Tizi-Ouzou, (Tizi-Ouzou) – Grande marche des rappelés de l’ANP pour exiger leurs droits

13
298

Après avoir remonté le boulevard Larbi Ben M’hidi, les rappelés de l’ANP en colère ont contourné le Rond-Point (centre-ville) pour remonter ensuite la rue Moh-Saïd Ouzefffoun et tourner juste après à droite pour parcourir le long boulevard Houari Boumèdiène. Et une fois devant l’entrée officielle du siège de la wilaya, les marcheurs ont tourné à gauche pour suivre la route menant directement devant la wilaya.

En dépit, rappelons-le, de la forte pluie glaciale et incessante, la marche a été marquée par plusieurs arrêts. Forts disciplinés, les rappelés de l’ANP ont scandé plusieurs slogans et chanté en chœur plusieurs chants et antiennes militaires.  Parmi les slogans, figurent « vive l’Algérie ! », « L’armée est avec toi Zeroual ! (le président Liamine Zeroual ndlr) », « vive le MOB ! (les Mobilisés) », « El-Djaïr hourra oua démocratia ! (l’Algérie, libre et indépendante) ». Par ailleurs, les manifestants marchaient en martelant fortement le pavé et en poussant des cris à la manière des commandos, « ouahed-thnine – ouahed-thnine (une-deux, une deux) ».  Le drapeau national algérien, confectionné sur un tissu long d’une quarantaine de mètres de long et dont la largeur couvrait presque toute la chaussé est tenu par des dizaines de main.

Le groupe ouvrant la marche exhibe également le drapeau national fait sur la dimension habituelle ainsi qu’une banderole sur laquelle on pouvait lire « Nous les combattants qui avons répondu au devoir national, donnez-nous nos droits/ ».  Une fois devant le point d’arrivée (siège de la wilaya), les manifestants ont d’abord observé une minute de silence à la mémoire des Martyrs pour entamer ensuite en chœur le chant de l’hymne national algérien, Kassaman lequel a été écrit par le poète M’zab, Moufdi Zakaria.

Une fois Kassaman chanté, les manifestants ont dégagé une délégation devant voir le wali pour lui transmettre leur plate-forme de revendications. Cependant, la délégation a été reçu par un autre responsable puisque le premier commis de l’Etat de la wilaya de Tizi-Ouzou était absent à ce moment là. En fait, le wali s’est rendu au village d’Akhal-Azeggah dans la comme de Draâ-Ben-Khedda pour assister à l’enterrement de la mère du général Saïd El-Bey, premier responsable de la 2ème région militaire (Oranie).  S’agissant exactement des revendications des rappelés de l’ANP qui sont, selon leurs dires, au nombre de quatorze, figurent :
– La reconnaissance des droits des rappelés du service national,
– le droit au bénéfice des avantages de la Charte pour  la paix et la réconciliation nationale,
– avoir la possibilité de création d’une organisation nationale des Rappelés,
– le droit à une pension mensuelle et à une indemnisation pour la période allant de I995 à 200I,
– la reconnaissance des droits des victimes physiques et morales,
– la réintégration dans leurs postes d’origine des rappelés les ayant perdu après leur rappel sous les drapeaux.

Notons enfin que manifestants ont violemment critiqué la politique du président, M. Abdelaziz Bouteflika, qui « a permis aux terroristes repentis d’obtenir tous ce qu’ils voulaient et mis aux oubliettes ceux qui ont combattu de toute leur âme le terrorisme destructeur ». Plus clairement, les manifestants ont décrié la Charte pour la paix et la réconciliation nationale votée le 29 septembre 2004. 

Ils semblent déterminés et prêts, s’il le faut, pour une dure et longue partie de bras de fer avec le pouvoir pour satisfaire leurs exigences puisque l’un des manifestants nous a déclaré que « si nos revendications ne sont pas satisfaites, nous appelons au boycott de toutes les échéances électorales ».  la prochaine consultation populaire est prévue pour le mois de mars de l’année prochaine.  Cela veut dire donc que la plate-forme de revendications des manifestants doit être satisfaite avant cette échéance des législatives. 

Serait-ce possible pour le pouvoir de lâcher du lest maintenant ?

Tout dépend de la pression de la rue. Toutefois, si on prend en considération la position officielle de l’Etat algérien, cela ne serait possible ni politiquement ni financièrement.

Financièrement d’abord : le premier argentier de l’Algérie, M. Karim Djoudi, n’arrête pas de rappeler aux Algériens que leur pays n’est pas à l’abri du chaos économique et financier. A chacune de ses sorties, le ministre des finances parle du risque du choc pétrolier et de la crise financière qui sévit durement en Occident laquelle pourrait avoir des répercussions désastreuses sur les pays du Tiers-Monde où figure en plein milieu l’Algérie.  Nos lecteurs doivent savoir que M. Karim Djoudi est diplômé par une grande école où la rigueur n’est accordée qu’à la rationalité et non par la medersa des chouyoukhs et des derviches. Donc, l’homme sait parfaitement de quoi il parle. En clair, cela veut dire que le trésor public algérien ne peut désormais faire le sybarite.

Sur le plan politique, M. Abdelaziz Bouteflika  ne peut se permettre à présent de contrarier les islamistes dès lors qu’ils jouissent de « la bonne note » de l’Occident, Washington notamment. Faire bénéficier des mêmes avantages les victorieux (les islamistes) et les perdants  ( ceux qui les ont combattus tels que les militaires, les policiers, les GLD etc.) relèverait d’une contradiction. Comme chacun le sait, à la fin d’une guerre, il y a toujours un vainqueur et un vaincu.  L’ex æquo ne peut concerner que deux équipes de football d’un niveau très médiocre où les écoliers préférant le gazouillement des oiseaux à la « litanie » de leur maître.  Le sabre de l’Etat algérien, brandi initialement contre les terroristes, a fini par trancher les coups des partisans d’une république moderne. En définitive donc, il faudrait plus que le martèlement des pavés pour avoir une chance de renverser la vapeur. 
 

Addenda :
– Les rappelés sous les drapeaux sont au nombre de 17.000 à l’échelle de la wilaya de Tizi-Ouzou et de 133.000 à l’échelle nationale algérienne.
– La période des rappels sous les drapeaux se situe entre l’année 1995 et 1999.
– Au niveau du chef-lieu de la wilaya de Tizi-Ouzou, la première marche des rappelés a eu lieu au mois d’août dernier (2011).
– La seconde a eu lieu au mois d’octobre. La troisième, le premier novembre, soit lors de la commémoration du 57ème anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale.
– La dernière, hier, soit donc le 28 décembre 2011.

13 COMMENTS

  1. moi ont ma rapeller mais j ai refuser de participer au crime d etat. ces types doive passer leur service dans des messes d es oficiers, bala walfas khir man kahbat le messe

    • anta djahar bassaf . cest leur droit il sont algerien il ya des blesse est des mort eduque toi bien yal kavi

  2. Ah la marche des algerianistes !!!
    Les marches servent a servent a marquer des points positifs ou negatifs, dans l’opinion… qui, si il descend en dessous d’un certain niveau, voudrait dire desappropabation publique des « elus »… qui se traduit par La porte… Mais y a-t-il des elus dans repoubellique Denocractik? …

    Ceci est l seul point valide a traiter, pour toute la presse Kabyle ou pas Kabyle… des qu’il s’agit de ce machin de pays…. tout autre chose est bla bla… quand a l’exactitude des lieux, dates et chiffres… c’est vraiment, sans relevance aucune.

  3. La machine de normalisation a fait déja des dégats , j’ai honte on avez met du côté les revendications de notre survie devant ses génosidaires arabes , ah tout le monde cherche une petite pansion , pauvre Matoub

  4. un proverbe kabyle dit : Quand ils ont besoin de toi !!! ils te ramène sur un honorable cheval et ils ont finis leur mission avec ton aide , ils te font retourner de chez eux par un ane ( a savoir à pieds ) .
    Donc si le cas d´un pays comme les etats unis !!! ils seront des heros de guerre contre les génocidaires
    sinon les notres aiment Tuccmithine :

  5. Le GPK doit prendre position car il s’agit la d’une exploitation militaire de jeunes kabyle, un problème qui perdure depuis l’époque romaine a ce jour.

    • PAS UN MINUSCULE BOUT DE TISSU AUX COULEURS KABYLES!!! Je sais que je vais provoquer l’ire de certains anegerianistes, mais j’ai eu un haut-le-cœur en voyant ce torchon qui leur sert d’emblême national!!! Ce qui me répugne au plus haut point c’est ces pitoyables, minables et mesquins kabyles qui croient encore au shikh lkanoun pour ne pas dire pére noël, qui défilent avec le ‘symbole’ d’un patelin qui les méprise!!! Au moment où le PEUPLE kabyle (le vrai) essaye de s’affranchir des griffes assassines d’alger (AUTODÉTERMINATION), des ‘braves soldats’ quémandent la charité (thin rrebbi) à leurs maîtres arabo-muzz. Rampez aux pieds de vos maîtres, trainez dans la boue, souillez votre honneur, MAIS portez haut ce torchon arabo-musulman et surtout abstenez vous d’éxhiber tout signe qui ferait de vous des hommes libres. Gaaarde-à-vous!!! À droiiite, droite!!! Rgardeeez en face!!! Remarqueeez cette poigée d’AMAZIGHS LIBYENS!!! Vous voyez comment ils ont bravé la majorité arabe en plein Tripoli avec des BEAUX DRAPAUX AMAZIGHS?? Allez, rampez; vous n’avez pas de l’étoffe!!!

  6. Le seul droit qui vaille vraiment la peine d’être «exigé» en urgence, c’est celui de pouvoir vivre pleinement son identité. «être ou ne pas être, là est la question» disait Shakespeare.
    Pour nous, il s’agit de prendre ou de ne pas prendre notre destin en main, les affaires secondaires peuvent attendre.

  7. Contrairement au Amazighs Lybiens, les Kabyles sont de veritables cocus de l’imperialisme genocidaire et sodomisant arabo-islamiste!

    Ces manifestants kabyles doivent avant tout apprendre a fermer son ass hole a l’imperialisme terroriste et genocidaire arabo-islamo-diabolique en affichant leur propre drapeau lors des manifestations!

    A bas les laches, les traitres et les hypocrites pour quelques dinars de plus!

  8. Azul
    L’armée dite ANP est une armée crée de toute pièce pour coloniser et nous maintenir sous une nouvelle colonisation arabe et musulmane. Elle a été créé pour contrecarrer la wilaya III et IV et la fédération de France tenues par des kabyles. L’histoire de l’arabe contre le kabyle qui revient après 62. Qui peut me dire que c’est pas une armée arabe? Qui peut me dire que c’est pas une armée qui met sous tutelle tous ceux qui ne sont pas et ne veulent d’une algérien arabe? C’est armée créé être comme celle du monde dit arabe qui s’intègre dans une espace arabe musulman. Alors a tous ceux qui n’acceptent pas ceci, pourquoi la laisser se servir de vous, offrir vos corps à celle qui cherche à vous détruire et détruire votre nation, votre identité ? L’AS est une armée du régime du clan d Oujda de Boumedienne et Boussouf etc. Alors quitter, la désertez la! Aujourd’hui vous venez lui demander pour quelle vous reconnaisse ?qu’elle vous donne vos droits,….une armée arabe?

  9. michelet le 09/05/2012 je lonce un appele a tout les rappeler de A N P mobilisation et cella depuis 1995 et 1999 de ce rèunire aux profite de nous droit qui son claire et ligitime bref–jai integrè a manifester nous droit avec fierter .. nous qui sont encore en vie et qui ont tennait lalgerie debout de lest A louest du nord aux sud son oublier de rendre hommage a nous chèr confrere tombè aux chand de bataille contre ces ènmie du payè… nous droit son claire ..je ne peu ni dire ni ècrire en èspace dune lèttre … mohand de michelet . voici mon èmail amechtoh2012@hotmail.fr vous pouvais me trouver sur _ face book_

    • bonjour
      je suis aussi un ancien rappelé.j’espere qu’on va arriver a arracher notre droit absolut!.car dans cette anciennes periode appelée « decenie noire » les rappelés on repondu avec un OUI pour proteger la PATRIE.un devoir absolut quand la patrie est en danger!.moi et les freres de combats nous sommes fiere de repondre a cet appel de detresse !.aujourdui on demande d’avoir comme tout les citoyens qu’on fait quelques chose pour l’algerie une reconnaissance de nos efforts » a souligner au passage que il faut pas oublier nos freres de combat tombés au champs dhonneur et les blessés ».que nos droit soit satisfait en totalité ,car c’est merité puisque on a mit nos vie en danger.vive la republique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here