La mairie leur avait promis des indemnités – Les habitants de Yakouren ferment le siège de la mairie

0
184

Les mécontentements se multiplient en Kabylie. La gestion anarchique et catastrophique des collectivités locales et de toutes les institutions du régime central d’Alger est fortement dénoncée par la population. Aucun secteur ne fonctionne normalement. A chaque jour son lot de mouvements de protestation dans les quatre coins de la Kabylie.

Ce matin, des milliers d’habitants de la ville de Yakouren, des villages de Tighilt et Tizi se sont réunis devant le siège de la mairie de Yakouren. Ils ont même fermé ce siège afin d’exprimer leur colère.

Les manifestants réclament le versement des indemnisations que la mairie leur a promis suite aux passages de la conduite de la distribution d’eau sur leurs terres et le saccage de leurs oliviers.

«La mairie refuse de les rembourser tout en ayant accepté dans un premier temps», nous a affirmé un habitant de Yakouren. Une attitude qui a provoqué la colère et l’indignation des habitants de cette localité forestière, située à plus de 60 km vers l’est de la vile de Tizi-Ouzou.

D’autres villageois se sont joints à ce mouvement de protestation. Il s’agit de ceux de Tinesouine et Begoub. Eux, réclament le bitumage des pistes qui relient leurs villages respectifs au chef-lieu communal. Ces routes sont impraticables et sont dans une situation de dégradation très avancée.

Le siège de la mairie de Yakouren est resté depuis le matin inaccessible. Cette fermeture sera probablement prolongée nous affirment certains protestataires. Les élus locaux ont démontré et même reconnu leur incapacité à gérer leurs communes devant le système politique jacobin du régime d’Alger.

Nassim N.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here