lundi, septembre 26, 2022

Daily Archives: Août 10, 2013

Maroc : mort de seize membres de la garde royale

Seize membres de la garde royale ont été tués et 42 autres blessés, samedi 10 août, avant l'aube dans un accident de la route...

Insalubrité dans la ville de Tizi-Wezzu – L’incinération pour parer à l’absence de ramassage des ordures

Face à la démission des services de la voirie de la commune, tous les moyens sont bons pour se débarrasser des montagnes d'ordures occasionnées par les restes de nourritures et autres débris de l'Aid. Il faut dire que depuis plus d'une semaine, dans certains quartiers, les camions de la voirie communale ne sont pas passés pour ramasser les ordures d'où l'accumulation d'une certaines quantités de déchets qui favorisent la proliférations des maladies ainsi de diverses bestioles en tout genre.

Le Britannique Mo Farah décroche le titre mondial sur 10 000 m

Un an après son sacre aux jeux Olympiques de Londres, le Britannique Mo Farah est devenu champion du monde du 10.000 m, samedi 10...

Devant l’inertie du régime et la recrudescence du terrorisme : La Kabylie se mobilise contre l’insécurité

SOCIÉTÉ (Tamurt) - Des actions pour dénoncer l'insécurité sont en vue dans plusieurs localités de la Kabylie qui est laissée au gré du grand banditisme et terrorisme qui infestent les villages. Les citoyens d'Azeffoun annoncent la couleur par une action pour donner une leçon de mobilisation contre l'intégrisme islamiste qui continue de mettre la région dans une situation d'inquiétude et de désarroi en l'absence d'insécurité qui donne libre court à tout acte terroriste. Le carnage de mardi dernier a fait réagir la société civile de l'ancien port Geydon qui trouvent l'action de rue comme leur seule planche de salut pour se prémunir des fréquentes attaques terroristes en l'absence d'un plan de sécurité efficace en mesure de redonner à la localité son image de paisible région de la Kabylie maritime comme elle était réputée durant les années de quiétude. Les citoyens d'Azeffoun auxquels se joignent ceux des communes limitrophes décident d'une marche populaire pour demain afin de dire, encore une fois, non au terrorisme qui a été éradiqué dans les autres région du pays, à l'exception de la Kabylie qui continuent de payer les affres de cette bête immonde qui endeuille des familles.

Devant l'inertie du régime et la recrudescence du terrorisme : La Kabylie se mobilise contre l'insécurité

SOCIÉTÉ (Tamurt) - Des actions pour dénoncer l'insécurité sont en vue dans plusieurs localités de la Kabylie qui est laissée au gré du grand banditisme et terrorisme qui infestent les villages. Les citoyens d'Azeffoun annoncent la couleur par une action pour donner une leçon de mobilisation contre l'intégrisme islamiste qui continue de mettre la région dans une situation d'inquiétude et de désarroi en l'absence d'insécurité qui donne libre court à tout acte terroriste. Le carnage de mardi dernier a fait réagir la société civile de l'ancien port Geydon qui trouvent l'action de rue comme leur seule planche de salut pour se prémunir des fréquentes attaques terroristes en l'absence d'un plan de sécurité efficace en mesure de redonner à la localité son image de paisible région de la Kabylie maritime comme elle était réputée durant les années de quiétude. Les citoyens d'Azeffoun auxquels se joignent ceux des communes limitrophes décident d'une marche populaire pour demain afin de dire, encore une fois, non au terrorisme qui a été éradiqué dans les autres région du pays, à l'exception de la Kabylie qui continuent de payer les affres de cette bête immonde qui endeuille des familles.

Le mystère reste entier : Pourquoi le terrorisme n’existe qu’en Kabylie ?

KABYLIE (Tamurt) - On dit que pour des raisons topographiques, relief accidenté et densité des maquis, les services de sécurité peinent à en finir avec les groupes islamiques armés qui sèment la terreur en Kabylie. L’argument ne tient pas la route. La Kabylie n’est pas la seule région en Algérie qui est caractérisée par un relief montagneux. Médéa, région de Boughar, est également réputée pour la complexité de sa cartographie et est difficilement accessible. Pourtant le terrorisme n’y est que résiduel dans la région, pour ne pas dire entièrement éradiqué.

Terrorisme en Kabylie – Les habitants d’Azeffoun marcheront demain contre l’insécurité

Un appel est lancé à l’ensemble des habitants de la région pour se mobiliser et s’unir contre ce mal qui frappe la région. Le carnage commis par un groupe armé mercredi soir a provoqué une onde de choc dans toute la Kabylie maritime.

La liste des bénéficiaires des aides aux victimes des intempéries contestée – Des citoyens en colère à Tadmait

On apprend que les contestataires ont eu gain de cause étant donné que le président de l'APC aurait décidé de saisir le wali pour lui demander de revoir la liste et de permettre à d'autres personnes jugées plus nécessiteuses d'en bénéficier.

Bougie : Le Littoral kabyle pris d’assaut par les estivants

BGAYET (Tamurt) - Le ramadhan, par l’entremise de la fête de l’Aïd, a été remplacé de pied ferme par la saison estivale laquelle, hélas, n’a que trois semaines à puiser. Tit ! Tit ! Vroum ! Vroum ! C’est le son des klaxons des voitures et le bruit des échappements des motos qui tentent de zigzaguer entre les files de voitures qui rejoignent, majoritairement à partir de la région de Sétif et Bordj Bou Arreridj, les villes côtières de la wilaya de Bgayet, prises d’assaut au lendemain de la fête de l’Aïd.
- Advertisment -

Most Read