Les guichets de l’état civil pris d’assaut en Kabylie

1
165

Draâ El Mizan, cette commune qui renferme en son sein des dizaines de milliers de résident ne désemplit pas depuis la fin du mois d’aout. De la levée jusqu’à la fermeture, des centaines de citoyens sont parqués derrière les guichets attendant leur tour pour se faire délivrer les pièces d’état civile.

Des fois, on assiste à des querelles entre usagers en raison de la confusion qui découle de l’anarchie et la lenteur dans la délivrance de ces documents. Les actes de naissance numéro 12, copie intégrale, sont les plus demandés dans la constitution des dossiers même dans le domaine scolaire et universitaire.

De ce fait, la pression ne se limite pas aux résidents de la commune de Draâ El Mizan mais aussi aux habitants des communes limitrophes, voir jusqu’à Tizi-Ghennif à l’est et à Iwadhiyen à l’ouest. Ceux qui sont nés à Draâ El Mizan et habitent ailleurs, dans d’autres wilayas, viennent aussi pour se faire établir ce fameux document. La période du mois de septembre est aussi celle des concours de recrutement qui fait courir de nombreux jeunes à la recherche désespérément d’un poste d’emploi. Ces jeunes prennent aussi d’assaut les services de l’Etat civil pour avoir les documents nécessaires à leurs dossiers. De ce fait, d’interminables chaines humaines se forment devant les services concernés.

Malgré cet afflux quotidien, les responsables ne jugent pas utile de mobiliser d’autres moyens humains et matériels supplémentaires pour faire face à ces situations qui se répètent à chaque même occasion. Les citoyens sont toujours pénalisés par les élus et les agents de l’administration qui ne cherchent que leurs intérêts personnels au dépens de ceux de leurs administrés.

Kamel S.

1 COMMENT

  1. {{ {Le service de l´etat qui délivre en kabylie les documents personnel en arabe et puis aller avec fierté inscrire les nouveaux cartabliers qui sont complètement etrangé , ils (es) se trouvent soudainement non seulement éloignés de leurs parent mais aussi interrompu brutalement de leurs parler quotidien qui a duré 6 ans pour entré dans la nouvelle galaxie afalanou-arabiste!} }}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here