Contestant la liste des bénéficiaires des logements sociaux : Des habitants d’Ath Yenni menacent d’entamer une grève de la faim

5
241

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Les non-bénéficiaires de logements sociaux de la localité d’Ath Yeni, 45 km au sud-est de Tizi-Ouzou, comptent se radicaliser davantage dans leur mouvement de protestation entamé depuis trois jours. Juste après la publication des noms des 100 bénéficaires de logements à Atn Yenni, une centaine de recalés ont fermé le siège de la mairie en signe de protestation.

Ils ont dénoncé le favoritisme des élus locaux qui ont privilégié leurs proches et amis dans l’octroi de logements. Les protestataires prévoient d’entamer, à partir de demain, une grève de la faim collective devant le siège de la mairie afin de convaincre les élus locaux d’annuler tout simplement la première liste. Les protestataires ont haussé le ton, et ont procédé, pour une durée indéterminée, à la fermeture du siège de la mairie.

Pour calmer les esprits, le maire de cette commune a annoncé le lancement immédiat de 50 autres logements pour les recalés. Selon lui, ils seront construits dans les délais les plus brefs. Les protestataires ne l’entendent pas de cette oreille. « Nous sommes logés dans des habitations précaires et nous sommes prioritaires. Ces 100 logements qui ont été attribués à leurs proches sont les nôtres et nous les récupèreront d’une façon ou d’une autre. Que ce maire construise ces 50 logements et il viendra annoncer l’attribution à ses proches après. Ce sont ces derniers qu’il doit satisfaire puisqu’ils ne sont pas dans le besoin », fulmina un des recalés de ce dispositif de logements à Ath Yenni.

Aux dernières nouvelles, le maire a déclaré que tous les recalés peuvent faire recours s’ils le désirent et la liste des 100 bénéficiaires n’est pas définitive. Le maire s’est replié, apparemment, devant la pression des villageois d’Ath Yenni. « il a certainement peur d’une éventuelle enquête », commenta un des protestataires.

R. Moussaoui

5 COMMENTS

  1. salam alikoum mr moussaoui vous etes en train d avancer des choses fausses primo au lieu de mettre une ancienne photo ai le courage de te déplacer sur les lieux et faire une prise réelle pour que les lecteurs sache la vérité wallah mabdhentte 15 personnes devant le siege de l apc et met toi klk chose dans ta tète et tu viens de le confirmé qu il ya 100 logts ,faites un petit calcul 100 couples sans compter leurs enfants donc ca fera 200 personnes alors si on s amusent a refaire la liste imaginez la suite et quand vous parlez de beni yenni c est une poignet de gens issus du quartier taghlite au village ait lahcen par contre les citoyens de beni yenni sont mecontent pour la fermeture des deux institutions (apc daira )et sache une chose que la daira de beni yenni coiffe 03 commune (IBOUDRARENE.YATTAFENE ET BENI YENNI ) tisegunithe dhakhel boualim

    • il lance n’importe quoi il y ‘a même pas 10 personne au siège comme vous l’avez dis ayez le courage de vous déplacer vous gérez un site d’info un journal vous balancer des truc bidon mais bon dieu c quoi sa mais bon ce n’est pas étonnant alors que le maire a donner juste même si ce n’est pas lui qui distribué ces logements ceux qui ont était contre lui aux élections local ont bénéficier de ces logements alors qu’ils ailles voir le wali ou opegi

  2. ce genre d’incident nous montre au moins une chose,la gestion des communes en kabylie sans prerogatives réelles pour les maires,assure la tranquilité du pouvoir et occupe les kabyles.alors que les vrais problemes sont ailleurs.

    • salam alikoumm tous le mondesss vous etes des bouffons bonde de debile zebi ta race psartek mon frere de sang kabylie poto

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here