Plusieurs terrains cédés à des « amis » à Bougie

4
179

BOUGIE (Tamurt) – Le wali de Bougie qui a été pointé du doigt, dernièrement, par la section du FFS du chef-lieu pour ses largesses dans l’attribution de terrains dont celui du sénateur FLN pour la réalisation d’une école des langues et d’un « ami » pour la réalisation d’un hôtel, a récidivé le mois écoulé.

En effet, par le biais du comité de la promotion de l’investissement (calpiref), constitué de représentants de l’administration et présidé par lui-même, il a donné à des « pistonnés » et autres corrupteurs, un avis favorable pour l’acquisition de terrains sur la bande côtière de la wilaya. Un entrepreneur en bâtiment et un émigré ont bénéficié de deux terrains de 20.000 et 14.500 m² pour l’édification de deux complexes touristiques en bord de mer de la commune d’Aokas.

Dans la commune voisine de Boukhelifa, deux patrons d’hôtels ont bénéficié, l’un d’un lot de 3200 m² pour l’extension de son établissement, l’autre d’un terrain de 50.000 m² pour la réalisation d’un nouveau hôtel-restaurant alors qu’un troisième, très proche de l’entourage du wali, a eu un terrain de 5.000 m² pour édifier un complexe touristique.

À Ath K’sila, sur la côté Ouest, un «industriel» a eu l’aval pour la réalisation d’une fabrique et enfin, à Kherrata, à l’extrémité Est de la wilaya, c’est une unité industrielle d’abattage de volaille et une autre de production de matériaux de construction qui y seront installées et la liste est longue.

Alors qu’il suffisait d’attendre le lancement des deux zones touristiques d’Aokas et Souk El Tenine et suivre la procédure légale, c’est-à-dire afficher à la vue de l’ensemble des investisseurs potentiels, afin de retenir les porteurs de projets utiles et non les porteurs de sacs remplis d’argent, pour procéder à l’attribution dans la légalité et la transparence. Mais le wali, Hamou Ahmed Touhami, est arrivé à Bougie avec un sobriquet dans ses bagages « Hamou 10 », allusion aux 10% qu’il prélève sur chaque projet en guise de commission, semble-t-il. Donc ceci justifie cela.

Comme il est maintenant de coutume en Algérie, tout responsable corrompu est systématiquement promu et selon certaines sources, ce dernier s’apprête à rejoindre soit la wilaya de Sétif ou l’ambassade d’Algérie au qatar.

Amaynut

4 COMMENTS

  1. C’est vrai, il est arrivé à Bgayet déjà avec ce nom de Hamou 10% , mais alors qu’attendent les gens qui s’en plaignent pour l’évincer comme un malpropre ? On récuse bien des Imams salafistes commis de l’Etat.
    Tous les moyens sont bons .

  2. azoul….depuis ex temps que des responsable non KABYLE vienne desossè la kabylie et parte par la suite …la population on a MMMAAARRREEE tu croit LALGERIE cest la SUISSE pour aller dennoncè ses charlatans tu te croit ou je croit ta besoin que quelqu’un te pinsse pour que tu te reveille…tè on ALGERIE je te le repète tè on ALGERIE… LE VOLE cest leur CULTURE…cest leur OXYGENE …cest leur RELIGION…cest leur MERE spirituel…MOI JE SUIS DE VGAYET et je sait ce qui se passe..si on parle juste pôur parler il veaut mieux laissè tombè….la seul solution pour mettre FIN a cette traditions…et le MAK le MMMAAAKKKK….

  3. Franchement, vous semblez découvrir le fil à couper le beurre ou quoi ! Yena yas, amekh aka ayifker ??Yaras: aka gasm’id nekker !! c’est la patte de cette gouvernance sous développée, la corruption et les passes droits sont dans l’ordre des choses !! On saigne à volonté et en plus sans risque, car au pire, il sera promu !!

    • Et c’est les conséquences du « voter pour voter ». Autrement dit, un élu,vu que la loi algérienne l’a dépourvu de tout pouvoir de décision, au moins lorsqu’il voit un commis d’état(wali ou chef de daira) sombre dans les affaires louches ou de corruption doit tout de suite agir en appelant la population qui l’a élu maire ou p/APW à agir par tous les moyens nécessaires jusqu’à rendre à César ce qui lui appartient , s’il faut jusqu’à le bannir. A défaut ces élus deviennent complices et goûtent leur part de ce miel corrompu et mettent de coté les projets de société(santé,éducation,routes,pistes agricoles,formation,artisanat,élevage…)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here