Aurès : – Une énième offense à Tamazight

3
164

L’ouverture du nouveau département de langue et culture amazigh fait sortir du bois toute la faune locale d’arabo-bâathistes et racistes de la ville de Batna. En effet, depuis l’annonce de l’ouverture d’un département de tamazight à l’université de Tbetent, les entraves et les basses manoeuvres n’ont pas cessé pour dissuader les nouveaux bacheliers de s’inscrire, inventant milles subterfuges pour empêcher le nombre d’inscrits d’atteindre le quorum.

Mais c’était sans compter sur la mobilisation des jeunes chaouis qui ont pu dans l’espace de dix jours réunir le triple du nombre requis pour ouvrir les cours. Mais cette situation le rectorat de l’université de Tbatent n’ayant pas visiblement peur du ridicule ont déclaré aujourd’hui qu’il serait impossible d’ouvrir les cours cette année , la cause est une « omission » de la part du ministère qui leur a fait parvenir les arrêtés de
toutes les filières sauf celui du département de tamazight !

En Algérie de 2013 après toutes les préparations, inscription des étudiants, préparation des salles de cours, réunion d’une équipe pédagogique, le ministère « Oublie » d’envoyer l’arrêté !

Les mouvements associatifs dans les Aurès sont convaincus qu’il y a une volonté de la part des pouvoirs publiques de combattre tamazight dans les Aurès avec n’importe quel moyen, nombre d’associations et acteurs de la société civile ont envoyé ces derniers jours une lettre au recteur et à la presse nationale pour dénoncer cette énième ignominie contre une composante essentielle de l’identité de l’Algérie.

jugurtha Hanachi

3 COMMENTS

  1. azul

    je ne fais plus de confiance a ces autres chaouis qui se disent amazighs selon des circonstances. quand on fait bouger ces chaouis parcequ’ils ne bougent pas seuls,j’ai beaucoup de point d’interrogations. je prefere qu’ils revent an dormant quand nous decidons de realiser nos reves.

    • Les Chaouis n’ont pas les mêmes expériences historiques et politiques que les Kabyles.
      Ils ont été durement touchés par la répression turc qui leur a inoculé « le vrai islam » à ces « sauvages païens montagnards » et leur a imposé de cruels caïds constantinois pour les mater.
      Abdehamid Ben Badis, en les réislamisant et en les arabisant leur a rajouté une couche de complexes. C’est ce qui a donné le résultat qu’on voit aujourd’hui.
      Sauf exception, il n’y a pas plus anti berbériste-chaoui que le Chaoui lui-même. Pire que les KDS.
      Mais il y a quand même un léger réveil identitaire qu’il faut encourager.
      Il ne faut pas taper aveuglément sur les Chaouis, il faut les comprendre et les aider.
      Et Vive Icawiyen ihroren !

  2. IL EST A CRAINDRE MALHEUREUSEMENT QUE NOS FRÈRES CHAWIS NE SOIENT PAS ENCORE SORTI DE L’AUBERGE… ARABE ! DES EFFORTS LOUABLES SONT CERTES CONSENTI NOTAMMENT PAR LES JEUNES CHAWI AMAZIGHES ÉPRIS DE JUSTICE ET DE LIBERTÉ, MAIS VITE ÉTOUFFÉS PAR LES AYATOLLAHS LOCAUX OU « CHAWI DE SERVICE ». LES ADVERSAIRES (POUR NE PAS DIRE ENNEMIS) DE TAMAZIGHT USERONT DE TOUS LES MOYENS POUR LES EN EMPÊCHER. NOUS LES ENCOURAGEONS A PERSÉVÉRER A L’INSTAR DE LEURS FRERES DE KABYLIE QUI PARTAGENT LEUR COMBAT. A BAS L’ARABETISATION ! VIVE TAMAZGHA !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here