mercredi, mai 25, 2022

Daily Archives: Nov 6, 2013

A cause de la fête d’Awal Moharem – Les prix de fruits et légumes s’envolent à Tizi-Ouzou

Depuis hier, les prix des produits de premières nécessités ont été revu à la hausse. Certains prix ont même doublé. Les consommateurs sont restés stupéfaits de voir le prix affiché. « C’est normal, c’est la fête d’Awal Moharem, jour de l’an des musulmans », explique, sans ambages, un commerçant à la haute ville de Tizi Wezzu.

L’OPGI d’Akbou assiégé et les travailleurs communaux d’Ighil Ali en grève

Le siège de l’antenne de l’office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) d’Akbou a été cadenassé, le mercredi, par les habitants de la...

Bougie – La RN 26 bloquée par des citoyens de Fenaia Il Maten

Les protestataires exigent l’attribution de lots promis en 1985 déjà. En effet, à l’époque, ils avaient payé des lots de terrain d’une superficie oscillant entre 300 et 400 m² que la nouvelle commune, issue du découpage administratif, avait décidé de mettre en vente.

Tizi-Ouzou : Des exploitants agricoles crient au scandale et organisent un sit in devant le siège de la wilaya

TIZI WEZZU (Tamurt) - Une quarantaine d’exploitants agricoles ont organisé aujourd'hui un sit in devant le siège de la wilaya et crié « au scandale ». Ces manifestants ne sont autres que les bénéficiaires de parcelles agricoles, sises à Oued-Falli, obtenues à la lumière de la loi n°87-I9 du 6 décembre 1987, déterminant le mode d’exploitation des terres agricoles du domaine national et fixant les droits des obligations des producteurs, et de la circulaire interministérielle du 30 août 1987, relative aux modalités de réorganisation des domaines agricoles socialistes.

Tizi-Ouzou : Arrestation de 12 autres prostituées Oranaise à Vougni

SOCIÉTÉ (Tamurt) - Les lieux de débauche sont la cible des services de sécurité à Tizi Wezzu. Plusieurs bars et débits de boissons clandestins ont été fermés ces derniers temps. La semaine passée, au moins 12 prostituées ont été interpelées et arrêtées par les services de sécurité dans un lieu de débauche et de prostitution, situé sur le Chemin de la Wilaya 128 Ighzer N’Voghni (Tizi-Ouzou).

4ème mandat pour Bouteflika et la classe politique : Entre impossibilité physique et paranoïa des courtisans

ALGÉRIE (Tamurt) - Ce que les courtisans de l’actuel chef de l’Etat veulent imposer comme suite à la déroute algérienne qui dure depuis trois quinquennats n’est en réalité qu’une utopie et une chimère que les Ghoul, Benyounès et autres Saâdani veulent vendre aux Algériens. Ces derniers soucieux encore de leur pouvoir d’achat sérieusement affaibli par une équipe gouvernementale sans relief et sans projet. Le trio, auquel s’est joint depuis moins de 48h le Secrétaire Général par intérim du RND, n’est qu’un figurant dans un piètre jeu de bassecour.
- Advertisment -

Most Read