Liberté d'expression en péril

6
140

ALGÉRIE (Tamurt) – Habitué depuis 8 ans à organiser des débats, El Watan est surpris d’apprendre que le pouvoir a décidé d’interdire la tenue de ces débats, prévus samedi 09 novembre 2013, à la salle Cosmos de Riadh El Feth.

Le régime avec sa facheuse manie de ne rien assumer, a prétexté par l’intermédiaire de l’office Riadh El Feth, qu’El Watan devait demander une autorisation pour l’organisation de leur activité à la salle Cosmos. Chose quasi impossible à deux jours du rendez-vous.

Voilà de nouveau un bel exemple de liberté d’expression dans un pays à la dérive. Questionné sur cette interdiction, Monsieur Nait Amara Moussa, conseiller auprès du président du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) déclare «Nous dénonçons énergiquement cette interdiction et cette atteinte à la liberté d’expression même si le quotidien El Watan a, toujours fermé les yeux devant les interdictions des actions du MAK et les arrestations de ses militants. Vive la liberté d’expression. Vivement l’avènement d’un Etat kabyle qui garantira les libertés fondamentales».

6 COMMENTS

  1. Le régime avec sa facheuse manie de ne rien assumer, a prétexté par l’intermédiaire de l’office Riadh El Feth, qu’El Watan devait demander une autorisation pour l’organisation de leur activité à la salle Cosmos. Chose quasi impossible à deux jours du rendez-vous.»}

    C’est ca ! ce watan de mes deux, vu qu’il organise ca depuis des anne’es, comme vous le dites, pouvait faire sa reservation il y a longtemps, non? Pourquoi attendre jusqu’a pres de 48 heures ? pour debattre quoi en fait? leur watan arabo-islamic ? ce regime n’existerait meme pas sans ses relais tel, ce watan de mes 2 – une usine de prefabrication de KDS. Au suivant !

    Ce regime ne tombera que le jour ou c’est tous les anegeriens qui le subiront – alors autant l’aider a faire connaitre sa vraie nature… Pousse avec eux watan !

  2. Donc c’est égalité pour EL WATAN. Comme il a toujours muselé l’activité du MAK, maintenant c’est son tour d’être muselé et censuré.

  3. C’est le sort réservé au traitres. C’est un journal toléré comme tous les autres qui ont des connotations avec qui nous savons. C’est comme on fait aux ichekkamen au service national, quand leur service s’approche de la fin, on les remplace par les de nouvelles recrues et on leur botte le cul!

  4. Un journal vicieux , il prostitue avec la liberté , c’est une merde qui fait reculer la démocratie en Algerie ,c’est un journal dangereux il est complice avec les terroriste Arabo-musulmans. faire attention à ses chiffons instrumentaliser par le système contre les Kabyles et portant on est ses Acheteurs comme des cons.

  5. Dans le cas où c’est vrai, cela s’inscrit alors dans la  » lutte des clans  » qui forment la Junte militaire. Sinon, s’il s’agit d’une énième manœuvre de diversion, elle serait, comme à l’accoutumée, destinée à tromper et leurrer la population. Car, il faut le rappeler, El Watan, est un  » organe de propagande  » d’une faction du Pouvoir militaire, un organe financé à coup de millions…..

    A lui seul, son nom l’indique : El Watan (La nation),El Watania, Mawtini, des vocable qui émaillent la  » propagande nationaliste  » propre aux militaires, au langage militaire……

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here