Des mouvements de protestation annoncés pour ce mois de septembre – Une rentrée scolaire sous haute tension

0
54

Les enseignants dont les revendications restent toujours pendantes, menacent d’investir la rue. Les directeurs d’écoles et les proviseurs de lycées veulent eux aussi manifester leur colère devant le mutisme de la tutelle à répondre sérieusement à leurs doléances. Les victimes seront donc, les élèves qui se voient dans une situation délicate; pris en étau entre la contestation et le mépris des pouvoirs publics.

Alors que la rentrée sera émaillée de perturbations énormes, les résultats du concours de recrutement viennent pour entacher ce rendez-vous. Les résultats de ce concours confirment et donne l’exacte image d’une administration belliqueuse à la mesure de faire tout sauf d’agir dans la transparence.

La totalité des admis au concours dans la wilaya de Tizi-Wezzu est composée de filles. Un signe qui laisse penser aux pratiques indélicates de certains responsables, sans scrupule, qui usurpent leur pouvoir.

Les questions posées par les examinateurs durant le concours reflètent sans aucune retenue, les objectifs de ceux qui sont chargés de l’éducation, un secteur censé donner le meilleur l’exemple dans la société. Mais, il est vrai, quand on demande lors d’un teste de recrutement, à des candidates, est ce que vous êtes mariées, est ce que vous avez un copain où encore, pis, votre copain fait quoi ? on peut facilement détecter les visées de ces responsables qui veulent jouer sur l’honneur de la Kabylie.

Renseignement pris, ces responsables sont ramenés de l’extérieur de la Kabylie et avec ordre de mission bien précis, pour assurer cette sale besogne du régime qui veut injecter et propager tous les fléaux dans la société en Kabylie.

Les recalés du concours ne veulent laisser passer ces conneries sans réagir et dénoncer leurs auteurs. Un grand rassemblement est annoncé pour les prochains jours devant les sièges des directions de l’éducation en Kabylie. Les recalés au BAC accusés de copiage, veulent de leur coté, faire une démonstration de force pour se faire entendre à l’occasion de cette rentrée scolaire.

Moussaoui R.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here