Nour Ould Amara est enterré chez lui à Koukou – L’hommage de la Kabylie à son fils …

2
130
Nour ould Amara
Nour ould Amara

Animateur vedette de la chaîne de télévision kabyle BRTV, Nour a su utiliser ce moyen de communication moderne au service de sa langue et de sa culture. Enseignant de berbère à Paris, Nour s’est consacré exclusivement à cette ardue mission : l’enseignement de tamazight. Ses cours et ses recherches resteront pour témoigner à jamais de l’engagement de cet homme.

Terrassé par une maladie à Paris, Nour sera enterré dans quelques instants en son village natal, Koukou, dans la région de Michelet.

Tamurt.info s’est déplacée sur les lieux pour prendre part à cet hommage. Sur place, les ruelles du village grouillaient de monde. La Kabylie reconnaissante veut lui rendre un hommage à sa mesure.

Les drapeaux kabyles ornent tous les recoins du village, les discussions ne tournaient autour que de l’engagement, du respect et de l’esprit combatif du jeune Nour.

Une délégation d’élus locaux du FFS et une autre du RCD se sont déplacées sur les lieux, constate-t-on sur place.
Une autre délégation du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, MAK, guidée par Bouaziz Ait Chebib, Dda Ahcene Chérifi, Boussaad Becha et Karim Rahmane s’est rendue au village de Koukou pour présenter les condoléances du MAK et du GPK à la famille de Nour. Le MAK a offert, la veille de l’enterrement, des drapeaux amazighs à la famille du défunt afin de lui rendre un hommage digne de son engagement pour l’amazighité en général et la kabylité en particulier.

Parmi la foule, on pouvait distinguer des enseignants de langue amazighe, à l’image de Mehenna Boudinar, qui a pris la parole lors de son enterrement, ses amis et collègues de la chaîne kabyle, BRTV, des artistes à l’image de Zedek Mouloud, les autorités locales de la commune des At Yahia. Il faut souligner que le maire de la localité a pris la parole pour, d’abord, rendre hommage au défunt, et ensuite, remercier celles et ceux qui sont venus nombreux rendre hommage à Nour.

La chaîne de télévision kabyle a sollicité la délégation du MAK, sur demande de la famille Ould Amara, pour un témoignage.
Au moment où nous mettons sous presse, la foule nombreuse accompagne le défunt vers sa dernière demeure.

A. A. I

2 COMMENTS

  1. Encore heureux que la mort de cet enseignant et militant kabyle,ait réussi à réunir autant de sensibilité ,ce n’est que justice !. Qu’il repose en paix,que ceux qui ont été touché par la disparition de ce Mr ,travaillent tous dans le même sens,celui de la Kabylie ,rien que la Kabylie !.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here