Relations algéro-marocaines : Bouteflika, le pompier pyromane

13
287
Abdelaziz Bouteflika
Abdelaziz Bouteflika

ALGÉRIE (Tamurt) – Rompu aux techniques de manipulations, habitué aux coups bas et nourri au machiavélisme, Bouteflika a, de tout temps, fait de la provocation son sacerdoce et sa ligne de conduite. Il est connu pour être un pyromane et joue, au même temps, le pompier.

La technique est simple. Il provoque des incidents, des incendies et même des tensions meurtrières pour en fin de compte venir en messie arroser les décombres. Combien de ministres confrontés à l’ire des fonctionnaires de leurs départements ont exigé des protestataires de faire appel « au boss » pour dénouer l’affaire. Combien de familles, de malades, de victimes ont été mises dans l’obligation de supplier le chef suprême pour accéder à un droit. Sur tous les fronts, il a fait du pouvoir absolu sa raison d’être, de la ruse son mode d’emploi et de l’intrigue l’essence de son projet.

La confirmation vient, cette fois, de la réaction « spontanée » de la rue algérienne à ce qu’elle a appelé l’agression marocaine contre un symbole du pays, l’emblème algérien. Le fait est en lui-même condamnable, surtout lorsque l’on sait que le jeune marocain de Rabat avait sciemment arraché le drapeau algérien accroché sur le toit de la représentation diplomatique un 1er novembre.

La date est fort symbolique pour les peuples algériens et pas pour autant pour un Bouteflika qui a préféré fuir les combats pour se réfugier à Oujda, ensuite fuir un jugement décidé contre lui par son futur parrain Boumediene, qui a décidé, raconte le Commandant Azeddine, le punir pour sa désertion. Il finira, ajoute le commandant, par être envoyé au Mali, pour soit disant faire dans l’agitation médiatique, selon laquelle l’ALN a ouvert un front au sud. Bouteflika finira par déserter encore une fois, délaissant, au passage, le poste émetteur qui lui a été confié et « dépenser » l’argent de sa mission dans des hôtels d’un pays voisins.

Maladie et rancunes

Figé dans ce qui pouvait symboliser pour lui un mode de gouvernance de la fin des années 60, Bouteflika est resté un féru du culte de la personne. Son cas est bien entendu clinique, seuls les psychiatres et autres spécialistes de l’étude des troubles de la personnalité peuvent définir et identifier le mal qui le range de l’intérieur. Ceci pouvait ne pas constituer un propos en politique, mais dès lors que le comportement du patient Bouteflika prend le dessus sur sa gestion des affaires politiques du pays, l’intervention de ces médecins était fortement souhaitée pour éviter à un pays maintenu par la force des baïonnettes toutes les décisions de ce personnage et qui n’ont fait que précipiter la chute du régime.

Autrement dit, il serait opportun pour les décideurs de réduire la contagion qui a fait qu’aujourd’hui, que même une famille de l’Est du pays réclamant le jugement d’un médecin pour erreur médicale ne fasse appel à un « président » qui se soigne dans un hôpital qui recevait, il y a un demi-siècle, les bourreaux des Algériens.

Du feu pour le pompier

Le contentieux avec le voisin marocain n’étant pas nouveau, mais la montée subite des hostilités entre les deux pays n’est pas fortuite. Sinon comment expliquer le choix de la date choisi par Bouteflika d’évoquer le problème du Sahara occidental, alors que tout le monde s’accorde à dire que même les militants du Front Polisario avaient remarqué « une tiédeur » dans la position algérienne depuis 1999 ? Ces mêmes militants se rappellent, indiscutablement, que ce même Bouteflika avait signé, devant le roi Hassan II, un document où il reconnaissait la marocanité du Sahara.

Il faut ajouter aussi dans ce contexte qu’en 1985, des généraux algériens avaient appuyé le projet d’autonomie proposé par le Maroc pour le Sahara. Donc la soudaine sympathie qu’a trouvé Bouteflika pour le combat du Polisario prête à confusion, et sa condamnation de la répression marocaine dans ces territoires et son non-respect des Droits de l’Homme que Bouteflika avait évoqué dans sa lettre ne sont que l’œuvre d’un pyromane qui, la seule faculté qui lui reste, est de deviner la réaction marocaine.

De ce fait, il provoque une tension avec un pays voisin, et tente de chatouiller ce qui restait d’amour de la patrie chez les Algériens. À Oran, Bechar ou Alger, un mouvement spontané a subitement viré de bord pour quémander un 4e mandat au grabataire à la tête de l’Etat. Il n’est pas fortuit qu’à quelques jours d’un match décisif pour l’Equipe algérienne qui sert, depuis 2009, de fond électoral inestimable pour un président en manque de vision et de perspectives, de laisser passer une si bonne opportunité pour ressouder autour de lui quelques Algériens des administrations et des Mouhafadhas du FLN.

Quel est le lien entre « l’agression » marocaine et un 4e mandat pour un président qui en a fait assez ? La réponse est justement dans la nature de l’homme qui a fait sa carrière dans le chantage, la manipulation et l’intrigue. Et qui sait que la retransmission par la télévision publique de ces rencontres amicales avec quelques personnalités ne rentrent pas dans le cadre de l’agitation précampagne ?

Amnay At Ifilkou

13 COMMENTS

  1. …Bien dit Boufernika a une pathologies psychiatrique au point ou il veut mourir tant président pour faire une grande cérémonie le jour de sont enterrement mes il ignore ce qu’il attend la HAUT il va payer ses crimes la bas personnes ne le sauvera ni sont argent ni sa notoriété ni ses généraux ni sa tente la France..non plus son patron USA….franchement personnes ne voudra être a sa place qu’elle vie de chien qu’il mène.

    • MAIS IL NE FAUT PAS OUBLIER QUE C’EST L’ARMÈE QUI L’A INSTALLER SUR CE SIÈGE….COMME
      ELLE A FAIT POUR SES PRÈDÈCÈSSEURS ACOLYTES ,TRAÎTRES,IMPOSTEURS,PYROMANES…..
      DES MINABLES IGNORANTS AVENTURIERS,AU SERVICE DE LEURS MAÎTRES ÈTRANGERS………
      ARABES….OCCIDENTAUX…LÀ OÙ ILS INVESTISSENT ET PLACENT NOTRE ARGENT,EN BAFOUANT
      NOS DROITS LES PLUS ÈLÈMENTAIRES…..NOTRE DIGNITÈ ET NOTRE RESPECT…..ILS SE DISENT
      PATRIOTES PÖUR TROMPER NOTRE VIGILANCE….ALORS QU’ILS SONT. ….DU MÊME CLAN…….DU
      MÈME RÈSEAU….OUJDA / TLEMCEN…QUI N’ONT JAMAIS PARTICIPER À LA LIBERATION DE NOTRE
      PAYS AU CONTRAIRE ILS COLLABORAIENT AVEC LA FRANCE POUR MASSACRER NOS SOLDATS
      DANS LES MAQUIS….ET C’EST CES DÈLATEURS QUI RENSEIGNAIENT LA FRANCE DES POSITIONS DES MOUDJAHIDINES TEL QUE LE CAS DU COLONEL AMIROUCHE…..DÈNONCER PAR HOUARI
      BOUMEDIÈNE , BENBELLA,BOUSSOUF ,BOUTEFLIKA,BENCHRIF, ….. LA PLUS PART DE NOS ÈLITES
      ONT ÈTÈ ASSASSINÈS PAR CES HYÈNES….. PENDANT ET APRÈS LA GUERRE.

  2. CE MONSIEUR EST UN DÉMON !

    Oui le livre du commandant Azzeddine est assez explicatif en relatant toutes les combines du « fêtard » bouteflika pendant et après la révolution . Il en est de même de celui de MOHAMED BENCHICOU qui nous a appris certaines abominations de ce sinistre individu .

    il est venu se venger contre le peuple qui ne l’ a pas aidé pendant sa pseudo ( traversée du désert?) dans les palais des pays du golf

    ses amis emiratis lui ont donné un formation supplémentaire dans l’ art de réussir à devenir monarque .Pour rendre un arabe servile et soumis il faut lui remplir la panse . Avec cette méthode aplaventriste de stimulus- réponse qui réussit , il se fait appeler FAHAMATOUHOU en dépit de son passé peu glorieux .

    Aux kabyles qui ne mangent pas de sa sale main il crée la mort , l ‘ insécurité, le chômage, la drogue , les feux de forêts en les privant même des pénétrantes autoroutières desservant tuvirets , vgayet et tizi-uzu .

    cet énergumène n ‘ est pas un président mais un démon .

    Là où le bat blesse c’ est qu ‘ il nargue et crache sur le peuple en voulant mourir sur le fauteuil .

    une première dans les annales de l’ histoire : ‘ une personne grabataire et tremblante dans une chambre à coucher continue à diriger le pays , comme si l’ Algérie est sa propre propriété .

    c ‘ est ce qu on appelle se venger en réussissant à faire baisser le pantalon au peuple .

    Aucune homme du sinistre DRS n ‘ est pourvu de testicules pour le dégager du palais présidentiel qui squatte lui et sa famille avec de l’ argent du pétrole qui est géré par son frère SAID

    .

    • Un pouvoir n’est jamais seul.. Le peuple y est pour chose dans ses gouvernants..

      On aura beau dire ce monstre et ses affidés à juste titre leur abomination mais il démurera un mystère inexplicable sur le comportement des citoyens et surtout de l’intelligentsia ;y compris les compagnons de guerre dits moudjahids FLN qui ont tourné le dos aux valeurs et idéaux de ABANE ,AMIROUCHE, SI LHOUAS et tant d’autres pour ce complaire et se compromettre à l’image de leurs maîtres dictateurs..
      Boutefli ou x y ,et même avec l’armée ,sans la complicité de tous ces kerchistes indignes qui font la fête sur le dos de leurs anciens compagnons pour soi disant leur rendre hommage. UNE TRAHISON .

      En réalité, c’est pour mieux les utiliser afin de se légitimer pour tromper leur monde ..
      Sans tous ces vampires rien n’aurait pu se faire..
      Aux citoyens de les ciblés pour les combattre en premier car ce sont eux les relais RENTIERS..

      Imaginez juste un instant si tous ces gens lâchaient le pouvoir pour se dresser contre lui ..FINI LE NAIN boutef ,son armée et le DRS.
      Au pays d’Allah ,point de rêve et bonjour le cauchemar..

      Quand je vois la jeunesse qui se transcende et SE MOBILISE pour un match de foot et se comporte en esclave pour sa liberté et ses droits on ne peut que qu’être offensé .
      Vous me direz si les adultes ne donnent pas le bon exemple ,comment voulez-vous qu’ils se comportent autrement.?
      Bien sûr dans ce que je viens de dire, je fais la différence entre les sincères patriotes qui font se qu’ils peuvent pour sauver les meubles..
      L’homme pervers et capable même de se faire du mal sans se rendre compte tellement il est pris dans
      sa tourmente de la réussite sociale et financière peu importe la manière et au diable la morale..

  3. CE MONSIEUR EST UN DÉMON !

    Oui le livre du commandant Azzeddine est assez explicatif en relatant toutes les combines du « fêtard » bouteflika pendant et après la révolution . Il en est de même de celui de MOHAMED BENCHICOU qui nous a appris certaines abominations de ce sinistre individu .

    il est venu se venger contre le peuple qui ne l’ a pas aidé pendant sa pseudo ( traversée du désert?) dans les palais des pays du golf

    ses amis emiratis lui ont donné un formation supplémentaire dans l’ art de réussir à devenir monarque .Pour rendre un arabe servile et soumis il faut lui remplir la panse . Avec cette méthode aplaventriste de stimulus- réponse qui réussit , il se fait appeler FAHAMATOUHOU en dépit de son passé peu glorieux .

    Aux kabyles qui ne mangent pas de sa sale main il crée la mort , l ‘ insécurité, le chômage, la drogue , les feux de forêts en les privant même des pénétrantes autoroutières desservant tuvirets , vgayet et tizi-uzu .

    cet énergumène n ‘ est pas un président mais un démon .

    Là où le bat blesse c’ est qu ‘ il nargue et crache sur le peuple en voulant mourir sur le fauteuil .

    une première dans les annales de l’ histoire : ‘ une personne grabataire et tremblante dans une chambre à coucher continue à diriger le pays , comme si l’ Algérie est sa propre propriété .

    c ‘ est ce qu on appelle se venger en réussissant à faire baisser le pantalon au peuple .

    Aucune homme du sinistre DRS n ‘ est pourvu de testicules pour le dégager du palais présidentiel qui squatte lui et sa famille avec de l’ argent du pétrole qui est géré par son frère SAID

    .

  4. Qui sait aussi , que le drapeau brûlé ou arraché au Maroc ne soit le fait des amis de Bouteflika dans l’ armée ou ailleurs , envoyés en mission , pour créer une légitimité à BOUTEKLIKKHA, en vue d ‘ un 4ème mandat .

    BOUTEKLIKHA est un sous-marin capable de tout pour sa petite personne et son clan .
    Somme toute c ‘ est un maitre dans l ‘ art des coups bas , complots, et manipulations .

    Je pense sincèrement qu’il est le concepteur et tête pensante du conflit frontalier Algéro-Marocain en 1963 , quand les 8000 hommes de feu colonel MOHAND OULHADJ chargés de déloger BEN BELLA et ses criminels ,sont ensuite détournés de leur mission essentielle pour aller à colom-bechar protéger nos frontières .

    Cette guerre a fait beaucoup de mort côté kabyle comme nous le savons, et permit à BEN BELLA et boumedienne de réorganiser leur troupes pour mieux asseoir leur pouvoir et dictature .
    .

    il veut reproduire exactement le même scénario pour que les Algériens se mobilisent autour de lui, en oubliant tous les détournements commis par ses amis , l’ argent qu ‘ il donne aux émiratis , la corruption , la perte de libertés individuelles etc…. et surtout le bras d ‘ honneur au peuple pour lui dire j y suis et j y reste jusqu’à la mort . QUEL DIABLE !

    • Rien cirer des algerie ou l’algerie ! Quand au peuple – Lequel ? Il y a lieu de parler de population, ou troupeau, des lors ou celle-ci n’a ni reperes, ni principe, ni dicipline, bref sans honneur . . . Rien que la promiscuite’, c.a.d. violence psychologique, car la violence est de nature sexuelle ! Dit-on qu’il faut respecter son adversaire, et faute de le faire, personne ou presque n’a quoi que ce soit a proposer sinon a commenter sur les intentions et realisations de quelqu’un, a moitie’ mort deja, a toujours les capacite’s de projeter ! Il a des projets et ils les realisent un par un – qu’a donc ce troupeau comme projet? Rien !

    • le message de boutef a la tele en recevant lakhdar ibrahimi est bien clair avec ses neveux apres moi c es la releve des boutef .apres l umiliation du fln vient le tour de la nation.(yareb koun maana)

  5. Boutef n’est pas seulement un pompier pyromane, il restera dans les annales un président cleptomane.

  6. azul

    alors…. » il serait opportun pour les decideurs…. » ah tamurtinfo appelle les decideurs a proteger les gens du degat de boutef ramener par les decideurs et encourager par les decideurs. Apparemment ces derneirs temps vous avez un decideur derriere vous pour vous proteger.

    on sait toujours c’est la meme chanson chez les kabyles,ils ne peuvent pas decider pour leur bien et assumer leur dignité.toujousr dans la soumission et ils n’ont jamais fini un travail commencer.
    toujours la meme chose a da hamou;c la meme chose a da moqrane,c la meme chose a da lvachir.c la meme chose a da muhand.

    OUI,nous devons apprendre l’histoire des kabyles et ne jamais l’oublier,toujours comme ça.
    je vous souhaite bon vent pour votre esclavagisme eternel.

  7. Bonjour, voila un homme algérien sage qui a bien compris les enjeux, les pourquoi et les comment de cette pseudo-crise entre l’Algérie et le Maroc.
    Depuis le début les média marocains n’ont pas cessé de crier que l’action de Bouteflika est régi par un calendrier electoral, justifié par une nécessité de remettre Bouteflika sur pied, dans un costume et non pas dans un pyjama comme on le voyait ces dernières semaines.
    Pour se montrer Fort, apte et pour que le peuple algérien le conçoit comme etant un meneur présidentiel il faut que bouteflika attaque , qu’on le montre à l’offensive, et le meilleur moyen est d’attaquer le MAroc.

    Entre nous :
    JE NE SERAIS PAS SURPRIS D’APPRENDRE UN JOUR QUE L’ACTE DU DRAPEAU EST PERPETRE OU COMMANDITE PAR LE DRS OU BOUTEFLIKA LUI MEME

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here