Un violent accrochage ce matin encore entre un groupe terroriste et une patrouille de police : un policier et un civil tués à Thala-Bounane

6
219

KABYLIE (Tamurt) – Le malheureux civil qui avait eu la malchance d’être au mauvais endroit au mauvais moment était touché par une balle perdue. Toutefois, on ignore encore de quelle arme était tirée la balle meurtrière.

Par ailleurs, on croit savoir que les malheureux policiers étaient tombés dans une embuscade qui leur a été tendue par leurs assaillants. Quoi qu’il en soit, la riposte des policiers à l’attaque terroriste a été prompte et efficace. Car, n’était-ce pas le cas, le bilan des pertes aurait été plus lourd. C’est d’ailleurs cela qui a poussé les terroristes à battre en retraite d’abord avant de prendre la fuite ensuite.

Notons également qu’en milieu d’après-midi de la journée d’hier, plus exactement à seize heures et trente minutes, un groupe terroriste au nombre important a attaqué à l’arme automatique les services de sécurité qui étaient en exercice à Ath-Aïssi, chef-lieu de commune relevant de la daïra d’Ath-Douala. Selon des témoins oculaires, cet accrochage à l’arme automatique qui a duré largement plus d’une heure s’est soldé par la blessure d’un citoyen, coiffeur de son état. La victime dont les jours ne sont pas en danger, a été évacuée au CHU de Tizi-Ouzou où elle est prise en charge. Aujourd’hui, en fin de journée, elle demeure encore dans son lit d’hôpital. Concernant les dégâts matériels, même s’ils ne sont pas très important, leur mise en état n’est pas négligeable. En effet, les murs du siège de la mairie d’Ath-Aïssi et certains édifices alentours ont perdu leurs bon aspect suite aux centaines d’impacts de balles subis. Hormis cela et naturellement la peur bleue qui s’est emparée des habitants d’Ath-Aïssi et même des villages environnants, tant la puissance de feu a été grande, la mort n’a pas été au rendez-vous. En effet, après avoir jugé que le compte était « bon », les terroristes se retirés sur la pointe des pieds pour prendre ensuite la fuite vers une direction inconnue.

Toutefois, rien ne dit que ce ne sont pas les mêmes terroristes qui se sont attaqués aux services de sécurité d’Ath-Aïssi qui ont récidivé aujourd’hui à Thala-Bounane où malheureusement la mort a frappé deux hommes. Nous signalons enfin que la réouverture de la brigade de la gendarmerie nationale d’Ath-Aïssi, selon des sources dignes de foi, était prévue pour aujourd’hui. Y’aurait-il quelque corrélation entre le retour des gendarmes à Ath-Aïssi et cette attaque ? Rien ne plaide pour cette thèse ou du moins en apparence. Ce qui est certain en revanche, c’est que la police semble être la cible privilégiée du terrorisme qui prend directement source à partir des cercles de la mafia politico-financière. En effet, l’islamisme n’est plus dans le besoin de faire recours au langage des armes pour répandre son idéologie dans la société algérienne. Celle-ci est presque entièrement islamisée. Les maîtres penseurs de la famille islamiste, après l’échec de l’ex-Front Islamique du Salut dans sa tentative d’islamiser la société algérienne en commençant par s’attaquer aux hauts responsable du pays, ont compris que le chemin menant vers la réussite dans le projet d’islamisation de la société algérienne doit commencer à la base, c’est-à-dire les enfants et les adolescents. L’homme de demain n’est autre que l’enfant d’aujourd’hui. Or, ce constat est établi par tout le monde. La kabylie, était jadis la face algérienne ouverte vers la modernité et l’universalité, mais aujourd’hui, elle est à moitié islamisée.

Le meilleur baromètre de ce terrible constat est l’université Mouloud Mammeri. Plus de cinq étudiantes sur dix portent le hidjab ou le khimar et cinq étudiants sur dix portent la barbichette. Sur l’élément féminin, les maîtres penseurs de l’islamisme ont beaucoup misé et investi. Il est connu que depuis l’aube de l’humanité, le mâle ne résiste pas à l’appel du beau sexe. Instruite et éduquée par son maître, l’étudiante islamiste, dont la beauté attire le garçon, insiste à ce que celui-ci se conduise d’abord en « bon musulman » pour avoir la chance de l’approcher.

Dans l’esprit du garçon innocent, il n’est question ni plus ni point que l’application du dicton : « la fin justifie les moyens ». Le voilà donc qui troque son jean et son tee-shirt mettant en valeur son corps svelte et souple contre la djellaba. Sur le visage tendre et poupin pousse une barbichette. Le tendre et beau visage est transformé en quelques jours en face simiesque. Le bel esprit rationnel se transforme en machine ne pensant désormais qu’à l’outre-tombe. Les dividendes que tire l’idéologie islamiste dans cette nouvelle stratégie est beaucoup plus rentable que le recours aux armes. Toutes ces données incitent à exclure les islamistes dans cette violence ayant pour théâtre la Kabylie.

La grande question est de savoir quand l’Algérie s’attaquera à la matrice du terrorisme, c’est-à-dire l’islamisme, et se décidera à combattre la mafia jusqu’à son anéantissement total. Mais faudra t-il encore prendre conscience que la politique de la réconciliation nationale sert l’islamisme radical et contribue dangereusement à l’extension de l’idéologie salafiste

6 COMMENTS

  1. Seule une prise en charge par nous même de notre sécurité garantira l’anéantissement rapide du terrorisme Seule une force locale est à même de nous prémunir des exactions des uns et des autres et garantira un retour proche de la sécurité en Kabylie

  2. azul jusqu’a quand nous nous laisserons tuer a petit feu nous les kabyles ,il faut reagir sinon a force il ne restera que les arabo- islamistes ,nous kabyles nous somme chez nous et personne ne doit nous dicter notre conduite .tannemirt .

  3. Une guerre psychologique, arabiste, islamiste, raciste, economique, culturelle, phylosophique, politique et genocidaire est declaree par le regime franco-maffio-arabo-islamo-terroriste d’Alger contre la nation et le peuple kabyles.

    Le but de ce regime colonial, terroriste franco-islamo-arabe est de faire de la nation kabyle une colonie arabo-musulmane de force. Pourquoi? Car l’arabo-islamisme est une arme despotique qui permet aux regimes tyranniques maffio-allaho-arabo-terroristes de reduire des individus et des peuples en esclavage, avec l’aide de pseudo-ministres, de pseudo-deputes. des mosquees satanniques, des ecoles genocidaires, des TVs integristes, et des polices repressives, des gendarmeries oppressives et des armees meurtriere maffio-allaho-satanniques antinationales!

    Toutes les institutions anegerienne sont coloniales, maffieuses, criminelles, antikabyle, et antialgerienne (i.e. antiamazighes)!

    50 ans de colonialisme esclavagiste et genocidaire maffio-arabo-islamo-terroriste c’en est trop!

    Vive la Kabylie amazighe libre! Vive toutes les nations amazighes d’Algerie libres!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Vive le MAK et le GPK !!!!!!!!!!!

  4. Nous venons d’apprendre avec consternation et tristesse l’assassinat de trois citoyens au village El Vir a Maatka .Nous ne pouvons rester indifférents face a la recrudescence des actes terroristes et de la violence militaire en Kabylie .

    Mobilisons -nous pour alerter l’opinion internationale en organisant des rassemblements dans les pays ou la diaspora est importante comme la France ,canada , Allemagne , Belgique etc…..

    Résidents de Montreal a vous s’adresse mon appel

    Organisons -nous pour une action de solidarite avec nos concitoyens meurtris par la violence islamiste et étatique .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here