Interdiction de tenir les débats du journal El Watan : Le mea culpa de Khalida Toumi

8
75
Khalida Toumi
Khalida Toumi

ALGÉRIE (Tamurt) – La ministre de la Culture, Khalida Toumi, est revenue à de meilleurs sentiments et a enfin autorisé le quotidien national francophone, El Watan, de tenir ses débats au complexe Riadh El Fath d’Alger. C’est à partir de la lointaine ville de Tamanrasset qu’elle a annoncé que les débats auront enfin lieu.

Ces débats ont été interdits par son département dans un premier temps pour des raisons fallacieuses. L’attitude du ministère de la culture de prendre une décision de museler la presse a soulevé un tollé général en Algérie. En effet, ce dernier a exigé d’El Watan une autorisation pour cette rencontre quelques heures seulement avant sa tenue. Une exigeance inhabituelle d’autant plus que depuis 2005, les responsables du journal El Watan organisent ces débats sans autorisation.

A l’approche des élections présidentielles, les décideurs commencent à s’affoler et ont accentué la pression sur les médias et les partis politiques. Plusieurs journalistes sont poursuivis arbitrairement en justice. Même les hauts gradés de l’armée menacent publiquement de poursuites judiciaires les journalistes, comme ce fut le cas pour un journaliste du quotidien arabophone El Khabar. Les confrontations font rage au sommet du pourvoir entre les différents clans de l’armée du DRS.

Notons que le journal El Watan est géré par des professionnels et fait partie des quotidiens nationaux les plus lus, sauf que comme tous les organes de presse, El Watan boude toutes les activités du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie. Il a volontairement boudé ce mouvement d’essence démocratique et pacifique. Pourtant ce journal enregistre ses meilleurs ventes en Kabylie!

Farid M

8 COMMENTS

  1. Ce que j’appele du n’importe quoi ! La bonne femme n’a rien a avoir dans cette affaire, sinon d’etre sollicite’e par ce chiffon du systeme a travers ses protecteurs. Ainsi donc, les bidules du watan son arrive’s a se faire soutenir dans « la deprogrammation de la salle en question » de quelqu’un d’autre, au profit de ce journal-propagande du systeme.

    La question que je pose est, n’est-ce pas cela meme que vous et tout le monde reproche a ce meme systeme ? Ce chiffon de propagande savait bien qu’il allait tenir ces pseudo-debats depuis toujours –

    pourquoi donc attendent-ils 48 heures avant l’evenement pour essayer de faire leur reservation ?
    Pour prouver qu’ils roulent pour quelqu’un ? et bien ils l’ont fait !

    La 1ere question corrolaire est alors – sont-ils qualifie’s a mener les pseudo-debats – a propos du syteme?
    La reponse est evidemment NON !

    La seconde est pourquoi consacrez-vous la 1ere page? Pour essayer de faire copains ? Et bien vous l’etes!

  2. Elle a bien apprit la ruse de son maitre le nain d’EL-Mouradia…!Faite en sorte de censurer El-Watan au DG de Riadh El Hath et moi j’interviendrai ;pour autoriser que le débat ai lieu;dans le but de faire croire que la libertè d’expression est respectée en ^angerie…!Matoub se retournerai dans sa tombe.

  3. « El Watan boude toutes les activités du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie », certe il ya l´aspect de devoir d´informé mais aussi le rentabilité jou un role important , si ce journal ne s´intresse pas aux sujet qui concerne directement la kabylie, soit l´autodétermination intresse peu de monde en kabylie{{ {(donc moins rentable pour le watan} }}) ou ce journal soumi à la censure, le régime l´avait tracé dans un chapitre de loi sur le code de l´information les lignes rouge à ne pas franchir, le cas échéant ca serait lequidation judiciare pur et simple de ce journal!{{ {!(yefuk ouaghrum benhouchet)} }}

  4. vous voulez la guerre en algerie une division d’un seul peuple pour une iraquisation, je ss kabyle nous avons besoin d’une stabilité et attendre une maturités a 50 ans de notre independance faut pas trop rever

    • Pourquoi regardez-vous comme exemple toujours les pays qui ne peuvent pas s´adapter aux mutation de la politique du monde actuel en dehors de leurs regime traditionel, en l´occurence les pays arabe? Alors que il ya plein de pays dans le monde où l´autonomie des pronvinces avait réalisé un grand succés, arrêter de nous dire, qu il n- y a pas de distinction entre tamurt laqvayel et timura baaraven, c´est la réalité sociologique du pays , enfermé dans une cage qui s´appelle l´arabo-islamisme.
      Prend l´exemple de la guerre 54-62 complètement décentralisé où les décisions discuté en langue locale se prennent directement sur place sans aucun pouvoir supranational , cette exprience n´est pas vecu dans les pays arabe telque l´irak de votre fausse comparaison du moins il ya point commun, la meme nature du regime issu de la décolonisation !

      • Le baathisme puisent son pouvoir dans le tribalisme et ses corolaires religieux, la nation pour eux n´a pas de sens(la pensée occidentale)
        Boutflika président de republic algerien populaire et democratique dans le texte mais pratiquement, n´a pas le profil du président, il est plutot le chef tribale, il a plus d´affection pour Telemcen que parexemple pour la kabylie, alors que certaine vendu kabyle voient en lui un président à l´échel national, alors que son pouvoir emotionelle ne dépasse pas la frontière de la wilaya de Telemcen.

    • Mais non on veut que vous nous fouter la paix en nous laissant nous les Kabyles decider de nous meme. Tu dis que l’on est le meme peuple, vas y a Constantine ou Oran et parle leur en Kabyle et demade les de supporter Tamazight langue national. tu verras si on est le meme peuple que tu dis.

  5. vous n’aver pas encore tuer cette pute ? et pourtant les kabile ils sont fort dans le domaine de s services secret .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here