Faculté des sciences humaines de Tizi-Ouzou – Les étudiants demandent la suppression de l’arabe comme langue de formation

2
165

La faculté des sciences humaine de l’université Mulud Ath Mammar de la région de Tizi-Wezzu est en souffrance. Une situation catastrophique dénoncée par les étudiants de la faculté qui réclament la suppression de la langue arabe comme langue de formation et qui ne correspond pas aux exigences de leur domaine. « Nous subissons un manque flagrant d’enseignants et la bibliothèque est presque vide », déplore un étudiant. Les étudiants en grève ont fermé leur faculté depuis quatre semaines et réclament l’ouverture du master pour tous les étudiants titulaires d’une licence en communication, une formation dispensée intégralement en français, le recrutement d’enseignants supplémentaires pour parer au manque d’encadrement, l’acquisition d’ouvrages supplémentaires pour la bibliothèque et faire des travaux de réaménagements au niveau de la faculté, sont entre autres les revendications de ces étudiants.
Mohand T.

2 COMMENTS

  1. {Il y a pas mille solution soit arabisé totalement la faculté de Mulud Mammeri ou désarabisé l´ecole du parti unique de son début jusqu´au baccalauréat(rappelon-nous qui à débuté en 1980), c´est entre les deux incohérence s´explique la non validité des diplomes délivré par les deux université de la kabylie, Mira de vagyet, et Mammeri de Tizi!
    Sur cette question que le futur Etat autonome doit se penché et surtout l´adaptation progressif du kabyle dans cet enseignement .}

  2. Il vous a fallu subir 50 ans d’arabisation comme des moutons pour enfin vous réveiller! Le sommeil a été long! Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire!

    A bas l’Arabisation et l’islamisation de la Kabylie!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here