Affaire d’Azazga : La thèse d’une bavure ou d’un acte isolé ne semble plus tenir debout

22
459
militaires en action

KABYLIE (Tamurt) – L’explosion touche le dernier camion formant la colonne. Certains militaires sont touchés mais leurs blessures ne sont pas mortelles. Mais en revanche, un grand pylône électrique ; plus exactement celui supportant la ligne de haute tension est pulvérisé. L’engin explosif aurait donc été enfoui juste à côté des pieds du pylône. Suite à l’explosion, les militaires, sous le commandement d’un capitaine, se sont rués sur la population. L’un d’eux pénètre dans une villa, sise non loin des lieux de l’attentat, et ouvre le feu sur l’homme qu’il y a trouvé. Il le blesse. L’homme blessé prend la fuite mais il est vite rattrapé par le parachutiste. Celui-ci l’achève en tirant sur lui à nouveau. La victime s’appelle Mustapha Dial. Elle était originaire du village Oumadhène, dans la commune rurale de Souamaâ, daïra de Mekla. La villa en question appartient à un lieutenant de l’ALN, connu sous le pseudonyme de Rouget. Feu Mustapha Dial ne faisait que garder la villa et c’est dans ce cadre précis qu’il habitait avec sa famille.

Un autre citoyen répondant à l’appellation de Abdennour Arbadji a été victime d’un vol caractérisé. Son argent ainsi que les bijoux de sa femme se sont retrouvés dans les poches d’un parachutiste lequel a usé de son arme pour commettre ce forfait.

Une autre personne sera blessée lors de la fusillade et n’aura la vie sauve qu’en réussissant à se cacher. Ce blessé aura deviné que les parachutistes voulaient l’achever. Il va sans dire que la fusillade a fait fuir tout le monde. Seuls les militaires étaient restés sur le terrain. Un policier a tenté de faire entendre raison aux militaires mais il ne tardera pas à comprendre sa propre « erreur ». Il n’eut même pas le temps de tirer sa carte professionnelle de la poche quand un parachutiste l’envoya au sol de quelque technique de judo. Même à terre, le malheureux policier recevra une tripotée. Il aura la vie sauve grâce à l’intervention d’un autre parachutiste. La victime aura quand-même les côtes et le bras cassés. Ne voyant aucun autre civil à massacrer, les militaires se précipitent alors à l’intérieur de l’hôpital et violent d’une manière flagrante les franchises hospitalières. Les propos obscènes qu’ils ont adressés aux malades et au personnel de l’établissement hospitalier des deux sexes et de tout âge auraient fait dresser les cheveux sur la tête même de l’empereur des paltoquets. L’agressivité des militaires a dépassé les bornes. Les faits jugés gravissimes n’ont pas tardé à faire répandre leur écho. La riposte citoyenne et l’intervention des pouvoirs publics n’ont pas tardé.

En effet, la riposte citoyenne a été traduite par la tenue de deux journées de grève et d’une grandiose marche de protestation. Quant à celle des pouvoirs publics, elle a été conjuguée par le déplacement sur les lieux du crime dès le lendemain du commandant de secteur militaire de Tizi-Ouzou et du wali. Les deux hommes ont tenu un langage franc avec la population et lui ont promis que l’Etat n’allait pas manquer à ses responsabilités.

Qu’en est-il donc aujourd’hui, soit neuf jours après les faits ?

Nous avons appris tout d’abord que c’est un officier supérieur du Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS), un Kabyle, qui a reçu la mission de mener une enquête sur cette affaire. Notre source indique également que le responsable du convoi qui a, rappelons-le, le grade de capitaine et certains de ses hommes, à savoir ceux qui ont été reconnus comme fauteurs ont été arrêtés et transférés à Blida en attendant la clôture du dossier et leur passage devant le tribunal qui décidera de leur sort. Et parallèlement à l’enquête du DRS, une équipe d’Amnesty International est sur le terrain. Selon nos sources, les premières constatations de cette ONG mettent déjà au pilori l’Etat algérien.

Par ailleurs, nous avons appris que même les milieux avertis ont écarté la thèse d’une bavure ou d’un acte isolé. En effet, les analystes ont fait le rapprochement entre cet acte criminel d’Azazga et la guerre éclatée ces derniers jours entre les clans du pouvoir ; plus exactement entre le clan présidentiel et certaines fractions faisant partie du cercle des décideurs. A vrai dire, c’est le discours prononcé par le chef d’état-major de l’ANP, le général-Major Salah Gaïd, à l’occasion de la sortie de l’une des promotions militaires qui a « renseigné » les analystes ce qui se passe en ce moment au sein des hautes sphères. Présent à la cérémonie de reconnaissance et de remise de grade aux nouveaux officiers, le président de la république, M. Abdelaziz Bouteflika, s’est vu gratifier du titre de « FAKHAMET » (Excellence ) par le chef d’état-Major de l’ANP. Dans le même discours, le général-major Salah Gaïd adressera plus d’une fois un dithyrambe au chef de l’Etat.

D’habitude, les responsables militaires se contentent d’un discours strict et, par conséquent, évitent le langage des laudateurs et des courtisans professionnels. Les observateurs ont décelé dans le discours du chef d’état-major de l’ANP une sorte de « soumission et d’allégeance ». Cette « soumission et cette allégeance » militaires militent donc en faveur de la thèse selon laquelle M. Abdealaziz Bouteflika a bel et bien réussi à s’émanciper vis-à-vis de l’armée. Il n’est pas un trois- quart de président. Le porte-parole officieux du DRS, en l’occurrence le Dr Mohamed Chafik Mesbah, a parlé du conflit de génération entre responsables militaires (voir le Soir d’Algérie n°6290 du 23 juin 20II). Le parti pris de l’officier supérieur du DRS en « exil » en Europe en faveur des jeunes cadres de l’ANP n’est plus à démontrer. Il accuse effectivement les actuels responsables militaires qui sont de la vielle génération de ne pas être au diapason de la nouvelle exigence de la science militaire. Autrement dit, le Dr Mohamed Chafik Mesbah milite pour le changement à la tête de l’ANP et, au même temps, pour le changement de la doctrine de l’ANP. De son côté, Mr Ahmed Ouyahia a déclaré dernièrement sur le plateau de l’ENTV qu’il « n’y a pas de raison à ce que ce soit l’ANP qui veille au respect de la constitution/ ». Le Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD) a quant à lui plaidé ouvertement pour la dissolution du DRS. Ces trois sorties médiatiques ont été faites presque au même temps. Leur intervalle est de quelques jours seulement. La famille politique du RCD est loin d’être mahboule pour ignorer l’importance de services de renseignements pour un pays. En clair donc, le RCD fait la même suggestion que le Dr Mohamed Chafik Mesbah. En définitive, il ne reste donc qu’à connaître les noms des personnages de l’armée qu’on veut dégommer.

A Tizi-Ouzou, le plus humble des citoyens vous dira clairement que l’acte criminel d’Azazga a une corrélation intime avec la guerre sans merci que se livrent les dignitaires du régime. Toutefois, aucun observateur n’ira jusqu’à citer les noms des différents belligérants. Cette prudence est motivée par le besoin d’éviter toute erreur et non par la lâcheté ou l’hypocrisie. Effectivement, personne ne sait avec exactitude qui est avec qui et qui est contre qui hormis le clan présidentiel. Toute la question demeure à ce niveau.

En conclusion donc, il faut retenir qu’il y a une guerre entre des personnes et non entre les institutions. Il faut retenir également que le président Abdelaziz Bouteflika a surpassé en courage le président Liamine Zeroual. Celui-ci a accepté de libérer son fauteuil après les manifestations qui ont suivi l’assassinat de Lounès Matoub tandis que l’actuel chef de l’Etat est toujours en fonction malgré les multiples tempêtes qu’il a essuyées. Les événements tragiques de 200I en Kabylie, l’affaire de SONATRACH, l’affaire de Djezzy, le dossier de l’autoroute Est-Ouest et tant d’autres scandales financiers ne l’ont pas mis à genoux. Les frappes successives dirigées directement contre lui l’ont affaibli certes mais ne l’ont pas anéanti. Si le président Abdelaziz Bouteflika n’a pas réussi à éradiquer la sous-alimentation et la malnutrition en Algérie, il aura réussi cependant à « pisser » sur la ligne rouge de l’armée. Amener le chef d’état-major de l’ANP à faire son éloge officiellement et devant les caméras du média lourd est un pari qu’il aurait été difficile de tenir il y a 30 ans de cela. Quant à savoir si l’homme a raison ou tort et nationaliste ou antinationaliste, c’est un autre débat. Quant au peuple kabyle, il dit en avoir assez de servir de pelote entre ceux qui pensent que l’Algérie est leur propriété privée.

Addenda : L’intervention du DRS et Amnesty International pour connaître avec exactitude les dépassements dont ont été victimes les citoyens d’Azazga n’a pas réussi à occulter la question concernant les auteurs de « l’attentat » contre le convoi militaire. L’engin explosif, devons-nous rappeler, a pulvérisé l’énorme pylône électrique. L’engin explosif était d’une grande puissance de destruction. D’ailleurs, un observateur dira à ce sujet : « Si les islamistes possèdent réellement des armes d’une telle puissance, il y a de quoi s’inquiéter ». Nonobstant cela, les militaires n’ont été que blessés alors que le pylône électrique était réduit à néant. Celui-ci sera entièrement réparé dès le lendemain. Les adversaires de la thèse du « terrorisme islamiste » prétendent que la réparation ultra-rapide du pylône électrique aurait été motivée par le besoin d’effacer toute trace pouvant renseigner sur l’origine de l’engin explosif. Est-ce à comprendre donc que l’engin explosif était usiné ?

Par Said Tissegouine

22 COMMENTS

  1. Theses ou pas theses, la presence-meme, des agents de la repoubelle arabo-islamic annegerienne, sur la terre Kabyle, est une declaration de guerre – Ce pseudo-barbarorisme de pseudo-fraternite’ est la plus stupide des conneries jamais vues:

    L’annegerie est une fabrication coloniale francaise
    Les annegeriens ont choisi les franco mohamedins, aux kabyles
    Le seul projet des annegeriens es t notre extermination, linguistique, culturelle, politique et physique

    C’est du fachisme pure et simple – Il n’y a qu’un choix: Se battre ou mourir con

    Les exemples sont nombreux: La Somalie, le Sudan(Darfour), l’Afganistan, et Israel.

    Tout le monde a fait ses comptes avec eux, sauf nous !

  2. Theses ou pas theses, la presence-meme, des agents de la repoubelle arabo-islamic annegerienne, sur la terre Kabyle, est une declaration de guerre – Ce pseudo-barbarorisme de pseudo-fraternite’ est la plus stupide des conneries jamais vues:

    L’annegerie est une fabrication coloniale francaise
    Les annegeriens ont choisi les franco mohamedins, aux kabyles
    Le seul projet des annegeriens es t notre extermination, linguistique, culturelle, politique et physique

    C’est du fachisme pure et simple – Il n’y a qu’un choix: Se battre ou mourir con

    Les exemples sont nombreux: La Somalie, le Sudan(Darfour), l’Afganistan, et Israel.

    Tout le monde a fait ses comptes avec eux, sauf nous !

  3. Voyons un peu, si j’ai compris:

    Le DRS c’est l’ancienne SM, un organisme(securite’ Militaire) militaire secret, ou une police privee des generaux.

    Les politiciens, dont bouteflika, ouyahia et saadi, serait donc la partie civile dans ce comflit, entre civiles et militaires.

    Si je comprends bien les civiles disposent d’un support d’une majorite’ de jeunes officiers militaires, mais la commande du DRS est toujours entre les mains des vieux forme’s au KGB, et qui sont entrain de semer la pagaille, entre l’etat algerien(civile) et le peuple Kabyle, afin de detruire toute conversion democratique douce, mene’e par les politiques.

    Ou bien je me gourre totalement?

  4. Voyons un peu, si j’ai compris:

    Le DRS c’est l’ancienne SM, un organisme(securite’ Militaire) militaire secret, ou une police privee des generaux.

    Les politiciens, dont bouteflika, ouyahia et saadi, serait donc la partie civile dans ce comflit, entre civiles et militaires.

    Si je comprends bien les civiles disposent d’un support d’une majorite’ de jeunes officiers militaires, mais la commande du DRS est toujours entre les mains des vieux forme’s au KGB, et qui sont entrain de semer la pagaille, entre l’etat algerien(civile) et le peuple Kabyle, afin de detruire toute conversion democratique douce, mene’e par les politiques.

    Ou bien je me gourre totalement?

  5. Je reste perplexe quand on présente les différents présidents algériens comme des personnages dont la force de décision est subordonnée à celle des militaires. Que cette extravagance vienne de ces « spécialistes » français qui se plaisent à émettre des supputations de ce genre passe encore; mais les Algériens devraient savoir que, dès lors qu’un président est admis, c’est qu’il est – ou le clan qui le soutient- aussi puissant, si ce n’est plus, que les militaires.
    Il y a une nébuleuse machiavélique et dictatoriale qui a des ramifications bien ancrées dans les pays arabes et aussi en Europe et ailleurs; c’est ce filon qui nourrit les militaires (arabes), les dictateurs (arabes) et les islamistes; et c’est celui-là que la force de nos racines (authentiques!) devra déloger d’Afrique du Nord afin que cesse l’injustice de la dictature arabo-islamique!

  6. Je reste perplexe quand on présente les différents présidents algériens comme des personnages dont la force de décision est subordonnée à celle des militaires. Que cette extravagance vienne de ces « spécialistes » français qui se plaisent à émettre des supputations de ce genre passe encore; mais les Algériens devraient savoir que, dès lors qu’un président est admis, c’est qu’il est – ou le clan qui le soutient- aussi puissant, si ce n’est plus, que les militaires.
    Il y a une nébuleuse machiavélique et dictatoriale qui a des ramifications bien ancrées dans les pays arabes et aussi en Europe et ailleurs; c’est ce filon qui nourrit les militaires (arabes), les dictateurs (arabes) et les islamistes; et c’est celui-là que la force de nos racines (authentiques!) devra déloger d’Afrique du Nord afin que cesse l’injustice de la dictature arabo-islamique!

  7. Le plus important pour nous est de ne pas rentrer dans les conflits de la basse cours algérienne.
    Le fait de ne pas répondre aux assassinats perpétrés cette année 2011 à Ighil Ali (Aqvu) et à Iaazzuguen par l’armée algérienne, de la façon qu’attendaient les criminels d’Alger, à savoir par un débordement de violence anarchique, est une preuve que nous avons désormais la maitrise de nos actions. Cela signifie que nous avons un début de réponse, une facette des réponses que nous réservons au dominateur algérien. Dans les deux cas, la mobilisation a été exemplaire et maitrisée et restera un modèle pour les mobilisations futures. Les martyrs de la haine et des plans diaboliques que cultive à notre égard l’état algérien ne seront pas oubliés.
    Que butefliqa ait fait infléchir untel ou tel autre ne change rien au fait qu’il ait déclaré devant assistance que Tamazight ne sera jamais officielle tant qu’il serait président; autant dire tant qu’il tant qu’il est vivant.
    Même si nous sommes aujourd’hui amenés à suivre l’actualité de l’Algérie, puissance dominatrice, et à essayer de comprendre ce qui se passe en Algérie, les chicaneries, plutot les algérianeries ne devraient pas nous dicter notre calendrier. Notre principale mission est de nous organiser chez nous est à l’étranger et de ne compter que sur nos propres forces.
    L’autonomie commence aujourd’hui, se construit autant en temps d’adversité donc, que le jour ou on aura accédé politiquement à ce statut

  8. Honte à nous kabyles, depuis le début de l’insurrection des Nafoussis, aucune manifestation de soutien en Kabylie, alors que imazighen du Maroc l’ont fait  » http://www.youtube.com/watch?v=hHRrFjzG87E  » , ainsi que ceux de Tunisie. Pourtant l’événement est exceptionnel à plus d’un titre : c’est la première fois depuis 1871 que des amazighs sont sur le point d’avoir leur destin entre leurs mains, ce qui pourrait ouvrir de grands horizons aux autres amazighs. S’il n’y a pas de soutien aujourd’hui, il ne faut rien s’attendre demain « dixit un activiste amazigh libyen ». Nukni s yeqbayliyen, tcuffun agh kan aqendur, qqarnaghd ‘vous êtes les plus intelligents’ apparemment, c’est tout à fait le contraire, nekkat iman nnegh s’ifassen nnegh. J’invite toute personne à faire pression sur l’association ou le parti politique dont il est proche, pour prendre l’initiative, car la volonté de le faire chez ces derniers est inexistante.

  9. Honte à nous kabyles, depuis le début de l’insurrection des Nafoussis, aucune manifestation de soutien en Kabylie, alors que imazighen du Maroc l’ont fait  » http://www.youtube.com/watch?v=hHRrFjzG87E  » , ainsi que ceux de Tunisie. Pourtant l’événement est exceptionnel à plus d’un titre : c’est la première fois depuis 1871 que des amazighs sont sur le point d’avoir leur destin entre leurs mains, ce qui pourrait ouvrir de grands horizons aux autres amazighs. S’il n’y a pas de soutien aujourd’hui, il ne faut rien s’attendre demain « dixit un activiste amazigh libyen ». Nukni s yeqbayliyen, tcuffun agh kan aqendur, qqarnaghd ‘vous êtes les plus intelligents’ apparemment, c’est tout à fait le contraire, nekkat iman nnegh s’ifassen nnegh. J’invite toute personne à faire pression sur l’association ou le parti politique dont il est proche, pour prendre l’initiative, car la volonté de le faire chez ces derniers est inexistante.

  10. Monsieur le modérateur je crois que vous êtes en grève, pour laisser des insultes pareilles passés. Ou sinon vous êtes complices de ce discours de haine ou de mal élevé.

  11. Les coups dùrs viènnent des kabyles eux même , notre honneur est attaquer à plusieurs reprises par le conolisateurs Arabe musulmans et on faient somblant de ne pas voir (nos ennemis) par peur des représailles surtout de ses Lâches kabyles qui applaudisent et qui soutiennent la politiques de notre disparition , c’est celà LES TERRORISTES ils sont connus et reconnus dans ses comités de soutiens du tueur des leurs de ABANE ……………..à …..L’wanas………………….127 jeunes , dernièrement .Ighil ali …… Azazga…….et encore La vérité , tout kabyle parle de ses lâches ,c’est des pelliers du terrorisme d’état ,c’est une machine à domistiqué la kabylie de la d’hésabiller des ses valleurs , La kabylie est visé et vendus par ses kabyles de services la politique de clientilisme a fait son plein , il est temps q’ont disent les virités au lieu de parlaient des miltaires et terroristes musulmans arabique , dénoncer d’abord ses kabyles ? le régime fait son travaille d’islamisation et l’arabisation c’est sa mission dès la naissance de leurs Prophète terroriste Mohammed le ramadhan arrive ils vont faire un pas en avant et nous 100 pas en arrière . BOYCCOTANT TOUT LES PRODUITS ARABO MUSULMANS DE KABYLES DE SERVICES AU RAMADHAN A L’ECOLE.

  12. Les coups dùrs viènnent des kabyles eux même , notre honneur est attaquer à plusieurs reprises par le conolisateurs Arabe musulmans et on faient somblant de ne pas voir (nos ennemis) par peur des représailles surtout de ses Lâches kabyles qui applaudisent et qui soutiennent la politiques de notre disparition , c’est celà LES TERRORISTES ils sont connus et reconnus dans ses comités de soutiens du tueur des leurs de ABANE ……………..à …..L’wanas………………….127 jeunes , dernièrement .Ighil ali …… Azazga…….et encore La vérité , tout kabyle parle de ses lâches ,c’est des pelliers du terrorisme d’état ,c’est une machine à domistiqué la kabylie de la d’hésabiller des ses valleurs , La kabylie est visé et vendus par ses kabyles de services la politique de clientilisme a fait son plein , il est temps q’ont disent les virités au lieu de parlaient des miltaires et terroristes musulmans arabique , dénoncer d’abord ses kabyles ? le régime fait son travaille d’islamisation et l’arabisation c’est sa mission dès la naissance de leurs Prophète terroriste Mohammed le ramadhan arrive ils vont faire un pas en avant et nous 100 pas en arrière . BOYCCOTANT TOUT LES PRODUITS ARABO MUSULMANS DE KABYLES DE SERVICES AU RAMADHAN A L’ECOLE.

  13. SI vous respectez les kabyles de service dans ce site, et vous crachez sur les admirateurs de la kabylité et de la libre expression ,vous êtes libre, c’est vrais c’est dùr de parler vérité et de s’attaquer au MAL ,les HEROS DES COMITES DE SOUTIENS l’hépocrisie l’importe ,tout le monde est condidat au clientilisme on comprend la langue de la doméstication , vous prennez les fideles du site pour des abrutis , vous censurez tout ce qui porte un message d’espoir que la base militantes réclames mais que faire nous les bergers sans armes devant vous intélictuelles qui cachent les raillons du soleil , et vous laissez les raillons du soleil viens nous éclairser du CHourouk dommage.

  14. SI vous respectez les kabyles de service dans ce site, et vous crachez sur les admirateurs de la kabylité et de la libre expression ,vous êtes libre, c’est vrais c’est dùr de parler vérité et de s’attaquer au MAL ,les HEROS DES COMITES DE SOUTIENS l’hépocrisie l’importe ,tout le monde est condidat au clientilisme on comprend la langue de la doméstication , vous prennez les fideles du site pour des abrutis , vous censurez tout ce qui porte un message d’espoir que la base militantes réclames mais que faire nous les bergers sans armes devant vous intélictuelles qui cachent les raillons du soleil , et vous laissez les raillons du soleil viens nous éclairser du CHourouk dommage.

  15. Bien que je suis arabe, j’ai l’immense honneur que du sang amazigh coule dans mes veines, vu que Maman est Kabyle. Non on ne veut pas tuer l’identité amazigh, restons Algériens unies !!! j’épouserai un jours une kabyle, toute ma vie j’aimerai la plage petit paradis (Azzefoune) et Thala gulef !!!!
    vive l’algérie !! vive la Kabylie (pour moi le plus jolie coins au monde, où je me sent comme un poisson dans l’eau et bien que je ne parle que 50 à 60 mots de Thamazigh, j’ai toujours été bien accueillit dans votre belle région !!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here