Il effectue sa deuxième visite en l’espace d’un mois en Kabylie : L’islamiste Amar Ghoul revient encore à Tizi-Ouzou

0
148
Amar Ghoul
Amar Ghoul

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Le président du parti Islamiste, Tadj (couronne), également ministre des transports, a effectué une visite partisane à la ville de Tizi-Ouzou. C’est la deuxième en l’espace d’un mois. Amar Ghoul, transfuge du parti du Hammas, choisi toujours les vendredis pour se rendre en Kabylie, afin passer inaperçu.

Il vient, comme d’habitude, en catimini, pourtant dans le cadre de ses activités partisanes, car il sait pertinemment qu’il n’est pas le bienvenu en Kabylie. Mais la question qui se pose est pourquoi Amar Ghoul multiplient les visites à Tizi-Ouzou, une région dans laquelle il ne compte pratiquement aucun militant ?

Des informations qui ne sont pas confirmées font état de la préparation des prochaines élections présidentielles au profit de sa « Fakhamatouhou » (sa majesté), Abdelaziz Bouteflika. D’ailleurs, Amar Ghoul s’est entretenu longuement hier avec le directeur de la culture, El Hadi Ould Ali. L’Islamiste Amar Ghoul, d’une tendance politique extrémiste et anti-Kabyle, a été accompagné par une forte escorte policière d’agents du DRS. Aucun journaliste n’a été informé de cette visite. Il a été accompagné par contre par ceux de l’ENTV et de l’APS qui sont venus avec lui d’Alger.

Une chose est sûre, Amar Ghoul n’est pas venu à Tizi-Ouzou pour son parti, puisqu’il ne compte pas de militants dans région. Il était certainement en mission.
Le mois passé, Amar Ghoul avait choisi la région d’Iwadhiyen. Il a rencontré une poignée de militants inconnus dans la région.

Farid M

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here