Affaire de l’arrestation de 30 émeutiers à Draa Ben Khedda (Mirabeau) – 13 jeunes sous mandat de dépôt

0
171

13 jeunes issus des quartiers défavorables et des bidonvilles de la localité de Draa Ben Khedda (Mirabeau), 10 km à l’ouest de la ville de Tizi-Ouzou, sont maintenus en prison par le juge instructeur du tribunal de la ville de Tizi-Ouzou. Une vingtaine d’autres jeunes, dont 5 mineurs, sont appelés à comparaître.

Les mis en cause ont été arrêtés avant-hier matin pour avoir bloqué lundi matin la RN 12, le plus important axe routier en Kabylie, pour réclamer des autorités locales l’amélioration des conditions de vie au niveau de leurs cités et quartiers qui sont envahies par la boue et les eaux de pluie depuis le début de la saison hivernale et des intempéries en Kabylie.

Les habitants de ces quartiers où un minimum de condition de vie n’est pas réuni ont dénoncé la politique de deux poids et deux mesures des élus locaux dans la viabilisation des quartiers de la ville de Mirabeau. Les cités des fonctionnaires et celles des services de sécurité et les repentis terroristes sont viabilisées et constamment réhabilitées et soigneusement entretenues, alors que celles des autres sont tout simplement abandonnées.

Certes, les jeunes de ces bidonvilles ont causé d’énormes désagrément aux usagers de la RN12 qui relie Tizi-Ouzou à Alger, mais les populations défavorisées n’ont pas trouvé d’autres moyens et toutes les portes se sont fermées pour elles, ce qui les a obligé d’opter pour la violence, seul moyen de se faire entendre par l’administration autiste aux cris de détresse de simples citoyens.

Le placement des 13 émeutiers de Mirabeau derrière les barreaux est un message du pouvoir aux Kabyles de les avertir de retenir leur colère pour l’après élection présidentielle pour assurer la pérennité du régime, après le mois d’avril prochain.

R.Moussaoui

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here