La célébration du 20 avril dans l’unité kabyle

6
232
Marche du 20 avril 2016

KABYLIE (Tamurt) – Comme d’habitude la marche est programmée à partir de l’université jusqu’au centre-ville, devant le siège de l’ancienne mairie. Les militants du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie ont commencé à arriver dès 9 heures. Ce sont ceux qui viennent de loin qui arrivent les premiers, parmi lesquels il y avait des bus en provenance de Tizi N Berbar, d’Aokas et de Melbou. L’entrée de l’université a revêtu les couleurs de la Kabylie avec la multitude de drapeaux et de banderoles, sur lesquelles sont écrits les slogans du MAK, comme le refus catégorique de toute élection sauf celle de l’autodétermination du peuple kabyle. On pouvait aussi voir une banderole mentionnant le soutien de la Kabylie au peuple de l’Azawad.

L’attente de l’arrivée des militants s’est faite sous une pluie soutenue, mais qui n’a découragé personne. Il faut signaler que les chansons de Matoub et d’Oulahlou ont renforcé la détermination des militants. Le président du MAK Bouaziz Ait Chebbib qui était parmi les premiers accueillait chaleureusement les arrivants.

Cette marche est marquée par un événement rare et d’une très grande importance dans l’histoire récente de la Kabylie, où deux formations politiques kabyles le MAK et le RCD s’associent dans une même marche pour célébrer cet événement et défendre les intérêts de la Kabylie, même si les objectifs différent un peu et que chacun a formé ses propres carrés avec ses slogans et banderoles.

La députée Me Lilla Hadj Arab présente dans cette manifestation, fidèle au combat identitaire semble vouloir redresser la barre du navire RCD vers la bonne direction. En effet après avoir distribué des drapeaux amazighs aux militants du RCD, elle en tenait un dans la main avec fierté pour les besoins d’une pose photo.

La marche s’est ébranlée aux environ de 11 heures. Environ 15 mille marcheurs ont participé à la manifestation. Tout le long de la marche, on pouvait entendre des chansons contre le pouvoir représenté par Ouyahya et Bouteflika, désignés comme gouvernement terroriste ainsi que des appels en faveur de l’autonomie.

Arrivée devant l’ancienne mairie le président du MAK a prononcé un discours éloquent dans lequel il a réitéré la condamnation de cette énième mascarade électorale par le MAK.

Les manifestants se sont dispersés dans le calme et avec le sentiment d’avoir gagné une bataille contre le pouvoir militaro-islamiste et antikabyle d’Alger.

Kader Dahdah

6 COMMENTS

  1. avez vous remarquer mes chers frères : aucun journal algérien n’as souffler un mot sur cette grande manifestation a se demander est ce nous fesons partie de cette ‘angerie
    nous sommes plus que déterminer a nous debarasser du colonialisme arabo islamique

    vive la kabylie

  2. La cause kabyle est au dessus de tous, partis politiques, association ou individu ! Quoi de plus naturel que de retrouver ensemble, tout ceux qui savent que l’union n’est pas seulement une nécessite, mais une obligation pour pouvoir être pris au sérieux !! En tout cas, c’est comme cela que l’on aime voir cette cause défendue, dans l’union ! Tanemirt merra fellawen !

  3. Azul

    L’auteur de ce sympathique écrit soit ne connaissait pas les gens du MAK physiquement soit était lui même arrivé quelque peu en retard ,à 6h du matin Bouaziz AIT CHEBBIB était devant le portail de l’université avec ses drapeaux attendant les militants et les marcheurs pour régenter ,donner l’état des lieux et surtout prodiguer les conseils qui allaient faire de cette marche un si grand succès ,succès même au delà de l’espéré , nous sommes arrivés quelques temps après dans l’approximation des 6h30 à 45 et cette heure là, déjà le peuple kabyle affluait de toute part ,je voulais y adjoindre cette information en espérant bien sûr nullement contrarier quiconque et si mon petit mot soulève une quelconque contrariété je m’en excuse sincèrement et par avance car je n’ai nullement dans l’idée de me faire un trouble joie Amicalement GHERAB Abdellah

  4. Azul

    Ilaq a nkemmlet deg ubrid agi id-yendjer Dda Lmulud at Maammer, Dda Muhend Aarav, MCB, amussu M.Citoyen (s la plate forme n Leqser); tura si 2001 d le MAK ak d Mas Ferhat Mehenni ak d timanit n Iqvayliyen. Iwwi-d tura Iqvayliyen wid i yettsen ad akwin. Ikellexagh udhabu n Waarav-avaati igh ittkellixen, itkellix ikabaren n FFS d RCD ittceyyiaen-it n id akken ad smerkin iqvaylien karasen. Si 1989 armi 2001 DRS (lxubata) s ufus n n wid yenzan segnegh. Tura lhemdulleh nfaq-d, nukid ikfa fellagh lhemm.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here