pierre ces avec des armes vive la Kabylie autonome

  6. FLN ,RND ,PT,HAMAS,FNA, bOUTEF,DRS,gendarme,terroriste,pouvoir ,systeme ,et societe arabophone ,tous unis pour casser le kabyle et pour lui faire payer le prix de son insoumission.

    Faites ce que vous voulez,consessions ou courbettes ,nous resterons toujours detestables pour eux .

    Une seule solution :L’autonomie ,c’est n’est pas un choix volontaire ,mais force .

    Reveillez-vous demain les Djwajla du 1er Mai se distingueront par les memes actes barbares pires que ceux de 2001.

  7. FLN ,RND ,PT,HAMAS,FNA, bOUTEF,DRS,gendarme,terroriste,pouvoir ,systeme ,et societe arabophone ,tous unis pour casser le kabyle et pour lui faire payer le prix de son insoumission.

    Faites ce que vous voulez,consessions ou courbettes ,nous resterons toujours detestables pour eux .

    Une seule solution :L’autonomie ,c’est n’est pas un choix volontaire ,mais force .

    Reveillez-vous demain les Djwajla du 1er Mai se distingueront par les memes actes barbares pires que ceux de 2001.

  8. Le resistance contre la gendarmerie Algerienne est la condition necessaire pour une Kabylie libre. Il est du devoir de chaque Kabyle de chasser les mercenaires gendarmes Algeriens de la Kabylie comme on l’a fait en 2001 et mettre en place un systeme securitaire dans chaque village, sous la direction de l’assemblee du village. Cela ne peut se faire que quand les villages sont unis contre l’ennemi de tous les Kabyles: Le gendarme Algerien au service d’une dictature Arabo bathiste et fascite.

    La Kabylie ne connaitra pas la paix parce que tous les maux sociaux sont maintenus par le pouvoir a travers leurs Gendarmes maudits. Ils nous ont tue 127 jeunes en 2001 et ils osent encore venir s’installer en Kabylie.

    La resistance est le seul moyen qui reste, concertee, avec le soulevement de toute la Kabylie contre l’autorite de regime Algerien, maintenu en Kabylie par les gendarmes, ces mercenaires au service d’une mafia.
    La liberation de la Kabylie commence par le rejet du gendarme Algerien. Ils ne sont pas pour proteger la population. C’est une utopie. Il faut se prendre en charge et ne pas compter sur nos boureaux pour nous proteger.

    A bas les Gendarmes Algeriens!. C’est eux qui ont facilite l’assassinjat de Matoub. Et c’est eux qui nous ont cause le plus grand malheur arrive a la Kabylie ( ils sont responsables de la mort de 127 jeunes en 2001 et certains de nos compatriotes pensent qu’ils sont la pour proteger la population?

  9. Le resistance contre la gendarmerie Algerienne est la condition necessaire pour une Kabylie libre. Il est du devoir de chaque Kabyle de chasser les mercenaires gendarmes Algeriens de la Kabylie comme on l’a fait en 2001 et mettre en place un systeme securitaire dans chaque village, sous la direction de l’assemblee du village. Cela ne peut se faire que quand les villages sont unis contre l’ennemi de tous les Kabyles: Le gendarme Algerien au service d’une dictature Arabo bathiste et fascite.

    La Kabylie ne connaitra pas la paix parce que tous les maux sociaux sont maintenus par le pouvoir a travers leurs Gendarmes maudits. Ils nous ont tue 127 jeunes en 2001 et ils osent encore venir s’installer en Kabylie.

    La resistance est le seul moyen qui reste, concertee, avec le soulevement de toute la Kabylie contre l’autorite de regime Algerien, maintenu en Kabylie par les gendarmes, ces mercenaires au service d’une mafia.
    La liberation de la Kabylie commence par le rejet du gendarme Algerien. Ils ne sont pas pour proteger la population. C’est une utopie. Il faut se prendre en charge et ne pas compter sur nos boureaux pour nous proteger.

    A bas les Gendarmes Algeriens!. C’est eux qui ont facilite l’assassinjat de Matoub. Et c’est eux qui nous ont cause le plus grand malheur arrive a la Kabylie ( ils sont responsables de la mort de 127 jeunes en 2001 et certains de nos compatriotes pensent qu’ils sont la pour proteger la population?

  10. azul felawen
    sans aucun sentiment raciste ou autre chose la gendarmerie algérienne hirite du colonialisme ne peut etre qu’une force de repression il est temps de les mettre en d’hor de la kabylie et si les autres algeriens n’accepte pas leur existance ils n’ont qu’a revndique une solution
    mais nous en tant que kabyle nous n’avons rien a revendique car nous ne reconnaissant ni le pouvoir ni ses institutions ni ses élus il est temps de construire la Kabylie quelque soit les position des autres car on a marre de pleure nos enfants et faire de nous des victimes alors je suis appelle a mourir je meurt pour notre autonomie et si les autres algériens veulent que je revendique leurs droits qu’ils sortent dans la rue je viendrai pour les soutenir sans aucun problème et même je vais soutenir toutes les causes justes dans le monde
    vive la KABYLIE autonome

  11. azul felawen
    sans aucun sentiment raciste ou autre chose la gendarmerie algérienne hirite du colonialisme ne peut etre qu’une force de repression il est temps de les mettre en d’hor de la kabylie et si les autres algeriens n’accepte pas leur existance ils n’ont qu’a revndique une solution
    mais nous en tant que kabyle nous n’avons rien a revendique car nous ne reconnaissant ni le pouvoir ni ses institutions ni ses élus il est temps de construire la Kabylie quelque soit les position des autres car on a marre de pleure nos enfants et faire de nous des victimes alors je suis appelle a mourir je meurt pour notre autonomie et si les autres algériens veulent que je revendique leurs droits qu’ils sortent dans la rue je viendrai pour les soutenir sans aucun problème et même je vais soutenir toutes les causes justes dans le monde
    vive la KABYLIE autonome

  12. Les gens de takerbouste ont toujours refusé de faire installer une brigade de la gendaremerie chez eux et ils ont bien raison!
    Pour les gendarmes de chorfa, ils se sont trompés de région: ils croient qu’ils sont à djelfa ou à m’sila! On laissera pas faire!

  13. Azul,
    Ce qui m’effare le plus ce sont ces Kabyles qui sont contre l’autonomie qui est la seule voie pour notre liberté.

  14. si un jour un minable je dit bien un minable osera s’attaquer a un citoyen de mon village je suis pret a sacrifier ma vie je suis un berbere et fiere de l’etre

  15. si un jour un minable je dit bien un minable osera s’attaquer a un citoyen de mon village je suis pret a sacrifier ma vie je suis un berbere et fiere de l’etre

  16. Objet: Torture et persécution d’un fils d’un moudjahed en Algérie

    A L’intention de Mr. Le Directeur General des Services de Renseignements – Alger

    Je suis ADJIRI Mohand Chérif, 42 ans, et je réside à Sétif.

    Monsieur le directeur, je vous écrit , car j’ai du courrier maintenu par vos agents des services de renseignements au niveau des PTT de Sétif, depuis plusieurs années et ceci dans le cadre de la persécution, torture physique et morale qu’exerçaient vos agents sur moi depuis plus de quinze ans dont quatre ans en France sous l’égide des autorités rancaises ,sans aucun motif précis rien qu’une vengeance personnelle !.

    Monsieur le directeur, veuillez intervenir et laisser mon courrier me parvenir chez moi, et s’il y’a d’autres choses à éclaircir à mon sujet, je reste à votre disposition, loin de toute forme de torture et de persécution.

    Merci

  17. ——————————————————————————–

    ——————————————————————————–

    A L’intention de Mr. Le Premier Ministre – Alger

    Je suis ADJIRI Mohand Chérif, 42 ans, et je réside à Sétif.

    Monsieur le Ministre, je vous écrit , car j’ai du courrier maintenu par vos agents des services de renseignements au niveau des PTT de Sétif, depuis plusieurs années et ceci dans le cadre de la persécution, torture physique et morale qu’exerçaient vos agents sur moi depuis plus de quinze ans et dont quatre ans en France et sous l’égide des autorités francaises, sans aucun motif précis rien qu’une vengeance personnelle !.

    Monsieur le Ministre, veuillez intervenir et laisser mon courrier me parvenir chez moi, et s’il y’a d’autres choses à éclaircir à mon sujet, je reste à votre disposition, loin de toute forme de torture et de persécution.

    Merci

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here