Bougie : Lors d’une rencontre présumée avec le mouvement associatif, Le wali utilise les anciennes pratiques pour endormir la population

10
151

BOUGIE (Tamurt) – Lors de la rencontre avec le mouvement associatif organisé par le wali de Bougie pour répondre favorablement à la demande de ce dernier, des lacunes ont été décelées. Non seulement, la liste des présidents d’associations invités a été triée sur le volet mais également les personnes qui sont intervenues ont été désignées par le maire, d’obédience FLN.

Sur les 200 présidents d’associations activant au centre-ville de Bougie, seuls 20 ont été admis dans la salle des conférences de la municipalité. Pour faire dans le peuplement de la salle, tous les directeurs de l’exécutif et les directeurs des offices publics ont été obligés d’y assister.

Ainsi donc, sur la centaine de présents, il n’y avait qu’une vingtaine de représentants du mouvement associatif. Pour leur couper l’herbe à leurs pieds et dire, par la même occasion, à ses chefs d’Alger qu’il s’est réuni avec le mouvement associatif, le wali a monopolisé la parole durant près de deux heures et ne l’a accordée aux intervenants que durant un quart d’heure, soit le temps nécessaire aux quatre personnes désignées par le maire pour faire leurs interventions allant dans le sens voulu par le wali.

Pour prouver sa volonté de travailler et faire endosser ses erreurs à autrui, le wali de Bougie a mis toutes les lacunes de gestion sur le compte des élus locaux qui auraient promis monts et merveilles durant la campagne électorale et sur le compte également des oppositions citoyennes.

Selon le wali de Bougie, la wilaya ne peut se développer tant que les citoyens bloquent les routes et s’opposent à l’implantation de projets sur leurs terrains. Les anciennes pratiques du parti unique sont de retour à Bougie.

Amaynut

10 COMMENTS

    • {{Réveillez-vous …. NOUS SOMMES COLONISÉS !!!!!!!!!!!!!!!!}}

      Vive la Kabylie LIBRE ET INDÉPENDANTE !

      VIVE LE MAK ET LE GPK !

  1. Les méthodes de boumadien sevice encore en kabylie de 2014!, les champions de la bavardise, éclaté aprés 88 en plusieurs courant , depuis son influence politique s´est complètement évaporé. Les portes des kassemet et des mohafadets ont été tout simplement fermé sur l´ensemble du territoire de la kabylie{(le dépôt de bilan).}Il reste une poigné de gens aux sein du régime( 70 ans), nostaligique du beau vieux temps qui essaye de vissé et devissé leur appareille{ {{(ils se prennent pour des milliardaires!!, les nouveaux riche??),}} } pour qu´il puisse encore fonctionné dans un monde révolutionné par les nouvelles technologie.

  2. VOTRE JOURNAL est digne de l’ancie, quotidien EL MOUDJAHID qui raconte et rapporte des histoires à dormir debout-
    Pour un journal d’obédience autonomiste ça devient douteux-
    Il n’y a que l’info officielle –
    vous couvrez les activités des officiels-
    On dirait que vous êtes subventionnés par ce pouvoir-
    Celà confirmerait la rumeur qui a déjà circulé !!!!
    Vous savez ,RIEN ne se cache dans ce bled ,tout se sait.
    ceux qui vous subventionneraient même vendraient la mèche-

  3. Monsieur « 10% » nous prend pour des cons ! Proposer un prix de 700 DA le m2 aux expropriés terriens (pour le soi-disant projet autoroute) est une insulte à l’intelligence humaine! Tous les prétextes sont utilisés pour justifier la non consommation des différents budgets « alloués » aux « wilayates » Kabyles. La pénétrante, le tramway, le téléphérique, la raffinerie, l’allongement de la piste d’atterrissage, l’extension du port, le CHU, le stade, l’électricité, le gaz, le logement, ne sont que des chimères que le pouvoir raciste d’Alger n’a cessé de nous brandir depuis des lustres ! La région de B’gayet est celle qui enregistre le plus de « coupures de routes » de tout le continent africain sans que ce « wali » ne soit inquiété par ses supérieurs ! Ce bonimenteur n’est pas différent de ses prédécesseurs, il est seulement plus…con !

    • Félicitations pour l’aura qu’a décroché ce journal auprès des citoyens de notre wilaya.Votre professionnalisme n’est plus à prouver.Vous etes très lus ici,notamment par la famille de l’éducation.Vous avez notre soutien.Les canards(journaux locaux)sont tous au service du mensonges et de la gabégie !Longue vie à vous et tout votre personnel.
      Nous inspecteurs de l’éducation sommes inquiets.
      Il est de notoriété publique,que lorsqu’il est envisagé de promouvoir un fonctionnaire quelconque sur un poste supérieur,les services de sécurité ouvre et étudient son dossier.
      A l’académie on fait passer les dossier comme 1 lettre à la poste,sans aucune étude minutieuse.
      Sinon comment expliquer que le Directeur de l’éducation en place,pourtant au courant de toutes les tares qui collent à plusieurs fonctionnaires,et malgré cela il leur donne de bonnes notes pour accéder à des postes supérieurs de responsabilité.
      A partir du moment ou 1 simple soupçon pèse sur 1 personne,son dossier et écarté de fait de toute promotion.
      D’ailleurs toutes les personnes aux CV douteux et qui sont promises sur des postes de proviseurs,de Directeurs d’écoles et de CEM ,d’inspecteurs,de chefs de services et de bureau à l’académie ont montré leurs limites.Ces bénéficiaires de postes indument ont massacré la fonction supérieur qui leur est accordée en versant des pots de vin.
      Allez voir le proviseur du lycée 1000 logts ihaddadène,du lycée filles Amizour,du lycée Berchiche,du lycée Massinissa.A l’image des proviseur,c’est la catastrophe.Nous recevons les doléances des professeurs et autres travailleurs de ces établissement.personne n’a envie de travailler.A voir les responsables de ces établissements(piètre en tout),d’où viendrait la volonté pour se mettre au travail ?
      A ne pas oublier les épouvantails de chef de service de l’inspection,du personnel et des finances,et DES chefs des bureaux des PES et INSTITUTEURS que ce Directeur fait tout pour les promouvoir à des grades supérieurs,alors qu’ils devraient etre radiés du secteur et attendre cdes convocations pour comparaitre devant les juges pour escroquerie,fraude et corruption graves.
      Maintenant,on apprends qu’un autre corrompu et escroc,vient d’etre intronisé sur le poste de Directeur Régional du CNEG de BEJAIA,alors qu’il n’as ni l’étoffe,ni le savoir,ni la culture,ni la personnalité,ni lezs capacités pédagogiques et scentifiques requise pour ce genre de fonction.Sachant que cette personne a toujours vécu en parasite sous couvert du Syndicat SETE.Il a perçu salaires et primes de rendement sans jamais travailler.Il a profité au maximum de tout les avantages qu’offre les œuvres sociales.Il est devenu milliardaire en cliquant des doigts.
      Les cadres de l’éducation de la wilaya sont appelés à se mobiliser pour freiner ce massacre.Les postes supérieurs reviennent de droit aux cadres compétents et non aux vaux rien qui soudoient et lèchent les bottes des Responsables.

  4. Tant pis pour les élus du peuple ! Bravo au wali. Il vient d’imputer l’échec total de la gestion des affaires de la wilaya aux élus locaux.
    Nul ne peut nier que la wilaya vient de cumuler ces dernières années un retard de plus de 10 ans. Même le chef lieu de la coquette Bejaia est réduit en bidonville. Jusqu’a ce jour, on n’as pas fini de casser les trottoirs (pourtant intactes et solides, car légués par ceux qu’on appelle les colons) pour figurez vous poser de drôles de carrelage, qui ne tiennent même pas une année. On s’affaire aussi à déboulonner des poteaux d’éclairage public pourtant à l’état neufs, pour ériger de nouveau de moindre qualité. Faites un tour du coté du CEM IBN TOUMERT. On s’affaire encore à jeter de l’argent par les fenêtres alors que le citoyen(le contribuable) manque de l’insdispensable.C’est le massacre en plein jour. C’est la course au détournement et à la dilapidation de l’argent public. Pendant ce temps, les élus APW et les députés et sénateurs se la coulent douce et se conduisent comme des cadres de la fonction publique et de l’éxécutif, ils font des affaires et attendent leurs fins de mois. Sous d’autres cieux, ils auraient fait un baroud d’honneur en faisant des grèves de la fin, pour demander des comptes au Responsables de l’exécutif de la wilaya(Responsables les plus piètres et les plus lamentables du monde, si on voit l’état dans lequel ils ont mis cette ville qui n’a rien à envier aux plus belles citées civilisées du monde).Si à ce point, le Wali est arrivé à les dompter et les mettre sous sa botte, il y a anguille sous roche. Dans ce cas, ils devraient appeler la population à la rescousse, et à défaut de pouvoir défendre les intérêts pour lesquels elle les a mandatées, l’inviter à se prendre en charge elle-même, tout en lui disant ou se situe le blocage. D’ailleurs la population de toute la wilaya s’est toujours prise en charge comme elle peut en coupant les routes et en se regroupant souvent devant le siège de la wilaya, en l’absence totale des élus, pour prendre en charge leurs préoccupations.
    Regardez ce qui se passe dans le secteur de l’éducation par exemple. Des scandales d’une rare gravité ont éclaté. Des personnes sont citées dans des affaires de corruption graves (vente de postes, usurpation de fonction, usage de faux, détournement et dilapidation de budgets, cas d’adultère et de harcèlement sexuel, falsification de listes d’admis aux concours).A ce jour personne n’est inquiété. Un fonctionnaire de l’académie nous a informé que le Directeur à osé remplir des fiches d’évaluations d’excellence à plusieurs fonctionnaires de cette académie, qui sont cités dans ces affaires de corruption graves, pour leur permettre, figurez vous d’être promus sur des postes supérieurs. Au lieu de les dégrader et les livrer à la justice, on les promeut, en guise de reconnaissance à leurs méfaits. Regardez du coté de la Direction des mines ou ça somnole toujours, bien que le retard en taux de bronchement de gaz est énorme et dépasse toute logique. Les pauvres montagnards souffre des hivers rudes, et l’exécutif de la wilaya en complicité avec les élus de l’APW, se sont permis le luxe de convoquer une session extraordinaire, pas pour inscrire leurs doléance et veiller à les réaliser en urgence(car elles sont le fruit de leur négligence et incompétence flagrantes, mais pour les condamner par des alibis falacieux.Regardez du coté des ponts et chaussées, pour colmater un nid de poule, même au centre ville, il faut attendre des mois et des mois !Même chose pour les services de l’eau.
    Les élus ont une grande responsabilité dans ce massacre organisé de notre wilaya. Dans un pays Européen qui est la référence à nos citoyens, un Député à fait une grève de la fin dans l’hémicycle jusqu’à ce que les doléances des citoyens de sa contré soit inscrit et pris en charge. Voilà ce que doit faire un élu. Ce n’est pas aller dans les cérémonies de fête de l’Aïd ou du jour de l’An pour faire la bise au wali.
    Si la population vous a élus pour au final qu’un Wali ou un chef de Daïra vous mène à la bagette, autant avoir la dignité de sauver les meubles et remettre votre mandat. Les tapettes ne sont pas faites pour mener le combat d’un peuple. La Wilaya est très en retard, et vous constituez une charge en plus.
    La faiblesse des élus a permis au Wali et aux chefs de l’exécutif de jouer seuls sur le terrain et cumuler de plus en plus de retard pour les citoyens de notre wilaya.
    Il est temps que les bonnes consciences se réveillent et poussent les Responsables à arrêter la corruption et à se mettre au travail pour rattraper le temps perdu.

  5. Bravo TAMURT.En un laps de temps très court,vous avez réussi à gagner le coeur des algériens,et avec des petits moyens.Grace à vos articles,vous avez réussi à impulser une dynamique et un éveil sans pareil au sein des populations.Déployez vous un peu plus !Nous vous lisons et attendons vos parutions avec impatience.Vous nous guidez d’emblée.
    Voilà que le Wali endosse l’entière responsabilité aux élus,pour tout les retards cumulés.La wilaya regresse de jour en jour et chaque jour un peu plus.Quelques opportunistes entristes de la wilaya,adeptes des courbettes se sucrent et se sucrent encore.
    Les Scandales à l’académie de Bejaia n’en finissent pas !Franchement il n’y a pas l’ombre d’un doute.On veut à tout prix saboter l’école et nos innocents enfants avec.Le Directeur de l’académie en poste depuis 2009 n’a pas fini massacrer le secteur dans la wilaya.
    Après avoir couvert et mis à l’abri et au chaud tout les fonctionnaires de l’académie qui ont mouillés dans des affaires graves de corruption ainsi que leurs acolytes du SETE,voilà qu’il s’illustre en saboteur invétéré de l’école.
    Des fonctionnaires du service du personnel de l’académie nous ont informé que le Directeur de l’académie à rempli une fiche d’évaluation excellente et à donné de bonnes appréciations et notes et à un certain K.ABDELWAHAB pour etre nommé sur un poste supérieur de Directeur Régional Du CNEG de Bejaia.
    Quand on sait que le CNEG chapeaute le savoir,un sens aigu de la pédagogie,une connaissance parfaite des programmes éducatifs,une compétence irreprochable dans le domaine didactique et des approches nouvelles,nous ne comprenons pas ce que va faire et apporter cette personne en occupant ce poste,si ce n’est que brouter et faire des affaires de corruption dont elle esxcelle.
    Nous rappelons que cette opportuniste s’est toujours sucré sur le dos des vrais professeurs.Il n’as jamais travaillé et à toujours perçu salaire et primes de rendement de professeur.Il s’est servi royalement des avantages des œuvres sociales,au point de devenir milliardaire(logement sociale F4 à l’EDIMCO,meubles gratuits,voyages,avantages divers,embauche d’amis et membres de sa famille).Les service de sécurité sont au courant.
    D’ailleurs,meme s’il n’est un secret pour personne que ce Directeur de l’académie est son Ami avec qui il fait des affaires de corruption,les services de sécurité ne devraient pas laisser passer son dossier.C’est un poste supérieur et dans l’éducation.Son dossier devrait etre rejeté,car son CV est exécrable,et en plus il n’est pas compétent pour prendre ce poste.
    D’ailleurs nous ne savons pas ce qu’attendent les autorités judiciaires pour mettre en examen ce fraudeur de corrompu.
    Ils continue de sucer et indument encore l’argent du contribuable.

    • Vive tamurt !Nous vous sommes fidéles.
      La région est unie comme 1 seul homme grave à votre journal et au génie de vos journalistes.Votre journal est- le plus lu dans la région !Grace à vous nous nous unirons et luttrerons contre l’oppression. Grace à vous les choses rentreront dans l’ordre et les intrus seront chassés et maudits.
      Cet intrus de Khoulalène profite toujours des avantages liés au secteur ?Il cherche tjrs à se sucrer ?Il revent d’etre Directeur général du CNEG.là c’est trop !Après tout ce qu’il a volé !Et puis il n’as pas l’étoffe,ni le niveau scientifique et pédagogique,ni l’expérience professionnelle requise, ni encore la personnalité.Sachant que le CNEG n’est pas
      une fourrière canine(ou l’ont garde et soigne des chiens errants et enragés).Mais c’est 1 établissement à vocation scientifique et pédagogique.Cette personne n’a rien à voir ni à faire dans cette structure.
      Alors,refaites vos calculs vous vous etes trompé.
      Le CNEG mérite mieux que ça à ,sa tete.Un professeur Formateur ,chevronné,éduqué et sans reproches ferait l’affaire.
      Cet opportuniste qui a trahi les valeurs de l’illustre PST et s’est joué des principes du syndicalisme pour s’enrichir et cotoyer les décideurs corrompu,est un sous homme et n’est digne de rien.Il a toutes les carastéristiques d’un mouchard et d’un vendu.
      Meme nous ils nous a menti et trahi.Du PST il a sauté au PT et s’est présenté sous les 2 couleurs,pour prétendre à 1 siège de député.Il est capable de toutes les courbettes,pourvu qu’il soit sur 1 poste supérieur pour gagner de l’argent indument.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here