Bgayet: Devant l’absence de l’état, les villageois subissent la dure épreuve du climat

7
242
Ait Melloul, Tichy, Béjaia
Ait Melloul, Tichy, Béjaia

SOCIÉTÉ (Tamurt) – Près d’une semaine depuis le début des intempéries qui se sont abattues sur le Nord Algérien, la situation est toujours la même dans plusieurs localités de Bougie. Blocage de routes par la neige, rareté de certaines denrées alimentaires, pénurie de gaz et coupures de courant, sont le lot quotidien des citoyens mis à rude épreuves par la détérioration du climat.

A l’Est de Bougie, ce sont les habitants de Laalam dans la commune de Tamrijt au Sud de la daïra de Souk El Tenine, qui ont été durement touchés par les intempéries. La neige atteignant jusqu’à 1m 30 d’épaisseur a isolé cette localité pendant les premiers jours. Des blocs de neiges referment la principale voie à chaque fois qu’elle est rouverte. La coupure de courant électrique dure toujours. Et les élèves scolarisés dans les localités mitoyennes n’ont pas pu rejoindre les bancs d’école jusqu’à ce jour.

Ce jeudi un éboulement a obstrué la route reliant Tamrijt à Souk El Tenine. Un autre éboulement dans la région d’Ait khelifa à contraint les autorités locales de Melbou à évacuer 8 familles qui sont actuellement recasées dans un camp de la communes. Aussi, 7 autres familles ont été recasées à Ait smail à une cinquantaine de Km du chef lieu de Bougie.

A kherrata c’est l’axe routier menant vers le village d’Ait laaziz qui reste toujours bloqué même si l’armée y est à pied d’œuvre. A Kendira, également isolé pour cause de poudreuse qui a bloqué la RN 75, les habitants se sont plaints de la lenteur des interventions des autorités pour désenclaver leur localité. La timide avancée dans l’intervention des autorités n’a pas permis cependant de mettre fin au désarroi de centaines de foyer privé d’électricités et de gaz. Des files interminables se sont constituées dans les stations Naftal à travers tout le territoire de la Wilaya.

Du coté d’Adekar, la RN 12 étant coupé par d’épaisses couches de neige, l’isolement a poussé les habitants à intercepter un camion transportant des bonbonnes de gaz et le vider. La lenteur des pouvoirs publics et le peu de moyens engagé dans leur intervention a fait perdre patience aux habitants. Même les chasse neiges que le pouvoir mobilisait promptement et en grande quantité pour « chasser du peuple », n’ont pas fait leur apparition.
Cependant plusieurs entrepreneurs se sont mobilisés pour mettre leur matériel à la disposition des administrés dans les opérations d’intervention.

Le président Algerien, dans un discours creux ce jeudi soir, n’a pas soufflé mot sur les souffrances qu’endurent les citoyens. Se limitant juste d’annoncer la date du 10 Mai pour la tenue des prochaine éléctions législative et la présence d’observateurs internationaux, il a ignoré des populations livrée à elle même. Au même moment, beaucoup d’autres endroits de la Wilaya et du reste de la Kabylie subissent la dure épreuve du climat et l’intervention timide des autorités ne cesse de pousser les citoyens à la grogne, même si ces derniers ont pris leur mal en patience jusqu’à maintenant, ne comptant seulement que sur leurs légendaire solidarité. Le risque est grand pour les prochains jours si le climat continue à se gâter.

Par Meziane Tiziwar

7 COMMENTS

  1. Le peuple kabyle doit réserver une place exceptionnelle à … l’âne !

    Dans une kabylie autonome ou indépendante, réservons à cet animal qui n’a jamais trahi SON PEUPLE une belle place dans des timbres, des pèces de monnaies.

    Vive la kabylie indépendante et ses ânes qui ont toujours vécu et travaillé pour et uniquement la kabylie.

    Les autres  »ânes » algérianistes accouchent des communiqués ou le mot algérien revient tel un gage de Nâamisme et où le mot kabyle est bani !

    Ru a yul cfu ay aghyul ! cfu af id ikivedlen s wulghem !

  2. Azul IMAZIGHEN,
    Beaucoup de courage A IMAZIGHEN.
    En espérant que cette période difficile, va faire reflechir un peu plus le peuple Kabyle et voir que seul L’UNION et la SOLIDARITE pourra nous faire obtenir L’AUTONOMIE.
    Restons LIBRE, restons AMAZIGH.

  3. On le savait depuis longtemps, nos ânes et nos animaux domestiques, nous sont plus utiles et nous témoignent plus de considération et de confiance que ces apprentis arabes, médiocres et sadiques ! Que cette épreuve fasse le moins de dégâts possibles ! Le danger sera, l’impossibilité d’évacuer d’éventuels malades, la dépendance à la bouteille de gaz et aux épiceries et l’absence de moyens de chauffage, le plus souvent ! Notre coeur, est avec nos montagnards et ……avec ces ânes !

  4. Il faut apprendre à se prendre en charge et de ne pas dependre du pouvoir d Alger. Il faut nous mettre à travailler nos terre, faire l’elvage pour nos besoins. Apprendre à s’organiser, à s’autogerer, se solidariser avec d autres villages qui ont besion d’aides. L’immigration doit jouer un role de financement de projets pour chaque village. Prendre et organiser l’enseignement de la langue dans tous les régions kabylophones. Des bibliotheques doivent être créés. Les organisations politiques doivent y organiser tout cela avec les imusnawen ak d wid yesaan.

  5. Les fortes chute de neige n´est pas la première en sont genrs, mais ces derniers 20 années le vrais hiver se fait rare, cela agrave la séchresse en periode d´été, donc la montagne tissé par la neige en saison hevernale est un atout essentielle qui sert comme reservoir par la suit alimanté les rivière et les fleuves de plein d´eaux, et cela meme en periode le dure été nord africain.
    quand à votre remarque sur l’absence de l’état, et sorts des villageois, je suis issu de region aussi vecu ce genre de situation, je vous assures que l´état n´a été presente ni en beau temps ni encore moins en mauvai temps, mais les gens font fasse avec les moyens dont disposent.
    {{Depuis 1989 l´apn et l´epoupé islamiste ont fait leurs apparition dans nos forets!!! }}

  6. Il faut instaurer une fête annuelle de l’âne kabyle. Pendant cette journée, sachant que 99% des ânes kabyles meurent vieux sans jamais avoir eu de rapport sexuels, nous devons tous contribuer pour leur ramener des ânesses arabes en bikini Idhebalan! Qu’en dites-vous?

    Mon âne s’est déjà inscrit a cette ânesse bikini party!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here