Plusieurs dizaines de personnes au rassemblement de soutien – Procès de Massinissa Hamza, à Iazzugen

0
129

Le verdict sera pronocé le 09 mai prochain. Lors du rassemblement qui a été suivi d’une marche, les militants ont scandé des slogans hostiles au pouvoir. « Pouvoir assassin », « au diable Ali Kafi, bientôt Bouteflika », « kabylie libre », « justice aux ordres », « arrêtez les criminels, libérez les innocents », ou bien « jugez les gendarmes criminels »… Tels sont les slogans scandés par les présents qui ont tenu, après le rassemblement, à marcher dans les artères de la ville d’Iâzzugen pour exiger l’acquittement du jeune Massinissa. Plusieurs étudiants de l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou ont tenu aussi à être présents sur les lieux.

La marche improvisée a pris fin devant l’immeuble où était tombé Kamel Irchen qui a inscrit de son sang le mot « LIBERTE » durant les événements du printemps noir de 2001. Une minute de silence a été observée à sa mémoire.

Avant de quitter les lieux dans le calme, le président du MAK a tenu à réitérer le soutien de son mouvement à Massinissa Hamza et aux 12 jeunes de Taqervust arbitrairement incarcérés depuis plusieurs mois. Il a dénoncé à l’occasion les kidnapping qui persistent en Kabylie et qui visent les entrepreneurs malgré la sur-militarisation de la région.
Bouaziz Ait Chebib a assuré aux familles des victimes la solidarité et le soutien du mouvement autonomiste tout en souhaitant à Ali Laceuk et Yazid Kahil un retour prompt, sains et saufs parmi les leurs.

A signaler qu’un citoyens de la ville d’Iâzezzugn a invité les manifestants à visiter l’exposition qu’il organise en hommage à feu Lounès Matoub…

Tamurt

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here