Tinebdar : Les citoyens défient le wali de Bougie

7
114

BOUGIE (Tamurt) – Après la mobilisation populaire du 30 octobre dernier, à l’appel du conseil consultatif de Tinebdar, ce dernier a tenu une assemblée générale avec la population le 1er novembre. Durant cette rencontre, il a été décidé, en commun accord avec la population, de faire aboutir le combat citoyen.

C’est ainsi qu’il a été décidé de déposer plainte contre le wali pour l’annulation de la décision prise illégalement portant sur le renouvellement de l’agrément de l’association religieuse de la zaouïa de sidi moussa dont l’objectif ne serait que le blocage du développement de la commune et un dépôt de plainte contre l’entreprise SOMACOB pour vente illégale d’argile.

Par ailleurs, considérant le refus du wali d’accepter la démission collective des élus comme une manœuvre pour éviter la dissolution de l’APC afin d’installer un chargé des affaires communales dans le but de stopper la dynamique de développement de la commune, les citoyens ont demandé aux élus de surseoir à leur démission et de continuer le combat dans la rue et les institutions de l’état.

Pour faire aboutir leurs revendications, les habitants de Tinebdar s’apprêtent à observer un rassemblement devant le siège de la wilaya lors de la prochaine session de l’APW tout en prévoyant un ultime recours qui n’est autre que la fermeture illimitée de la route nationale au niveau du chef-lieu de daïra, sidi Aïch en l’occurrence.

Enfin, les présents ont lancé un appel solennel au wali pour répondre favorablement et rapidement avant que la situation ne se dégénère et dont ils lui incomberont la responsabilité tout en l’informant qu’ils restent déterminés et mobilisés jusqu’à la satisfaction de leurs revendications légitimes.

Amaynut

7 COMMENTS

  1. Pour un cause pourrit les kabyles se sont des champions , à qui ils dansent au justes ses khorotos . je comprend rien , si c’est pour faire changer le nom de sidi-aich par un nom kabyle par exemple , pour un refus de notre drapeau kabyle ex,,,,,,,,,. mais pour une zaoui,,,,,,,,,ruh amùi ruh

  2. quoi,vous faites la promotion des zaouia en kabylie?ce véritable boulet qu’on traine depuis des lustres et source de très graves problèmes?

  3. Les walis, les chefs de daïras, les directeurs des exécutifs, tous nommés par une administration raciste, se comportent comme des caids de l’ère coloniale.

    Il en est de même des gendarmes et policiers qui, en plus de perpétuer la terreur, s’évertuent à intimider et obliger les citoyens à parler exclusivement en arabe

    Durant la colonisation française, deavant les tribunaux, les citoyens amazighones ou arabophones qui ne parlent pas français sont assistés obligatoirement et gratuitement par des traducteurs.

    Aujourd’hui, dans un service de wilaya, de daira ou au tribunal, les officiels imposent l’arabe comme mode obligatoire de communication.

    Dans un sens, on était mieux loti durant l’occupation française.

    Quand on voit un wali ou tout autre commis installé durant des décennies en Kabylie incapable de prononcer un mot de kabyle, on en déduit logiquement que ces gens sont placés là en tant que colonisateurs dont la mission première est de dénaturer la société kabyle.

    Cela démontre aussi la mépris du régime envers la culture, la langue et les usages de Kabylie.

    Alors l’exemple de Tinedvar doit être la règle générale en Kabylie. Il faut parler partout, tout le temps et en toute circonstance en kabyle par devant toute représentation étatique.

    C’est un droit et un devoir sacré de tout Kabyle qui se respecte.

    • LES ETERNELS ESCLAVES CONSENTANTS…

      IL faut savoir que l’impérialisme araboi-slamique et le pire de tous les systèmes .Non seulement i lvous dénie toute liberté en vous imposant la soumission, de plus il efface les identités pour se substituer à celle des autochtones et empêché toute différence ou évolution de mentalité.. L’impérialisme arabo islamique c’est la prison à ciel ouvert et l’effacement de toute autre civilisation en plus d’être un soumis éternel…

      Ces kabyles qui refusent de voir le danger de l’islam qui les a mis dans un marécage depuis que les premiers rusés maraboutines les ont islamisé à leur insu de leur plein continuent à croire à l’islam de leurs aïeux qui ont tous dailleurs servis la cause de l’islam tout en développant la langue arabe et réduire la leur a un dialecte et finir par devenir les esclaves des arabes et de l’islam .
      quand j’entends des kabyles ignares ou innocents vantés les oulémas imazighens qui ont complètement tourner le dos à leurs culture et qui excelle et développe celle des arabes avec les biens de leur terre. je me dis ,comment peut-on à ce point être idiot, destructeur de ses propres références identitaires et culturelles et aux servir du colonisateur sous prétexte religieux ou financier?

      vivement la Kabylie libre pour mettre fin à toute cette débilité..

  4. Verrouillez toutes les routes qui apportent la vie et laissez ouverte la voie de la zaouia qui verrouillera le peu d’esprit imaginatif de vos enfants ; votre wali s’en félicitera et sera à l’écoute de toutes vos doléances !

  5. une zaouia !
    C’est tout ce qui vous manque ? Mince alors !

    Nous voulons de la lumière et pas de l’obscurité.

    Tafat, tafat, tafat, …..

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here