Ils exigent la fermeture des bars clandestins : Les habitants de Boudjima en colère

9
164

SOCIÉTÉ (Tamurt) – La principale route qui dessert la localité de Boudjima, 20 km au nord de Tizi-Wezzu, est bloquée à la circulation par des manifestants depuis hier soir. Les habitants par cet acte manifestent contre les bars qui activent clandestinement dans le village. Ils exigent leur fermeture. Ils incombent la multiplication des vols et les rixes à ces bars. Les protestataires menacent même de recourir à la violence si leur exigence ne trouve pas une oreille attentive.

« Si les propriétaires de ces bars ne ferment pas leurs portes, nous serons dans l’obligation d’agir. Qu’ils assument leurs responsabilités ! », menacent un jeune manifestant, visiblement plus que jamais déterminé à aller au bout de sa menace.

Effectivement, la vente d’alcool, l’ouverture de ces bars au sein des habitations et la prostitution ont provoqué l’indignation des habitants de Boudjima. Des fléaux se sont greffés à ces activités. La vente de la drogue s’est banalisée. Des jeunes et des moins jeunes sombrent dans l’alcoolisme. Les agressions se multiplient et prennent des proportions alarmantes.

La genèse de la sortie dans la rue des jeunes de Boudjima est due à une rixe qui a eu lieu vendredi soir dans un de ces bar. Une bagarre entre deux bandes rivales a duré plusieurs heures, sans que les services de sécurité n’interviennent. Les belligérants ont fait usage d’armes à feu, selon des témoins oculaires. Des échanges de tirs ont eu lieu à Tihkoubaïne où la rixe s’est propagée. Des scènes pareilles se produisent pratiquement chaque semaine à Boudjima ces dernières années. Des crimes ont été commis. Si la situation demeure ainsi, la localité de Boudjima sombrera dans l’insécurité totale.

Youva Ifrawen

9 COMMENTS

  1. Comment parler de clandestin, alors qu’il n’y a pas d’autorite’ – certainement pas celles de bouteflika tout de meme !

    Quel temps fait-il a Boujima ? meteo.

    • salam aleykom

      l’islam est la religion de nos grands parents, tant que les kabyles ne soumettrons pas au dieu unique ils seront dans la déchéance.

      Comment ne pas voir le malheur qui touche les kabyles a cause des ses bars et de son lot de perversité qui va avec dont la prostitution, comment se considérer comme homme libre (amazigh) alors qu’ils sont soumis a leurs propres passions, un homme libre c’est celui qui réalise la volonté de dieu sur terre et non celui qui saccage et qui sème le désordre.

      Un amazigh c’est celui qui se tient debout face aux problèmes de la vie, face a l’ injustice et face l’oppression, comment monsieur Ferhat Mehenni allez vous vous prosterner devant Israël et vous oser parler de liberté, que faite vous du peuple palestinien ? Israël ne cherche qu’a vous utiliser pour créer encore plus de désordre en Algérie, quand allez vous vous réveiller, vous ne savez que penser a vos petits intérêts qui causeront votre perte.

      Alors oui je suis amazigh, mais avant tout je suis musulman et la liberté ne passe que par l’islam la vraie religion du dieu d Abraham et de nos pères et mères.

      La berbérité ne répond pas a la question crucial du but de l’existence, dieu y répond clairement et j’invite tous mes frères amazigh a étudier le coran dépouiller de tout préjuger et la vous allez lire les paroles du seigneur de l’univers, du maitre des maitres, le coran est magnifique mais il faut le lire avec son cœur et une certaine modestie.

      La modestie de ce que nous sommes, des êtres humains égaux devant dieu, celui qui considère qu’il meilleur qu’un autre de par sa naissance est dans l’erreur que Satan lui même a commis, il a refuser de se prosterner car il a considéré qu’il était meilleur qu’ Adam…

      Que dieu puisse ramener nos amazighs dans le droit chemin, celui de la véritable liberté d’agir et de penser par laquelle on obtient le bonheur ici bas et dans l’au delà Amin

  2. Des temples bouddhistes sont souhaitables a Boudjima et partout en Kabylie pour apprendre aux gens de faire de la méditation qui procure la paix mentale sans laquelle aucun problème ne peut être réglé, au lieu de se précipiter dans les bars en espérant échapper a l’oppression coloniale arabo-islamiste du régime français d’Alger!

    Vivement l’indépendance de la Kabylie!

  3. Avec une photo pareille! Moi, je vous quitte, je vais aller prendre un bonne dose de Jack Daniel’s avec un gros rock de glace!

    Je vais boire a la sante de tous les résistants kabyles!

    Je vais boire a la mort du colonialisme arabo-islamiste en Kabylie!

    Je vais boire a la sante de la Kabylie éternelle!


  4. Le problème de fond est la frustration sexuelle

    .

    Comment voulez-vous que la jeunesse ( de 65% de la population) trouve un chemin de salut dans les pays où il est interdit d’aimer librement et sainement ?
    Où va aller toute cette testostérone qui emplit les corps et envahit l’esprit des jeunes ?

    Y a t-il des solutions dans cette société sclérosée, peu cultivée et régentée par la religion ?

    En attendant, on ne trouve que des échappatoires provisoires : {{le refoulement}} (fatalisme, morbidité, prière, religion, mosquée, zaouïa, etc.) ou {{l’exutoire}} (violence, extrémisme, alcool, drogue, prostitution, bars, etc.).

    Un problème naturel auquel il faut apporter une solution naturelle : {{tayri}}

    • La liberté n’est pas possible sans un changement de mentalité de la part de tous les individus et de toutes les familles kabyles victimes des tabous de l’esclavagisme politico-religieux qui les dépouille encore de leur humanité et de leur humanisme rationnel!

      Le courage de chacun de nous a changer sa façon de penser libérera notre peuple et assurera son bonheur sur sa propre terre!

      Vive la Kabylie courageuse!

  5. je suis convaincu que la solution miraculeuse de ce pays gouverné par les bougnoules est le retour de la france mais malheureusement elle ne le fera jamais car les futurs colonisateurs de ce monde exigeront un minimum de niveau des peuples a civiliser!!! one, two, tree, good by l’algérie ……

  6. C est le wali et le chef de daira qui autorisent et dirigent ces bars clandestins dans le cadre Préétabli du DRS .

    Les vendeurs de ce poison collaborent avec l’ ennemi en participant à la destruction de nos valeurs .

    La population de BOUDJIMA doit s ‘ attaquer à ces bars qui contribuent au plan de destruction de notre patrie .
    Le kabyle doit apprendre à gérer sa propre cité et revenir à sa structure ancestrale .

    Merci pour la population de BOUDJIMA espèrons que d ‘ autres villages suivront .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here