Son quotidien, Mon journal, censuré par le DRS : Hicham Aboud, l’arroseur arrosé !

12
162
Hicham Aboud
Hicham Aboud

ALGÉRIE (Tamurt) – Le quotidien « Mon journal » de Hicham Aboud, un haut responsable du DRS toujours en fonction, est interdit de vente depuis ce matin. Le journal est bloqué au niveau de l’imprimerie sous ordre de l’autorité suprême en Algérie, le DRS, un département où pourtant le premier responsable de ce journal occupe un poste important.

Le motif n’est autre que la publication de ce journal d’un article sur la santé de Bouteflika, hospitalisé à Val De Grâce, indiquant qu’il est dans un état comateux. Une information qui coûte chère à Aboud. L’auteur de l’article n’a pas mesuré l’ampleur de son erreur en parlant de la santé de « Sa Majesté ». Normal, étant donné qu’il pensait être intouchable sous la houlette du DRS.

Ironie de sort, hier, ce journal a courtisé le DRS dans un article ironique en s’attaquant gratuitement au président du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK) Bouaziz Aït Chebib qui a refusé poliment de leur à accorder une interview. Le rédacteur de l’article, dans un style qui laisse à désirer, a qualifié le président du MAK d’être incapable de défendre les objectifs de son mouvement.

Reste à voir dorénavant de quoi seront capables ce journaliste ou son directeur sans le DRS !

Notons que la ligne éditoriale de Mon Journal est pratiquement semblable à celle d’Ennahar. Pour assurer leur survie, leurs journalistes ont quasiment l’obligation de dénigrer dès que possible les leaders politiques et historiques Kabyles, en ouvrant leurs colonnes à la mafia politico-financière locale.

Après avoir tiré à boulet rouge sur Aït Ahmed, Mon Journal s’est attaqué au digne père de Saïd Sadi, puis au fils du héros national Amirouche Aït Hamouda , et hier au président du MAK.

En fin de compte, tout ce plaventrisme n’a pas suffi à Hicham Aboud pour avoir sa place au soleil dans le domaine de la presse. Dorénavant il doit faire plus : aduler Bouteflika.

Youva Ifarwen

12 COMMENTS

  1. Vous êtes à côté de la plaque. Ce n’est pas le DRS qui a bloqué l’impression du journal, mais le clan présidentiel à travers le ministre de la Communication, le Kabyle de service Mohand Saïd Oubelaïd qui a arabisé son nom pour devenir officielle Mohamed Saïd. Donc, Hicham Aboud n’est pas un arroseur arrosé.

  2. HICHAM ABOUD un C.D.S ( un chaoui de service) qui se proclame en plus un amazigh !

    Longtemps » exilé » en France auteur du livre  » la mafia des généraux  » Malgré le contenu du livre insultant le régime , il a réintégré sa matrice le DRS sans problème et même obtenu des promotions dont le financement d ‘ un journal dans lequel il est rédacteur en chef , exactement comme Yasmina khadra a été promu directeur du centre culturel Algérien à Paris , après avoir critiqué lui aussi le régime .

    Autant de mystification et d’intox qui ouvriront davantage les yeux aux naïfs sur les pratiques de ces diaboliques services.

    Ces individus que le DRS a envoyé à l ‘ extérieur en qualité d ‘ attachés militaires auprès de l’ ambassade en se prétendant exilés politiques , servaient au fait d ‘ espions pour mesurer la température des opposants à l ‘ étranger . simple équation .!

    La pseudo censure de ce journal est encore un coup fourré du département de la diversion à des fins de règlements de compte internes entre clan de tlemcen et EST Ayant trait à la succession post-mortem du despote .

    Quant au statut d ‘ autonomie il n ‘ est un secret ni pour les DRS ni ses journalistes asservis qui font de la propagande .Donc pas besoin d ‘ interviewer M .Ait Chebib et lui faire répéter ce qu ‘ ils savent déjà dans plusieurs courriers adressés à la présidence depuis une décennie .

    Souhaitons seulement une longue et atroce fin du despote qui lui fera rappeler tous les crimes commis directement ou indirectement sur le peuple Kabyle de AMIROUCHE en passant par ABANE , jusqu’au 126 martyrs et 5000 blessés par ses balles explosives .

  3. blef myky
    heureusement y a la mort qui nous debarrasse de certain monstre.boutef mourrant said nous commande.vive l algerie

  4. le journal a été « interdit » dans le seul but de le rendre important et lui faire une pub afin de prendre une place parmi les titres crédibles.

    • j’appreciais bien le journal:mon journal pour ses ecrits mais aujourd’hui franchement je me retrouve dans une espece d’enchevetrement suite aux accusations mutuelles des uns et des autresquant à moi je continue d’admirer les sortie de mon aboud et lui souhaite plus d’engagement

  5. l’ auteur de la  » mafia des généraux » ne se trompe pas d’ ennemi pour une fois en s ‘ attaquant au vrai cancer bouteflika et sa famille .Il doit cependant faire attention à ses attaques contre le GPK et le MAK qui veulent sortir du joug de ces traitres larbins de la France .En outre Il doit digérer et assimiler le projet du MAC mouvement autonomiste chaoui lui même né après les exactions et la sévère répression du nain d ‘ el mouradia sur les jeunes de TKOUT . Il ne faudrait pas que ses journaux soit ll’ arrière boutique d’ El-khabar et CHOUROUK journaux réceptacles anti amazigh qui entretiennent et maintiennent la dictature de ces renégats d ‘ oujda et de tlemcen . Lui même natif d oum el bouaki et maitrisant bien le chaoui il est bien placé et assez intelligent pour comprendre l’ impact des autonomies régionales sur la stabilité économique et sociale partout dans le monde où il y a ce statut . Sans oublier ce qui est stipulé dans la charte du congrès de la soumam qui consacre le statut autonome des wilayas . Alors qu ‘ es ce qui vous fait peur MR ABOUD que tout cela soit dicté aux kabyles et leur frères chaouis par le quai d ‘ Orsay ou le sionisme? Bas les masques car cette Maladie confirme pour la énième fois la réalité de qui est servile, et qui est nationaliste ! Donc à vous qui êtes pragmatique et lucide d ‘ en tirer tous les enseignements

  6. né à Carobert OUM EL BOUAKI/ plutot HOUITCHA. Il a vecu toujours à Skikda avant de prendre la route pour l’école de journalisme à Alger.Faux Chaoui

  7. Two-thousand many years in the past, our populace was at 250 million. Considering that then, Bianca has briefly joined the group many situations throughout their journey.
    [read full report->http://www.xfire.com/blog/lucasbigalk7]

  8. Lapras was utilised extensively as a means of transportation. And people today aren’t collecting all around the chiminea when it truly is one hundred and five out.
    [bonuses->http://theronlibrandi1.revelife.com]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here