Suite à la fuite en avant du directeur de la santé – Les habitants d’Aït Aïssa Mimmoun ferment le centre de santé local

1
82

Le directeur de la santé de Tizi-Ouzou semble se moquer des habitants de la région d’Aït Aïssa Mimmoun, région d’Ath Waguenoun. Le 23 octobre dernier, les citoyens de la région ont tenu un rassemblement devant le centre de santé local.

Ils protestaient contre le manque de moyens matériels et humains de cette structure sanitaire locale. Les villageois avaient réclamé au moins la réouverture des services des urgences. Le même jour, le directeur de la santé de Tizi-Ouzou a réussi à calmer les esprits, en permettant aux villageois de se déplacer sur place, dans les 3 jours qui suit le mouvement de protestation.

Plus de 10 jours après, le directeur brille toujours par son absence. Il n’a donné aucun signe de vie. Pis encore, il a même refusé de se déplacer à Aït Aïssa Mimmoun, comme il avait promis au villageois. Sa fuite en avant a provoqué la colère des habitants de la région.

Ils ont décidé ce matin de fermer une deuxième fois, et pour une durée illimitée, le centre de santé local. L’attitude méprisante de directeur de la santé est à l’image de tous les responsables du secteur de la santé de Tizi-Ouzou. Un secteur malade d’abord de ses responsables et des structures qui n’ont de santé que le nom.

La situation désastreuse dans laquelle se trouvent les structures sanitaires à Tizi-Ouzou est voulue par les responsables de la santé, qui, pour la plupart, possèdent des cliniques privées. Une manière de pousser les citoyens à se rendre dans les cliniques privées et gagner sur leur dos des milliards ! C’est une véritable mafia qui gère le secteur de la santé à Tizi-Ouzou.

Farid M.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here