Saïd Sadi ne briguera pas un nouveau mandat à la tête du RCD

28
296

ALGER (Tamurt) – « Avec une conscience sereine et une pleine confiance en l’avenir, je vous annonce ma décision de ne pas me représenter au poste de président du RCD », a déclaré le chef du RCD devant les congressistes.

Saïd Sadi a expliqué sa décision par le soucis de passer le flambeau à la nouvelle génération des cadres du parti . » Je pense sincèrement que désormais il faut que les jeunes cadres du parti, qui représentent déjà l’essentiel de la direction, assument leurs pleines responsabilités dans les nouvelles étapes qui attendent le pays. », a t-il estimé. « Il est temps que les compétences formées dans et par le parti s’expriment et s’accomplissent. Il va de soi que je resterai militant car j’estime que l’on n’a pas le droit de revendiquer la liberté et la justice et s’exonérer d’un engagement personnel dans les luttes qui se mènent pour la démocratie », a t-il ajouté.

Ainsi, les congressistes auront à élire un nouveau chef de parti demain.

D’Alger par Meziane Tiziwar

28 COMMENTS

  1. Voila un Grand Homme politique que l’Algérie ne mérite pas!

    Pour rendre un premier hommage au Docteur, j’ai recueilli quelques maximes qui collent aux rares Hommes de sa trompe :

    1/ Un homme est grand dans la mesure où, placé entre l’illusion et la douleur, il choisit la douleur.

    2/ Les grands hommes commencent à vivre quand ils meurent.

    3/ Dans de grands périls il nous faut de grands hommes.

    4/ Le véritable grand-homme est l’homme qui devance son siècle, en quelque genre que ce soit, qui lui fait faire quelques pas en avant. Que dirons-nous de ceux qui ne peuvent pas le suivre ?

    5/ La censure est une taxe qu’un grand homme paye au public pour la supériorité de ses lumières et de son mérite.

  2. Azul. Moi aussi j’ai beaucoup de respect pour Monsieur Saïd Sadi. C’est vrai que l’Algérie ne le mérite pas, comme elle ne mérite pas tous les hommes de sa trempe. Tous ceux-là ne devraient plus se laisser aller à l’indulgence envers cette marâtre insensible.

  3. {{Saïd Sadi futur vice president du GPK}}

    Je crois que Saidi a l’intention d’intégrer le MAK pour devenir le premier vice président kabyle aux cotes de Dda Ferhat, Président du GPK.

    Bienvenue a Saidi, la repentance tehwaj laanaya!

  4. Après l’abdication d’Ait Ahmed, Sadi jette l’éponge !

    Le Pouvoir militaire n’aura pas besoin de Sadi après la disparition (physique) d’Ait Ahmed, qui est très malade, cardiaque, démuni physiquement, atteint vraisemblablement d’Alzheimer. Sa disparition politique est déjà là, lui qui cautionne la mascarade électorale de mai prochain, dont les Généraux au pouvoir sont les seuls gagnants…
    Le RCD était crée sur ordre des Généraux Belkheir et Ayyat (Chef de la SM) pour casser le MCB, réduire la LADDH et barrer la route au FFS. Aujourd’hui le FFS est démuni, neutralisé, n’a pas de champ d’audience réel prépondérant, ne gène pas le Pouvoir des Généraux décideurs. Pire encore, sa participation à la mascarade électorale de mai va accélérer sa chute certaine, sa mort définitive.
    Les Opposants avertis savaient depuis longtemps déjà que les Généraux «jouent au billard », comme à l’accoutumée, élèvent et mettent aux prises les uns contre les autres, pour «diviser et régner»,pour toujours, et une fois une «boule usée» et foutue, une carte peut-on dire, elle est remplacée par une autre. Benyounès, Agent du DRS, est déjà là, avec tant d’autres ! Il faut dire qu’en dépit les multiples tentatives de « relookage », Sadi n’a pas réussi à se procurer un quelconque crédit, en raison de sa proximité avec les Généraux « faucons », les extrémistes du DRS et de l’Etat-major qui l’ont mis sur le devant de la scène….
    Le DRS a déjà sponsorisé d’autres ponce-pilâtes qui s’investiront pour les intérêts leur Pouvoir dictatorial en général, et du Clan Medienne-Tartag-Djebbar (néo-MALG/DRS) en particulier…rival du Clan Boutef-Zerhouni-O.Kabila(ex-MALG/SM)…
    Sadi, ses proches et ses acolytes ont bénéficié d’avantages matériels et financiers importants, et ont largement les moyens de vivre une retraite paisible en France, au Canada ou ailleurs, où résident leurs proches, qui y sont dans l’extase et la jouissance infinie !
    Et la vie continue! dira le sage du coin. L’important est que la Kabylie reste « debout » ! Avec sa « légitimité politique », c’est ça le « principal », l’essentiel! Mais comment! Eh bien , « la légitimation » se fait/fera avec une « farouche opposition » contre le Pouvoir militaro-mafeux, criminel et sanguinaire, corrompu et corrupteur! C’est « contre les Généraux » qu’on se légitime, et non « pour »… Ceci dit pour rappeler que ceux qui voulaient nous faire croire que les Généraux étaient le rempart contre l’islamisme, visaient à nous tromper, eux qui étaient propulsés par ces rapaces et charognards de Généraux, à la faveur de la « fausse ouverture » de 1989 où leurs micro-partis, associations et journaux étaient instigués dans les Laboratoires de la SM, l’actuel DRS, la Gestapo de la Junte au pouvoir dictatorial, son « organisation criminelle », sa « main de fer », son « bras politique »….qui genère, instrumentalise et nourrit l’intégrisme, les extrémismes de toutes les mouvances, qu’il entretient dans le but d’agrandir « l’Ecartement des positions » pour se prémunir contre d’éventuel convergences, compromis ou coordinnations.
    —Post-scriptum: il va falloir vérifier si Ait Ahmed est vraiment l’auteur des dernières Déclarations signées à son nom, et partant, si vraiment il est atteint d’Alzheimer (donc perd la maitrise de l’écriture!)….Pour les «fameux revenants», les gens les connaissent bien, ce ne sont que des khobzistes et opportunistes, dont certains avaient pris des contacts certains avec les Officines du régime, après leur prétendue «dissidence»….

  5. Chez les démocrates occidentaux, les leaders des partis politiques partent tout les 4 ans, ou démissionnent quand, il échouent dans des élections, par contre, chez les khortocrates de chez nous, il restent 22 ans, quel que soient leurs résultats.

  6. Azul fellawen
    Pas plus loin qu’il y a un an, j’ai rencontre un Bônois sur mon lieu de travail. Il etait agé de plus de 7à ans mais cela ne l’empechait pas d’aimer le régime rzasiste nazi d’Alger. Peut-être parceque ce régime est anti-kabyle qu’il l’aimait. En parlant un jour de Bouteztouza Abdelkerkouri, il me dit ceci : « Ala waggi i tessaa di lzayer ! » Je me suis dit: c’est bon, c’est un Arabophone qui aime son frére de langue et de mentalité. Et puis une autre fois nous parlions toujours de la politique de l’Algerie et arrivé à Krim Belkacem, cet Annabi me dit ceci : « c’est un harki ! ». Je lui répond que les harki c’est avant 62 pas aprés !?? Il ajouite: « c’est un harki quand même ! Celon lui, Krim à comme une trahison de vouloir elliminer Boumedienne en 1969. Dire que l’Arabe est toujours du cote de l’Arabe. Alors pour Saadi ou Lhoucin : « Amer asen d-yawi ldjennet af sniwa akka ar zzat sen ur themmlen ara acku macci segsen »

    * Ce type, je pense qu’il etait un harki, c’est pour cela qu’il veut se racheter. Comme tout arabophones, ils s’accrochent au régime pour ne pas être traité de traitre.

  7. Vas y continu de polluer ce site comme tu le fais sur d’autres sites kabyles. Votre problème c’est que vous nous haïssez, mais que vous ne pouvez pas vivre sans nous. Vous êtes lamentables ! Il faut que vous veniez toujours vous mêler à votre sauce « arabo-religieuse » pour prouver votre bonne moralité. Nous savons qui vous êtes et ce que vous valez, c’est à dire rien ! Il y a quelqu’un a dit un jour : « {{les Arabes sont comme les poils du c…, on arrive pas à s’en débarrasser ! »}}
    Ce que je dis de ce Bônois n’englobe pas tous les Bônois, ni la totalité des Arabophones, mais il est vrais que vous êtes soit disant des Amazighs que quand cela vous arrange, il y a un intérêt. En plus vous ne faites rien pour cette berberite. Commencez déjà à apprendre « votre langue » (si vous la considérez d’abord comme la vôtre et comme une langue pas comme un patois), mais non, vous l’avez délaisse au profit d’une langue ou plutôt dialecte dit arabe. On vous a déjà entendu: « nous sommes tous des amazighs l’izzan a arabésé ! » Et si vous l’êtiez, vraiment, que faites vous pour cette berberite et cette langue que le pouvoir issue de votre ethnie s’acharnait à l’éliminer ? Que faites vous pour que celle-ci ait toute la place qui lui revient ?
    Je te conseille d’aller verser ton venin ailleurs sur des sites arabes. Là tu seras reçu a bras ouverts !

  8. Valorisez un homme en Algerie ! apartir dés son départ ou son deuil ! la seule reconnaissance des Algeriens autrement hypocrisis demeure dans l´ame des Algeriens ( achadou nifaaken wa koufran ) , ils aiment leur menu avec plien d´alibi , pétés (mensonges) partout laissons des traces sans etre conscient de la mensongerie , aussi l´école Algerienne de la politique n´a pas connue les hommes braves et sincères avec leur pays , Sadi ! le seule homme valable et digne de toute situation de la scène politique Algerienne, un neo-libérateur par sa démocratie si lointaine par rapport au bercail des pétés politique , intellictuel , élite kabyle ! au contraire de ces bricoleurs manuelle de la politique ou rassembleur d´effectif pour juste aboutir cette petite idée autoritaire et écrasante ! en tout les cas le seule homme valable et compétant de la scène boulitique Algerienne autrement les autres utilisent les sentiments avant le programme ! soit il se cache derriere les sentiments religieuse ou ideologique ( c de la manupilation hypocrite ) sinon un mélange des lentilles et radis ou pois chiche avec la langue de voeux .
    Ur tanmirt

  9. arrêtons de jouer sur les sentiment qu’ils ont pas de place dans la politique , il avait réussis sa tâche confier par les généraux et le système en place dont il creux qu’il peut carte sa carte de démocrate , hors les muzmuzs arabiques ils ont une autres vision des kabyles les détruire et là il le savait où est passé notre drapeau que fait l’islam dans son programme et portant cette religion et porteuse de notre disparition à jamais ce n’est plus ce said du M.C.B. c’est un ALGERIANISTE muzmuz , dommage il na rien fait pour ses frères du combat comme cousin el-hocine..

  10. Said Sadi est un personnage humainement et intellectuellement très attachant.
    Son parcours est le témoignage de l’inanité d’un concept artificiel : l ‘algérianité pour laquelle tant de kabyles ont été sacrifiés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here