Marseille a vibré au rythme de la Kabylie

7
5586
Fête de la robe Kabyle à Marseille
Fête de la robe Kabyle à Marseille

CULTURE (Tamurt) – Le public est venu de tous les coins des bouches du Rhône, environ trois milles personnes se sont déplacées pour voir le grand monument de la chanson moderne kabyle. Beaucoup d’enfants, des filles en robe kabyle, des jeunes, des vieux, des femmes des hommes, de toutes les origines se sont massés dans ce gigantesque et magnifique parc boisé pour savourer un moment de détente et de convivialité.

Ils se sont pratiquement tous levés pour danser et accompagner Idir dans son répertoire. La communauté kabyle, qui habituellement se fond dans le tissu social ici en France, s’est bien distinguée devant son célèbre chanteur.

Ce dimanche, les Franco- Kabyles ont bien marqué leur présence sur la piste avec leurs drapeaux Amazighs. A la fin du spectacle, le public en redemandait: « Une autre.. »

La soirée s’est terminée dans la joie et la bonne humeur.

Kader Dahdah

7 COMMENTS

  1. Azul
    C’est toujours un immense plaisir d’écouter imasthen Idir, Djamal Allam, Ferhat, et tous les groupes des années 80. Aujourd’hui, j’ai comme le sentiment que la relève tarde à s’imposer, ou alors que c’est dû au marasme général ambiant.

    Je reproche aux grands noms de la chanson kabyle, notamment ceux qui l’ont tiré de la « guitare-derbuka », de n’avoir pas su prendre des jeunes chanteurs sous leurs ailes. Il est vrai que nous demandons beaucoup trop à nos artistes.

    Peut-être est-ce dû à l’absence d’écoles de chant, de musique, de patrimoine kabyle. Les chantiers sont énormes, et seule un gouvernement kabyle élu d’une Kabylie émancipée peut percevoir et comprendre nos problèmes et nos attentes et faire face à nos défis en communion avec tous les citoyens kabyles.

  2. C’est toi qui l’a nommé représentant de la Culture Kabyle? Sedhi cittuh laanaya-k! Représentant de la France des couleurs, c’est ce qu’il réclame! Je ne pense pas que la Kabylie est en France et les Marturs multicolores! Sans aucun sous entendu ni stigmatisation, mais le combat de la Kabylie pour la survie n’intègre plus ce chanteur depuis qu’il a changé de bord!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here