Makouda : Les habitants de Semghoun protestent devant le siège de la wilaya

3
261

SOCIÉTÉ (Tamurt) – Plus de 200 personnes du village Semghoun, localité de Makouda, se sont rassemblées, ce matin, devant le siège de la wilaya de Tizi-Ouzou. Les habitants de Semghoun appelent à l’intervention des hautes autorités face à la situation qui prévaut au niveau de leur localité.

Après avoir fermé le siège de la maire, celui de la daïra et bloqué à la circulation automobile les routes nationales, 71 et 72, depuis 18 jours, leurs revendications qui consistent en quelques projets ne sont pas encore satisfaites.

Les protestataires dénoncent la marginalisation de leur village de la part des élus locaux. Le lancement d’un programme d’une vingtaine de projets au profit de tous les villages de la commune par le maire à l’exclusion du village Semghoun est à l’origine de cet épineux problème qui persiste encore.

Le comité de village Semghoun réclame essentiellement la réhabilitation de l’école primaire du village qui s’est partiellement effondrée, le bitumage des routes, le raccordement des habitations au gaz de ville et à la fibre optique. Les élus de cette commune, par contre, crient à la manipulation des élus du RCD et du FLN qui sont dans l’opposition. « Nous n’allons pas renter chez nous tant que nos revendications ne sont pas acceptées et surtout concrétisées sur le terrain. C’est un principe pour nous », nous a déclaré ce matin un des protestataires devant le siège de la wilaya de Tizi-Ouzou.

Les habitants de Semghoun menacent même de fermer l’autoroute qui rallie la ville de Tizi-Ouzou à celle d’Alger dans les jours à venir.

R.Moussaoui

3 COMMENTS

  1. Verrouillez toutes les artères qui maintiennent la seule vie en Kabylie et vos « hautes et superbes autorités  » vous gratifieront pour vos absurdes auto-sabotages !

  2. Un peu de clairete’ aiderait tout de meme. Ce qui se passe n’est pas nouveau (ca fait 50 ans que ca dure), et n’emane pas du ciel mais de la volonte’ de ce que vous appelez (plus hautes autorite’s).

    Le Wali est un designe’/representant personnel/direct du president de la republique algerienne. Vous ne l’avez pas choisi. Il vous est impose’ ! Vous lui demandez de se contredire, alors que la contradiction vient de vous-memes ! Si vous voulez que se soit votre volonte’ qui soit faite, alors il faut choisir vous-meme votre Wali, c.a.d. gouverneur.

    Ceci dit, ces blocages ne sont du hasard du tout. Les elections approches, il vous refusent (vos doleances), de sorte a les reclamer et lui-meme(wali/president) vous reclamera autre chose, c.a.d. d’aller faire semblant de voter – de sorte qu’il continue a exercer sa volonte’ sur vous. Et sa volonte’, c’est ce qui vous arrive !

    Ce que vous demandez, couterait entre 2 et 5 milliards de dollars, c.a.d. exactement ce qui manque des caisses de SONATRACH ! Cet argent, d’apres les Italiens et autres est bien protege’ entre Sanguapore et Doha/Quatar.

    Soit, vous la fermez cette wilaya, soit vous vous dispercez, un point c’est tout – ca devient du cinema !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here