Elections locales du 29 novembre : Vers une faible participation aux prochaines joutes électorales à Bgayet

4
166
Elections présidentielles
Elections présidentielles

BGAYET (Tamurt) – Outre le FFS, le RCD, le FLN et le RND qui se présenteront sur la quasi-totalité des communes de la wilaya pour l’élection aux assemblées populaires communales et qui participeront à la course à l’assemblée de wilaya (APW), les autres formations se présenteront timidement. Ce sera le cas pour le FNA, le PRA, le MEN, le MPA et les autres formations politiques sans véritable ancrage dans la région. Concernant les indépendants qui se bousculaient par le passé, cette fois, ils seront très peu nombreux à confectionner des listes et à s’amuser à jouer des coudes avec les partis politiques, de plus en plus nombreux à sortir du chapeau de Daho Ould Kablia, le ministre de l’intérieur.

Seulement, une fois devant la dure réalité du terrain, nombreux ceux qui vont déchanter. Déjà que certains partis on eu toutes les peines du monde à confectionner leur listes, d’autres connaissent même des vents de contestation et de rejet des ces mêmes listes, allant parfois jusqu’à calquer la porte. Les hypothétiques électeurs, échaudés par tant promesses non tenues, écrasés par un vécu quotidien qui n’augure aucune évolution, ne croient pas trop à ces messies qui vont s’égosiller des jours durant à jurer par tous les saints qu’ils vont rétablir une situation déjà plus que dramatique et surtout qu’ils ne maîtrisent pas. Si les candidats sont déjà gagnés par la fièvre électorale, la population elle, regarde ailleurs.

Amaynut

4 COMMENTS

  1. Les élections n’attirent plus grand monde, en Kabylie, c’est évident, mais si, c’est ce qui est recherché malheureusement pour nous par le FLN, RND et leurs serviteurs !! Car, ceux qui rejettent ces élections alibi de ce pouvoir, l’immense majorité des Kabyles, ne veulent pas quand même pas de ces partis de la honte en Kabylie ! Je pense que barrer la route à ces opportunistes et ces médiocres, est quand même intéressant, au jour d’aujourd’hui, même si le maire et le président d’APW, sont dépouillés de toutes leurs prérogatives !!

  2. Nous ne voulons plus du FLN et RND ou autres partis. En tout les cas, il faut que le MAK respecte le déroulement car il s agit de respectez la democratie pour laqsuelle beaucoup de Kabyles ont toujours oeuvré contrairement aux autres qui se plaisent dans l’eau trouble ou stagnante. Regardez les agissements du maire FLN de Tizi Ouzou qui est venu probablement du maroc pendant la colonisation car c’est un arabo-andalou.. Ces arabo-andalou, ils sont les plus anti-berberes qui soit. C’est un peu comme les colonialistes pieds noirs en Algerie : ils vivaient parmi nous, mais ils nous haïssent plus que tout !

    {{Si Marseille, isla-asen-d udar averkan, yenna :
    « Aha-kan a butzagurt yerkan, ayen tzeraadh yemghi, ak-tedhru nekkini !}}

  3. Toute participation aux élections, est une « caution politique » accordée au Pouvoir militaro-mafieux qui pille et massacre le pays. Participation = collaboration. Et le « boycott » à lui seul ne suffit pas. Il importe de construire un Pôle démocratique véritablement « oppositionnel », moderniste, laïc, progressiste, radicalement et frontalement opposé au « Régime dictatorial et tous ses « alliés extrémistes » qu’il entretient et stimule pour perpétuer la « division, l’éparpillement et l’émiettement » des forces contestataires, rendant ainsi presque impossible de trouver « la ligne médiane, la voie de la raison » pour « les convergences, les coordinations et les compromis » nécessaires à la fondation d’un Front uni, capable de s’imposer contre les Généraux prédateurs et sanguinaires, corrompus/corrupteurs et manipulateurs qui président aux destinées du pays depuis 50 ans déjà. Il y’a donc un « Ennemi commun, un ennemi principal », c’est le Régime militaire. Et tant qu’il n’y’a pas une « prise de conscience » de cet état de fait, cette réalité, il n’y’a pas d’espoir quelconque, ni solution, ni autonomie régionale, ni bonheur, ni prospérité, ni paix……ni tomates, ni pommes de terre !

    La « stratégie participationniste » a menu ses partisans (RCD, FFS, UDR, etc.) au discrédit total, donc à l’échec. Et a montré réellement que tous ces partis appartiennent à tel ou tel « Clan , Cercle ou Officine » qui composent la Junte militaire criminelle et mafieuse. Le « boycott », on l’a vu déjà, n’est pas toujours « anodin, innocent » . Le RCD avait boycotté les Législatives de Mai 2012, alors qu’il appartient au Clan Medienne-Nezzar-Djebbar-Tartag(DRS/néo-MALG), rival du Clan Boutef-Kabila-Zerhouni-Koudjetti (ex-MALG/SM). C’est ainsi parce que le « champ politique et médiatique » est caractérisé essentiellemnt par le « façonnage artificiel » : pseudo-opposants, faux démocrates, faux …..et usages de faux, des faux et des pseudos sponsorisés, propulsés et mis au devant de la scène (…) par les Généraux….qui font la pluie et le beau temps!

  4. Démission au RCD ( à Bouzeguène) : Mokrane BOUAZZA égratigne la Commission des candidatures, et quitte le parti.

    Bouzeguène, le 12/10/2012
    M. Bouazza Mokrane
    P/APC de Bouzeguène par intérim

    Déclaration

    J’ai l’honneur de porter à la connaissance de la population de Bouzeguène en général et des militants de la démocratie en particulier, ma démission du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (R.C.D).

    Militant sérieux, actif, volontaire, dévoué et respectueux des idéaux de mon parti qui a été longtemps le fer de lance et la locomotive de la mouvance démocratique, je n’ai pas lésine sur tous les moyens pour inculquer aux autres, et faire adhérer même les adversaires aux principes fondamentaux du R.C.D.

    Je pense m’être bien acquitté des missions qui m’étaient dévolues surtout celle de P/APC intérimaire. Je l’ai fait avec obéissance, dignité, honnêteté et abnégation satisfaisant aussi l’éthique partisane d’antan.

    Aujourd’hui, j’ai retiré mon dossier de candidature (APC) pour ne pas participer à la prochaine joute électorale suite au travail hachuré, malhonnête et sentimentaliste, ficelé par certains membres de la commission de choix de candidatures sous injonction certainement de certaines brebis galeuses qui ont pris le plaisir de “ légiférer “ aux derniers instants pondant un article qui “excluait“ les élus du R.C.D de la composante qui devait concourir à ce prochain scrutin. Ceci n’était qu’un alibi pour m’évincer des premières places puisqu’on me déclassa pour me faire que du remplissage et compléter la série de noms qui y postulent, alors que leurs semblables et confrères, eux aussi élus comme moi ont été casés, appuyer et bien classés pour faire partie des gagnants à la prochaine APW !?. Ceci étant la goutte qui a fait déborder le vase suite à d’autres inepties que j’ai tues pour ne pas nous donner en pâture à la vindicte populaire.

    On a chassé l’intégrité, l’expérience, la compétence, le dévouement et la bonne manière par des calculs sentimentalistes, de copinage et d’insalubrité morale et politique qui obéissent aux intérêts personnels.

    En conclusion, je préfère m’en aller vaille que vaille laissant à chacun et à autrui le soin et la latitude d’apprécier ou déprécier mes passages devant les militants précédemment cités et toute la population de Bouzeguène.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here