Liberté d’expression en péril

0
122

ALGÉRIE (Tamurt) – Habitué depuis 8 ans à organiser des débats, El Watan est surpris d’apprendre que le pouvoir a décidé d’interdire la tenue de ces débats, prévus samedi 09 novembre 2013, à la salle Cosmos de Riadh El Feth.

Le régime avec sa facheuse manie de ne rien assumer, a prétexté par l’intermédiaire de l’office Riadh El Feth, qu’El Watan devait demander une autorisation pour l’organisation de leur activité à la salle Cosmos. Chose quasi impossible à deux jours du rendez-vous.

Voilà de nouveau un bel exemple de liberté d’expression dans un pays à la dérive. Questionné sur cette interdiction, Monsieur Nait Amara Moussa, conseiller auprès du président du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) déclare «Nous dénonçons énergiquement cette interdiction et cette atteinte à la liberté d’expression même si le quotidien El Watan a, toujours fermé les yeux devant les interdictions des actions du MAK et les arrestations de ses militants. Vive la liberté d’expression. Vivement l’avènement d’un Etat kabyle qui garantira les libertés fondamentales».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here