samedi, octobre 8, 2022

Daily Archives: Oct 27, 2013

Tizi N’Berber : Du yaourt périmé servi aux élèves d’un établissement scolaire

BGAYET (Tamurt) - Selon une source crédible, durant cette semaine, dans un établissement scolaire de la commune de Tizi N’Berber, on aurait servi au dessert du yaourt périmé. Alors que la date de péremption était fixée au 10 octobre, ce yaourt a été servi aux élèves une dizaine de jours plus tard.

Les citoyens ferment les sièges des APC de Tichy et Bouhamza

Après avoir dénoncé vainement, auprès des responsables locaux, les malfaçons remarquées dans le projet de restauration de la route communale menant vers leur localité, ces derniers sot passés à une étape supérieure.

Ville d’Azouguen – 20 camions de CRS pour disperser des manifestants !

La raison de tout ce déploiement n’est autre, en fait, que de disperser une dizaine de jeune de cette ville qui réclament la délocalisation de la décharge publique implantée au plein cœur de la forêt de Yakouren, non loin de l’hôpital d’Azouguen. On se demande pourquoi aucun éléments de la gendarmerie ni de la police ne se déplace en dehors des villes lorsqu’il s’agit de la sécurité des citoyens !

Après plus de dix ans d’attente sous les tentes. – Des familles sinistrées de Tizi-Wezzu relogées dans une cité inachevée

C’est le travail bâclé des pouvoirs publics qui prend des allures inimaginables pour livrer des projets même inachevés pour préparer la campagne électorale du régime. Dans le pays où tout est subordonné aux élections, le pauvre citoyen est pris en étau entre le marteau et l’enclume.

Un rituel ancestral aux pays de Tamazgha : Les femmes d’Ath Frah accomplissent le rituel d’Anzar

KABYLIE (Tamurt) - Alors que dans les mosquées de plusieurs localités de Tizi Wezzu, et d’autres régions d’Algérie, les croyants ont accompli la prière de la pluie du lever du soleil jusqu’à midi, le village d’Ait Frah à Larebâa n’Ath Yirathen, lui a préféré opter pour la perpétuation d’un rite spécifiquement Berbère. Il s’agit d’Anzar, Dieu de la pluie dans la mythologie Amazighe. Les femmes Kabyles, à ce jour, ne sont pas prêtes de négliger le legs culturel hérité de leurs aïeux. A Ath Frah, les femmes de ce village ont accompli cette tradition berbère, vieille comme le temps.

L’avènement d’un État kabyle est une exigence de l’histoire

KABYLIE (Tamurt) - Sur invitation de la section locale, les membres de la direction du Mouvement pour l'Autodétermination de la Kabylie (MAK) ont animé aujourd'hui à 16h00 un meeting populaire à Chorfa, dans le département de Tuvirett.
- Advertisment -

Most Read