A cause du froid et du manque de gasoil : Les élèves de l’école d'Ighil Mal renvoyés par les enseignants

7
168

SOCIÉTÉ (Tamurt) – Les enseignants de l’école primaire d’Ighil Mal, à Ath Zmenzer, 10 km au sud de Tizi-Ouzou, ont décidé ce matin de renvoyer les écoliers chez eux et de ne pas leur dispenser de cours.

Le froid glacial qui sévit dans les classes, suite aux dernières intempéries, et le manque de gasoil pour le chauffage ont contraint le directeur de cette école de ne pas recevoir les élèves. Selon les parents d’élèves de cette école primaire, le maire d’Ath Zmenzer refuse d’alimenter l’école en gasoil. Les demandes du directeur de cette école ne sont pas prises en considération. Il a pourtant interpellé à maintes reprises le maire, mais sans succès.

Notons que la gestion des transports scolaires, des cantines et du chauffage sont confiés aux mairies. Une bonne partie de la localité d’Ath Zmenzer n’est pas encore raccordée au réseau du gaz de ville. Plusieurs autres écoles primaires et autres établissements scolaires sont confrontées au froid glacial qui souffle depuis trois jours sur la Kabylie.

Farid M

7 COMMENTS

  1. pour un pays qui roule sur de l’or….noir c’est vraiment scandaleux. il serait judicieux d’entendre le premier responsable de la mairie pour écouter sa version des faits

    • Vous avez entièrement raison, faudra entendre le premier responsable de la commune pour en savoir plus car ça spécule de partout, il y a beaucoup de mensonges et de manipulations.

      • Les assertions selon lesquelles le maire de Béni-Zmenzer aurait refusé d’alimenter l’école Boudjemai du village Ighil-El-Mal en gasoil, sont totalement infondées et mensongères. Les enseignants ont pris la décision de renvoyer les élèves sans en aviser auparavant le maire. Une fois l’information parvenue à la mairie, l’école a été alimenté en gasoil à 9 heures. A ces personnes qui versent dans la manipulation et le mensonge, nous disons ceci : Quelle raison peut-elle motiver un refus d’alimenter nos enfants en gasoil ? C’est nous qui en 2008 avons doté toutes les écoles primaires de citernes à gasoil. Ces personnes ignorent ou feignent d’ignorer que beaucoup d’efforts consentis et d’argent dépensé pour faire de toutes nos écoles les meilleures à l’échelle wilaya, pour permettre à nos enfants de travailler dans les meilleures conditions possibles. Si l’on compare la situation de nos écoles aujourd’hui à celle que nous avons trouvée à notre installation on se rendrait compte qu’un travail colossal a été accompli et nous n’avons aucun mérite, nous n’avons fait que le devoir pour lequel la population a placé sa confiance en nous. Les résultats obtenus ces dernières années tous cycles confondus en sont la meilleure preuve de ce travail. Ceux qui veulent discréditer les élus n’en seront qu’à leurs frais et ils feraient mieux de trouver autre chose à se mettre sous la dent.
        A Bon entendeur AZUL.

    • Les assertions selon lesquelles le maire de Béni-Zmenzer aurait refusé d’alimenter l’école Boudjemai du village Ighil-El-Mal en gasoil, sont totalement infondées et mensongères. Les enseignants ont pris la décision de renvoyer les élèves sans en aviser auparavant le maire. Une fois l’information parvenue à la mairie, l’école a été alimenté en gasoil à 9 heures. A ces personnes qui versent dans la manipulation et le mensonge, nous disons ceci : Quelle raison peut-elle motiver un refus d’alimenter nos enfants en gasoil ? C’est nous qui en 2008 avons doté toutes les écoles primaires de citernes à gasoil. Ces personnes ignorent ou feignent d’ignorer que beaucoup d’efforts consentis et d’argent dépensé pour faire de toutes nos écoles les meilleures à l’échelle wilaya, pour permettre à nos enfants de travailler dans les meilleures conditions possibles. Si l’on compare la situation de nos écoles aujourd’hui à celle que nous avons trouvée à notre installation on se rendrait compte qu’un travail colossal a été accompli et nous n’avons aucun mérite, nous n’avons fait que le devoir pour lequel la population a placé sa confiance en nous. Les résultats obtenus ces dernières années tous cycles confondus en sont la meilleure preuve de ce travail. Ceux qui veulent discréditer les élus n’en seront qu’à leurs frais et ils feraient mieux de trouver autre chose à se mettre sous la dent.
      A Bon entendeur AZUL.

  2. Les assertions selon lesquelles le maire de Béni-Zmenzer aurait refusé d’alimenter l’école Boudjemai du village Ighil-El-Mal en gasoil, sont totalement infondées et mensongères. Les enseignants ont pris la décision de renvoyer les élèves sans en aviser auparavant le maire. Une fois l’information parvenue à la mairie, l’école a été alimenté en gasoil à 9 heures. A ces personnes qui versent dans la manipulation et le mensonge, nous disons ceci : Quelle raison peut-elle motiver un refus d’alimenter nos enfants en gasoil ? C’est nous qui en 2008 avons doté toutes les écoles primaires de citernes à gasoil. Ces personnes ignorent ou feignent d’ignorer que beaucoup d’efforts consentis et d’argent dépensé pour faire de toutes nos écoles les meilleures à l’échelle wilaya, pour permettre à nos enfants de travailler dans les meilleures conditions possibles. Si l’on compare la situation de nos écoles aujourd’hui à celle que nous avons trouvée à notre installation on se rendrait compte qu’un travail colossal a été accompli et nous n’avons aucun mérite, nous n’avons fait que le devoir pour lequel la population a placé sa confiance en nous. Les résultats obtenus ces dernières années tous cycles confondus en sont la meilleure preuve de ce travail. Ceux qui veulent discréditer les élus n’en seront qu’à leurs frais et ils feraient mieux de trouver autre chose à se mettre sous la dent.
    A Bon entendeur AZUL.

  3. Les assertions selon lesquelles le maire de Béni-Zmenzer aurait refusé d’alimenter l’école Boudjemai du village Ighil-El-Mal en gasoil, sont totalement infondées et mensongères. Les enseignants ont pris la décision de renvoyer les élèves sans en aviser auparavant le maire. Une fois l’information parvenue à la mairie, l’école a été alimenté en gasoil à 9 heures. A ces personnes qui versent dans la manipulation et le mensonge, nous disons ceci : Quelle raison peut-elle motiver un refus d’alimenter nos enfants en gasoil ? C’est nous qui en 2008 avons doté toutes les écoles primaires de citernes à gasoil. Ces personnes ignorent ou feignent d’ignorer que beaucoup d’efforts consentis et d’argent dépensé pour faire de toutes nos écoles les meilleures à l’échelle wilaya, pour permettre à nos enfants de travailler dans les meilleures conditions possibles. Si l’on compare la situation de nos écoles aujourd’hui à celle que nous avons trouvée à notre installation on se rendrait compte qu’un travail colossal a été accompli et nous n’avons aucun mérite, nous n’avons fait que le devoir pour lequel la population a placé sa confiance en nous. Les résultats obtenus ces dernières années tous cycles confondus en sont la meilleure preuve de ce travail. Ceux qui veulent discréditer les élus n’en seront qu’à leurs frais et ils feraient mieux de trouver autre chose à se mettre sous la dent.
    A Bon entendeur AZUL.

  4. Les assertions selon lesquelles le maire de Béni-Zmenzer aurait refusé d’alimenter l’école Boudjemai du village Ighil-El-Mal en gasoil, sont totalement infondées et mensongères. Les enseignants ont pris la décision de renvoyer les élèves sans en aviser auparavant le maire. Une fois l’information parvenue à la mairie, l’école a été alimenté en gasoil à 9 heures. A ces personnes qui versent dans la manipulation et le mensonge, nous disons ceci : Quelle raison peut-elle motiver un refus d’alimenter nos enfants en gasoil ? C’est nous qui en 2008 avons doté toutes les écoles primaires de citernes à gasoil. Ces personnes ignorent ou feignent d’ignorer que beaucoup d’efforts consentis et d’argent dépensé pour faire de toutes nos écoles les meilleures à l’échelle wilaya, pour permettre à nos enfants de travailler dans les meilleures conditions possibles. Si l’on compare la situation de nos écoles aujourd’hui à celle que nous avons trouvée à notre installation on se rendrait compte qu’un travail colossal a été accompli et nous n’avons aucun mérite, nous n’avons fait que le devoir pour lequel la population a placé sa confiance en nous. Les résultats obtenus ces dernières années tous cycles confondus en sont la meilleure preuve de ce travail. Ceux qui veulent discréditer les élus n’en seront qu’à leurs frais et ils feraient mieux de trouver autre chose à se mettre sous la dent.
    A Bon entendeur AZUL.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here