Festival du film amazigh de Tizi Ouzou : Un film d’expression arabe au rendez-vous !

12
162

CULTURE (Tamurt) – Ridicule. Ce Festival qu’on nomme pompeusement Festival du film amazigh est tout sauf un festival du film. Il est au cinéma ce que la garantita est à la gastronomie. Et comme la médiocrité ne suffit pas à sa peine, on lui rajoute une touche pour le dévoyer, le défigurer, le dénuder pour ne pas dire le déshabiller.

« Square port said » est un court métrage d’expression arabe réalisé par Faouzi Boudjemai. Il a été projeté hier soir à la maison de la culture de Tizi-Ouzou dans le cadre du festival culturel du film amazigh (FCNAFA). Abderahmane Bougermouh va se retourner dans sa tombe. La projection de ce film est perçue comme une atteinte à l’image du festival placé cette année sous le sceau « vivre le cinéma des hommes libres » et en hommage à l’un des précurseurs du cinéma amazigh, Abderahmane Bougermouh.

Le court métrage « Square port said », ne compte aucun mot en tamazight. Bougermouh, une mémoire trahie par les organisateurs du festival du film amazigh. Voilà la triste réalité à laquelle on le réduit. Le hold-up intellectuel et artistique est trop grand pour passer. Il reste au travers de la gorge. L’amateurisme, l’esbroufe ont fait leur effet : le cerveau s’est transformé en tube digestif et a fait la descente fatale vers le ventre. On assiste à un festival de bouffe et de chambres d’hôtel au frais de la « princesse » Khalida. C’est toute la culture mille fois millénaire, la langue, l’identité qui sont trahies.

Le commissaire du festival, Si El Hachemi Assad aurait-il reçu des directives du département de Khalida Toumi ? Ce film aurait-il été imposé ?

Parmi le public d’hier, des voix se sont élevées pour dénoncer cette « intrusion ». Après la mise en scène en langue arabe du « fils du pauvre », tiré du livre du regretté Mouloud Feraoun, par le théâtre régional de Tizi-Ouzou, pièce adapté par un anti-kabyle notoire qui a souillé l’œuvre du Fils du pauvre avec la bénédiction le département de Khalida Toumi, c’est le commissariat du FCNAFA récidive par la projection de « Square port said » qui n’a pas sa place au festival.

Moh T

12 COMMENTS

  1. la garantita est à la gastronomie ! carantica expression Oranaise ! une spécialité des pauvres aux Oranais ( d´origine Espagnole) moins couteux à base du pois chiche et le pain dur ( 2-3 jours au plus ) , tellement elle a vécue à Oran ! comme prof ! elle introduit le menu des pauvres pour la nation du réalisateur du fils du pauvre ! tellement l´acceuil radine et surfacturation hausse !!!!!!!!!!!!!! argents de poches (le saving bank )

  2. Jamais la Kabylie n’avaient engendré des individus aussi grossiers et des larbins aussi mesquins ! Même au temps du dictateur Boumediene, l’ivraie kabyle n’avait été aussi basse, ridicule et traitresse !! Honte aux membres de l’HCA, qui a définitivement perdu le peu de crédibilité qu’il avait !! Les Kabyles ne peuvent se reconnaitre dans le comportement et la conduite de ses clowns de pacotille !! L’histoire retiendra le rôle de bouffons, de mal famés et de traitres à ces KDS, sans dignité, ni honneur !! La Kabylie, même si elle ne fait qu’encaisser actuellement, se remettra obligatoirement de cette énième renoncement et reniement !!

  3. Un peuple qui accepte l’islam et la langue arabe est détruit a tout jamais! L’arabe et l’islam vont de paire.

    L’arabe efface la mémoire et l’imaginaire du colonisé et l’islam se charge de gommer la raison de celui-ci avant de justifier voilement la tyrannie humiliante de l’âme, du corps et de la terre de ce même colonisé qui s’est laissé avoir!

    Vive la Kabylie indépendante!

    • Azul fell-ak.
      Semhiyi mais je ne suis pas du tout d’accord avec toi.
      L’Iran est un pays musulman, ultra musulman même, pourtant ils ne parlent pas l’arabe, ne se disent pas arabes et n’ont rien d’arabes. Ils ont garder leur langue (le perse), leur identité, leur culture, etc… Pourtant c’est un Etat musulman. Et l’Iran a toujours été un Grand Pays par son Histoire et ses Hommes (Scientifiques, Médecins: Al Razzi et bien d’autres, guerriers et d’autres, etc…). Donc je te propose de relire ta bétise et d’en prendre conscience.
      Ne confonds pas avec l’Algérie qui est arabisée jusqu’à l’os. Tu confonds arabisation et religion, beaucoup de pays sont musulmans mais ne sont pas du tout arabisés (Iran, Turquie, Pakistan, Bosnie, Indonésie, etc…), mauvaise réflexion.
      Concernant l’arabisation c’est claire, il n’y a pas pire fléau sur Terre.
      Tanmirt, ass ameggaz.
      Cordialement,

      Aqbayli n Jijel

      • Toz! C’est le colonialisme islamiste qui dévore Tamazgha! L’islam est une calamité pour toute l’humanité! Ton momoh est un pedophile egorgeur et pillard comme tous les Etats musulmans du monde! Dis moi qui tu frequentes je te dirais qui tu es!

        Un momohiste ne peut etre qu’un imposteur hypocrite criminel, et ce ou qu’il soit sur le globe terrestre!

        A bas le colonialisme arabo-islamiste!

        Vive la Kabylie indépendante!

      • En plus qui ignore qu’il y a une stratégie diabolique de l’Etat colonial d’Alger qui consiste a islamiser les Kabyles par la langue kabyle!

        L’islam n’est bon que pour les singes et gorilles sauvages, pas pour les êtres humains!

        Vive la Kabylie indépendante!

  4. Des millions d´euro pour le festival Arabo-pana-Africain ayant animé le festival à la maison de la culture à Tizi , 100.000€ pour le chanteur Libanais ……………..ect , Tlemcen , Alger , bientot constantine mais d´inviter les imazighen de Tamazgha ??? le
    budget cedé à la garantita et un festival pauvre et maigre pour asphéxie la culture , punir le mauvais élève de la culture arabo-musulmane , ils sème l´odeur de la misère pour le pays qui empreinte des milliards de dollars pour FMI , sans parler le 3-5-6 .

  5. il ne suffit pas de dénoncer, ni de se scandaliser de cet énième affront. on voit bien que c’est fait exprès. toute la politique algérienne de ces derniers temps tend à exacerber la colère des kabyles. les kabyles doivent donc, au lieu de se mettre en colère, se poser la question :que cherche l’ennemi ?
    {that is the question.}

  6. le plus grave et plutôt se documenter islamiste ( ramdane des tmurt nagh ) qui fait parti du programme, un documentaire hors sujet qui na rien avoir avec la cinématographique et qui dans la parole ou extremist religieuse

  7. Continuer a parler r et a denoncer sur le web, on est sur la bonne route pour notre elimination de la terre Kabyle. On appelle a une manif, reunion, quelque chose pour la Kabylie..personne ne vient.
    tant pis. Moi je n’ai pas de probleme avec ma conscience.

  8. Tout a une fin ne demeurera que la vérité aussi longtemps qu ‘ on l ‘ aura travestie !

    Ce régime est un régime finissant et il est en train de tirer ses derniers feux d ‘ artifices du ridicule , d ‘ ignominie, et de rapine !

  9. Le pseudo commissaire permanent et inamovible de ce festival du film amazigh est un certain Si Hachemi Assad.

    Assad, ça ne vous dit rien ?

    Assad, c’est aussi le nom d’une ancienne gloire du football qui a mis fin à sa carrière prématurément pour devenir … le chauffeur attitré de Abassi Madani, président du FIS.

    Voyez mon regard.

    Certains prétendent aussi que Khalida Lewinski est une kabyle. Que non ! Elle ne parle pas kabyle. Elle a passé sa jeunesse et son adolescence à Ksar Boukhari où elle a, au contraire d’une forte communauté kabyle qui tient à sa langue maternelle, joyeusement abandonné sa langue et sa culture d’origine pour se spécialiser dans la pratique du hénné dans le méchoir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here