Inhumé en France après sa mort, les restes d’Allaoua Zerrouki incinérés

20
909
Allaoua Zerrouki

KABYLIE (Tamurt) – Scandaleux, honteux et blessant. Les mots ne peuvent en aucun cas décrire la hantise qui nous accable après avoir eu vent de cette histoire. Malika Domrane nous apprend, via la presse algérienne, que le rossignol de la chanson kabyle, Allaoua Zerrouki, est privé, par la bêtise humaine d’une paisible mort. Il est certain que dans ce cas de figure, aucun, vraiment aucun de nous, et en premier lieu, les artistes, ne sont exempt de reproches.

Comment se fait-il qu’un artiste kabyle, de la trempe de Zerrouki, soit traité ainsi, alors que la plus grande communauté nord-africaine de France n’est autre que kabyle ? Notre communauté établie en France est plus que jamais blâmée, mais, hélas, mille fois hélas, elle n’en peut plus depuis qu’elle réduite à quémander une survie loin d’un pouvoir infâme, criminel et voyou. Il est infâme parce qu’il n’a aucune notion de la dignité humaine. Il est doublement criminel parce qu’il interdit même la mort aux Kabyles. Tout comme le colonel Amirouche que le clan d’Oujda avait livré aux forces coloniales, les héritiers de Boussouf l’on interdit de mort. Les Kabyles ne cesseront jamais de subir cette double-mort, tant que leur Etat n’est pas mis sur pied.

Au fait, Malika Domrane, à qui on rend un vibrant hommage de nous avoir alerter sur cette bévue et étourderie algérienne, nous apprends qu’elle s’est rendue au cimetière où était enterré Allaoua Zerrouki, à Thiais, non loin d’Orly. « On apprend qu’il se trouve au jardin des souvenirs depuis 2002 », a-t-elle été informée. Le jardin des souvenirs est le lieu où on dissémine, les restes incinérés des cadavres de ceux qui n’ont pas payé leur sépulture à vie. La sépulture est payée à quelques 3500 euros. Donc, Allaoua Zerrouki est interdit de sépulture pour une histoire de 500.000 DA !

1500 milliards pour Tlemcen, capitale de la culture islamique
« Comment en est on arrivé là ? », s’est-elle interrogée. Une interrogation lourde de sens lorsque l’on sait que les autorités culturelles viennent de dépenser 1500 milliards dans les festivités folkloriques de Tlemcen, capitale de la culture islamique. Plusieurs autres milliers de milliards de dinars sont quotidiennement déboursés pour des festivités qui n’ont aucun lien avec la culture algérienne. Il va de soi que tout ce beau monde qui rode autour du département de la culture n’est autre que les rapaces sans foi ni loi. La course à l’indignité nationale enclenchée par le tandem de la honte Toufik-Bouteflika, n’en finira pas puisqu’elle à humilie même nos morts. Quelques artistes kabyles, se sont allé jusqu’à créer une Association des artistes kabyles, juste, tenez-vous bien, participer à l’Année de l’Algérie en France. Elle avait intervenue, un an après le massacre des Kabyles par les forces de répression algérienne en 2001, où 128 jeunes ont trouvé la mort sous les balles explosives du régime de Bouteflika.

Cette histoire doit mobiliser toute la communauté kabyle autour de ses artistes, et ensuite autour d’elle-même. Elle doit faire aussi son autocritique. Privé ainsi une grande figure de la chanson kabyle des années 60 est une tache indélébile dans l’histoire de l’immigration kabyle.
Son auto-organisation doit impérativement prendre en charge ces questions, du moment où les autorités culturelles algériennes en font, au contraire, un moyen d’offense et de rabaissement de notre peuple.
Reste à savoir si les services concernés par cette action d’incinération des restes ont-ils pris contact avec la famille du défunt, ont-ils saisi les autorités algériennes sur la question ? Ou ont-ils agit sans pour autant informer la famille de l’artiste.

Dans tous les cas de figure, la responsabilité des autorités algériennes et celle de la communauté kabyle, à moindre échelle, sont engagées.

Amnay Ait Ifilkou

20 COMMENTS

  1. Mais peut-être qu’il a choisi d’être incinéré. Moi, Kabyle de souche, j’ai choisi d’être incinéré a ma mort car je ne crois ni au dieu exterminateur des Amazighs, Allah, ni au dieu exterminateur des Mayas et des Aztecs et tous les peuples Indiens d’Amérique, Jesus, et ni au pharaon Moise qui continue a sodomiser toute l’humanité jusqu’a ce jour!

    Pour l’autre histoire de solidarité kabylo-kabyle, c’est une nécessité absolue.

  2. azul

    aken id yenna matoub louanes: « esouyas esbuhruyas imla3yun… »

    Mais depuis la nuit des temps ,c’est le sort reservé à celui qui appartient aux peuples esclaves.
    il faut que le peuple kabyle arrive a recouvrer sa liberté et sa dignité et casser les chaines qui le rend eslaves des autres. sinon ça ne sert et ça ne servirait a rien de se lamenter à chaque fois que le sort qui nous a été reservé se realise.

  3. cela ne m’étonne pas! car les kabyles de france comme vous aimez a le dire n’ont de kabyle que le nom et je sais de quoi je parle ! je vais vous donnez un simple exemple! combien de kabyles transmettent la langue ancestrale a leurs enfants sur les 1 million qui vivent en france!! je peux mettre ma mains aux feux et a couper seulement 10 a 15% !nous somme là en france depuis plus de 100 ans et on est incapable de mettre sur pieds une organisation sérieuse qui défende nos intérêts!nous sommes incapable de monter un projet au bénéfice de nos enfants!nous sommes incapable de supporter financièrement un petit projet !100 ans en france nous n’avons même pas une radio sur les bandes fm!pauvre de nous! voyez vous des fois,je me demande si ce n’est pas une malédiction que nous traînons! j’ai honte de ce que je vient de savoir! a ddin rebb kabyle devient synonyme de lâche,lèche cul, égoïste,individualiste,calculateur,peureux,stupide et d’ingrat oui oublieux de son passé et de ses origines,mesquin par sa peur de manquer de bien matériel, oui je dit ce que je vois de mes propres yeux! ces kabyles qui se prennent des nom européen a leurs rejetons pour une sois disant intégration cela s’appelle a leqmayel l’assimilation et qui ont honte de parlé kabyle devant un français!! les kabyles d’aujourd’hui ce ne sont pas ceux d’hier jamais ! les kabyles d’aujourd’hui a travers le monde haca win ur yuklalen ara ne s’impliquent pas sérieusement pour leurs cause! ils deviennent anglais,arabe,français,russe,croate… pauvre de nous

  4. pour avoir droit aux sépultures, aux souvenirs, à l’éternité, NOUS DEVONS D’ABORD NOUS AFFRANCHIR. TANT QUE NOUS RESTERONS SOUS LA DOMINATION D’UN DIEU ASIATIQUE, NOUS N’AURONS JAMAIS DROIT DE CITE. Zerrouki Allaoua a tant chanté {Rebb lehnin} que ce même Rebb s’est souvenu de lui. nous les apatrides au moins ayons le courage d’aller n’importe ou sauf au paradis musulman. AYONS CE COURAGE !! ne soyons plus les esclaves d’aucun dieu si nous voulons vivre

  5. Azul
    La solution : s’organiser deg tmurt, deg lghorva, anda llan yeqvayliyen.
    Il n’y a pas d’autre solution. Des exemples dans le monde existent. Il n’y a même pas à réinventer la roue (que nous ancêtres ont inventé, par ailleurs)

  6. Azul a wid yukin, wiyidh mazal xuccen !
    Ce qui s’est passé est prévisible car la communauté kabyle je la connais très très bien depuis fort longtemps. Il faut a mon sens réapprendre a nos compatriotes kabyles (puisque les autres sont toujours absents parmi nous), de s’engager pour des causes qui les concerne à savoir la solidarité entre kabyles, la défense de notre langue, sa transmission pour nos enfants qu’ils soient nés a Paris ou a Tokyo, etc. Pour l’instant, les ouvriers et les patrons (cafés, bars, hôtels) s’en fichent royalement de ce qui se passe chez eux ou se que subissent les leurs en Algérie. Le pouvoir arabe nazi d’Alger le sait puisqu’il a ses serviteurs qui le renseignent. Tant que les Kabyles ne sont pas motivés pour leur cause, ils ne se mobiliseront pas. Ils sont occupés a s’occuper de leur petite famille dont leur gosses souvent fréquentent les mosquées parce que récupérés par les islamistes arabes ou alors ils s’occupent de leur village en expédiant leurs morts ou réparer une route ou que sais je encore. Il faut aller les titiller là ou ils se retrouvent c’est à dire dans leurs bistrots. Les familles, il faut aller les sensibiliser en se déplaçant dans les cités. Vous parlez de Zerrouki Allaoua mais qu’en était-il de Dda Slimane Azem ? Combien de nos kabyles visent sa tombes dans l’année ? Je parle pas quand il etait mort en 1982, il eut que sa famille pour raccompagner à sa dernière demeure. Nos compatriotes doivent apprendre encore beaucoup de choses sur les peuples civilisés comme les Européens et surtout les Français. Pour ces derniers, c’est l’État ou des Organisations qui s’occupent de cela. Nous nous avions créé un État nommé ALGÉRIE , mais malheureusement c’est un État arabe dont les Kabyles sont exclus. Pourtant nos parents et grands étaient les plus nombreux sacrifiées pour ce putain de pays que ceux qui se deffinissaient comme des « Arabes ». Mais, il faut attirer votre attention sur ceci: TOUT N’EST PAS NOIR, MAIS LES KABYLES SONT LES NORAF LES PLUS ORGANISES MÊMES SI NOUS VOULIONS ALLER PLUS LOIN DANS CETTE ORGANISATION. N’IMPORTE QUEL KABYLE EN FRANCE OU EN EUROPE AYANT APPRIS CETTE HISTOIRE DE 3500 euros AURAIT INTERVENU ET AURAIT PAYER CETTE MODIQUE SOMME VU LA GRANDEURS DE CET IMMENSE BONHOMME. LE SEUL POUR QUI LES KABYLES S’ÉTAIENT MOBILISES SÉRIEUSEMENT C’EST DDA MUHEND AARAV et LOUnES MAATOUB. Dda Muhend a été enterré dans un espace offert gracieusement par le village Akaouj pour qui nous adressons tous nos remerciements. Et en plus un entrepreneur kabyle généreux lui avait bâtis sa demeure éternelle, une sépulture avec une jolie petite maison. Lounes c’est aussi kifkif. Il est élevé au firmament. Les Kabyles sont des gens solidaires et généreux surtout quand ils sont très éveilles pour la chose identitaire. Alors je suis fiers des miens malgres tout.
    Tanmirt nwen sumata !

  7. Vraiment c’est choquant tout ça, mais Allaoua Zerrouki avant d’être un grand artiste ( ce qui est incontestastable), il a quand même une famille, des proches qui devaient être au courant de tout ça et du risque d’insinération dont se prémunit en France tout émigré; si les Kabyles de France étaient informés je ne crois pas qu’il y aurait un problème pour s’aider à s’acquitter de cette insinignifiante somme comparée à la mémoire de ce grand musicien qui est pour ainsi dire troublée, c’est la question que je me pose.

  8. honte a ceux qui savaient qu’il allait être incinéré et n’ont rien fait , mais si non les kabyles en générale n’auront de respects des autres que lorsque qu’il seront déjà respectés comme citoyens a part entière dans le pays qu’ils ont libérés ou dans leurs propre pays aujourd’hui sous le joug du colonisateur arabo baathiste aidé par la France l’opportuniste de tout les temps .oui la France fait le mal du kabyle en particulier et de l’algérien en général , réveillerons nous jour pour prendre notre destin en main ou continuer a rêver d’un passé lointain qui vient nous hontes chaque jour de notre vie, dite vive l’union , vive la Kabylie vive la dignité kabyle

  9. Ah ya l’ancien, tu veux en revenir où???? Qu’il aurait falu un enterement religieux ,chikh, tata, batata, ça nécessite pas du tous un article . Il faut plutôt dénoncer la peur que les kabyles portent aux mosquées et lechiakh, tant que nous aurons des références a la religion pour nous guider dans notre vie, on est pas sortie de l’auberge……

  10. Azul fellawen mera,
    A l’instant meme ou j’écris mon commentaire sur ce triste évenement, j’ecoute quelques chansons de cette voie sublime, fine et les mots me manquent pour decrire cette belle voie de Allaoua Zerrouki(Adh fellas Yafou Rebbi).On l’appelle la voix du Rossignol.
    Revenons à ce sujet maintenant. SVP, ne portez pas votre jugement sur tous les Kabyles de France ou d’ailleurs. Je suis persuadé que s’il y avait une toute petite organisation pour amasser cette modique somme de 3000 euros, on l’aurait amassé en l’espace d’un rien de temps.
    Mais c comme ça.
    Pour finir, PUISSE DIEU ACCUEILLIR NOTRE REGRETTE ALLAOUA ZERROUKI DANS SON VASTE PARADIS.PAIX A SON AME. A DIEU, NOUS APPARTENOS ET A LUI, NOUS RETOURNONS.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here