Le RCD invite Benbitour pour discuter de démocratie

31
136
Benbitour
Benbitour

ALGERIE (Tamurt) – Ahmed Benbitour, ancien premier ministre algérien au début de l’avènement de Bouteflika au pouvoir, a été invité ce week-end pour une conférence débat, par les militants du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD) d’Alger, au siège de ce parti. Plusieurs thèmes liés à la démocratie et aux problèmes que rencontre l’Algérie ont été abordé par le conférencier.

Benbitour qui a enfilé le costume d’opposant au régime, n’a jamais critiqué ni Bouteflika ni l’armée. Il se contente de répéter quelques statistiques lors de ses conférences et quelques propositions, soi-disant de sortie de crise. Le seul point sur lequel Benbitour est claire, c’est question la Amazighe. Il a déclaré dernièrement clairement son opposition à l’officialisation de la langue Tamazight sur le plateau de la BRTV, à Paris.

Benbitour est issu de la tribu Chabnaa de Ghardia, donc un arabe de Souche. Les dignitaires et les membres de cette ethnie mènent une guerre permanente contre les Mouzabites Amazghophone de Ghardaia. L’invitation de cet enfant du régime par le RCD, un parti qui a tant donné pour la culture Amazighe, est intrigante à plus d’un titre.

Ces derniers temps, le revirement du RCD n’est pas compréhensif. Le parti de Mohcine Belbbas s’est allié même avec le parti du Hamas, une formation politique raciste et anti kabyle. Son ex-leader, Mahfoud Nahnah, avait même déclaré en juin 1998 que Matoub Lounès ne devait pas être enterré dans un cimetière musulman. « Ce qui se passe est un non évènement pour nous au Hamas. Nous sommes préoccupés par l’assassinat de nos frères Palestiniens à El Qods », récidiva Abouderra Soltani !

L’histoire retiendra tous les noms des ennemis de la Kabylie.

Farid M.

31 COMMENTS

  1. Je ne vois pas ce que la kabylie et les kabyles ont à gagner en discutant avec des négationnistes islamistes à moins que le RCD à des objectifs personnels..

    Politiquement le RCD ne sera jamais gagnant dans l’histoire car il feront exactement comme ils ont fait à nos patriotes une fois la victoire acquise.

    Le réflexe est toujours le même je me sers de toi pour gagner une fois la victoire acquise tu demeurera mon supplétifs même chez toi.

    Seul benbitoure sortira victorieux..il pourra raconter se qu’il voudra pour embobiner le RCD après c’est dans le c..
    Ne pas tirer les leçons du passé, c’est accepter de se faire avoir encore une énième fois..

  2. J’ai personnellement écouté cette interview de BRTV et il n’à jamais dit qu’il était contre l’officialisation du Tamazight. Il a dit plutôt que l’officialisation devait passer par référendum. Il l’a même dit avec un ton de soutien à l’officialisation et non comme un blocage. Seulement, les journalistes ont tellement déformé ses propos que vous vous permettez de dire qu’il s y est opposé « clairement ».

    Ayez juste l’honnêteté intellectuelle de voir d’abord l’interview et ensuite de rapporter les dits correctement.

    Merci.

    • @Mos
      Referendum pour tamazight ? pourquoi il n ya jamais eu de refrendum pour la langue arabe ? Ce Benbitour est anti-Amazigh par definition, un dscendant des Banu-Hillals ..rien a grater. Le grand desespoir de nous les Kabyles, c’est que compte tenu de la position dans laquelle on est en Algerie, on est oblige de faire concession apres concession.

    • azul. ce n ai pas la 1re fois que ces auteurs d articles deforme l information. c est le fait qu ils ecrivent bocoup plus avec subjectivité.jai entendu l intervew de bn bitour, et il était pr tamazight oficiell mais avec referendum, mais il ne s est jamais categoriqment oposé comme farid m. dit dans cet article.

    • Et quelle différence il y a entre refus direct et indirect( référendum )? Il faut savoir lire entre les lignes Monsieur!

      • j admet comme vous dites qu il est contre l officialisat d tamazight, jai juste voulu dire qu il faut essayer d etre fidel à ce qu il a annoncé par sa bouche, car un lecteur de votre article peut vous prendre pr un monteur si vous ne reprenez pas ce qu il a exactement dit, c apres que vient l etape d analyser ce qu il a dit, qu il est contre l oficialsation.donc essayez de 1rment dire ce qu il dit, en suite analyser son contenue.c est mon avis personnel.
        tanmirt

      • Je suis tout à fait d’accord avec vous Mr Farid, parce que le referendum conduira inéluctablement à la non officialisation de la langue tamazaghit(rapport de nombre arabes>berberres) donc nuance il ya une différence de taille à ne pas negliger, car c’est la langue de nos mères, là dessus il n’y a pas de place pour une quelconque concession.

      • Je suis tout à fait d’accord avec vous Mr Farid, parce que le referendum conduira inéluctablement à la non officialisation de la langue tamazaghit(rapport de nombre arabes>berberres) donc nuance il ya une différence de taille à ne pas negliger, car c’est la langue de nos mères, là dessus il n’y a pas de place pour une quelconque concession.

    • @Mos,

      Je me demande de quel intellectualisme tu parles!! On soumet au référendum un projet de société, un programme politique mais PAS une identité monsieur!

      Dire que l’officialisation de Tamazight doit passer par un référendum est d’abord un acte hostile en soit voire même raciste. Si ce monsieur n’était pas de mauvaise foi il aurait plutôt déclaré que l’officialisation de Tamazight est incontournable car c’est la langue du pays. Parce que soumettre quelque chose à un référendum ca suppose un résultat OUI ou NON. Or dire NON à Tamazight est INACCEPTABLE!

      Alors monsieur au lieu de défendre n’importe quoi la décence nous impose un minimum de réflexion.

      Benbitour a été trahi par sa réponse à une question à laquelle il ne s’attendait pas peut-être. Cet bonhomme est clairement raciste et anti-amazigh. Malgré son revirement par la suite, ca ne changera rien le coup est parti et les gens savent ce qu’il est.

    • le RCD n ‘ a pas fini de recevoir des raclées en continuant à récidiver dans la connerie .

      Quelle leçon a le RCD de recevoir de cet apprenti sorcier qui a insulté les amazigh en soumettant la langue de leur ancêtres à un référendum en pleine chaine BRTV . L’ amateurisme de l’ animateur de l’ émission et son manque de tact ont manqué pour remettre à sa place cet apatride .

      Le RCD est – il orphelin , des Saadi, maitre ALI YAHIA , et autre intelligentsia kabyle pour inviter un produit sarrasin de souche qui fait partie du sérail ?

      Je ne sais pas dans quel but on a invité cet idiot de service à la bouche érodée , dans un costume de monoprix , pour nous parler de démocratie , comme si celui-ci en est issu ?

      L ‘ unique solution est d’ instaurer les débats autour de l’ avenir de la kabylie qui est sous la botte de nos nouveaux ennemis .

    • Monsieur bos , vous croyez toujours aux bédouesme arabes , un référendum , il savait qu’il est gagnons d’avance , vous faite la politique avec sentiment vous aimer le R.C.D donc vous êtes un musulmans arabes kabyle chaoui ex………. la merdev quoi.

  3. Benbitour ancien premier ministre algérien est connu, tout aussi bien que ce qu’il a dit !! Se réunir avec quelqu’un ne veut pas dire qu’on est d’accord avec lui ou que l’on est de la même obédience, c’est clair, pas pour tout le monde apparemment, surtout pas pour Mr Farid .M !! Personnellement je ne piffe pas ce Mr et je connais tout l’amour qu’on la majorité des arabophones algériens pour les Kabyles !! Rares sont les Arabophones qui pensent qu’un pays ne peut pas survivre avec des citoyens avec des droits et devoirs différents !! C’est pour cela qu’il y a de plus en plus de Kabyles qui parlent d’autodétermination du pays kabyle !!

    • @Mas Azza, j’ai compris ce que tu veux dire quoique c’est difficile à y croire. Mais dans le présent contexte ca ne marche pas. On ne peut pas aller discuter avec quelqu’un qui est foncièrement raciste et anti-amazigh. Il n’a même pas un smig de discussion comme dirait notre ami Said Sadi, pour aller le rencontrer.

    • Ce qui est grave, c’est qu’il fut un temps ou la question ne se posait pas en Kabylie, au contraire, les Kabyles engageaient les autres regions pour une emancipation politique, porte’e sur le droit eguale, a commencer par la langue. c.a.d. le deni de la langue est symbolique de tous les autres droits. Puis voila maintenant, qu’il s’agit du droit d’exister et que c’est les autres qui nous engagent dans nos villages ! Le retour a l’envers. Il fut un temps, ou etre un Mazab a Alger signifie danger de mort ! pire qu’etre Kabyle ou chaoui. Le regime a tout applati, comme arabo-islamiste algerien !

  4. le rcd a compris qu’en kabylie,son fief d’avant,les gens ne veulent plus entendre parler de partis politiques,qui se marchandent des situations sur leurs dos aux dépends d’une lutte pour l’emancipation du peuple kabyle.alors ils s’allient mémes aux pires ennemis de la kabylie pour plaire au pouvoir colonial d’alger.reste aux comités de coordinations des comites de villages de se concerter pour soustraire la gestion de nos communes des griffes de ces partis satellites du pouvoir pour les confier aux citoyens integres et sans chapelle politique.

  5. mazal encore il ya des kabyles qui croient a l’angerie avec leurs drapeau moche arabo islamique
    sadi et ces militant opportuniste doivent comprendre que les generations ont changer
    on veut lindepance de la kabylie.

  6. Pourquoi le RCD a prit l’initiative de discuter avec quelqu’un qui ne veut pas de parti,il veut se présenter à la présidentiel tous seul,c’est du jamais vu .Dans cette élection:il faut un projet,un parti;des militants et des sous.A moins; ce qui est fort possible qu’il soit parenner par la muette pour jouer le lièvre.Sur BRTV :IL déclare sur Tamazigh que n’est pas de son ressort ;c’est une affaire des berbéres qu’ils s’organisent :c’est à dire gros somme au dos démerdez- vous.Par contre l’enseignement et la culture arabe seront bien subventionné par l’argent du contribuable,les Kabyles,les chaouis,les Mozabites compris.Ah j’allais oublié ;un candidat à la fonction supréme :il doit rassembler toutes les composantes de la société dans toute sa diversitè…!alors Mssieur bentartour tu peux te mettre le doit dans l’œil,les Kabyles ne sont pas dupes et le RCD ne représente que lui m^eme.Les vrais Kabyles as ghan ENIF…!rouh talghab fi hadika el hayaouanes

  7. Le RCD est cuit et a un degré moindre le FFS. Le premier doit sa survie qu’a centaines de têtes membres de son appareil. Le second s’accroche a la vie a travers « ses anciennes gloires » résiduels qui rêvent aux chimères.
    Les assises sont plutôt dans les « autodeterministes » sans forcement être du MAK…Sans que celui-ci soit agrée.

  8. BENBITOUR CANDIDAT DES GÉNÉRAUX ? OU BENFLIS ? Pas sur, pour le moment ! Les Généraux ont plusieurs  » fers au feu » , plusieurs candidats en vue, mais le  » Conclave militaire  » n’est pas réuni à présent .

    C’est dans cette perspective qu’il faut saisir l’invitation faite par le RCD , ce parti crée par les Généraux ultras, les faucons, les durs au sein du Pouvoir militaire !

    Il est possible que ce soit la  » poudre aux yeux « , une énième manœuvre de diversion.

    Les Généraux miseraient plutôt pour un candidat issue de la Diplomatie. Un Ambassadeur ou un Ancien Chef de la Diplomatie ( Ministre des Affaires étrangères)…..comme Boutef ! Ghozali ? Djazairi ? Bala ? Sahnoun ?

  9. Ce parti (RCD) m’étonne. Le changement de cap est visible du moment qu’il se permet de discuter avec les ennemis de la KABYLIE. Pour Mr Benbitour je dirais que TAMAZIGHT est chez elle et ce depuis plusieurs millénaires donc pas besoin de référendum; Le référendum doit s’appliquer uniquement à la langue arabe du fait qu’elle n’est pas chez elle. Mr Benbitour, vous n’êtes pas sans le savoir que même dans les régions dites « arabophones » l’arabe n’est pas maîtrisée, pourquoi pour la simple raison que c’est une langue étrangère même pour eux. Vous l’avez imposé au peuple mais ce dernier la rejette, en fait c’est son subconscient(AMAZIGH) qui la rejette. Votre frère Kabyle.

  10. J’espère que le RCD, dont les militants méritent un grand respect, n’aille pas jusqu’à vendre Benbitour à la Kabylie comme il avait fait pour Boutef -à qui il avait fourni en prime quelques ministres et une maîtresse rouquine cerise sur le gâteau- pour le diaboliser par la suite, quand c’était trop tard et quand le mal était déjà fait. Sadi s’est retrouvé comme le pauvre cocu, juste les yeux pour pleurer, Boutef l’avait dépouillé de tout, il lui avait tout piqué!! Faire confiance à un telle racaille, pur produit de la pourriture qui a mis main basse sur l’Algérie, et dont l’anti-kabylisme est notoirement connu et reconnu, revient de l’amateurisme politique et de l’ignorance de l’histoire récente de notre peuple: le peuple kabyle.

    Il faut que le RCD (sa direction surtout!) cesse de promouvoir des démocrates de façade -démocrates à Tizi et fervents défenseurs de l’arabisme et pourfendeurs de l’amazighité ailleurs- qui s’avèrent toujours être de pires anti-kabyles et anti-berbères par la suite. La direction du RCD doit cesser leur recherche exaspérée et obsessionnelle pour mettre la main sur un arabe démocrate et laïque, l’arabe le sauveur, l’arabe qui ne serait pas comme tous les autres arabes, pour lui dérouler le tapis rouge. Cette haine de soi devient ridicule!! C’est vrai qu’un kabyle, quelque soit ses mérites et ses compétences, ne peut représenter ce camp « démocrate » dans cette Algérie qui ne se définit qu’arabe et anti-berbère, mais la stratégie suivie ne fera que perdurer encore et encore la souffrance de notre peuple -le peuple kabyle- et perdurer le pouvoir de nos ennemis sur nous.

    La direction du RCD doit apprendre de toutes les désillusions anciennes et récentes, elle doit retenir les leçons du passé, au lieu de s’acharner à apprendre à marcher à ceux qui adorent ramper, il aurait mieux fait d’associer ses efforts à ceux du MAK et ceux de tous les patriotes kabyles pour une Kabylie libre et indépendante. Pour que notre peuple se débarrasse de toutes les tutelles une fois pour toutes.

    Pour le FFS, rien de nouveau à l’horizon, toujours la même constance dans l’erreur et la bêtise, il est néfaste à la cause légitime du peuple kabyle et il en est fier. Et ce n’est pas une nouveauté! L’algérianisme à l’excès et pour plaire, conjugué à l’affairisme, lui a ôté toute trace de crédibilité et toute utilité. Le FFS n’a jamais servi à rien et il ne sert à rien, sauf à glorifier une idole, et pour certains c’est le Dieu vivant, qui a toujours vécu loin, mais vraiment très loin, de nos misérables vies. Après un long coma, le parti est cérébralement mort, il est pour l’instant maintenu artificiellement vivant pour le besoin de la prochaine tromperie et de la prochaine imposture du régime voyou d’Alger. Soyons honnêtes, et désolé pour les nostalgiques de zaimisme, Un FFS mort est un obstacle en moins pour le triomphe de la cause du peuple kabyle…

    F.A

    • F A@ ».Le FFS n’a jamais servi à rien et il ne sert à rien ».

      Détrompez-vous ,il a servi le pouvoir et surtout neutraliser les kabyles pour les empêcher de s’unir..

      Ce n’est pas un hasard s i’ n’a jamais appeler à l’union mais a toujours agi pour casser les kabyles.

      je suppose que c’était sa feuille de route dictée par Boumediene pour le laisser vivre et faire croire qu’il c’était évadé de prison alors que les vrais opposants on été chassés comme des lapins loin du pays avec l’aide de la France.
      Moi je ne fais pas confiance à ceux qui ont même s’il me promettent ou en vrai un paradis sur terre car sous, je n’y crois pas une seconde.
      seul l’autodétermination pourra sauver les générations à venir..

  11. Je doute que vous publiez ceci, mais je l’etale tout de meme. De toute facon, vous n’avez pas le monopole sur internet, etc. Je ne me fais censurer qu’ici et sur kabyle.com, meme pas chez les islamistes anglophones. C’est la raison d’ailleurs pourquoi, la majorite’ Kabyle d’entant a finit par devenir une minorite’ dans ce pays. Bref,

    ou est le probleme avec Benbitour et du rcd?(qui est le meme) et a un certain degre’ le votre.

    {{En un une phrase, ils cherchent a corriger le regime et non pas a le changer, ce qui est different.}}

    Pour eux, commepour les Islamistes, le probleme n’est pas la nature du regime, mais sa gestion opaque de la rente, de laquelle resulte une inegualite’ systematique de la distribution de la rente – Ce qui est faux !

    Pour eux, les khabzistes, qu’ils soient Arabophones ou Kabylophones, la structure de cette bananiere autoritaire n’est pas le probleme. Le probleme vient des hommes qui la gerent. Donc, leur solution a cet enfer, est le remplacement de ces hommes par d’autres (eux), plus efficaces. En da’utres termes, l’injustice resulte de l’ineficacite administrative, et non l’inverse.

    Mon probleme avec eux, est que l’inneficacite’ n’est pas une cause mais coneut sequence de l’injustice. Car en toute realite’, il y a peu d’entraves administrativement du reglement (lois et regles qui en decoulent). Al’exception du Norvege, l’Algerie(regime) est un pays qui prend en charge la population (remarquez que j’evite le terme citoyens), a 98%, sur le point de vue de besoins materiels. Il lui achete meme la patate et le pain qui ont une eternite’ durant ete produits localement.

    Cependant, le probleme de la majorite’ algerienne (qui est khobziste) est que l’argent depense’ pour cette prise en charge, coute trop, pour ce qu’ils recoivent. En d’autre termes ils recoivent peu, et ce peu est etabli par rapport a une classe dans cette societe, qu’ils identifient comme (le pouvoir). Cela est une observation reelle certes, mais n’est pas le probleme – Il n’est qu’une consequence!

    Consequence de quoi? Et bien de l’absence de citoyennete’, c.a.d. que la societe’ est mise sous-tutelle. Une minorite’ de la societe’, decide de tout pour une majorite’. Mais, pour qu’il y ait decision, il faut prealablement, une reconnaissance, c.a.d. une citoyennete’, ou une justice.

    En d’autres termes, le droit egual de decision – ce qui necessite une reconnaissance. et la moindre des choses est celle de l’existence. Inversement, on vous nie l’existence, donc on justifie votre droit de decision, ce qui justifie votre absence juridique, donc la negation de votre citoyennete’, qui explique la non-reconnaissance. Encriminologie (psychologie du crime et du criminel), c’est ce qu’on appele « la reponse deceptive », ou le mensonge et deni. c.a.d. a une question logique (oui | non) sur un sujet precis A, plutot que d’etre franc et dire le oui ou le non, on s’embale dans des possibilite’s sur un sujet C.

    Dans le cas du benbitour, il est convaincu que la population dans sa majorite des algeriens s’en fout d’etre Amazigh ou pas, tout en reconnaissant le droit d’un peuple a decider(referundum). La est la negation, il nie aux Kabyles et Touaregs leurs realite’ d’etre des Peuples Reels, en affirmant le droit « des peuples a choisir leur langue officielle ». Cette question l’a meme fait rire, ou plutot ricanner, dans le sens ou celui qui la pose lui offre l’opportunite’ de ne pas repondre avec deception, c.a.d. mentir sans le faire.

    Le « journaliste » en question, parle du et non pas des peuple(s). La question d’elle-meme, c.a.d. caielui qui a pose’ la question, a pose’ comme ETAT DE FAIT l’inexistance d’autres peuple que celui que defini la constition algerienne, qui elle(c.a.d. ses auteurs) nie l’existence d’autres peuples, c.a.d les Touaregs et les Kabyles, et donc leurs langues respectives – puisque le contexte (de benbitour) reconnait le droit de choix des peuples. Mais fidel a lui-meme, et pour trancher sur la question, il affirme la fraternite’ et l’Unicite’ (unique plutot qu’union) des algeriens(population sous control juridique comme un peuple et nation unique. Il branche sur la notion de Nation, qui elle, repose sur les valeurs, c.a.d. la tradition et les croyance . . . {{Ainsi, quiconque(journalistes) qui poserait une question qui remettrait en cause l’affirmation que les Kabyles sont des musulmans, aura a faire aux Kabyles Musulmans !}} – En conclusion, il faudra deja deprogrammer les Kabyles Musulmans, avant d’entammer le sujet de citoyennete’, de peuple et donc de droit de choisir sa langue officielle !

    Bref, ce n’est pas cette structure qui nie notre existence qui le preoccupe, mais son fonctionnement, de telle sorte a ce que ces questions meme ne posent pas. Pour cela, Mr. mettra des programmes folkloriques de sorte a faire aimer aux algeriens Tamazight, a l’apprendre et eventuellement a en reclamer l’officialisation(le siecle prochain peut-etre). On Amerique, on appele cela « Justice delayed is justice denied », c.a.d. « justice repousse’e est justice nie’e »

    A son merite, le courage et l’honnetete’ de clarifier au betail Kabyle, la notion d’autonomie, qui n’est autre que la celle d’auto-suffisance. En d’autres termes, reclamer l’autonomie revient a reclamer l’ auto-suffisance, c.a.d. materielle (financiere). Pour cela, il prescrit donc l’agenda Administratif, qui s’articule sur la decentralisation, ou la gestion locale des budgets. Ainsi, il transforme une question de droit elementaire, Identitaire, en une question alimentaire.

    Mais comme la question d’identite’ est fondamentalement une de LIBERTE’, la problematique politique des Kabyles est celle de devoir trancher eux-meme la priorite’ entre: Liberte’ et Nourriture. Les journalistes de BTV auquels vous faites reference, ne sont pas eux-meme, clairs sur la question, et la pose donc a Benbitour. C.a.d. lui demande s’il a l’intention d’imposer aux autres Algeriens une identite’ qu’ils ne reconnaissent pas aujourd’hui. Sa reponse est non, c.a.d. qu’il ne veut pas ressembler au regime auquel il s’oppose, mais veut la leur faire aimer, a travers une meilleure gestion de la rente. En termes plusclairs, il veut bien apprendre aux Amazighs du sud, en particulier « les Touaregs », a s’auto-aimer et respecter, mais a leur propre frais, c.a.d. la rente de leur sous-sol.

    Benbitour, aime-t-il les Amazighs ? La reponse est OUI.

    Benbitour, respecte-t-il les Amazighs ? la reponse est NON.

    – L’Homme est tres logique. Qui n’aimerait pas une mule, qui besogne pour lui?

    Les reponses sont les memes, vis-a-vis des Arabes orientaux, mais pas occidentaux. Et donc, se retrouvent dans la meme problematque que nous autres. Il n’est pas satisfait des manieres Arabes Orientales, et conscient d’un autre type d’Arabe Occidental, plus evolue’/libertin – Ce qu’il est. Il s’oppose effectivement a bouteflika qu’il percoit comme un Arabe Orientaliste, du genre sultant. Il serait aussi un adversaire du model republique islamiste, c.a.d. Iranien.

    Le model benbitour serait le model de nasser, sadham, gadafi, boumediene, etc. c.a.d. un BATHISTE. En d’autre termes, le model sovietique Arabe, mais moins communiste. Il lui faut le allah, qui impose l’arabisme. Le deni identitaire et linguistique, sont une composante essentielle de sa conception de la chose politique. Ceux-la qui l’invitent, sont ses comperes. Je pense d’ailleurs que le benbitour a rate’ sa vocation politique en n’integrant pas ce parti. Leur difference est relatif a cette question identitaire-linguistique.Cette notion democratique arbitraire de « liberte’ de culte peut les relier, dans la mesure ou la leadership du rcd, aime a reconnaitre la religion islamique en algerie et meme en kabylie. Des ce moment-la, le benbitour est gagnant, car la question de Nation, qui releve des valeurs, etc. (voir plus haut) et donc de Peuple, qui implique la negation des peuples dans la republique, est d’hor-et-deja tranche’e. Elle evoluera eventuellement (le siecle prochain) en une difference, qui sera labelle’e alors (liberaux v. conservateurs). Une expression et dichotomie que chantent les rcd-istes.

    Cependant, en attendant le siecle prochain et leur divergeance, ils trouveront certainement un champs d’enttente, qui est la liberation de la population de la dependance economique qui le maintient sous le control absolu du regime. Ce qui assume que ce control est du au desir des hommes du regime de controller la rente. Helas, cela ne repond pas a la question de savoir POURQUOI ?

    Par contre, la question pertinante et qui ne se pose pas dans leur perspective est « pourquoi cette dependance? » avec sa reponse logique « pour controller la population! » – La question corrolaire alors, est « Mais pourquoi controller la population? » – La reponse existe alors et est tres logique, c.a.d. pour lui NIER sa liberte’ (ce qu’est le control justement). Et la, la vraie question se pose: Qu’est-ce que c’est que « nier la liberte’? » – la reponse de Watson est: Le Deni d’existence, donc la non-reconnaissance des peuples, etc. de leur droits de decision, etc. jusqu’au droit de gestion et le choix de leur langue officielle.

    La solution a l’impasse politique du regime, par une decentralisation de l’execution de la polique economique plutot que la decentralisation de la decision politique, revient a resoudre l’impasse du regime, mais en maintenant son autorite’ . Leur denominateur commun dans leur perception est que le probleme n’est pas le systeme, mais les hommes du systeme. c.a.d. le probleme n’est pas ce que font les hommes du systemes, mais les hommes-meme !

    En leur confiant le systeme, ils le rendrait plus efficace, c.a.d. plus egalitaire ur le point bouffe, mais pas parole ! Ces gens font partie des khobzistes algeriens, c.a.d. l’autre face de la meme piece, qui a derriere, le FIS. Ou la Charia, qui promet une egalite’ divine, entre citoyens. Mais, est-ce le projet Islamiste? Absolument pas ! Leur seule preoccupation est l’elimination des autres. Une imitation du mouvement fachiste Hitlerien, pour lequel ils se sont porte’s volontaires (google: le mufti de jerusalem hitler listera plein de videos). Les Israeliens etant hors de leur porte’e, il y a toujours les sauvages d’Afrique, surtout les Amazighs. La rente de leur terre, servirait a financer tous les hamas du monde !

    La question qui se pose par consequent est de savoir, quelles sont projections de benbitour sur la question de « decentralisation decisionnelle », c.a.d. politique? – En da’utres termes, a-t-il comme vise’e la destruction de la structure de l’Etat Algerien? Sa reponse est ambigue, par peur ou par malice. Pour eviter donc la question, il suggere la creation de conditions a la coalition qu’il preconise de trancher de telles questions, DEMOCRATIQUEMENT, c.a.d par les nombres. c.a.d. la meme technique Israelienne, qui preconise « 2 peuples et 2 Etats », sur la base de difference religieuse – car racialement parlant, ils sont freres de sang ! – La difference religieuse arrange bien les choses, car elle resout le probleme des nombres, puisque les Juifs sont minoritaires par rapport aux Musulmans.

    Le duel se resume ainsi, a ce qu’il est actuellement: economique, qui se traduit a la force, car l’argent dit-on est le nerf de la guerre. Qui a l’argent, a les armes et qui a les armes a le pouvoir. Sur ce point, il y a lieu de projeter, car en ce moment le camps arabo-islamiste en algerie a le control de la rente, donc de l’argent et de l’arme, ainsi que des hommes(une poigne’e d’arabes refugie’s a At Aissi, a recemment coupe en 2 et terrorise’ toute la Kabylie – Un bidule dit belhaj a fait sortir des centaines de Kabyles pour se dresser contre leurs freres non-jeuneurs – il faut etre realistetout de meme).

    En d’autres termes, les Arabistes sont plus consistants dans leur vision et demarche. Trouvez-moi un seul arabiste autonomiste contre les dizaines de politiques soumises kabyles au service du regime, au point les arabes-meme accusent les kabyles d’etre le regime !

    La question qui se pose alors, est de savoir: Y a-t-il besoin d’attendre l’auto-suffisance alimentaire, grace a la decentralisation administrative benbitourienne, ou pas?

    La reponse evidente est {{non}}. – car la solution benbitour concerne le ventre et la notre concerne la tete. La question ne se pose pas. En voici la raison logique et reelle:

    La logique benbitour consiste a mettre le regime hors-jeu, ou alors a mobiliser la population contre la triche electorale. Quelle blague ! Cela n’est rien d’autre qu’une denonciation d’une pratique que meme les marsiens savent. L’action consequante est alors, la mobilisation de rue, c.a.d. la confrontation, ou la violence – une partie de casse a 3 poles. Islamistes, Kabylistes et khobzistes-algerianistes, dans laquelle, l’alliance de 2 contre un decidera.

    La question maitresse est alors: Avec qui les khobzistes algeriens arabistes ou KDS, s’associeront-ils? Avec les Kabylistes(autonomistes) ou les Islamistes? Je vous laisse mediter 2001!

    Dans le cas (inevitable) de triche donc, c’est la mobilisation, c.a.d. l’annulation du vote. Pourquoi aller voter alors? La reponse est simple: Pour eviter un compromis c.a.d. une alliance DRS-Kabyles, comme ce fut la cas en 1991. C’est exactement ce qui va se passer ! Les Khobzistes, ne sont qu’entrain de preparer le terrain, c.a.d. de recruter la chair-a-canon Kabyle, pour leur resoudre la problematique Islamiste, qui est muette mais certainement prepare’e, active et toujours resolue a changer de republique. Ce qui est notre objectif aussi.

    A ce stade, nous n’avons de partenariat potentiel que les islamistes.

    En conclusion, les magouilles rcd-istes, ne doivent en rien concerner les Kabyles Autonomistes, c.a.d. la majorite’ !

    Ou est la difference entre un rcd-iste et un Khobziste? Aucune. C’est tous les 2 des ventristes.

    La republique algerienne arabo-islamiste ne nous concerne pas.

    Notre seul probleme, est la non-reconnaissance de la republique laic-Amazigh de Kabylie.

    Ca ne sert a rien de faire semblant de reconcilier l’irreconciliable, il faut tout simplement les separer, a la maniere israelo-palestinienne. {{2 peuples-2Etats}}. – Que notre combat se precise. Chacun ses allie’s et ses moyens. Il rentrera ainsi dans un contexte plus global d’alliances strategiques internationales.

    La participation dans le projet benbitour revient a effacer nos acquis jusque-la et nous poser le probleme dans 10 ans, c.a.d. quand il n’y aura plus de petrole, et la majorite’ des enfants Kabyles, totalement arabo-islamise’s, par l’ecole khobziste algerienne. Les greves des ecoles algeriennes portent sur le salaire et non le cursus scolaire.

  12. J’ai entendu ce lièvre déclarer a Aldjazira que l’Algérie Arabe-islamique et c’est tout , apres s’il y a trop de Kabyle soit malhonnête comme le RCD ou le FFSça c’est autre chose

  13. pauvre kabile vous etes toujours naif et vous le resterais .
    ne jamais croire l’arabe .
    ne jamais lui donner l’occasion de savoir comment et qu’est-ce-que tu pense .car il te piegeras avec tes pensee .
    il n’accepterais jamais la democracy.
    ils n’accepterais jamais ce que tu pense .
    il attend que tu finisse ton discour sans savoir ce que tu bla bla
    alor il commence a t’ordonner son programe .
    reveiller vous frere kabile .
    les arabes ne connaissent pas et ne connaitrons jamais le term DEMOCRACY. un arabe il faut l’ordonner de faire ce que tu veut c’est sa nature c’est comme un ane il faut taper .
    VOUS PERDER VOTRE TEMP DE PARLER AUX ANES
    .ALORS POURQUOI ILS S’ENGAGE A L’ARMEE PAUSE TOI CETTE QUESTION .

  14. azul

    ces deux partis algerianiste kabyles ne peuvent pas exister pour eux meme et selon leur projet .ils doivent toujours se soummetre a une personne ou groupe de personnes et ils vont aller raconter ça en kabylie en disant qu’on veut le faire avancer.

    D’ailleurs c’est toujours la meme histoire de 1926 avec l’etoile nord africaine,quand les kabyles avaient disigné messali a leur tete. maintenant apres que les kabyles ont bu qadran n’tlemcen ils veulent nous faire boire qadran n’chaamba.

    Ces deux partis ont travesti le comabt de la kabylie.ils vont embarquer le peuple et la nation kabyle encore pendant une autre cinquantaine d’années. c’est les memes idées du pere »ffs » et du fils « rcd né du ffs »,da houhou veillent sur notre soumission aux autres.
    50 ans barakat ! de 63 à 20013.

  15. Bonjour,

    Que les kabyles cessent de s’apitoyer éternellement sur leur sort, de pleurnicher à tout va et de se victimiser sans cesse. En lieu et place, ils seraient mieux avisés de s’investir dans une analyse en profondeur et une réflexion sérieuse sur leur situation pour, d’abord, essayer de faire un état des lieux de ce qui ne tourne pas rond, de situer les lacunes et autres obstacles auxquels ils font face, pour enfin pouvoir voir plus clair. On ne peut prétendre discuter de la question de l’identité, qui est cruciale et délicate, avec des arguments farfelus, dérisoires et simplistes.

    Faire un état des lieux, c’est faire une halte pour voir où on en est en l’état actuel, établir un bilan, situer les acquis et ce qui reste à réaliser, en fait c’est c’est poser la problématique en guise de diagnostic.

    Ensuite, il s’agit de tenter de comprendre et d’expliquer ce qui pose réellement problème et ce qui constitue un obstacle non seulement en ce qui concerne la question identitaire mais aussi ce qui empêche les kabyles, tous les kabyles de s’unir autour d’un projet commun en qui tout le monde puisse s’identifier.

    Pour enfin, pourvoir voir plus clair et ainsi proposer sereinement et sans passion, les recommandations idoines et nécessaires à la prise en charge une prise en charge effective de tous les problèmes identifiés.

  16. espece de harki menteur, tu es za3ma journaliste sencé de repporter la vérité. tu fais dire ce qui n’a jamais dit que Dr Benbitour s’opposait à l’officialisation de l’amazigh (dialecte parlé dans les montagnes de zouaou par les montagnards l’équivalent des indiens) ….

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here