Le maire de Tinebdar veut créer un front de résistance à l’administration

4
185

BOUGIE (Tamurt) – Le maire de Tinebdar, en guerre contre le wali de Bougie, a appelé ses collègues élus des autres communes à une rencontre pour s’opposer à la politique de marginalisation et de mépris affichée par l’administration envers les élus locaux.

Il rappelle dans son communiqué que depuis l’élection des nouvelles assemblées, les communes baignent dans diverses difficultés telles que le manque de moyens causées par les maigres subventions allouées aux communes pour la prise en charge des doléances des citoyens et contribuer au développement local.

Pour mettre fin à l’entrave par l’administration des élus dans l’exercice de leur fonction, le tonitruant maire de Tinebdar lance un véritable SOS pour une rencontre dans les plus brefs délais.

Amaynut

4 COMMENTS

  1. franchement je te tir chapeau pour cette action que tu vient de faire est ça pour la première fois dans l’histoire .est moi je suis tout ta fait d accord avec toi .
    moi aussi je lance un appelle a tout les élus de la Kabylie de faire la même action vue la politique de marginalisation et de mépris affichée par l’administration envers les élus locaux.
    vive la démocratie est la liberté.
    est vive l’Algérie mon bon payé.

  2. Initiative courageuse et généreuse si l’on omet de préciser que le maire de Tinebdar est élu indépendant; mais pourrait-il agir ainsi s’il était sous la bannière d’une formation politique? Sans doute que non.
    Ce qui, à mon humble avis, serait fracassant et payant ce serait que les élus de la kabylie de quelque bord qu’ils soient, se « fédéralisent » autour d’une revendiaction claire et définitive:l’autonomie.
    Les raisons-causes et les objectifs-effets s’auto définissent d’eux-mêmes/

  3. Cette commune est-elle unique en Kabylie ou en Algerie meme ? Biensur que non. Il n’aura gain de cause que de pareilles position et mobilisations s’organisent partout. Il faut toujours un qui refuse de se taire ou de s’assoir, puis d’un autre pour le rejoindre, que tous les autres suivent.

  4. Ce que je ne comprends pas c est pourquoi les autres communes arabophone n ont jamais de problemes.
    Est ce que les kabyles demande plus de subvention ou bien les autres en reçoivent plus et c est pour cette raison qu on ne les entends pas.
    Je pense qu il y a deux poids deux mesures. Que toute la Kabylie se manifeste et dire non a la hogra.
    La Kabylie est devenue un depotoire. y en a marre.
    Ce qu il faut peut etre faire c est diriger tout les camions poubelle vers le club des pins et les deverser.
    Bravo monsieur le maire et vive la Kabylie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here