Bouaziz Ait Chebib et ses compagnons relâchés après un long interrogatoire

9
195
Bouaziz Ait Chebib
Bouaziz Ait Chebib

KABYLIE (Tamurt) – Le responsable du MAK était à bord d’une voiture d’un de ses amis qui le déplaçait à Boughni afin de distribuer les tracts appelant à la marche. Après avoir sillonné la région de Draâ El Mizan, il a fait le tour de la ville de Boughni où une voiture banalisée, à son bord des policiers en civil, les a suivi et donné le signal au barrage où il a été interpellé.

« {Un officier en civil, qui les suivait, a essayé, avec zèle, d’intimider le secrétaire national à l’organique en lui disant: c’est vous qui êtes à l’origine de tous les maux qui rongent la Kabylie et nous sommes en mesure de vous mettre en prison} », raconte un des militants arrêtés.

Le militant autonomiste qui a aussitôt décliné son identité et sa fonction au sein du MAK tout en assumant l’entière responsabilité de l’opération de distribution des tracts, lui a répondu: «{ faites ce que vous avez à faire. Nous assumons nos responsabilités. Nous sommes des bâtisseurs de la paix et de la démocratie. Notre combat est impératif pour le salut de la Kabylie} ».

Une fois au commissariat, l’interrogatoire a duré près d’une heure durant laquelle aucun mot en arabe n’a été prononcé par le secrétaire national à l’organique et ses amis, raconte-t-on encore. Les officiers lui reprochaient le fait qu’il n’a pas d’autorisation pour dispatcher les tracts et que le Mouvement n’est pas agréé. La réponse du secrétaire national à l’organique fut claire, a-t-on précisé. « {Nous ne sommes pas dans un Etat de droit. La loi fondamentale interdit les organisations à caractère régional donc nous n’avons pas d’autres choix que d’exercer notre citoyenneté en dehors du cadre officiel pour défendre nos droits} », a rétorqué le responsable du MAK à l’adresse des policiers.

« {Un officier se revendiquant berbère et fier d’être arabisé a essayé d’assimiler l’autonomie à l’indépendance avant de se rétracter devant la bonne leçon politique du SN à l’organique sur le concept d’autonomie} », a-t-on ajouté.

Les militants ont été relâchés, sans signer de PV, après que la police ait photocopié leurs papiers d’identité et enregistré des renseignements. Il y a lieu de signaler qu’ils n’ont subi aucune brutalité.

Il est à rappeler, aussi, que le secrétaire national à l’organique est à sa troisième arrestation.

9 COMMENTS

  1. Pauvre Kabylie ! Le noble citoyen kabyle ne peut pas avoir la paix même sur ses terres. Là une incursion de terroristes islamistes, ici une introduction (au commissariat) arabo-islamiste et les deux avec le seul et même objectif: faire la morale au kabyle pour qu’il s’assimile au plus vite, c’est à dire une intimidation « soft, une menace voilée pour lui rappeller que c’est un dhimmi et un soumis au diktat des hilaliens!

    {{anagh a Rebbi anagh !!! }}

    M.Ait Chebib est sorti physiquement intègre des pattes des hilaliens et de leurs esclaves sur place, on s’en réjouit. Mais déjà il faut penser à rendre publique la liste des collabos qui aident les hilaliens à terroriser les kabyles et la Kabylie. Leur jour viendra de toute façon…

  2. L’autonomie est le dernier masque à oxygène pour sauver la Kabylie agressée par le pouvoir algérien et ses relais de tous bords. Il faudra veiller à ce qu’aucun de nos vaillants militants de Kabylie ne soit retenu
    dans les geôles du pouvoir colonial, sous la férule de gardes-chiourme qui se payent le luxe de moraliser : quel monde à l’envers! C’est le Berbère arabisé qui fanfaronne au lieu d’être honteux d’avoir piétiné son identité!

  3. .D’abord un grand bravo à mass Bouaziz Ait Chebbib pour son courage et son engagement immuable pour la cause kabyle.
    Ceci d’une part. D’autre part je voudrais ajouter quelque chose sur certains mythes entretenus par les kabyles en Algérie.
    À l’heure actuelle Ferhat Mehenni et le MAK sont incontestablement les seuls à être éveillés, à voir la réalité des choses par rapport à la kabylie. La kabylie et les kabyles sont victimes d’un racisme viscéral de la part des autres algériens non bérbères. Ferhat, le GPK et le MAK sont les seuls à l’exprimer haut et fort. Ils disent en fait tout haut ce que tous les kabyles depuis toujours pensent tout bas.Revenons aux mythes. Qui n’a pas entendu ceci au moins une fois depuis des décennies maintenat?` « Non! les arabes algériens ne sont pas racistes, c’est juste le gouvernement algérien qui les manipule en diabolisant les kabyles et de les traiter de séparatistes ». Combien de fois les kabyles sont traités de juifs? combien de fois les kabyles sont taxés de racistes dès qu’ils osent réclamer leur droits? Mais nous les kabyles on se dit aussi non c juste la manipulation du pouvoir etc… Tout ça finalement ce ne sont que des mythes!!! Ca ne tient plus.
    Je disais ci-haut que les seuls et premiers à se départir des ces mythes sont Ferhat et son entourage. Et ceci est incontestable. Mais malheureusement même l’équipe du MAK-GPK et Ferhat continuent à croire à d’autres mythes. En effet, dans son communiquer dénoncant l’assassinat gratuit de massa Zahia Kaci, le GPK parle de « La guerre des clans fait ravage au sommet de l’État! » Ça aussi mass Ferhat c’est un MYTHE!! Il n’y a pas de guerre des clans au sommet de l’État algérien!!! Au contraire, ce qui fait rage au sommet de l’État algérien est le plein consensus pour détruire la kabylie, détruire toute traces de l’amazighité en Algérie pour faire un pays arabe pure laine!!!
    Kabyles d’où est-ce que vous êtes, peu importe vos tendances politiques, il faut vous rendre à l’évidence que notre vrai pays c’est la Kabylie. Nous devons nous unir pour construire notre État Kabyle pour préserver notre peuple, nos enfants du racisme barbare dont nous sommes victimes dans notre propre pays

  4. vous parlez d arrestation a la khalida toumi, alor moi je part en californi pour etre pres du pacific.

    je croix pas au arrestation sans domage. ah abrika avec ces kilo en plus.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here