dimanche, septembre 25, 2022

Daily Archives: Mar 19, 2014

Un chauffard tue un vieux piéton à Aokas

Fauché, à proximité du village de Tala Khaled, à l’entrée ouest de la station balnéaire d’Aokas, par un automobiliste qui roulait à vive...

Annonce par l’armée algérienne de l’élimination de 7 terroristes à Aghribs : « Nous n’avons pas reçu de corps au CHU de Tizi-Ouzou »

TIZI WEZZU (Tamurt) - Le ministère de la défense algérienne a annoncé que deux terroristes ont été éliminés ce matin dans la région d’Aghrib et un autre hier. Celui d’hier est un important chef terroriste qui a activé par le passé longtemps comme bras droit du redoutable Droukdel.

Annonce par l’armée algérienne de l’élimination de 7 terroristes à Aghribs : « Nous n'avons pas reçu de corps au CHU de Tizi-Ouzou »

TIZI WEZZU (Tamurt) - Le ministère de la défense algérienne a annoncé que deux terroristes ont été éliminés ce matin dans la région d’Aghrib et un autre hier. Celui d’hier est un important chef terroriste qui a activé par le passé longtemps comme bras droit du redoutable Droukdel.

Le député du FFS Bouchachi démissionne du parlement algérien

ALGÉRIE (Tamurt) - Le défenseur des droits de l’homme et élus au parlement Algérien sur la liste du FFS, le député Moutafa Bouchachi vient de démissionner du parlement. Il a présenté ce matin sa démission au président de parlement algérien. Le motif de cette démission inattendue est due à l’illégalité avec laquelle est géré ce parlement et les multiples entorses portés à cette institution législative.

Les journalistes d’Ennahar TV chassés de l’université de Tizi-Ouzou

TIZI WEZZU (Tamurt) - Les étudiants de l’université de Mouloud Mammeri de Tizi Wezzu ont pris la décision d’interdire aux journalistes racistes de ne plus couvrir les manifestations culturelles ni politiques que le comité organisent. Ils sont passés à l’acte lundi. Les journalistes de la télévision anti-Kabyle, Ennahar TV, ont été empêchés de couvrir le meeting d’un certain Sofiane Djillali, président d’un parti politique algérien, organisé dans la salle des conférences de l’université.

Camps de réfugiés à Tindouf : Une marche des Sahraouis contre l’Algérie réprimée par les militaires

MAROC (Tamurt) - Pris en otage dans les camps de Tindouf par le régime Algérien depuis des décennies, les Amazigh du Sud du Maroc, que le pouvoir surnomme désormais « arabes Sahraouis », vivent dans des conditions inhumaines en plein désert. Plusieurs mouvements de protestation contre le Polisario et le régime d’Alger ont été organisés par les réfugiés, mais leurs manifestations ont toujours été réprimées à huit-clos. Les initiateurs des soulèvements, des Amazighs en général, sont toujours torturés et emprisonnés sans jugement par les militaires algériens et la milice du Polisario.
- Advertisment -

Most Read