Affaire de l’assassinat d’Akil Bélaïd – Les habitants d’Agueni Gueghrane mettent en garde

2
165

Les comités de village de la localité d’Agueni Gueghrane se sont réunis avant-hier pour réitérer pour la énième fois leur détermination à faire éclater la vérité dans l’affaire de l’assassinat de jeune Akil Bélaïd en 2008. Face à l’immobilisme des services de sécurité et l’inertie de la justice de prendre en charge cette affaire de meurtre qui n’est pas encore élucidé, les citoyens d’Agueni Gueghrane n’ont pas caché leur indignation.

Leur dernière rencontre a été sanctionnée par un communiqué. « Notre souci majeur et immédiat est d’élargir à toute la commune le champ de la concertation pour trouver les voies et les moyens à même d’apporter sans tarder une réponse concrète aux affaires criminelles qui viennent de porter un coup d’une extrême gravité à la tranquillité légendaire de notre communauté, et répandre donc l’insécurité qui s’y est confortablement installée au cours de ces dernières années voire à d’autres sujets intéressants notre population », dénoncent les rédacteurs de la déclaration.

Moult interrogations sont soulevés par les villageois. Les zones d’ombre qui entoure l’affaire de la disparition et de l’assassinat de Bélaïd, âgé seulement de 26 ans, ont été relevées par les comités de village qui ne jurent que sur l’éclatement de toute la vérité.

« Comment continuer à ignorer la dégradation de l’équilibre social et par suite, de tous nos équilibres C’est le danger sans cesse grandissant qui interpelle aujourd’hui nos consciences. Des méfaits d’apparence anodins, nous sommes passés à ce qui augure de la grande criminalité. Est-ce un fait banal qu’une bande de délinquants soumette à la torture un des siens, donnant à voir une inhumanité, une monstruosité terribles ? Cette torture presque à mort ne serait-elle pas une raison suffisante pour croire à la volonté de supprimer un témoin gênant pour empêcher des révélations sur une deuxième affaire, le meurtre présumé du jeune Akil Bélaid ? Peut-on et doit-on continuer à se taire devant la disparition de l’un des nôtres à la fleur de l’âge, devant son meurtre présumé et devant la disparition atroce de son corps le privant même d’une sépulture conforme à nos croyances, à nos traditions ? », s’interrogent les membres du comités de village d’Agueni Guegrane qui ont pris part à cette réunion.

Ils réaffirment, toutefois, leur détermination à rester mobilisés. « La population de notre commune représentée par ses comités de village, ébranlée par ces actes d’une horreur inqualifiable, dénonce et condamne énergiquement, fermement leurs auteurs tout en réaffirmant son exigence de la vérité et de la justice sur ces affaires. De la même manière qu’elle s’inscrit en faux contre l’oubli et l’impunité. Car face à l’étendue du désastre, notre population est toujours hélas dans l’attente d’une justice sans concessions », indiquent les comités de village.

Notons que le mois dernier, une grève de deux jours a paralysé toute cette région pour exiger la vérité dans l’assassinat du jeune Bélaïd, surtout que de nouveaux éléments sont apparus et les enquêteurs peuvent s’en servir pour faire avancer l’enquête.

R.Moussaoui

2 COMMENTS

  1. mon dieu, quelle atrocité!!!! les pouvoirs publics ne servent à rien en Algérie, ils font exprès de laisser reigner terreur et banditisme pour berner le peuple comme toujours!!
    ils délaissent notre chère Kabylie. Ce village d’Agouni Gheghrane est magnifique plein d’hommes et de femmes très cultivés qui occupent des postes hautement placés. Nous comptons sur eux pour réagir et faire avancer l’enquête ne serait ce que pour l’âme du jeune défunt …. Que la vérité éclate !!!

  2. Je suis de ce village et je peux vous dire que tout le monde est sous le choc. On connait tous le presumé tueur, c’est un art familial… Bref les autorités ferment les yeux et c ‘est d’autant plus choquant. On est de tt coeuravec sa famille. Que dieu vous arme de courage et de patience

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here