Mairie de Tizi-Ouzou : encore un prénom refusé à un nouveau-né kabyle

10
164

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Comme la clinique S’bihi est sise dans la circonscription communale de Tizi-Ouzou,SELYAN devait être inscrit sur le registre d’état-civil de la mairie de Tizi-Ouzou. Quelle ne fut la surprise du père répondant à l’appellation de Chabane Halim quand l’employée du service compétent en question lui fit savoir quelle ne pouvait inscrire l’enfant sur le registre de l’état-civil pour le motif que son prénom ne figurait pas sur la liste des prénoms algériens. Toutefois, l’employée appela son chef de service pour arrêter la décision qu’il fallait. Celui-ci, à son tour, avoua qu’il ne pouvait pas arrêter la décision d’inscrire un tel prénom sur le registre. Tout de même, il suggéra au père de l’enfant de s’adresser à la justice car, seule celle-ci est capable de trancher dans ce genre de cas.

C’est ainsi que le citoyen kabyle qui originaire du village de Sahel, commune de Bouzguène se retrouva devant le procureur de la république. Ce magistrat, après une longue réflexion, répondit par la négative au père de SELYAN. Cependant, celui-ci décida de faire valoir le droit de son enfant lequel est bien conforme à la déclaration universelle des Droits de l’enfant. C’est pourquoi donc il tenta de convaincre le magistrat. Celui-ci demanda alors à son interlocuteur de lui « apporter » un quelconque extrait de naissance mentionnant le prénom de « SELYAN ». Hélas, le citoyen Chabane Halim n’en trouva pas même s’il a effectué des recherches dans ce sens. C’est pourquoi, le procureur de la république maintient sa décision de refus.

Aussi, voilà presque 5 mois que cet enfant que ses parents ont prénommé SELYAN n’est pas inscrit au registre d’état-civil. En d’autres termes, officiellement SELYAN n’existe pas. Son père n’en désarme pas pour autant. En effet, il a décidé de porter l’affaire en justice pour faire valoir le droit de son enfant à un prénom, et ce, conformément à la charte universelle portant les Droits de l’enfant. De son côté, la section MAK de Sahel, alertée de ce cas d’iniquité, a décidé de soutenir le père de SELYAN en organisant un sit-in devant le tribunal le jour il examinera cette affaire. Notons en dernier qu’il n’y a qu’à Tizi-Ouzou où on refuse des prénoms sous prétexte qu’ils ne sont pas conformes à la liste des prénoms algériens.

Ce qui est curieux, c’est que beaucoup de prénoms qui sont loin d’être algériens mais à connotation arabe sont reconnus par l’administration algérienne. Et où le bât blesse, c’est souvent ces prénoms arabes reconnus comme « modernes » font penser à des leaders et des chefs d’organisations terroristes et criminelles.

Saïd Tissegouine

10 COMMENTS

  1. Azul!
    Il faut faire un pressing pour que ces institutions (Mairie et justice) cédent à la pression populaire! Celà doit se faire au plus vite pour ne pas priver ces enfants en questions de leurs droits divers faute de nom complet!!! Il n’y a que le MAK qui est capable d’organiser ce genre d’action. Moi j’ai la totale cofiance en notre mouvement!!! Soutenons tous le MAK et le GPK!!! Tanemmirt.

  2. Mais c’est tres simple ! Il n’a qu’a l’enregistrer aupres du GPK, et il aura une carted’identite’ Kabyle. Avec celle-ci, il pourra faire une demande de passport aupres de l’ONU, comme le font les Basques, les Tibetins et d’autres comme des natifs Americains (« indiens ») qui rejettent l’administration Americaine et qui ne fonctionnent que administrativement que sous l’autorite’ de de « la Nation » a laquelle ils appartiennent. Il y en a par millions…En fait, la police locale et les tribunaux sont sous le controle de leurs gouvernements respectifs. A l’interieur des USA, ils jouissent d’une reciprocite’ egale a celle de tous les autres Etats.
    En d’autres termes, il ne s’agit pas toujours de s’opposer au regime d’alger reconnu comme etat souverain en vertu du petrole qu’il fournit, mais de nous engager dans la gestion de nos affaires, incluant celles de l’etat-civil et de documents de voyage.
    Mais une chose est sure, il est temps de faire attention aux termes qu’on utilise dans telles breves(articles) ou denonciations – Il faut absolument vous retenir d’user de termes comme « Etat Civil » et d’inclure la precision « Etat Civil Algerien »,car chaque nation a le sien ou « agent competent », l’etat algerien n’a aucune competeance legitime en Kabylie.
    Finalement, « Osamam Ben Laden » l’ INDIVIDU auquel vous voulez faire reference est un terroriste, mais pas tous les Ben Laden ou tous les Arabes. Votre dernier paragraphe implique bien cela: que tous les Arabe sont des terroristes. De meme meme que Hitler est un faschiste est une declaration valide, verifie’e et reconnue, mais y faire reference par le terme ALLEMAND est un tort a tous les Allemands qui l’ont combattu, dont enormement de Juifs Allemands: ces 1eres victimes meme.

    Quand aux droit l’enfant, il ne s’agit de l’EXISTANCE DEJA DU NOM, mais DU DROIT A NOMMER COMME BON SEMBLE SON ENFANT, sans prealable aucun. De meme qu’il en est pour la religion: Ce qui est protege’ ce n’est pas la religion mais la croyance – Les religions sont des croyance institutionalise’es alors que la croyance tout court, est individuelle – incluant celle(croyance) que la notion de religion n’est rien d’autre qu’une saloperie, ou que toute ou une religion X soit de la saloperie et ceux qui les pratiquent ou s’y identifient ne sont que des brebies galeuses paume’es !

  3. une idee toute simple et si le mak et toutes les associations kabyles organisent un sit in devant cette mairie, muni bien evidement de bidon d’essence et de briquets

  4. Il y a maintenant des années que notre mouvement perdure et des années que le monde connait nos revendications qui restent lettres mortes, nous n’avons que trop attendu et comme dit le proverbe : Si tu veux la paix, prépare la guerre », le MAK de l’excellent Ferhat M’Henni tente par la voie pacifique, c’est bien mais il faut nous faire entendre d’une autre façon, je trouve que c’est la seule alternative qui nous reste. Timanit i tmurt negh !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here